La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

6 mars 2016

Sahaj Marg : Les bons et les mauvais abhyasis




Les bons et les mauvais abhyasis, les bons et les mauvais précepteurs. Les vrais êtres humains et les autres.

ENGLISH TRANSLATION

Fidèle aux façons de faire de Chari, Patel ne déroge pas à la règle : il y a de bons et de mauvais abhyasis, de bons et de mauvais précepteurs : « je nettoie les abhyasis et je suis supérieur à eux. »

Les mauvais ne sont même pas dignes d’être considérés comme des êtres humains : « leurs manières et leur attitude sont si pauvres qu'ils ne sont même pas proche de l'être humain »

Je n’ose imaginer comment il perçoit ceux qui sont en dehors de son mouvement : pire que des animaux ?

Mais ce qui l’inquiète n’a rien à voir avec l’humanité ou la spiritualité. Ce qui l’inquiète, c’est le regard extérieur, le jugement des autres : « Comment vont-ils représenter notre mouvement spirituel Sahaj Marg et inspirer les autres à nous rejoindre? » Une information à rapprocher de sa recherche d’orateurs hors pairs.

L’image du Sahaj Marg et de Heartfulness que Kamlesh Patel tente de vendre à l’extérieur a-t-elle un fondement de réalité ou bien n’est ce qu’un rêve illusoire ?

Elodie


“Serve with Anonymity”, un discours de Kamlesh Patel le 29 January 2016 à Chittoor (Andhra Pradesh, Inde)
Extrait :
 (…) Another problem we face is that some abhyasis can be so uncivil in their approach. Even though they may know a little bit of Sahaj Marg, their mannerisms and their attitude are so poor that they don’t even come close to being human. How will they represent our Sahaj Marg Spiritual Movement and inspire others to join us?

We will not be able to fulfil our own spiritual goal, let alone help others, unless and until we remain calm, peaceful and dedicated from within. Our behaviour matters. To serve as a preceptor does not give us some sort of privilege to enter the Brighter World. In fact, I have observed again and again that when a person is made a preceptor, generally his or her progress is arrested for a long, long time until he or she wakes up and says, “No, this is not the way I should live my life.” Why? Because they feel they have achieved something, and the ego inflates instead of becoming less and less.

Becoming a preceptor does not mean that you have achieved something. Nothing has been achieved yet. It is an extra responsibility given. It is like volunteer work; whether you clean the toilet or whether you clean the abhyasi's heart, it is the same thing. Those who are cleaning toilets think themselves to be too low and they continue to receive Grace from above, while the preceptors think, “I am cleaning the abhyasis and I am superior to them.” How to redeem such cases? It is very difficult. (…)
  

4 commentaires:

Claude a dit…

Patel en son discours appelle au service anonyme des abhyasis et précepteurs. Louable intention face à des individus qui cherchent plus à se mettre en valeur qu’à spirituellement progresser. Et douche froide pour eux tous.
Mais la médium Peyret veille au grain et rouvre les portes de l’espoir en un ascenseur hiérarchique, non plus ici-bas mais venu tout droit du monde lumineux : « (…) voyez un abhyasi ancien et fervent promu Maître de la Mission sans qu’il ait pu l’imaginer au début de son parcours. » (Whisper du 23 février 2016).
Ouf, nous voilà rassurés. Ne cherchez pas les honneurs, et ils viendront à vous.

Anonyme a dit…

Médium Peyret fait dire à Babuji le 28 février 2016 : « L’humanité ne peut éternellement stagner dans cette négativité sans précédents ».
Certes, mais si « Tout à sa raison d’être », comme elle nous le rappelle régulièrement, il faut croire qu’il y a de bonnes raisons à ce que l’humanité stagne dans cette négativité.
Ses explications sur la raison d’être de cette stagnation sont les bienvenues.
« L’humanité ne peut éternellement stagner dans cette négativité sans précédents ». Négativité oui ;mais sans précédents ?
Que la médium Peyret ait la mémoire courte n’est pas une surprise, mais que Babuji omette des moments particulièrement sombres de l’histoire de l’humanité (holocauste, esclavagisme, etc.) tient de l’affirmation mensongère à volonté manipulatoire.
Claude

4d-Don a dit…


Continue Claude ...

"Lui, y connait ça!" (en levant du pouce):

Attribué à Olivier Guimont, étoile (ou star?) de la série TV Québecoise: "Cré Basil")

Je vous applaudit.

Don

Claude a dit…

Whisper intégral de Babuji/Peyret du jeudi 26 août 1999 : « L’humanité va faire un grand pas dans la décennie qui vient. Elle ne sera pas de tout repos, mais des découvertes seront faites pour lutter contre certaines maladies ; des énergies moins polluantes seront utilisées, qui amèneront un mieux-être général. L’obscurantisme reculera dans certaines parties du monde et beaucoup d’âmes s’éveilleront. »
Court et succinct, ce whisper de Babuji/Peyret brille par la finesse et la clarté de prédictions éblouissantes pour la décennie 1999-2009 : recul de l’obscurantisme et mieux-être général. L’humanité a fait un grand pas.
Curieusement, ce ne sont pas les termes que je choisirais pour décrire cette période.