La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

7 décembre 2012

Une religion en train d’éclore

ENGLISH TRANSLATION

Le mythe fondateur de la religion du Sahaj Marg 

Depuis la Région centrale (Brighter world), au milieu de la Hiérarchie spirituelle des grands saints de l’Histoire, une Personnalité spéciale nommée Babuji annonce un Grand dessein intelligent. Tel est le grand tournant entrepris par Chari en 2005 avec la publication des Whispers, élaborés par une médium française anonyme, en provenance d’un soi-disant Babuji, décédé il y a presque 30 ans. Ces murmures de Babuji depuis le Monde lumineux (Whispers from the Brighter world) constituent progressivement les fondations d’une nouvelle religion, déjà en germe depuis de nombreuses années au sein de la Mission. Ainsi voit-on au fil des jours éclore une religion du Sahaj Marg, portée par les murmures quotidiens de Babuji.

Quel message nous délivrent les murmures de Babuji ? 
Le message de Babuji est une prophétie qu’il nous dit être hors de portée de notre compréhension, et dont il ne peut ou ne veut nous dévoiler la stratégie pour le moment. Ce qu’il veut bien nous dire pour l’instant c’est que l’humanité a perdu la raison, que son comportement est destructeur et qu’elle entre dans une grande tourmente, une ère de dislocation, de mutation et de cataclysmes. Le châtiment divin et l’apocalypse arrivent. Mais une nouvelle race déjà à l’œuvre apportera un savoir prodigieux pour bâtir un monde nouveau et complètement différent. Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus, ils sont différents et incompris. Cette élite régénérera l’humanité et sauvera le monde.
Pour en savoir plus, voir le dossier de décryptage des Whispers effectué par Alexis

Cataclysmes, apocalypse, châtiment divin, prophétie, nouvelle race, élite, etc. Le Grand dessein, mythe fondateur d’une nouvelle religion, est en place. La religion est une pratique collective avec des rituels qui relient les individus entre eux à partir de croyances communes, mais elle crée aussi de l’intolérance par rapport à ceux qui ne partagent pas les mêmes croyances. On est très éloigné de la spiritualité, démarche personnelle qui libère et donne un sens à la vie.
Face à la menace d’éclatement de la SRCM, Chari a fait le choix osé de forger un mythe religieux, une religion unificatrice, générant dépendance, concurrence et compétition. Elle est instillée pernicieusement dans l’esprit des abhyasis par la diffusion quotidienne des Whispers qui répètent inlassablement le même message.

Quel en est l’impact sur les abhyasis ? 
Quelques exemples révélateurs :
Influencé par Whispers, un abhyasi de la Mission écrit : “It is assumed that the society today has come to a state where calling its members “human” is something like an exaggeration or a lie. The homo sapiens has the complete form but it is lacking in ‘human content’.” (Mukul S. Mukherjee, dans une étude intitulée : Efficacy of a coping strategy for developing human qualities). Selon le Sahaj Marg, nous ne sommes pas dignes de nous appeler des êtres humains.
Ma propre mère regarde ses petits-enfants comme des enfants indigo, la future élite du Nouveau monde annoncée par Whispers.
Sur un site internet appelé “Afraid of The Future Survival Network”, les abhyasis de pocketsofthe future discutent : “We have a spiritual community, the Shri Ram Chandra Mission based in Chennai but there are heavy concentrations of members throughout India. Aside from the community aspect Indians are better equipped to adapt after the collapse and the country itself is much more mature than America. (…) So this means the best, smartest so called elite of society who have perhaps the best genes to pass on to future generations have drastically less children than uneducated people who have many advantages and a rich environment to offer future generations. Our spiritual practice teaches that higher developed souls who are inclined towards spiritual evolution often do not have suitable environments to incarnate into where they can pursue spiritual advancement.” (septembre à novembre 2012)
Peur de l’avenir, effondrement du monde, une élite aux gènes renouvelés : et tout cela sur un portail qui surfe sur la crainte de la fin du monde et la fin du calendrier maya pour mieux vendre leur camelote, ces abhyasis seraient mieux inspirés d’aller voir ailleurs plutôt que de pratiquer le racolage auprès de ce type de public. 

Chari use et abuse des techniques de manipulation des foules 
Je vais paraphraser Serge Moscovici (L’âge des foules) et Gustave Le Bon (Psychologie des foules) :
Seule la religion (Sahaj Marg) suscite encore un attachement fanatique. Son prophète (Chari) est l'archétype du leader contemporain parce qu’il suscite autour de lui la foi la plus robuste. La religion (Sahaj Marg) est la forme la plus aboutie d’un système de croyances (Whispers). Elle comporte un dogme, des textes sacrés auxquels on obéit, des héros ayant qualité de saints (Lalaji, Babuji, etc.). Elle fournit au croyant désemparé (abhyasi) le besoin de protection que tout homme éprouve depuis l'enfance, une conception du monde où chaque problème rencontre sa solution, une vision totale (Whispers). Elle explique l'origine de l'univers et prévoit son avenir (Whispers). Après avoir exacerbé les menaces qui pèsent sur notre monde, elle apporte l’espoir, elle garantit aux élus (abhyasis) qu'ils sortiront victorieux de la tourmente et définitivement, à condition de s'identifier avec l'idéal qui les dépasse et de respecter les prescriptions qu'elle édicte. La religion (Sahaj Marg) dissimule un secret (le Grand dessein) et cultive son mystère. En son nom elle impose des règles et proclame des vérités sur lesquelles elle ne s'explique pas. Ce secret justifie la hiérarchie (maître, précepteurs, abhyasis). L'individu qui en gravit les échelons s'approche de ce point sacré, les autres demeurent à distance. La religion (Sahaj Marg) est l'oeuvre du fils spirituel (Chari), du successeur du père fondateur (Babuji). Elle le disculpe et le légitime à la fois, en dissimulant ses crimes.
L'intolérance et le fanatisme constituent l'accompagnement nécessaire du sentiment religieux. Ils sont inévitables chez ceux qui croient posséder le secret du bonheur terrestre ou éternel (abhyasis). Ces sentiments de fanatisme font que l'homme trouve son bonheur dans l'adoration et l'obéissance et est prêt à donner sa vie pour son idole (Chari).
Pour en savoir plus, voir le dossier d’Alexis sur la psychologie des foules

Elodie

29 commentaires:

Anonyme a dit…

Ceux qui prétendent que Babuji est le maître de toute éternité du fait qu'il aurait été la personnalité spéciale commettent peut-être une erreur fondamentale en introduisant dans le dogme une croyance fausse qui sert leurs intérêts personnels et prises de position dans des conflits de personnes.

En effet, Babuji considérait qu'il aurait un représentant spirituel. C'est si vrai que c'est écrit en bas de page 108 dans l'édition de 1989 de la SRCMF, traduction française du texte de Ram Chandra "Efficacité du Raja Yoga" - Le Sahaj Marg, une nouvelle Tradition Spirituelle.

"(...) je peux révéler ces choses à mon représentant, quel qu'il puisse être. J'ai bien des choses à révéler. Certaines viendront au jour au cours de ma vie, d'autres me suivront lorsque j'aurai cessé d'exister sous forme matérielle."

Or, les opposants à Chari dénient que Babuji puisse jamais avoir un représentant spirituel, jouant sur le fait que le terme représentant seul est utilisé. Mais un représentant, pour recevoir les révélations dont parle Babuji après que celui-ci soit mort, ne devrait-il pas être implicitement spirituel pour intercommuniquer?

Qui se ment à soi-même et donc aux autres ? Mais surtout, pour les chercheurs, comment savoir, comment faire la part des choses, comment trouver la voie véritable dans tout ce micmac ?

Elodie a dit…

Bonjour Anonyme,
Votre intervention soulève une question intéressante et je partage globalement votre avis. L’affaire du « représentant spirituel » de Babuji a longtemps constitué une ligne de fracture entre Chari et ses principaux opposants. Elle divise les mouvements issus du Sahaj Marg.
Mais l’évolution récente de la SRCM de Chari, depuis la sortie des Whispers en 2005, remet en cause cette différence, ou du moins l’atténue sérieusement.
Whispers réhabilite Babuji comme Personnalité spéciale, certes décédé, mais s’exprimant au quotidien depuis la Région centrale, où il occupe le sommet de la Hiérarchie spirituelle des grands saints de tous les temps. C’est du moins ce que l’on veut nous faire croire.
En cela, Chari se replace sous l’autorité directe d’un Babuji de nouveau omniprésent, d’autant plus qu’il n’inter communique pas directement avec lui. Chari accepte de se placer sous l’influence d’une médium omnipotente.
Son acceptation de cette dépendance est très surprenante, il ne nous avait pas habitués à cela.
Bien affectueusement,
Elodie

4d-Don a dit…

Salut toutes et toutes...

Au Sahaj Marg, on parle d'une medium(e) anonyme qui n'est en seulement en communication avec un Babuji décédé depuis 1983, mais aussi avec la mère et l'épouse de Chari, avec Lalaji et avec des "êtres de lumière" (latin: Lux=lumière, fere= porteur ... alors des "lucifers"??) Et c'est qui (ou "quoi") que cette Médiume apporte aux disciples égarés de Babuji ...

Aussi, la "personalité spéciale", selon Babuji qui a inventé ce terme, ce n'était pas lui-même, mais c'était pour le future ... le future lointain (1,000 ans ?)... Babuji n'était pas si "égoiste" (comme Chari qui prétend "Maitre") qu'il prétendait être "sa propre invention"!!

Selon Don S., mon ex-précepteur (décédé), un Maitre "vivant" était le "point de vente" du Sahaj Marg ... Ce qui, selon lui, faisait du Sahaj Marg un "groupe Spirituel" et le différenciait des religions propres ...

Maintenant, avec Whispers, c'est un groupe "spiritualiste" ou "spiritiste" avec une MÉDIUME, et un 'egrégore", qui remplace le Maitre vivant et qui communique avec l'esprit d'un Maitre qui est mort depuis 1983.

Et ils vendent ces WHISPERS a un prix de "millionaires" ... du matérialisme?


Don ...

Anonyme a dit…

Et vous ne croyez pas que cela prouve l'échec de TOUS les disciples de Babuji ?

Ou pensez-vous qu'il s'agisse d'un acte politique subtil de Chari, qui, en rendant son dogme semblable à celui des autres mouvements (Babuji = le maître), chercherait ainsi à rassurer les brebis égarées pour les faire revenir sous son girons ?

Une dernière alternative est celle de l'aveu de Chari : qu'il n'est pas le maitre plus que les autres.

Se pose alors la question, une nouvelle fois, du représentant spirituel de Babuji: qui est-ce ? Y en a-t-il un ?

S'il n'y en a pas, pourquoi faire perdurer un corps maintenu artificiellement en vie ?

Pensez-vous que Chari puisse être le représentant spirituel de Babuji mais se fasse passer pour autre chose afin de rester en vie ?

Anonyme a dit…

j'ai appris que l'ashram de Lausanne avait été vendu il y a quelque temps.

quand était-ce ? qu'est devenu l'argent ? comment se sont réorganisés les abhyasis ? où reste-t-il des ashrams en Suisse et en Europe ?

merci

4d-Don a dit…

A Toi Elodie, Alexis, Frank, Michael et ainsi qu'à toutes et tous vos lecteurs et lectrices "anonymes" ...


Un Joyeux Noël à toutes et tous!!

Et une Bonne et Heureuse année et le Paradis à la fin de vos jours!!

Pour notre chère planète et tous ses habitants, une année de Paix et de Prospérité!!

Don et famille

t8 a dit…

t8 a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Une première circulaire de Tiruppur" :

"A journey of a thousand miles begins with a single step. Lao-tzu"

Elodie a dit…

Bonjour Anonyme,
Les ashrams sont une sorte de vitrine de la SRCM, mais il n’y en a pas beaucoup. Pour les méditations collectives, les abhyasis se retrouvent autour d’un précepteur dans ce qu’ils appellent un centre. Dans le meilleur des cas (rare) c’est un ashram, mais c’est souvent une salle prêtée ou louée, et cela peut même être au domicile d’un abhyasi. C’est d’ailleurs le cas le plus fréquent. Tout dépend du nombre d’abhyasis dans la région.
Bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Fabrice a dit sur « Renégate » (extrait): « (…) En réalité, nous ne nous comprenons pas parce que nous ne parlons pas de la même chose vous rejetez la SRCM de Chari comme on rejette un dogme, une croyance ou une religion alors que je vous parle d'expérience, de ressenti. Je n'ai que faire ni de la SRCM en tant que telle ni de Chari en tant que tel ni d'ailleurs des Whispers, ni de la médium, ni de Kasturi en tant que tels. Je ne suis attaché à aucun Nom, aucun cadre, aucune institution aucun croyance particulière S'ILS NE SONT PAS AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE.
Autrement dit, je ne pratique pas parce que je crois. Ici (en spiritualité) la CROYANCE est HORS JEU. Elle ne rentre pas du tout en ligne de compte car toute croyance est un parti pris, un préjugé.
Ici, on parle d'expérience, de ressenti, de mieux être, de tolérance, de sentiment de paix, d’accroissement de l'Amour, peu importe qui est le gourou, peu importe le nom de la voie. La spiritualité n'a que faire des convenances, un gourou ne vient pas pour plaire, mais pour dire des vérités qui dérangent et qui peuvent nous bousculer dans nos certitudes. Chaque Maître, enseignant, guide ou Gourou peu importe le nom, a sa personnalité, son caractère. On l'accepte donc comme il est comme d'ailleurs il nous accepte comme nous sommes. c'est la liberté que nous donne la voie spirituelle: aucun stéréotype ni situation figée.
On juge l'arbre et le jardinier au fruit qu'ils peuvent produire. Jeter le fruit par préjugé n'est pas correct ni adulte. Que pensez de ceux qui ne veulent même pas regarder le fruit sous prétexte que le jardinier ne leur plait pas... »

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
4d-Don, Michael et moi avons goûté le fruit de l’arbre, et nous l’avons jugé trop amer, il ne s’agit pas d’un préjugé. L’expérience du Sahaj Marg ne nous a pas convaincus. J’ai tenté de montrer dans les messages précédents que cette expérience dite exceptionnelle était réservée à une minorité que l’on fait miroiter à la grande majorité des abhyasis qui n’y ont pas accès mais en rêvent et courent après.

J’ai connu de merveilleuses expériences spirituelles avec des précepteurs du Sahaj Marg, mais aussi avec des gens qui n’avaient rien à voir avec la SRCM. J’ai aussi connu beaucoup de désillusions. La plupart des abhyasis ne connaissent rien de plus que le mieux être occasionné par n’importe quelle méditation ou pratique du yoga, même si le regard de Chari les envoute.

L’expérience, c’est la tarte à la crème de la spiritualité. Il faudra probablement y revenir, parce que c’est l’argument en dernier ressort des adeptes de Chari, et on ne partage pas une expérience, donc on peut en dire ce que l’on veut. Michael disait récemment à juste titre que les abhyasis sont les fruits de l’arbre et du jardinier, et là c’est du concret que l’on peut juger.

Fabrice dit que l’expérience du Sahaj Marg n’a rien à voir avec la croyance. J’ai essayé de montrer ici que la SRCM, Chari en tête, est pourtant entrain de créer un système de croyances. La spiritualité ne s’embarrasse pas de croyances, je suis bien d’accord. Mais la question est justement de savoir pourquoi Chari s’en écarte pour créer un dogme et une religion.

A propos de tolérance, je critique le Sahaj Marg mais je tolère son existence, les abhyasis ont beaucoup de mal à tolérer les critiques. Quant à Chari, sa tolérance est à géométrie variable, comme l’a fort justement rappelé 4d-Don.
La « religion » que Chari est entrain de créer autour de Whispers prétend imposer à l’humanité un nouveau mode de vie pour demain. Personnellement, je n’en veux pas, et je ne suis pas la seule. Quand on impose un mode de vie au nom d’une idéologie, il ne s’agit plus là de tolérance, il s’agit de totalitarisme. Qu’il s’agisse d’une idéologie matérialiste ou d’une idéologie religieuse ne change rien, le résultat est le même. Le vingtième siècle en a foisonné.

Bien affectueusement et joyeuses fêtes,
Elodie

4d-Don a dit…

Fabrice...

Tu dit (dans les commentaires du Blog d'Élodie: Renégate

fabrice a dit...

Cher frère Don,

Tout ce que vous dites se tient complètement, dans une logique implacable. Je n'ai plus d'argument à vous opposer. Je n'ai que mon coeur simple, désarmé et sans protection aucune, et.. cette simple expérience intérieure d'être si totalement humain. Vous n'avez pas tord et je n'ai pas raison. nous marchons tous les deux sur des voies différentes. Si je me suis trompé en choisissant le Sahaj Marg et Chariji comme guide, je suis suffisamment aveugle pour ne pas m'en rendre compte, ou suffisamment heureux pour ne pas être gêné par mon aveuglement. Que dire de plus? au revoir cher frère.

mardi, décembre 11, 2012



Nous (notre corps) sommes tous composés de carbone (donc nous avons de la gravité qui attire et qui repousse). Nous sommes aussi composés d'énergie électromagnétique, et de forces atomique (faible) et nucleaire (forte).

Comme la lumière qui fait parti de la vague électromagnétique, nous avons tous nos fréquences (couleurs) préférées, mais nous somme tous dans la même lumière. La même lumière (la vague électromagnétique) qui parvient de notre étoile (le soleil), les autres étoiles, et les galaxies ... Et il n'y a pas de lumiére sans "electrons" (des particules de matière).

Nous somme tous sur le chemin de la VIE, dans le même bateau de matière, d'énergie (cette planète, cette galaxie, cet univers), et aussi d'esprit, nous croyons!!

Dans notre esprit, dans notre divin intérieur, nous sommes aussi tous UN.

Dans la matière nous sommes, pricipalement du carbone, un élement parmi les divers fusions élémentaires d'hydrogène. Alors dans notre matière (carbone), nous parvenons tous de l'hydrogène et sommes tous UN... des fusions d'hydrogène.

En énergie, toutes les forces se trouvent dans notre être.
(gravité, electromagnétisme, et les forces atomiques (faible), et nucléaires (forte). Et selon les physiciens les forces sont UNIS en UNE ÉNERGIE (qui se défini par: le mouvement ...) Nous (et tout) sommes tous en mouvement.

Dans l'Esprit ... TOUT est UN ... Dans notre divin intérieur, nous sommes tous UNI(E)S et bien que nous n'occupons pas la même espace, ou le même temps, et bien que nous ne voyageons pas tous le même chemin ... nous venons tous de UN, et nous allons tous vers UN ... et nous sommes maintenant tous dans UN, UNI(E)S ... sur cette planète, autour de notre étoile (soleil), dans notre galaxie (la voie lactée), dans un UNIVERS...

C'est la RÉALITÉ ... C'est notre "aurore" ... C'est notre "printemps"!!

Alors "Bon Voyage" mon frère!! Et comme tu dis: AU REVOIR!!

Ce n'est pas un adieu (la fin) ... nous sommes UNIS rien n'est fini!! ... car, en réalité, dans notre esprit, dans le Divin, il n'y a pas de "fin" ou de "fini" ... mais AU REVOIR!!

Don ...

Nos différences, comme nos cultures, la couleur de notre peau, et nos croyances ne nous séparent (divisent) pas, si on ne veux pas être séparé(e)s (divisé(e)s) ...

Nous ne sommes pas "enemis" mais famille, de la même espèce, des frères et des soeurs!!

Anonyme a dit…

Je trouve le témoignage de Fabrice particulièrement intéressant car il exprime bien le piège de la SRCM tm.

Après nous avoir rassurés sur son indépendance :
« Je n'ai que faire ni de la SRCM en tant que telle ni de Chari en tant que tel ni d'ailleurs des Whispers, ni de la médium, ni de Kasturi en tant que tels.
Je ne suis attaché à aucun Nom, aucun cadre, aucune institution aucun croyance particulière S'ILS NE SONT PAS AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE ».

Il redevient l’abhyasi aveuglé par son addiction :
« un gourou ne vient pas pour plaire, mais pour dire des vérités qui dérangent et qui peuvent nous bousculer dans nos certitudes. »

Ces vérités « révélées » non seulement bousculent les certitudes mais le deviennent dans le mental des adeptes.
Le degré de manipulation est tel que même ceux qui, comme Fabrice, revendiquent leur libre arbitre, avalent avec gourmandise les
délires et mensonges de Chari, et attestent de leur fondement.

Et les bienfaits de l’expérience n’en justifient nullement la cause !

Caparaçonnés dans leur vérité désormais certaine, ils perdent contact avec la réalité (bon sens, logique, raison..),
et pire, par cet enfermement, se détournent de toute progression spirituelle tant il est plus sage de considérer que cette Vérité là, pour autant qu’elle existe, ne saurait être appréhendée pour la bonne et évidente raison qu’elle nous contient…

Martin

Alexis a dit…

@ anonymous sur Lausanne,
L’ashram de Lausanne a été vendu le 23 décembre 2011 à la demande de Chari. Les méditations ont lieu dans une salle de la banlieue nord.
Chari a essayait depuis longtemps de se débarasser de l'ashram de Lausanne (comme Augerans ou en Australie) pour en acheter un autre plus grand à la campagne contre la volonté des abhyasis suisses. Il a fini par obtenir gain de cause.
En Suisse, la très grande majorité des abhyasis sont dans le canton de Vaud, et principalement à Lausanne même...

Anonyme a dit…

Fabrice pose une bonne question et c'est dommage qu'elle soit traitée avec une telle attitude - gêne mêlée d'un subtil mépris et d'exaspération.

Après avoir dénoncé et analysé la perversité de la SRCM et de ses dirigeants - en long en large en travers et dans les 4 dimensions - tenter de comprendre la nature de l'expérience spirituelle est un thème intéressant qui aiderait certains à y voir plus clair. Il redonnerait de plus un nouveau souffle à ce blog.

PS: en train vs entrain ?

Elodie a dit…

Bonjour Anonyme,
Désolée mais je ne vois pas ce blog s’essouffler, nous n’avons pas la même appréciation. Il a battu un record de fréquentation le mois dernier. Je vous rappelle surtout que ce blog est ce que nous en faisons, ce que vous en faîtes vous-même par vos commentaires.
Je ne vois pas non plus de gêne autour de « l’expérience spirituelle », mais un peu de mépris et d’exaspération, ce n’est pas impossible. Cependant, je disais aussi dans mon dernier commentaire qu’il allait bien falloir prendre le sujet à bras le corps, puisque les abhyasis nous renvoient toujours cet argument lorsqu’ils sont acculés. Là-dessus nous sommes d’accord.
Il me semble pourtant avoir abordé cet aspect, même si je n’ai pas cité le terme « d’expérience », dans mes précédents messages « Babuji prétendait moderniser la spiritualité » et « Le maître, le précepteur et le disciple ». Il est vrai que ce n’était pas le sujet principal et visiblement il faut y revenir de manière plus directe et précise.
Pour aborder convenablement le sujet, il faudrait pour cela commencer par définir ce dont il s’agit, vu que chacun y met ce qu’il veut, sans jamais préciser ce qu’il entend par là (relisez le commentaire de Fabrice, exemplaire à cet égard). Il n’y a rien de plus subjectif que l’intensité d’un ressenti, d’une expérience.
Je vous sens en verve, alors n’hésitez pas à commencer.
Bien affectueusement,
Elodie

fabrice a dit…

chers ami (s) (es), Chère Elodie, cher Don,
qu'il s'agisse du Sahaj marg ou de n'importe quelle autre voie spirituelle, la seule réalité devant nous servir de Maître étalon est l'Amour. A quoi bon la sagesse ultime, le pouvoir, la connaissance de la science des causes et des effets? l'Amour est le ciment qui lie toute chose, donne une direction à ce que je viens de citer plus haut. L'Amour donne du sens et de la cohérence à notre action. L'Amour est précisément La sagesse Ultime et le pouvoir ultime. Devenir Amour et raffiner cela toujours et encore. C'est là la direction des voies spirituelles authentiques.
Bon travail à tous, nous sommes nous-même le matériaux sur lequel nous travaillons et nous sommes aussi le résultats en perpétuel devenir, de ce travail sur nous même.
Fabrice

fabrice a dit…

chère Elodie,
Ton blog ne semble pas s'essouffler pour le moment, toutefois l'approfondissement d'un certain nombre de sujets dont celui de l'expérience et du ressenti pourrait apporter un regain d'intérêt ou une nouvelle source d'inspiration pour bon nombres de tes lecteurs. En effet, la critique pour la critique est très facile et après un certain temps ça n'intéresse plus personne par manque de recul et d'analyse objective.

L'objectivité fait autant défaut dans la description d'un ressenti qu'elle fait défaut quant tu dis: "les abhyasis nous renvoient toujours cet argument (l'expérience personnelle et le ressenti) lorsqu’ils sont acculés".

Tu entends ainsi démontrer que parler d'expérience personnelle et de ressenti serait un stratagème, une parade de plus allez, disons-le.. un mensonge de plus pour abhyasi acculés; réduit à s'inventer des ressentis pour sauver les meubles.

Et si tu avis tord?... Et si le Sahaj Marg était une voie authentique, prouvée par le fait que de nombreux pratiquant vivent une vraie expérience de transformation intérieure, de mieux être intérieur, d'équilibre, de joie, de simplicité. Pourquoi serait-ce impossible? pourquoi serait-ce à tout prix de l'auto-hypnose? de l'auto-persuasion d'être de plus en plus heureux?

Après avoir entre-ouvers cette porte, tu as vite fait d'entreprendre de la refermer? Ne fait pas cela, à moins que la force du préjugé l'emporte sur la témérité, le courage et l'ouverture d'esprit.

Il est vrai que quelqu'un qui expose son expérience et son ressenti est inattaquable, justement parce que c'est subjectif, mais ça ne devrait effrayer personne: ni celui ou celle qui ouvre son coeur au partage, ni celui ou celle qui le reçoit.

Le Sahaj Marg ne prétent pas être la seule voie et c'est pur aveuglement et préjugé de prétendre le contraire. Il sait en revanche être praticable par tout le monde MAIS...il sait aussi que tout le monde ni le pratiquera, ni l'acceptera.

Il en va des voies spirituelles comme des individus: fréquentables par tous, mais pas fréquentés de tous.
Fabrice

4d-Don a dit…

Salut Toutes et Tous

Sur mon blog: Lalaji had a Master! Hujur From the Naqshbandia (Silsila) Sufi Order!!

http://4d-don.blogspot.ca/2010/02/lalaji-had-master-hujur-from.html

Ce commentaire anonyme:

(et le Mythe se multiplie ... voyez ma réponse sur mon blog)

Anonymous said...

Instead of wasting your time If I were you I would try to know the mystery of the creation.I have met babuji when I was young and was initiated by him in 1983 when I was 19 yrs old. I still follow him and not any of his decendents.let me answer you the question about lalaji.Babuji has clearly stated that lalaji had no births before and he himself has stated about the ocean merging with the drop when he visited his master.His master was expressing himself through him and so was all the othe masters including Krishna.He was in a state of tam meaning was just the space in which gods powers in the form of ancient powers were getting expressed.Babuji inherited everything his master possessed for he was in that state of tam also.The state of tam simply means a state of complete negation and god can express himself fully through him and this state is possible for every human.To understand this you need an able master and you have missed an oppertunity

Thursday, December 13, 2012 11:06:00 AM

Don...

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Je vais me répéter : je n’élude pas la question de « l’expérience spirituelle », le débat est ouvert, tout le monde peut s’exprimer sur le sujet, votre avis sera le bienvenu.
Je reconnais que ma réponse sur les « abhyasis acculés » est aussi subjective que peut l’être un avis sur « l’intensité » de l’expérience.
Permettez moi de prendre du temps pour répondre sérieusement, le sujet est suffisamment important pour ne pas être pris à la légère, mais vous n’avez pas besoin d’attendre mon point de vue pour débattre.
J’espère trouver le temps de vous apporter une réponse construite d’ici la fin du week end.
Je constate que notre ami anonyme qui voulait relancer « ce blog qui s’essouffle » est devenu bien silencieux, j’espère que c’est provisoire et que, comme moi, il est en train (et non pas entrain comme je l’avais écrit, je devais alors déborder d’entrain) de construire sa réponse.
Exprimez vous.
Bien affectueusement,
Elodie

4d-Don a dit…

Fabrice...

Tu dis:

Le Sahaj Marg ne prétent pas être la seule voie

Le fondateur du Sahaj Marg, Babuji, dit précisement ça, et il prétend que le Sahaj Marga a remplacé le Sufisme de Lalaji et les autre mouvements:

"The Mahomadan systems have all breathe their last and this, Sahaj Marga, the only ONE has now emerged out in their place."

Sur le site de la famille de Lalaji:

https://sites.google.com/site/naqshmumraif/forviewer%E2%80%99sattentionplease

Et ce refrain est répété par Chari et plusieurs précepteurs...

Alors corrigez vos propos et dites seulement la vérité!! Un refrain qui est répété par plusieurs abhyasis qui viennent discuter.

Le Sahaj Marg prétend être le SEUL, "the only ONE" qui a remplacé le Sufisme de Lalaji, son soit-disant MAITRE!! Il n'y a pas beaucoup de respect pour les disciples de Lalaji et leurs plusieurs mouvements Sufis, là!! On pourrais appleler ça, promouvoir de l'intolérance religieux et un manque de respect envers le sentier spirituel choisi par des autres ... "frères et soeurs". On pourrait appeler ça du Proselytisme...


Don ...


Anonyme a dit…

par "s'essoufler" j'entendais que les thématiques sont toujours les mêmes et que le blog a besoin de se réinventer. On a quand même le sentiment que c'est toujours la même TRES PETITE clique qui oriente et fait le débat, toujours sur les mêmes thèmes, et que dès qu'un point de vue différent, hors ligne éditoriale apparait, il est traité de manière à être rapidement envoyé en touche. Ca pourrait, ça devrait être autrement. Ceci dit, je comprends également l'exaspération de l'autre camp face à des témoignages vides de toute réflexion et qui n'expriment qu'un fanatisme béat, contre-productif et prosélyte - on en a vite assez. Mais en même temps, plusieurs ont apporté des questions de fonds qui ont été balayées d'un revers de main, par exemple en publiant un nouveau post pour ensevelir la discussion. On m'a aussi raconté comment des messages étaient purement et simplement censurés et n'apparaissaient jamais. Je crois comprendre que votre expérience, Elodie, votre vie, votre compréhension, vous a conduit à devoir prendre des positions fermes à cause de situations personnelles dans votre vie privée. Pour votre propre cohérence, vous devez peut-être tourner le dos à certains concepts? Le terrain est miné aussi bien d'un coté que de l'autre, et le débat sur la question de fond (la spiritualité) s'annonce donc très difficile à développer-d'autant plus que le concept lui-même est particulièrement difficile car abstrait. Il faut de plus compter avec la mauvaise foi qui existe dans les deux camps. Mais essayons quand même s'il vous plait. Peut-être devriez-vous réfléchir à des règles du jeu pour mieux cadrer ce travail, aussi bien pour vous-même que pour les exaltés ?

fabrice a dit…

salut Elodie, Salut à tous,
à ce stade de ma participation sur le blog d'Elodie que je remercie au passage, j'aimerais partager ceci:

J'éprouve beaucoup de compassion pour ces gens qui ont souffert. Mais, il faut bien comprendre que le sahaj marg est une voie spirituelle. Non pas pour "faire" et y consacrer de plus en plus de temps comme une entreprise qui dévorerait le temps de ses ouvriers au détriment de la vie de famille et des activités nécessaires à l'épanouissement de l'humain.
La Spiritualité du Sahaj Marg est aux antipodes du: "Méditer plus pour gagner plus" C'est la mauvaise compréhension du Sahaj marg qui génère toutes ces dérives et ces souffrances pour les pratiquants, leur conjoints et les familles.

Bien compris, le Sahaj marg doit être utilisé comme un outil d'amélioration de soi. Comment se déprogrammer de ses conditionnements, ses croyances limitantes, préjugés, jugement des autres, blessures du passé.. pour devenir un vrai être humain de plus en plus conscient de ses fonctionnements, de ses choix, en mettant au cœur de ses préoccupations l'Amour des autres, l'attention pour les autres, le respect de toutes vie, la patience, et (très important) le respect de ses limites et de celles des autres.

Il est dommage que le Sahaj marg soit si mal compris et si souvent mal pratiqué dans sa philosophie et les implications dans la relation à l'autre. autrement dit, à quoi me sert le sahaj Marg si je ne devient pas meilleur chaque jours.
je pratique cette voie depuis maintenant 15 ans. je sais de quoi je parle, même si je n'ai pas fini d'apprendre, d'expérimenter de cette voie si profonde. le chemin peut être plaisant par moment, mais jamais au détriment de l’honnêteté de s'observer pour voir réellement, avec lucidité et sens critique, ce que nous sommes avec notre part d'ombre et de lumière.
C'est là que nous sommes attendu, au rendez-vous avec nous même. Il est facile de rejeter le système et de le condamner sans se regarder soi-même avec rigueur et compassion. Cela nous amènera alors à regarder le monde aussi avec rigueur et compassion.

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Anonyme, vous avez exprimé le souhait de développer l’aspect « expérience spirituelle » pour renouveler « ce blog qui s’essouffle ». J’attendais donc quelque chose de plus constructif de votre part qu’une diatribe sur une éventuelle censure de vos propos. J’ose encore compter sur votre contribution à ce débat que vous réclamez.
Jusqu’à preuve du contraire, je suis la seule administratrice de ce blog et j’en fixe seule les règles. Il me semble que la discussion actuelle est libre, mais si cela ne vous convient pas, vous pouvez vous exprimer où bon vous semble.

Revenons à des choses plus constructives.
Fabrice, permets moi de te dire que le Sahaj Marg n’est pas la seule voie d’épanouissement de l’être humain, c’est un outil d’amélioration de soi je te l’accorde même si j’aurais quelques réserves, mais c’est loin d’être le seul.
La quête spirituelle est une pratique individuelle. Est-il alors indispensable d’adhérer à un mouvement spirituel pour s’améliorer et s’épanouir ? A cela je crois que nous tomberons d’accord pour dire que la réponse est non, ce n’est pas une nécessité, mais cela peut aider en apportant une méthode.
Chaque mouvement, spirituel ou non, sécrète ses dérives inhérentes au groupe et aux relations de pouvoir qui s’y instaurent. La SRCM ne fait pas exception. La question devient alors : dans quel sens penche la balance ? Une pratique individuelle sans méthode ni accompagnement ou bien une méthode avec toutes les dérives inhérentes au groupe ? Cette fois, il n’y a pas de réponse évidente, chacun répond à sa façon, en son âme et conscience.
Trop souvent, les abhyasis du Sahaj Marg ont le sentiment que leur méthode est la seule ou la meilleure voie. Permettez nous d’en explorer d’autres, permettez moi de pointer les dérives de ce mouvement qui fut le mien et reste celui de ma famille.
Enfin Fabrice, une réaction de rejet à l’un de tes propos, l’une de vos croyances : « devenir un vrai être humain ». Là, je ne supporte pas, vraiment pas. Mon sentiment, c’est de l’horreur et de l’abjection. Réfléchis un instant à toutes les implications de ce que tu écris, de ce que l’on entend de plus en plus souvent chez les adeptes de la SRCM.
J’ai le regret de te dire que les 6 milliards d’habitants de la planète sont de VRAIS êtres humains. En nous déniant cette qualité, tu légitimes toutes les guerres de religion, tous les totalitarismes. Croire qu’il existe des êtres humains plus VRAIS que d’autres, c’est le début des pires exactions qu’a connu notre planète.
A mes yeux, ton propos prouve qu’il existe bel et bien un système de croyances enraciné au plus profond de la SRCM : nous oeuvrons au sein de notre groupe pour devenir de VRAIS êtres humains, les autres n’en sont pas, ne le méritent pas. C’est grave, très grave, et on l’entend chaque jour un peu plus.
J’aimerais sincèrement que tu médites sérieusement sur toutes les implications de cette pensée. Fais moi ce plaisir, je crains que cela résume bien tout ce que je peux de mon côté t’apporter, tout le reste est vain face à cela.
Bien affectueusement,
Elodie

fabrice a dit…

Salut Elodie, Salut à tous,
Elodie m'interpelle sur la fait que, je cite: "le Sahaj Marg n’est pas la seule voie d’épanouissement de l’être humain, c’est un outil d’amélioration de soi je te l’accorde même si j’aurais quelques réserves, mais c’est loin d’être le seul"
Permet-moi de te faire remarquer que c'est exactement ce que je disais dans mon post du jeudi 13 dec, je cite: "Le Sahaj Marg ne prétent pas être la seule voie et c'est pur aveuglement et préjugé de prétendre le contraire."
Nous sommes donc sur la même longueur d'onde sur ce point.
Quand je dis que la pratique spirituelle si elle est sincère, doit faire de nous de vrais êtres humains...oui! je confirme, et t'invite à ne pas la sortir du contexte, mais à aller jusqu'au bout de la phrase: "...de plus en plus conscient de ses fonctionnements, de ses choix, en mettant au cœur de ses préoccupations l'Amour des autres, l'attention pour les autres, le respect de toutes vie, la patience, et (très important) le respect de ses limites et de celles des autres."
Autrement dit, avoir 2 bras, 2 jambes et le cerveau le plus élaboré chez les mammifères ne suffit pas à faire de nous des êtres humains. Il suffit de regarder l'actualité pour s'en rendre compte: violence, acte de barbarie, viols, viols d'enfants, cruauté envers la nature et les animaux, hier encore, fusillade dans une école 28 morts, innocents...j'arrête là.
Il n'y a là, rien d'humain dans ce triste constat, ni même d'animal, les animaux ne se comprortent pas comme ça, c'est même leur faire injure!
Voilà, tu le sais, j'en suis sûr, ce que je voulais dire en disant que la spiritualité est un moyen pour permettre à chacun de developper des valeurs humaines élémentaires et prendre petit à petit conscience de chasser en lui les tendances destructrices qui font de l'homme le pire des prédateurs.
j'espère avoir été clair cette fois,
Affectueusement,
fabrice

4d-Don a dit…

Fabrice ...

En Acadie, nous avons une expression pour les soit-disant "illuminés", ceux qui se croient "de vrais êtres humains", insinuant ainsi que le reste de nous (incluent leurs parents et leurs familles), les "non-lavés" (ou eux-mêmes avant leurs "conversion"), ne sont pas "vrai" ou de véritalbes "êtres humains", (des animaux??):


"Ils petent (péter ou pèter) plus haut que le trou"


La "vraie" spiritualité devrait enseigner à toutes et tous le respect de tous nos soit-disants "frères et soeurs", ces "êtres humains" (du moins) ... sans croire dans notre égoïsme ou notre arrogance que nous sommes "plus" humains qu'eux à cause de nos croyances superficielles, notre sentier soit-disant "spirituel", nos expérimentations, notre RELIGION!!

Chari compare ainsi la vie de nos frères et soeurs homosexuel(le)s, qui expriment leur amour et leur attraction physique envers le même gendre, à de la "bestialité" ... (sexe avec des animaux)!! Ce n'est pas une expression d'amour, ou même de tolérance!! La plupart des athés et des humanistes sont plus "humains" ou "spirituel" que ça!!

Le respect envers le prochain (et envers la planète entière), manque dans la plupart des religions traditionelles et/ou des sectes!! Ils se servent plutôt de la "domination". Le Sahaj Marg de Babuji prétentait être différent!!


Don ...

Michael a dit…

Fabrice,

Je suis désolé que je dois répondre en anglais:

Your practice belongs to you, not SRCM, I agree with you on that. It is a personal thing. It is your right to pursue without judgement.

HOWEVER, The organization of SRCM has indeed devolved to a religion that DOES require faith, not experience - Faith in an anonymous medium's communications with dead people, faith in the dreams of Babuji as validation of his successorship to Lalaji - Faith in P.Chari's mastery, Faith in the organization's leadership which focuses more on financing the organizations growth than providing spiritual guidance.

As for the Practice of Sahaj Marg as it is taught by Preceptors (of which I was one): It poses significant danger to many who practice it. I say this because I have seen the damage it has done to so many. The lucky ones stay on and experience little "progress". They are reminded of this regularly in the Presidents messages and speeches. The organization has become oblivious to its failure and blaming the disciples for such failure is simply irresponsible.

People like myself are left to help those harmed by this organization to pick up the pieces of their lives. This is why I speak up. Because of my direct EXPERIENCE, I see the harm the practice has done and know just how difficult the recovery from the practice can be.

You are certainly free to practice and experience SRCM and be happy with it, but I do not believe it is reasonable to simply dismiss concerns many of us have about the adoption of faith based beliefs and ignore the damage that the practice has done to so many - let alone the admitted lack of results for so many who continue to practice.

All this is a symptom of the SRCM leaderships hunger to expand the organization at all cost, including the human cost! I experienced this in the early days of Chari's SRCM when I was able to peek inside his Inner Circle. It is real, I can assure you.

Michael

4d-Don a dit…

Fabrice...

Tu dis:

Autrement dit, avoir 2 bras, 2 jambes et le cerveau le plus élaboré chez les mammifères ne suffit pas à faire de nous des êtres humains. Il suffit de regarder l'actualité pour s'en rendre compte: violence, acte de barbarie, viols, viols d'enfants, cruauté envers la nature et les animaux, hier encore, fusillade dans une école 28 morts, innocents...j'arrête là.

Parlez-vous souvent aux developeurs matérialistes (le "inner circle") du Sahaj Marg? Santosh, pr Krishna, etc...etc... ?? Ils semblent tous être de dévelopeurs d'un produit matériel ou d'un autre... Et ces dévelopeurs des produits pharmaceutiques, ne sont-ils pas ceux qui expérimentent sur les animaux?? Sur la NATURE??

Ces gourous des produits pharmaceutiques et GMO pratiquent leurs métiers sur vous et nous tous. Nous sommes leurs "marché" et certains de vous sont dans leurs laboratoires volontairement!!

Alors debout et addressez-vous à eux, ces "êtres humains"!! Regardez-donc leurs "carbon footprint"!! Et le votre!!

Voulez-vous le comparer au nôtre??


Chari dit (une histoire inventé):

Chari's Example of Brotherhood (or son-hood for the Mother)


"....So I repeat, the Guru is the only friend. In fact, I have said this so often, that in the Sufi philosophy, the Guru is called Friend. "The Friend is coming". Because he is the only fellow who can give his life for you. He is the only fellow, therefore, to whom you must hand over totally, a Power of Attorney....."Do with me as you think I deserve to be done with. Kick me when I have to be kicked. Beat me when I have to be beaten. Curse me when I have to be cursed. But make of me what you think I should be eventually, because only you can do it."

"So once more I say this in all humility....if you must have a Master, find a fellow who is capable of, you know, throwing you around, beating you up, cutting you to pieces. Remember Parushurama's father and the stern test that young boy had to make for obedience...."Kill your Mother". "Yes"..."

"He pulled out the sword and cut off her head. He said, "I am pleased with you my son. Ask for anything you want." He said, "I want my mother alive." And He said, "So be it." and she got up and walked off.

The Guru is the Master, when you say of destiny, it means life and death. He must be the Master of your life as he must be the Master of your death."


(From Heart of the Lion, Shri Parthasarathi Rajagopalachari)

4d-Don a dit…

suite....


Alors, ce pauvre "troublé mentale" du Connecticut qui a tué sa mère, va-t-il être loué par Chari: "I am pleased with you my son" si son impétus, ou ses ordres lui sont venus de DIEU ??

Alors Chari va-t-il aller lui réssusiter sa mère??

Et aux USA (comme au Canada), qui au juste sont les "êtres humains" qui veulent mettre des "contrôles aux armes à feu", spéciallement les fusils automatiques? Qui veut agire commes des êtres civilizés??

Réponse: Les Démocrates (les libéraux) et le Président O'Bama!!

Qui les opposent? Les Républicains de Georges Bush et de Mitt Romney, supportés par les religieux, les fondamentalistes de toutes religions.

Et le support des Directeurs du Sahaj Marg(tm), de la Voie Naturelle, qui essayent de répandre leur empire de Produits Synthétiques dit "PHARMACEUTIQUES", étant sur la soit-disante "Voie NATURELLE (Sahaj Marg(tm)", et étant donc les plus "humains", selon toi, ils supportent qui, au juste?? Supportent-ils les libéraux, et les Démocrates, très humains?? Mais NON!!

Selon Alexis, ils supportent les Républicains!!

Voire l'article d'Alexis sur ce blog:

"A Qui Appartient La Mission?"

http://pourquevivelesahajmarg.blogspot.ca/2012/11/a-qui-appartient-la-mission.html


(et voire sur mon blog autres examples de "Brotherhood" et "d'humanité" au Sahaj Marg(tm) de Chari:

"Brotherhood, Sahaj Marg Style"

http://4d-don.blogspot.ca/2009/07/brotherhood-sahaj-marg-style.html

Notre humanité ne se trouve pas plus au sein des "RELIGIONS" que dans la population séculière!! On pourrais même dire que les RELIGIONS ne sont pas de bonnes examples de l'humanité de notre espèce ... Si on voit des du torture, des atrocités et des massacres, on peut voire le plus souvent que non, les effets des religions, des conflits religieux et/ou du nationalisme!!

Don ...

Vincent a dit…

Bonjour Elodie et tous
Je vous mets en copie un commentaire que je viens de recevoir et à qui j'ai conseillé de venir discuter avec vous.
Rien de bien nouveau, il me conseille d'essayer pour me calmer, je lui ai donc proposé de se calmer aussi auprès d'anciens qui ont essayé...

Anonymous said...
A la la...
Attristant.
Que dire de plus ?
Je suis au Sahaj Marg. Je ne suis pas pratiquant régulier.
Mais quand je pratique, j'en ressens les bienfaits.
Je pourrais vous dire d'essayer, juste pour élargir votre point de vue et voir au delà de vos peurs, mais à quoi bon ? Une personne viendrait dire que je tente de "recruter". Il n'y a pas de recrutement, juste un engagement envers soi. Je ne propose rien, sinon un essai. Et le Sahaj Marg ne nous engage qu'envers nous.
Ce site réuni les cas les plus douloureux d'existences liées au Sahaj Marg. Que voulez vous, il y a des extrêmes partout, aussi n'est-il pas surprenant de puvoir relier ce que l'on veux à n'importe quoi.

Je félicite d'ailleurs celui qui a lu jusque là, car je pense que la plupart des gens qui viennent ici veulent juste se rassurer, réconforter leurs peurs.

Continuons donc.

D'abord, un mari qui propose le Sahaj Marg à sa femme, je ne trouve pas cela choquant : dans un couple on souhaite un partage, et celui qui aime une personne ne lui veux que du bien. Ainsi, ce n'est qu'une preuve d'amour, un "ça me fait du bien et je te veux du bien".

Sentir le danger ? Une analyse simple et logique mène à la conclusion suivante : notre sens du danger n'est, en réalité, qu'un réflexe face à quelque chose que l'on ne connait pas ou que l'on ne comprend pas. De la peur, simplement.

Enrôler des enfant ? Ok, là le jugement porté est aussi grave qu’erroné et dur à défaire, mais essayons.
Regardez vous : vous vous affolez pour un rien, jugez de façons extrême ce qui vous déplais, et ne pesez rien. En adulte réfléchis, vous devriez vous calmer, car c'est là preuve de maturité, et peser le pour et le contre de chaque chose, vous renseigner en profondeur.
Si vous l'aviez fait, vous sauriez que la base du Sahj Marg est un yoga poussé, une profonde détente donc.
Mais il est dur d'expliquer le sucré à quelqu'un qui ne connais que le salé, si vous connaissez l’expression.

Une fois encore, je vous inviterais à essayer, si vous n'aviez pas si peur que votre jugement est plus embrouillé qu'il n'est possible de l'imaginer.
J'espère juste que vous aurez la sagesse de vous calmer et de voir les choses en face. Parfois, on fuit devant une ombre amicale