La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

10 juillet 2006

SRCM : Une secte en quête de respectabilité

Dans son blog, Michael a fait allusion à l'acquisition par la Shri Ram Chandra Mission du statut d'ONG associée au département de l'information des Nations Unies (DPI). Au premier abord, cela fait très respectable et Chariji et ses acolytes doivent se frotter les mains de cette bonne opération médiatique…

Mais si l'on y regarde de plus près, c'est plus de 1 500 ONG qui sont associées au DPI et plus de 1 500 autres qui ont le statut consultatif auprès du Conseil économique et social (ECOSOC), soit plus de 3 000 ONG associées à l'ONU. Autant dire qu'on y trouve de tout. Même Jacques Attali, qui appelle pourtant de ses vœux la création d'une véritable ONU des ONG reconnaissait que «(…) sous cette appellation, se glissent parfois des gens qui n'ont rien à y faire, comme des sectes, ou même des organisations terroristes (…)», dans son discours de septembre 2004 à la 57ème Conférence annuelle du DPI.

En effet, si chaque année de nouvelles ONG sont accréditées, d'autres sont en même temps exclues parce qu'elles n'ont finalement pas rempli leur rôle. C'est ainsi que la Shri Ram Chandra Mission faisait partie d'une liste de 25 ONG nouvellement associées à l'ONU en décembre 2005, tandis que dans le même temps 48 autres ONG étaient exclues.

Normalement, elles s'engagent à aider l'ONU dans son œuvre et à faire connaître ses principes et activités. Mais cela n'a pas empêché la Watchtower Bible and Tract Society (Organisation mondiale des Témoins de Jéhovah) d'être ONG associée de 1992 à 2001, alors qu'elle considère l'ONU comme "la bête sauvage de l'apocalypse" qui lutte contre Jésus…

Cela pourrait être un cas particulier, mais il n'en est rien. Dans la liste des ONG associées à l'ONU, on trouve ou on a aussi trouvé : Brahma Kumaris, Sri Chinmoy, Sokka Gakkaï, …
La Shri Ram Chandra Mission ne trompe ainsi que les personnes non averties, c'est malheureusement déjà beaucoup trop. Il faut dénoncer cette terrible mascarade !

Elodie

26 commentaires:

4d-Don a dit…

Bonjour Elodie....

Je repete ici un commentaire que j'ai poste le mois dernier.

Est-ce qu'on peut confirmer que les "Board of Directors" au SRCM sont appointes et ne sont pas elu's democratiquement par les "abhyasis"?
Est-ce que, comme au Canada, la majorite des directeurs ne sont pas Canadiens mais font parti du "inner circle" de Chari?

Je cherche des commentaires...et des listes des directeurs de la SRCM des pays Europeens avec addreses de residence des directeurs. Je les ferai parvenir a L'ONU.

Salut Alexis et Tous/Toutes

S'il y en a parmi les abhyasis qui on débourses de l'argent pour les séminaires et ne peuvent avoir un remboursement, ils peuvent fair un rapport a leur gouvernement national, département des Charités, ou aussi a l'Onu, departement NGO ou le SRCM a statut de DPI (ou Dispensation de l'Information Publique) ou "education". Vous remarquerez que les criteres de l'ONU sont que les NGO (Organismes Non-governementales) soit transparents et "démocratiques". Est-ce que le SRCM est transparente ou democratique? Je ne le crois pas.

Au Canada, ou avant 2003, nous avions 7 directeurs Canadiens à la SRCM Canada, depuis 2003, Chari a changé ca a 7 directeurs étrangers et 4 Canadiens. Mr. Patrick Fleury est directeur du SRCM Canada. Avec Santosh, et autres. J'ai une list complète. C'a pas l'air de la "transparence" ou de la "démocratie".

Peut-etre les autre pays on le même control central que Chari a manigancé pour le Canada.

Du Site ONU, NGO, DPI.

http://www.un.org/dpi/ngosection/
criteria.html

# the NGO should provide an audited annual financial statement, conducted by a qualified, independent accountant

# the NGO should have statutes/by-laws providing for a transparent process of making decisions, elections of officers and members

L'information nous libère.

Don

Christian a dit…

On les a laissé faire pendant trop longtemps, cette bande de zozos.

Merci pour cette documentation. Je remarque que les premiers non avertis que l'on trompe, mais aussi parce qu'ils ne veulent que ça, c'est à la SRCM, les abhyasis eux-mêmes.

Comment l'acquisition de ce nouveau statut de la SRCM leur avait-il été présenté? Je suppose comme une reconnaissance supplémentaire des bienfaits de la SRCM pour l'humanité? Complètement tarés et mégalos. Et je suis sûr que tout le monde a gobé, et que ce nouveau statut a été utilisé pour demander encore plus d'argent?

En bon gaulois, j'espère que le ciel va leur tomber sur la tête. Ils ont besoin d'être recadrés, et le plus tôt sera le mieux.

Christian

Alexis a dit…

Bonjour Don,
En France, on a à peu près la même situation qu'au Canada concernant le Conseil d'administration de la SRCM. Je vais y regarder de plus près et te répondre. Je vais aussi regarder sur qqs autres pays que j'ai en réserve.
Pour le côté "démocratique" de la SRCM, je te renvoie à cette page (http://shriramchandramission.blogspot.com/2006/06/rglement-intrieur.html) où tu verras qu'à la constitution de l'association en France en 1986, Chari avait déjà tout prévu pour tout contrôler. Et ce qu'il ne pouvait pas mettre ds les statuts (sinon son association aurait été refusée) apparait ds le règlement intérieur. Je ne sais pas si cela a évolué depuis 1986...
Cordialement
Alexis

Anonyme a dit…

Très bon point !
Selon ce que j’ai lu, pour qu’une ONG soit accepté par le département de l'information des Nations Unies (DPI) il faut la recommandation d’une personne travaillant pour les Nations Unies. Si c’est le cas, la personne ou les personnes qui ont promu la SRCM et ses activités ont très mal fait leur travail…. Même un abhyasi avec un minimum d’éducation pourrait faire la distinction entre une véritable ONG engagée dans les thématiques promues par les Nations Unies et les activités prosélytes/religieuses de la SRCM. Sauver le monde et provoquer le changement de l’humanité, via le projet de marketing de Chariji, n’est pas la même chose que de s’engager pour plus d’équité sociale, respect des minorités, accès aux soins de base, droit des femmes, etc. Ces sujets sont absents des discours de Chariji car il serait bien trop difficile pour lui de se positionner sur des sujets qui lui échappent complètement et sur lesquels il ne voudra surtout pas se prononcer (ah les gurus, ils sont bien malins…).
Il y a un grand mouvement de femmes en Inde qui lutte aujourd’hui contre le pouvoir machiste des gurus et qui les empêche de faire avancer le respect de leurs droits civiques. Les Gurus sont vus par ces femmes comme un obstacle de taille à leur émancipation, et à juste titre. La doctrine sociale des gurus, y.c. Chariji, est tout sauf progressiste. Nous devons nous souvenir des propos scandaleux tenus par Chari dans son discours « Qu’est ce que la moralité ?» : « … une société qui paie ses ivrognes et ses bons à rien qui n'ont pas d'emploi, dans quelle sorte de société vivons-nous ? ».
Le projet éducatif de Chari par le biais de son Omega School ne peut pas non plus être utilisé comme un moyen de traiter le problème de l’accès à l’éducation en Inde. Il est évident que le programme de cours proposé (très maigre disons-le, car il s’agit d’à peine 4 heures de cours par jour) par ladite école est axé sur la conquête spirituelle d’abord. Le label ISO acheté par l’Omega School et qui sert comme élément de publicité doit être mieux interprété par ces parents aveuglés (les indiens sont peut être excusés dû à leur situation socio économique) qui sont en train de sacrifier l’éducation de leurs propres enfants (il y a déjà des exemples touchant des parents suisses et français). Je demande à ces parents, bien naïfs, de bien étudier ce qui veut dire une norme ISO !
Il faudra que les Nations Unies/DPI se bougent et excluent la SRCM de sa liste, tel il a déjà été fait avec d’autres sectes. Alors les abhyasis, où êtes vous pour demander plus de cohérence et honeteté à ceux qui vous guident ? Vous n’allez pas me dire que vos activités au sein de la SRCM (qui ne sont surtout pas sociales) ont une relation directe avec les objectifs des Nations Unies. Et vous le savez bien, vous ne faites RIEN dans ce sens sinon vous répéter mille fois que vous êtes au service de la mission et du maître pour promouvoir le changement de l’humanité (tout en ne cherchant que votre paix intérieure, pas plus que ça !) . Réveillez vous vite ! Devenez les acteurs de votre vie, ne laissez pas les autres dicter votre conduite pour le service d’une cause obscure dont vous n’êtes que des marionnettes. Bien sûr, en espérant que votre intellect aura un mot à dire dans la conduite de votre vie…
Johan

Alexis a dit…

Don,
Je viens de vérifier pour la France. L'association SRCM France compte 15 membres dans son Conseil d'administration. A sa création, en 1986, ils étaient tous français sauf Chari. En 2002, quand Guy Joris était vice-président, il y avait 5 étrangers en plus de Chari :
- Santosh Khanjee l'incontournable indien des USA
- Otto Reicheneder (Allemagne)
- Rogier Holla (néerlandais habitant à Bruxelles en Belgique)
- Fausto Russo (Italie)
- Rosalind Pearmain (Royaume-Uni)
C'est une partie de l'Inner Circle...
C'était déjà le cas en 1997, avant je ne sais pas
Depuis fin 2005, Guy Joris (vous savez, MG, de Calet !) a été débarqué de la vice présidence pour être remplacé par une néerlandaise qui est résidente permanente à l'ashram de Lausanne : Bernadette Van Steven.
C'est amusant que la SRCM France soit dirigée par une étrangère qui vit dans un autre pays...
Qu'a donc fait Guy Joris pour autant déplaire à Chari et se faire virer de l'Inner Circle ???
Cordialement
Alexis

Elodie a dit…

A ma connaissance, il n'y a pas d'étrangers dans le comité de direction suisse.
Il y a de nombreux abhyasis qui travaillent à l'ONU. Ce n'est donc pas difficile pour eux de proposer la SRCM au DPI.
Il suffit de citer le Directeur du Bureau de liaison de l’ONU à Bruxelles auprès de l'Union Européenne, précepteur depuis des années et des années.
Elodie

Christian a dit…

Salut Johan,

je suis entièrement d'accord avec toi, sauf sur un point. la société occidentale EST décadente parce qu'elle confond certaines valeurs avec d'autres. je pense que c'est à ça que Chari fait référence quand il parle comme il le fait des ivrognes et des bons à riens. si tu veux, j'ai vu comment en france, le système a évolué vers un élevage de racaille et de fainéants et de toute autre sorte de parasites, qui profitent de la générosité du système.

oser dénoncer cela provoque toujours le même genre de réaction, et sur ce coup-là, je prends la défense de Chari. un tel système, à long terme, joue contre les idéaux de solidarité, et risque de faire revenir le fascisme sur le devant de la scène européenne.

il y a des abhyasis haut placés à l'ONU à ce que j'ai entendu dire, je ne sais pas si cela peut avoir un lien avec la promotion de la SRCM comme une ONG, ce qu'elle n'est évidemment pas.

Christian

Christian a dit…

Alexis,

je ne sais pas si tu sais mais cette van stevens touche un salaire pour ses activités administratives à la SRCM...

délire non?

Christian

Christian a dit…

Salut Elodie,

bonjour à tous,

j'ai décidé de fermer la discussion sur mes 2 blogs poxy et verolee.

je m'en explique sur spidjou.

les blogs restent ouverts en lecture, et j'invite les lecteurs à venir discuter sur ton blog pour le français et sur le blog de Michael pour l'anglais.

je reste branché et je continue à vous fournir mes commentaires si nécessaire.

à bientôt - Christian

4d-Don a dit…

Salut Elodie, Alexis, Christian, Johan
et tous et toutes..

Merci de vos commentaires....

Merci Johan de ta perspective. Es-tu ou etais-tu Abhyasi?

Est-ce que je peux confirmer avec vous que le Conseil d'Administration (Board of Directors)de la SRCM n'est pas elu mais est appointe par Chari?

Et les charges des Zones, sont ils aussi appointe ou elu?

Un commentaire SVP...Oui ou non...

Merci...

Don

Alexis a dit…

Don,
Je ne suis pas abhyasi et ne peux donc pas te confirmer à 100% qu'ils sont nommés par Chari. A mon humble avis, c'est un mix des deux : les nationaux sont (peut-être) élus, sur avis de Chari, les étrangers sont désignés ? A confirmer par de véritables abhyasis !

Pour les Zone-in-charge, par contre, c'est sûr, ils sont nommés par Chari.

Il y a coexistence de 2 structures pyramidales qui s'entre-croisent à la SRCM : une première qui est "spirituelle" (précepteurs, full-prefect, ZIC, etc.) donc directement pilotée par Chari, et la seconde qui est administrative (Board of directors, CIC,etc., c'est-à-dire officiellement plus démocratique, officieusement c'est autre chose.

Cordialement
Alexis

PS pour Christian : c'est bien dommage que tu cesses ton activité, je souhaite vraiment que tu restes au moins très présent dans les discussions, car tu y as joué un rôle d'animateur que ni Elodie ni Michael ne tiennent aujourd'hui et cela manquerait beaucoup.

Elodie a dit…

Bonjour Christian,
Je partage l'avis d'Alexis. Je n'ai ni la compétence, ni le temps pour animer les débats s'il y en a.
J'espère que tu resteras bien présent avec nous.
Amicalement
Elodie

Christian a dit…

oui, je reste dans le coin.

il y a encore beaucoup à faire.

j'espère redynamiser le mouvement en vous faisant sentir à tous qu'il est important de ne pas se reposer sur quelques excités seulement.

je suis consterné de voir la quantité de consommateurs, et le peu de réactions/témoignages. c'est vrai que j'en ai envoyé péter quelques uns et je comprends donc aussi certaines réticences à s'exposer. courage.

Il y a encore eu récemment qq1 qui me demandait de ne pas poster son commentaire, mais voulait que nous échangions en privé. je refuse, car tout peut et doit être dit publiquement.

concernant l'imbrication des niveaux (spirituel + administratif dont parle Alexis), c'est un vrai problème que j'ai déjà soulevé dans l'analyse intitulée "le Réel, le Symbolique et l'Imaginaire". Il permet à des glissements dangereux de se produire.

Ce problème s'est déjà posé dans l'histoire de l'occident, et a aboutit à la séparation de l'église et de l'état. Devons-nous aider nos envahisseurs asiatiques à comprendre l'intérêt de cette séparation?

un full-précepteur est parait-il suffisamment développé spirituellement pour avoir une perception plus claire, profonde, générale, des choses (sauf qu'il est aussi complètement endoctriné). C'est donc un atout pour l'encadrement. Il est de plus initié à une connaissance que n'a pas l'abhyasi de base. Tout naturellement, il est donc un pillier pour la mission, un individu de confiance et un soutien pour le maitre.

Quoi proposer d'autre?

est-ce cette structure qui est vraiment en cause?

une telle structure avec un sommet prenant les bonnes décisions ne serait-il pas adéquat? je ne sais pas, ce sont de vraies questions que je me pose vraiment.

en tous cas, c'est aussi ce type de structure qui a permis à l'élite de s'octroyer des privilèges et de prendre des décisions que nous condamnons. donc, il y a bien un problème.

Christian

Anonyme a dit…

Christian,
La société occidentale est peut être décadente, mais le capitalisme occidental arrive à pleine vitesse en Inde aussi…(on verra la suite !).

S’il y a des gens qui n’arrivent pas à s’intégrer dans le système et demandent de l’aide cela ne veut pas dire qu’ils sont tous des profiteurs. En Suisse le phénomène existe et préoccupe les autorités. Dans le tiers monde on traite (les mêmes fascistes qu’ici) les gens pauvres comme étant des fainéants et des bons à rien faire. Leur sort serait dicté par leur non goût pour le travail, etc.…. Donc attentions aux simplifications car le sujet est très complexe.

Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est comment un LEADER SPIRITUEL peut se prêter à une analyse aussi dure, simpliste et grossière. Ses mots ne sont pas les mots d’un sage, mais plutôt d’un homme peu équilibré, ignorant et peu sensible (un fasciste riche ?). Peut être Monique pourra trouver une bonne explication à ses mots, qui se trouvent à une bonne distance de la compassion dont on parle autant à la SRCM.
Johan
Ps: Oui, il faut que tu restes et que continues ton excellent travail. Ils te lisent...

Peter a dit…

Christian,


Un grand merci pour tout le travail fourni... Je pense que la tâche a été colossale.. J'apprécie ces espaces, même si j'ai choisi de ne plus participer avant 6 mois ou 1 an ( le temps d'expérimenter et de valider autre chose). Christian tu peux peut-être nous offrir la version française de ton discours de " clôture" ?

Merci encore !

Christian a dit…

PS: un scoop?

un des bloggers serait Guy Joris...

voilà ce qu'une taupe anonyme nous révèle.

je sens que d'ici peu on va nager dans les rumeurs, et ça va devenir encore plus intéressant et révélateur.

Christian

Christian a dit…

Salut Johan,

oui, ça ne veux pas dire qu'ils sont tous des profiteurs. MAIS! je connais assez bien certains aspects de la nature humaine... tu ne voudrais quand même pas me faire croire que l'être humain aime le travail, et que s'il a le choix entre se casser le train à faire des efforts, et ne rien faire pour recevoir la même somme d'argent, il va choisir la première solution? pour les personnes qui n'arrivent pas à réguler par elles-mêmes cette tendance naturelle, il faut donc une régulation extérieure - que la société occidentale tarde à mettre en place (gnagnagna, les pauvres).

l'occident a perdu complètement tout cadre parce que nous avons oublié que certaines valeurs doivent être subordonnées à d'autres.

je t'assures, il faut arrêter de pleurnicher sur le malheur des autres et s'occuper un peu de nous. chacun a en lui des ressources pour s'en sortir, et il faut donc l'amener à les utiliser. nous confondons solidarité (aider quelqu'un à se relever et à s'aider lui-même) et pouvoir (entretenir sa dépendance). la première étape pour entretenir la dépendance, c'est de considérer quelqu'un comme pauvre et malheureux. il vaudrait mieux commencer par le considérer comme un être humain capable, mais qui s'est cassé la gueule.

On a tous du mal à comprendre comment ces gens qui nagent dans la région centrale peuvent être aussi nuls sur le plan humain. la plupart des abhyasis refusent même de se poser la question: si Chari a dit ça, c'est certainement pour faire travailler Johan!

A mon avis, ce décallage existe parce que l'évolution spirituelle dont il dispose n'a pas été obtenue par une évolution naturelle, mais artificiellement insufflée en lui par son maitre. Comme disait 4d-Don, grace au Sahaj Marg, nous trichons avec la Nature.

Christian

Christian a dit…

Hey, Peter!

tu disais déjà ça il y a 2 mois, ça ne fait plus que 4 mois ou 10 mois!

Christian

Christian a dit…

" Un homme va au savoir comme il part pour la guerre : bien réveillé, avec de la peur, du respect et une assurance absolue. "

Don Juan, à Carlos Castaneda

Christian a dit…

Salut Elodie,

m'autorises-tu à publier une traduction de ton dernier article sur poxy afin que les anglophones en bénéficient?

Bye !

Anonyme a dit…

Christian,

Ton point de vue est défendable, mais j’insiste que le cercle vicieux de la pauvreté est très complexe.

Mon point était de dire que je suis plus que surpris d’entendre un leader spirituel (Chariji) se positionner avec autant d’arrogance et simplicité sur la situation sociale en Europe. Mais j’imagine qu’en tant que leader spirituel il peut tout se permettre, y compris ne rien faire pour influencer un quelconque changement social chez lui. Si l’on garde la cohérence de son discours, le pauvre Mathias ne serait pas le bienvenu dans son petit cercle de personnes qui ont bien réussi dans la vie (il me semble il se vantait de vivre pour presque rien en Inde).



4-d.Don,

Non, je ne suis pas abhyasi. Mais je m’intéresse à ce système car ma sœur est tombée dans les tenailles de Chariji.



Alexis,

Si j’ai bien compris le message d’un anonyme et autres infos apparues, Guy Joris aurait accueilli Chariji (tous frais payés) chez lui lors de son dernier séjour en France. Plus tard Chariji le traumatise en lui coupant l’organisation des rencontres de jeunes chez lui. Peut être que Guy Joris était trop respecté par ces jeunes abhyasis ? Le groupe de jeunes en question risquait à moyen terme de faire dissidence ? Besoin de remplir les séminaires officiels de la srcm et montrer l’unité du mouvement en France ?

Donc la vice-présidente de la srcm France est salariée et habite l’ashram de Lausanne ? Comme quoi on peut gouverner à distance. Pas facile pour Guy Joris, j’imagine, s’il a été un fervent et fidèle serviteur.



Il me semble aussi qu’il y a un décalage entre les jeunes et les « vieux » au sein de la srcm. Les jeunes jouissent de beaucoup plus d’activités que les vieux car doivent être vus comme un groupe dynamique et prêt à s’investir pour attirer de nouvelles adhésions. Le séminaire à Vrads (sur comment promouvoir la srcm) est réservé pour les moins de 30. Un abhyasi de plus de 45 en France a osé montrer son désaccord avec cette politique d’exclusion des «vieux» aux cadres de la srcm.
Johan

Elodie a dit…

En réponse à la demande de Christian, tous le contenu de ce blog peut être reproduit et diffusé, dans la mesure où l'objectif reste le même que celui de ce blog.
Christian, tu peux donc le traduire, évidemment.
Elodie

Alexis a dit…

Bonjour Johan,

Effectivement, mais tu le sais aussi bien que moi, Chari est passé chez Guy Joris lors de son dernier séjour en Europe, en remontant de Milan et avant d’aller à Vrads.
Ta présentation me semble bien reconstruire l’histoire telle qu’elle s’est produite d’après ce tout que l’on en sait.

On peut cependant se hasarder à d’autres hypothèses complémentaires.
Guy Joris n’est pas un petit nouveau dans la SRCM, loin s’en faut. Il me semble qu’il est full-prefect, même si cela mériterait confirmation. Il a fait partie du cercle restreint de Chari. Nommé vice président français, il est soudain remplacé par une personne de l’étranger. Moi, j’appelle ça une reprise en main de la structure française. A mon avis la disgrâce de Guy Joris date de cette époque et non pas seulement de mai dernier.

Sa tentative de rassembler des jeunes européens autour de lui était-elle une manière de faire un pied de nez à Chari ? Ou bien Guy Joris est-il un nouvel André Poray ?

Dans tous les cas, Chari a bien raison, les français l’ont toujours beaucoup beaucoup déçu. Et c’est loin d’être fini…

Cordialement
Alexis

Alexis a dit…

A tous et toutes,
Il y a quelques années, face à des interrogations personnelles sur la SRCM, je me suis aperçu qu’il existait très peu d’information objective disponible (autant qu’on puisse rester objectif). J’ai donc créé un site web à partir des infos dont je disposais, mais j’étais un peu seul…
Aujourd’hui, la situation a bien changé, grâce à vos blogs et aux discussions qu’ils ont suscitées. Alors, je tenterais volontiers une expérience collective de présentation de la SRCM avec vous tous, un peu à la manière de wikipedia. L’un d’entre nous propose un texte, les autres postent leurs commentaires et l’on modifie le texte progressivement. Cela suppose aussi qu’on s’entende sur un plan de présentation.
Si cela vous intéresse, je suis prêt à commencer avec un petit historique de la mission.
Qu’en pensez-vous ?
Elodie, accepterais-tu l’idée de nous héberger ?
Ou bien faut-il créer un autre blog ?
Cordialement
Alexis

Christian a dit…

Salut Johan,

Je comprends bien que le cercle de la pauvreté est complexe. C'est un point. Je te parles d'un autre qui est celui du parasitisme, et de la difficulté qu'ont la plupart de nos contemporains à faire une distinction entre les deux.
Ce pauvre Matthias, comme tu dis, se vantait de ne pas avoir payé un rond son séminaire. Bien sûr, ses propos visaient à montrer la générosité de la SRCM, mais en même temps ils révélaient autre chose. J'espère que mon point de vue est plus clair maintenant pour toi.

Elodie a dit…

Commentaires de Monique postés sur un vieux message. Merci à tous de les poster sur le dernier en date pour que tout le monde puisse lire sans chercher partout...
Elodie

Monique de Nice
Cher Christian,
J'ai bien pris connaissance de ta décision et j'ai trouvé cela être très bien.
Je t'en félicite et j'espère continuer à discuter avec toi sur ce blog.

Ta soeur Monqiue

Monique ZIGLIARA - NICE
à CHRISTIAN

Je m'étais bien apercue que tu n'étais pas du tout d'accord avec moi mais c'est ce qui en fait tout son intérêt. Je prends grand plaisir à écrire sur ton site.

Si je devais éprouver un quelconque ressenti par rapport à l'appréciation de mes frères et soeurs de la SRCM je dirais que la seule chose que j'éprouverai cela serait un sentiment de Joie et même de ravissement.
Je n'ai précisé ce fait que pour te faire comprendre qu'il est TOUT à Fait IMPENSABLE - IMPOSSIBLE que je subisse de leur part une quelconque INFLUENCE - QUE DIEU M'EN PRESERVE !!

Mon Analyse au sujet de la Situation en générale qui domine' à la SRCM est seulement le fruit de ces moments de CONTEMPLATION - De SILENCE qui jalonnent ma vie depuis plus de 3 ANS et qui sont devenus mon pain quotidien - Une NOURRITURE VITALE pour MOI.

Un Merveilleux passage tiré d'une de mes lectures à propos du SILENCE :
La SOUVERAINETE dans la NATURE appartient aux FORCES SILENCIEUSES.
La LUNE n'émet jamais le plus faible SON et, Cependant , Chaque jour des Millions de Tonnes d'eau de Mer vont et viennent à son commandement.
Nous n'entendons pas le SOLEIL se lever ni les ASTRES se coucher
C'Est dans le SILENCE - SEUL - Que Nait la Connaissance du MOI.

L'esquif de l'AME voguant sur la Lagune de l'esprit est la Chose la plus délicate que je Connaisse - Plus délicatement silencieuse que la Rosée du Matin"

"Ce n'est que dans cette PAIX PROFONDE que nous percevons la VOIX de l'AME "

"Le SILENCE - Cette DENREE RARE - QUI Permet à l'INEXPRIMABLE de trouver Son ESPACE'

Merci à vous TOUS - Monique


P.S : C'est dommage qu'il n'y ait pas plus d'intervenants car ce site est un lieu de rencontre Pour TOUS - POUR et CONTRE - et cela serait intéressant de pouvoir échanger dans tous les cas