La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

15 novembre 2015

Heartfulness ou l’hypocrisie de la bienveillance spirituelle

ENGLISH TRANSLATION


A l’heure où, proie de la violence et de la barbarie, la France panse de nouveau ses plaies, l’émotion et la sidération nous envahissent. C’est le temps de la compassion et de la solidarité pour la Ville Lumière frappée en son cœur.

Mais au-delà de cette émotion et de l’incompréhension immédiates qui nous submergent, il nous faut bien reconnaître notre part de responsabilité dans le destin condamnable de ces enfants djihadistes.

Notre Monde ne fait pas rêver, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous n’offrons pas une perspective enchanteresse à notre jeunesse et à nos enfants. De cela nous sommes responsables, totalement et seuls responsables.

C’est une évidence qu’il nous faut redonner du sens à la Vie. La bienveillance et la spiritualité font certainement partie des valeurs que nous devons remettre au premier plan. « Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ». Combien de fois avons-nous entendu cette affirmation ?

Il est des valeurs orientales, hindouistes et bouddhistes, dont nous ferions bien de nous inspirer. Mais tous ces groupes qui se revendiquent de spiritualité orientale ne se valent pas. La vigilance doit rester de mise.

Le programme de méditation Heartfulness de Kamlesh Patel, la SRCM et le Sahaj Marg exploitent brillamment cette opposition de la noirceur et de la vacuité de notre Monde avec une soi-disant bienveillance spirituelle qu’ils affichent au grand jour. 

Ils nous font miroiter une utopie d’un « Meilleur des Mondes » grâce à la méditation sur le cœur. Mais l’idéologie de la bienveillance colportée par Heartfulness n’est qu’une façade hypocrite pour des objectifs mystérieux beaucoup plus sombres et obscurs.

Gardons constamment à l’esprit quelques signaux qui montrent que le Sahaj Marg n’est pas aussi blanc que l’image qu’il veut nous en donner :

 « (…) L’obéissance doit être totale. (…) Si un homme est obéissant, son but est déjà en vue. (…) L’obéissance totale est ce qui est exigé à celui qui choisit ou qui souhaite être parfait. (…) Il ne m’appartient pas de penser, seulement d’obéir. (…) Il n’y a qu’une liberté, c’est celle d’obéir au Maître. (…) Nous devrions être comme le chien qui est simplement heureux d’être aux pieds du maître et de regarder son visage ! Babuji, lui-même, utilisait l’exemple du chien. Donc, ne pensez pas que je vous insulte. Babuji a toujours loué la dévotion d’un chien pour son maître. C’était l’une de ses plaisanteries permanente : si vous inversiez le mot "dog" (chien) vous obteniez le mot "God" (Dieu). Voyez, il voulait une dévotion comme celle du chien en nous, une obéissance inconditionnelle. (…) L’obéissance est la première loi de la spiritualité. Je la place au-dessus de l’amour (…). Il n’est pas facile d’aimer, mais il est facile d’obéir. (…) » Parthasarathi Rajagopalachari

La dégradation morale selon Chari – Discours intitulé “Morality is Essential” du 12 octobre 2010 (Seminar for Character Development for Functionaries, Chennai India) :
“(…) Today I read in the newspaper, I had it read, that India has slipped in the world list of nations to tackle hunger, even though there are less hungry people in India now. The way we are doing it does not compare with the way in which other countries are doing it. People like Bill Gates, he is willing to give billions for AIDS. Even the Pope, when Babuji Maharaj and I were in the Vatican some years ago, said a special prayer for AIDS sufferers. Why specially AIDS people? This shows our moral degradation. They don’t want tuberculosis patients, paralytic patients, heart patients; the idea being that these people are rich enough to afford their own cure. That is moral degradation — when a Pope says a special prayer!
So you see, it is from below to the top or the other way down, when churches condone same-sex marriages, perform same-sex marriages. Soon a day will come when perhaps, in Athens or Barcelona or somewhere, you will find a man marrying a cow (…).” 

Si les églises ferment les yeux sur les mariages homosexuels, bientôt un homme épousera une vache. Voilà les limites de la bienveillance de Chari : Bill Gates, le Pape et les religions, le SIDA, le sexe et l’homosexualité dans le même sac de son intransigeance.

Avec whispers, c’est l’Apocalypse qui nous est promise :
 « Dans un quart de siècle, la terre connaîtra une grande tourmente. Ce sera le début d’un cycle très pénible à vivre pour les terriens. Le feu s’abattra littéralement sur certaines parties du monde, alors que des torrents de pluie ruissèleront sur d’autres. Les cataclysmes se succèderont pendant de longues années, tenant en haleine les hommes apeurés. (…) Dans les siècles futurs, la configuration actuelle des continents sera bouleversée. (…) L’atome se retournera contre l’homme, qui n’aura pas su le domestiquer, et sa foudroyante puissance sera dévastatrice. (…) La mutation de cette planète doit passer par tous ces cataclysmes, pour s’effectuer véritablement. » (28/02/01) « Tôt ou tard, les erreurs doivent se payer ; cette civilisation va beaucoup trop loin dans l’excès. Un frein brutal sera mis à ce système destructeur, c’est dans l’ordre des choses. » (9/10/04)

L’homme court à sa perte, le châtiment divin arrive, ce sera l’apocalypse. Mais une nouvelle race se profile à l’horizon, une élite sauvera le monde.

Chari était homophobe, Babuji raciste, la médium Peyret est apocalyptique. Et Patel ?!

La bienveillance ne les a jamais étouffés, pas même la tolérance. L’histoire de ce mouvement n’est pas un long fleuve tranquille, elle est faite de trahisons, violences et jalousies. 

Pour quoi, pour qui roulent-ils ? C’est une autre mais bonne question. Mais pas pour nous, c’est sûr.

Elodie

6 commentaires:

Claude a dit…

« Il n’est pas facile d’admettre la nécessité des épreuves, de se raisonner devant elles. » (Babuji/Peyret le 3 novembre 2015)

Alexis a dit…

@ Elodie,
Un léger malaise indéfinissable depuis la publi de ton article, ce qui m’a fait hésiter avant de réagir, mais un malaise persistant, alors j’y vais :
D’abord les abhyasis sont sincères dans leur pratique et on ne peut pas mettre en cause leur désir de bienveillance, ensuite Patel depuis qu’il dirige la SRCM a adopté un changement de ton manifeste par rapport à son prédécesseur.
Certes, Patel s’est lancé dans une offensive prosélyte d’envergure. Mais le discours est aux antipodes de celui de Chari. Chari tenait des discours caricaturaux, où il pouvait dire tout et son contraire entre le début et la fin d’une phrase, l’inverse d’un homme apaisé. Mais Patel parle beau…
Cela n’enlève rien à ta dernière phrase : pour quoi et pour qui roule-t-il ? Est-il désintéressé ? La vigilance reste de mise, mais on peut aussi attendre de voir les actes…

Anonyme a dit…

"Sickness is an aid to spirituality, but only if you accept sickness in the right frame of mind as an aid to further growth." Parthasarathi Rajagopalachari

Claude a dit…

@heartful_ness : Developing efficient Leadership http://ow.ly/RpoIq

Elodie a dit…

Bonjour Alexis,
J'ai moi-même tardé à te répondre.
Je crois bien que ce n'est pas la première fois que tu nous dit que Patel a fait évoluer le discours de la SRCM.
Apparemment, il t'a séduit et tu as succombé à son "charme". C'est assez surprenant venant de ta part (matérialiste, athée, etc.).
Je dois reconnaître qu'il a infléchi le discours, mais de là à lui faire confiance, ce serait un vrai renoncement.
L'histoire du Sahaj Marg nous apprend à être prudent et seul le temps permettra de trancher.
Dans tous les cas, Patel et Heartfulness ne me font pas rêver.
Un seul mot d'ordre : VIGILANCE.
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

Discret le Sahaj marg ? Vraiment ?