La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

14 novembre 2013

Les mariages arrangés du Sahaj Marg

Chari exploite la bêtise et l’idolâtrie de ses adeptes

Eric B, abhyasi français depuis 28 ans, regrettait que Chari ait accepté de bénir les unions de ses adeptes occidentaux : « (…) Des pratiquants se sont donnés eux mêmes des obligations (se marier devant le maître par exemple) en projetant des fantasmes que si le maître les a béni, leur mariage sera une réussite, comme ceux qui vont à l'église d'ailleurs.. je pense d'ailleurs que ces traditions sont plus indiennes,et la mission et Chariji n'auraient jamais du l'accepter pour les occidentaux, mais ceux sont des occidentaux eux-mêmes qui ont insisté. (…) Pour info je me suis marié à la mairie, (ni à l'église, ni dans la mission), et j'ai toujours trouvé cela effectivement folklorique et exagéré, mais je crois que ce sont les pratiquants occidentaux qui ont demandés cela. Ceci n'aurait effectivement jamais du se faire, pour la confusion engendrée, comme si le maître spirituel pouvait garantir la durée, l'équilibre d'un couple, et d'une famille, dont les difficultés sont les mêmes pour tous, dépendants directement de nos histoires psychologiques et affectives. (…) »

Effectivement, Babuji ne mariait pas ses disciples entre eux, Sœur Kasturi l’a confirmé et expliqué que c’est une des raisons qui l’a poussée à prendre ses distances avec Chari.

Chari aurait pu refuser de marier les abhyasis entre eux ou se limiter à bénir leurs unions. C’était sans compter sur son caractère opportuniste. Plutôt que de refuser, il a décidé d’utiliser ce besoin des abhyasis à d’autres fins. Ainsi il encourage les mariages mixtes, il les arrange au besoin et les érige comme règle d’accouplement de ses abhyasis.

Rappelez-vous ce témoignage que je publiais en septembre 2006 : « Le Maître m'a demandé si je voulais me marier à un Indien. Oui, oui, vous avez bien entendu… Je Lui ai répondu pourquoi pas. Il a ajouté que les hommes indiens sont mieux que les Européens. Je Lui ai dit que Lui seul sait ce qui est bon pour moi. Il a hoché la tête en signe de confirmation (…) Le Maître m'a demandé si je voulais toujours me marier avec un Indien, si j'étais sérieuse. Il m'a dit que ça signifierait que j'allais habiter en Inde. J'ai répondu que c'était OK alors Il a ajouté : je vais te trouver un bon gars, tu le rencontreras ce soir. Autant dire que c'était du rapide. J'ai passé l'après-midi assez cool, mais quand même avec une certaine pression (…) Un Indien rentre dans la chambre suivi de sa famille. Il salue le Maître qui me montre du doigt : c'est cette fille (…) Quel bonheur de voir le Maître content. Je Lui ai demandé s'Il était heureux de cette union et Il a répondu que oui, parce que c'est ce qu'Il souhaitait. Je peux vous dire que ça fait bizarre… mais c'est merveilleux. Le Maître est vraiment enthousiaste, Il en a parlé plusieurs fois le lendemain à tout le monde. Il m'a vraiment fait un beau cadeau. Que demander de mieux ? Il a décidé de ce qui était bon pour moi sans que je ne Lui demande rien. C'est Lui qui m'a amenée à ce mariage et à ce mari. Aucune touche personnelle, seulement le Maître. Il est Une Merveille. Je ne peux trouver de mots pour décrire mon Maître, Il est tout… »

Autres temps, autres mœurs. Le Sahaj Marg est une spiritualité aux valeurs morales très évolutives.  Chari recycle ces mariages dans une philosophie plus vaste inspirée par Whispers.

Chari prépare l’Homme de demain, une nouvelle race humaine. Il a célébré plus de 2000 mariages, le début d’une révolution silencieuse. Les enfants indigo nés de ces unions formeront l’avant-garde de la nouvelle société, une nouvelle génération morale et spirituelle, éduquée à la LMOIS, l’école du Sahaj Marg.
Lorsqu’ils auront atteint une masse critique d’êtres humains, quand un vaste égrégore aura été créé, ils constitueront une élite pour régénérer l’Humanité, influer sur son évolution et décider de son avenir.

Chari veut conquérir le Monde et il utilise la bêtise de ses adeptes pour parvenir à ses fins.

Elodie

2 commentaires:

Alexis a dit…

@ Elodie,
La conquête du monde ?! Vraiment ?
Ne te laisse pas abuser par les discours/attitudes de Chari ! Il n’est pas idiot et sait bien que c’est totalement irréaliste.
Les « parts de marché » de la SRCM sur le marché spirituel mondial sont très limitées, ne l’oublie pas… Pense à Amma ou Sri sri Ravi shankar, la sciento, etc.
Non, Chari sait parfaitement que jamais le Sahaj marg ne conquerra le monde. Il veut le faire croire à ses petites brebis idolâtres, c’est différent ! Il leur vend un projet/rêve qu’il sait totalement inaccessible, mais il le leur vend bien, faut le reconnaître…
La nuance est importante, je pense qu’il ne faut pas que tu entres dans son jeu !

Alexis a dit…

Nouveauté : Les investissements fonciers de la SRCM