La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

439 articles – 3449 commentaires – Dernier ajout le 9/09/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

24 septembre 2008

Dépression

"De nombreux précepteurs ont des problèmes de dépression, pourquoi ?"

De qui donc est cette phrase à votre avis ?
Je vous laisse y réfléchir, nous y reviendrons…

Dans le manuel de formation des précepteurs, les circonstances dans lesquelles il est interdit d'introduire quelqu'un au Sahaj Marg sont précisées. Ainsi les personnes suivantes ne devraient pas être admises à pratiquer (le conditionnel n'est pas de moi, mais de la SRCM) :
- les lépreux,
- les alcooliques et les drogués,
- les gens qui ont mauvais caractère (sic) et ne veulent pas changer,
- les gens mentalement dérangés

Bien qu'intéressantes, laissons de côté les 3 premières catégories, pour nous focaliser sur la dernière (comme le fait aussi la SRCM). Je cite "(…) la transmission peut aggraver les problèmes mentaux de telles personnes et même dans certains cas entraîner des tendances suicidaires. En particulier, une personne qui a reçu des électrochocs ne doit jamais être introduite dans la Mission. Le Maître a déclaré que de tels traitements altèrent le cerveau de manière irréversible. Pas de problème en ce qui concerne les cas de dépression bénignes. Il faut éviter de transmettre à une personne qui est déjà abhyasi et souffre de dépression mentale (…)."

En clair, le précepteur doit refuser d'introduire les personnes atteintes de dépressions non bénignes ainsi que d'effectuer la transmission aux abhyasis qui en souffrent tant que dure leur affection.

Combien de précepteurs demandent aux multiples personnes qu'ils approchent pour les recruter si elles ont subi des électrochocs ou quelle est leur santé mentale ? Combien interrogent les abhyasis sur leur état psychique actuel avant de débuter un sitting individuel ou un satsangh ?

A ma connaissance, les précepteurs ne sont pas formés par la SRCM pour repérer les dépressifs. J'ai même cru comprendre qu'ils s'acharnaient plus souvent sur les personnes psychologiquement fragiles pour les introduire. C'est plus facile et les résultats sont meilleurs. Quant aux précepteurs qui font profession de "psy", ils font le contraire de ce qui est indiqué dans le manuel, puisqu'ils introduisent une partie de leur clientèle. Un précepteur psychothérapeute suisse a suivi 54 de ses patients pendant 8 ans, tous introduits à la SRCM, "environ 30%, sont des personnes dites "peu structurées" : si je prends la classification psychiatrique usuelle on y inclura des personnalités borderline, borderline-névrotiques et borderline pré-psychotiques (...)". Des dépressions bénignes ? Je ne suis pas psy…

D'ailleurs Chari s'en inquiète de temps à autres en tirant la sonnette d'alarme :
Dans un discours le 31/12/1992, il dit "(...) nos précepteurs doivent être très prudents quand ils admettent de nouveaux abhyasis, afin de veiller à ne pas avoir ici des gens qui ne peuvent être aidés. Je fais tout spécialement allusion aux personnes qui ont des problèmes mentaux, et qui ont subi une thérapie dans des hôpitaux ou cabinets psychiatriques. Les cas de ce genre sont de plus en plus fréquents (...)."

L'explication suit dans "Whispers", en date du 10 avril 2001. Babuji aurait prononcé ces paroles d'outre-tombe : "Be wary of the confusion that is being made between the workings of our spiritual method and all psychoanalytical practices that are currently springing up. It is not desirable to make connections between them. Criticisms currently made by the media against Sahaj Marg in France, allude to leaders who manipulate our candidates by involving them in both disciplines. It would be necessary to stop mixing it all up by considering abhyasis as potential clients and vice versa. Therapist preceptors are not serious enough on this point, hence numerous problems are already caused by this lack of vigilance."

Bon ! vous avez eu le temps d'y réfléchir. Alors de qui donc est cette sentence : "De nombreux précepteurs ont des problèmes de dépression, pourquoi ?"
Chari ? non, quand même pas… Elle est d'Ajay Kumar Bhatter, son dauphin, à propos des précepteurs européens, suite à sa reprise en main de la région depuis le début de l'année.
Cet étonnement ne peut que nous étonner.

Chari demande à ses troupes de ne pas introduire de dépressifs non bénins dans la Mission, mais il a lui-même choisi des précepteurs dépressifs. Faut le faire ! Dans le manuel du précepteur, à défaut de formation des précepteurs, il est juste précisé que si le précepteur hésite, il lui suffit d'envoyer la photo du candidat à Chari pour avis…

Bref, soit Chari et Ajay sont eux aussi incapables de détecter les dépressifs, soit au contraire ils les recherchent vivement et font semblant de s'en étonner (mais à quelle fin ? pour mieux les tenir ?), soit même le fait de devenir précepteur rend les gens dépressifs et Ajay s'en aperçoit seulement aujourd'hui…

Dans tous les cas, c'est effarant !

Alexis

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Martin...


Tu dis:

Quand Babuji dit « je suis là pour faire des précepteurs pas pour les défaire, mais si un précepteur devais s’égarer, la transmission s’arrêterai d’elle même. », doit-on comprendre que l’Emetteur a réellement la main sur cette transmission ?
Si oui comment les adeptes de Chari peuvent-ils ressentir une transmission « HD » si l’antagonisme entre Babuji et Chari est bien avéré? La qualité de la transmission pourrait donc être indépendante du niveau de réalisation spirituelle du Maître !
Vu de dehors ce processus parait de plus en plus loufoque.
Le témoignage de Cyrille souligne bien la césure entre Babouji et Chari, hors ce dernier ne cesse de revendiquer sa filiation spirituelle de Babouji, et une telle imposture n’entraverait pas la qualité de « sa » transmission ?
Ou ne suffit-il pas tout simplement de créer le «mythe » pour pouvoir ouvrir sa propre fréquence, et les abyasis font le reste….
Il serait très intéressant de connaître le point de vue d’abyasis qui aurait pu connaître et pratiquer avec les deux, est-ce encore possible ?
La première clé d’un éveil éventuel par rapport à toutes ces dérives se situe certainement dans la compréhension de ces mystérieuses transmissions.


Je ne sais pas si tu le sais, mais tu a "frappe le clou sur la tete". Tu pose la question qui m'a amene a conclure que la Transmission est du "magnetisme" or du "mesmerisme", qui origine du precepteur, qui est "PROCHE" et non du GOUROU qui est "LOIN" et meme decede. Ce que Einstein appellait: "Spooky action at a distance". J'appelle ca et toutes les meditation sur une personne qui a ete "mystifie", "deux sur un coeur" et ca me rapelle des jeux d'enfants: JE PEUX TE FAIRE DIRE "OUI"...JE PEUX TE FAIRE DIRE "NON". On voit la meme chose avec le "Laying of Hands" des guerisseurs (ses). Ce n'est pas de la Magie... mais dans les mains de charlatans qui pretendent qu'ils sont les seuls a avoir ce POUVOIR, ca devient de la "manipulation". Ca impressionne les 'naifs et naives" qui pretendant pas etre epates par les "miracles", et qui ne peuvent pas expliquer leur transmission "SPECIALES" sans avoir recours au DIVIN ou au MIRACLE, ou a la MAGIE d'une Personalite SPECIALE.

La transmission, est un des dons que nous avons tous, plus ou moins, selon notre "croyance"... Mon pere, de son vivant, pouvait arreter le "coulement du sang" et etait appeller aux sites des accidents, pour sauver les gens a plusieurs reprises, meme par les "professionnels" des "hopitaux" quand il y a avait de l'hemoragie interne. Mon voisin ( et moi aussi) guerissait les "verrures", etc ... mais de la a croire que c'est le "bouleau du DIVIN" ou grace a l'intervention des esprits decedes, est un peu "pyramide".

C'est attacher au Divin ce que nous avons tous par nature. Beaucoup d'animaux, comme le loup, qui se font blesser savent, sans l'intervention du DIVIN couvrir leurs blessures de BOUE.

La "transmission", et notre "reception" ou notre "magnetisme animal" ou notre "mesmerisme" personnel est ce que nous pratiquons tous afin de trouver notre partenaire sexuel, nos amis, notre bouleau, etc...

Un des problemes de notre societe moderne, ayant perdue notre "religion", est que nous avons beaucoup trop de "transmetteurs" et aussi beaucoup trop de "recepteurs" passifs et obeissnats ... alors tout le monde veut batir et appartenir a leur propre PYRAMIDE et en profiter, meme pour entrer au ciel ou etre en BLISS... C'est la commercialization de notre "SPIRITUALITE"... et je m'y oppose. Dans les religions on appelle ca du capitalisme spirituel.

Ma spiritualite n'est pas Pyramidale mais elle est plutot "SPIRALE", et tous peuvent entrer et sortir sans me demander permission, ni me payer "obeissance". Dans la SPIRALE, il n'y a aucun POINT de puissance or FORCE qui est plus SPECIALE ou IMPORTANT que les autres. La pyramide en a UN point tres important et deux "moins important".

Felicitations...et merci de tes commentaires...

4d-don...

Alexis a dit…

Voici un rapide résumé de ce que nous a appris Cyrille sur l'Histoire du Sahaj Marg vue par "les fidèles de Babuji et de lui seul", comme il dit…
Merci de le corriger ou de le compléter si j'ai fait des erreurs ou omissions.

La nébuleuse des full précepteurs de Babuji
Fidèles à Babuji et à lui seul

Après la mort de Babuji, les précepteurs ont reçu un courrier leur demandant de "prêter allégeance" à Chari. Ceux qui ne le faisaient pas ont été destitué de leur rôle de précepteur, si tant est qu'on puisse être destitué d'une telle tâche, par courrier qui plus est.

De nombreux groupes d'abhyasis ont poursuivi leur pratique en continuant à se référer à Babuji, le seul Maître qu'ils aient jamais reconnu. La plupart des full précepteurs étaient dans cette situation : Ragavendra Rao à Raïchur (Karnataka), une des personnalités phares de tous ceux qui en Inde et en Europe sont restés fidèles à Babuji et à lui seul, mais aussi Narayan Rao et Shyam Rao à Gulbarga (Karnataka),Ramachandra Reddy à Cuddapah (AP), Jogarao à Hyderabad (AP), Vital Rao à Bangalore (Karnataka) ou le Docteur Srivastava (UP), etc.

Les grand centres indiens comme Hyderabad, Bangalore ou Lucknow sont restés fidèles à Babuji, en totale indépendance de Chari et de son mouvement. Mais pas seulement l'Inde, comme nous l'apprend Cyrille. Ce fut aussi le cas, et ça l'est encore aujourd'hui, de la Suisse, de l'Espagne (un groupe fidèle de Barcelone) ou de la France (Lyon a un groupe important et des précepteurs, Tours, les Alpes Maritimes avec des anciens et des nouveaux, Paris, le Sud ouest, …). André Poray, full précepteur de Sanary nommé par Babuji, en a été l'un des chefs de file.

Sister Kastury de Lucknow s’est aussi retirée depuis belle lurette de la SRCM de Chari, dans un discours public qui lui a valu bien des ennuis. Le petit fils de Lalaji a lui aussi pris ses distances avec Chari, même si ce dernier les conserve sur ses listes de précepteurs en raison de leur notoriété.

Sans structure formelle, ces groupes d'abhyasis fidèles à Babuji et/ou Lalaji se réunissent régulièrement (tous les ans à Sanary pour la France et l'Espagne par exemple). Les vieux full précepteurs, leaders spirituels naturels, parcourent l'Inde et rassemblent autour d'eux une foule d'abhyasis de tous les pays. Une collégiale plus ou moins informelle organise les célébrations.

Ragavendra Rao, Ramachandra Reddy et André Poray sont maintenant décédés. Le Dr Shiam Rao a pris un peu de recul et le Dr Srivastava a pris une voie légèrement à part en voulant mixer science et spiritualité. Mais tous les autres continuent, même si seuls Sister Kasturi et le Dr Srivastava ont nommé des précepteurs après Babuji…

L’ashram de Raïchur a été le dernier lieu investi par les gens de Chari et cela avec armes et complicité de la police, peu après la mort de Ragavendra Rao.


Pour les enfants de Babuji, c’est encore une autre affaire ! Du vivant de Babuji, Cyrille n’a jamais vu aucun de ses enfants assister à un satsang, et tous les vieux indiens peuvent le confirmer, ce qui surprenait beaucoup les Européens. Les enfants de Babuji ne semblaient pas concernés par les choses spirituelles.

A la mort de leur père les choses ont bien changé, surtout pour Umesh qui s'est auto proclamé le Maître et le successeur spirituel de son père, allant jusqu'à créer et construire une école et un dispensaire dans la cour de l’ashram, et en refusant l’accès à quiconque ne le reconnaissait pas comme tel, y compris à son propre frère Servech. Cyrille a été lui-même refoulé il y a trois ans par Navneet, alors qu'il était avec une abhyasi indienne amie d’enfance des fils et filles de Babuji, et malgré une lettre d’introduction d’un très très vieux précepteur bien connu de son propre père.

Aujourd'hui, des enfants de Babuji, Il ne reste plus que Servech, le plus jeune, qui vit à Shahjahanpur. Il a plus ou moins rejoint Chari qui l’a fait précepteur avec sa femme, malgré sa prise de position contre lui au début. Il autorise tous les abhyasis qui viennent au nom de son père à venir à Shahjahanpur. Quiconque veut accéder à la maison de Babuji, sa chambre, ou à l’ashram peut venir sans faire acte d’obédience à qui ou à quoi que ce soit (aux dernières nouvelles). L’épouse de Prakash, quant à elle, vit à Lucknow et va régulièrement aux satsangs chez Kasturi.

________________________

Quelques remarques en passant :

Il n'existe pas d'organisation formelle des fidèles à Babuji et à lui seul, dit Cyrille. Mais il existe le "Shri Ram Chandraji Maharaj Seva Trust" à Cuddapah, nommé ainsi pour éviter un procès avec la SRCM de Chari. Le Dr Srivastava a créé récemment l'association "Shri Ram Chandra Memorial International Society Promoting Spirituality As A Science" (INSPSAAS), en Belgique…

Babuji n’aimait pas cette marque de déférence et de respect, cette coutume indienne qui consistait à toucher ses pieds ou vouloir les embrasser. Il repoussait toutes ces velléités. Visiblement, d'après Cyrille, ce ne fut pas le cas de Ragavendra Rao. Et certains occidentaux ont trouvé cela très choquant…

Cricri a dit…

Hello ! :-)

"Depuis le debut des "blogs", j'ai eu toute sortes de menaces, de proces (legal),et meme de mort. Et ca continue, sur Orkut et un peu moins sur mes blogs."

Don, sais-tu de qui ça vient? De la SRCMtm ou de désinformateurs cherchant à faire monter la tension en te manipulant? Si ça vient de la SRCMtm, est-ce d'abhyasis fanatiques ou de cadres délirants?
Je n'ai pas reçu de telles menaces, la barrière du langage m'aurait-elle protégé?

"Je les lis et je les effacent, parce ces menaces n'ont aucune valeur dans tous nos systemes."

Don, conserve toute l'information que tu as pour plus tard.


_______________________________
"Maintenant au moins quiconque veut accéder à la maison de Babuji, sa chambre…etc. y compris l'ahram, peut venir sans faire acte d'obédience à qui ou à quoi que ce soit (aux dernières nouvelles)."

Donc, une vermine en chasse une autre... pour favoriser l'adoration d'idoles (lieux historiques).
A quand un ticket de 2€ l'entrée? -- pour l'entretiens des locaux et permettre aux abhyasis d'y venir (toujours une bonne raison humaniste et généreuse derrière une manipulation sordide).


"Je ne voudrai pas rentrer dans un interminable questionnement ni donner corps à des choses du passé pour lesquelles je n'ai pas de réponse et n'en aurai peut être jamais"

C'est la meilleure attitude pour ne jamais rien connaître de la vérité.
C'était votre job, à vous tous qui étiez présents à l'époque, de faire la lumière sur les faits afin que la vérité historique soit connue dans le futur.
N'avez-vous pensé qu'à vos nombrils au lieu de vous sacrifier pour des principes fondamentaux comme la justice et la vérité?
Avez-vous oublié vos idéaux humanistes en ne pensant pas aux générations futures?
Avez-vous recherché la facilité et fui vos responsabilités?
Aujourd'hui, les vieux fantômes sont toujours là: Allez-vous continuer à refuser de les affronter?
Certes plus compliqué à faire aujourd'hui qu'hier, nous avons pourtant un puzzle avec une quantité importante de pièces qui nous mettent sur la voie.
Tant que cette question ne sera pas résolue, elle demeurera.
Alexis a raison d'insister.
Qui couvrez-vous sinon d'éventuels criminels?
Voulez-vous, devant l'univers, être complice de meurtre?


"je le répète Babuji est toujours présent et quiconque veut en faire l'expérience est le bienvenu !"

Babuji est mort en 1983.
Ce qui est présent est ton souvenir de Babuji et celui de l'association entre Babuji et le flot divin.
Ce dernier existe de toute éternité.
D'autres l'ont expérimenté avant que Babuji n'existe, pendant qu'il vivait, et après sa mort.
Évitons de faire des amalgames et de générer de la confusion.
L'idolâtrie n'aidera pas l'humanité, et Babuji n'a jamais voulu ça, tu l'as dit toi-même.
Alors pourquoi, tous, vous le trahissez de la sorte?


"je n'ai pas envie d'alimenter la polémique et de faire ainsi le jeux de Chari"

Chercher la vérité n'a rien à voir avec l'alimentation d'une polémique, je ne comprends pas: Une diversion ou une fuite?


"Le prosélytisme est un processus naturel issu de l'envie de faire partager et dont il est difficile de faire fi"

On commence par du prosélytisme, on finit par égorger les infidèles et convertir par l'épée.
Le prosélytisme n'a rien à voir avec un phénomène naturel: C'est la conséquence d'une incapacité fondamentale.
Le prosélyte ne suit pas la voie, le prosélyte est incapable de suivre la voie, et comme il n'y parvient pas, il se distrait de son échec en tentant de ratisser les brebis égarées pour se donner le sentiment qu'ainsi il sert la bonne cause et qu'il est utile à quelque chose, voire qu'il sert ainsi le maître.
Lui-même une brebis égarée, le prosélyte n'est qu'une source d'égarement.


"Babuji à tjrs dit « je ne suis pas là pour faire des abhyasis mais pour faire des Maîtres. »"

Ce qui veux dire un petit nombre.
Il estimait qu'avec Varadachari ils parviendraient à tous les 2, au mieux, à créer 2 douzaines de personnalités durant leur vie.


"« Le sahaj marg n'est pas fait pour tous »"

Exact.
Sauf à la SRCMtm, une chaîne internationale de superettes qui offre, à un prix défiant toute concurrence, un service génial grâce aux 3M: Les 3D (dépersonnalisation, dépression, délire).


"il a également dit que le sahaj marg était fait pour l'humanité"

Ou pour les humains... Donc en effet, loin d'être fait pour tous, ce que les mazis aiment appeler "l'humanité".
L'humanité, c'est selon moi un ensemble hétérogène d'animaux, d'humains et de dieux.
Les dieux n'ont pas besoin du sahaj marg, et les animaux, qu'en feraient-ils?
Une autre SRCMtm?


"Je vous disais que beaucoup de vieux abhyasis ont après le départ physique de Babuji ressenti encore plus nettement la transmission, j'ajouterai que de plus en plus ces dernières années au fur et a mesure que nos frères et sœurs abhyasis s'élèvent, le rejoignent ou s'en rapprochent, nous faisons l'expérience de la puissance de cette énergie omniprésente.
La transmission de cette énergie n'est pas non plus une exclusivité TM du sahaj marg !"

Tu vois, tu dois couper au sabre toutes ces contradictions pour percevoir que ton sentiment et ton souvenir se distinguent d'une réalité universelle.


"« je ne veut pas faire des moutons mais des lions ! » « je ne suis pas là pour faire des abhyasis mais pour faire des Maîtres ! »"

Chari aussi dit ça, mais Babuji comme Chari n'ont pourtant produit que des moutons.
Leur échec?
Babuji parce qu'il en était lui-même un: Ne disait-il pas qu'il ne faisait rien sans l'accord préalable de son maître, auquel il était totalement soumis?
Un mouton pourrait-il produire un lion?
Un Lion est un prédateur, totalement libre, maître et régnant, sur ses proies tout autant que sa horde.
On touche ici à une contradiction de fond, car tout le monde répète cette petite phrase de Babuji, et pourtant...
Le seul prédateur que je vois dans toute cette histoire, c'est Chari -- créé par qui?
Un Lion ne crée pas d'autres lions, il les domine et les empêche d'avoir le même statut suprême, sauf à aller fonder une nouvelle horde autre part.
J'ai entendu des Full-prez dire que cette terminologie faisait référence à une condition spirituelle, et non à un rôle social, on trouve toujours une pirouette pour s'en tirer :-)


J'aime beaucoup tes exemples et anecdotes.
La spiritualité n'est pas figée dans des lois ou des pratiques ou des procédures, c'est une manière d'être et de résonner avec le monde en fonction de ce qu'il est.
Un saint d'aujourd'hui peut-il être comme un saint d'hier dans sa manière d'être et en fonction du rôle qu'il doit jouer?



___________________________
"les gens qui ont mauvais caractère (sic) et ne veulent pas changer"

Celui-là a dû être ajouté après l'apparition des blogs :-)
Souvenez-vous, "il nous aime tous tant".


""(…) la transmission peut aggraver les problèmes mentaux de telles personnes et même dans certains cas entraîner des tendances suicidaires."

Je ne crois pas que la transmission crée ou aggrave des conditions dépressives.
C'est plus vraisemblablement la manière dont les prez travaillent sur l'abhyasi, répressive la plupart du temps, qui crée ce phénomène.
Un sentiment de dépression est l'indice d'une destruction de soi, et non d'un épanouissement, d'une suppression, et non d'une nutrition, d'un dépérissement, et non d'une expansion.
La spiritualité ne produit pas de dépression, c'est autre chose qui cause de la dépression.
Aux abhyasis de chercher et de réfléchir à ce qu'on leur fait.
Sentent-ils une fermeture de leur plexus solaire après un sitting ou un satsang?
Ceci est une preuve d'une emprise énergétique néfaste, et non d'un travail spirituel.
La dérive est aussi au niveau de l'utilisation de la technique spirituelle, à la SRCMtm, non pas pour faire le bien, mais pour servir une cause néfaste.

J'ai souffert de graves troubles dépressifs tant que j'étais à la SRCMtm, et face à l'incapacité des prez et autres cadres à me fournir une réponse autre que "c'est le travail il faut que ça sorte" ou "centre-toi sur le coeur" et autres conneries, j'ai été rechercher des réponses du côté de la psychologie.

Bien que continuant la pratique, ces conditions dépressives ont disparu dès que je suis sorti de la SRCMtm.
Je vois déjà les SRCMtm-iens sauter sur l'occasion pour dire qu'il s'agit bien d'une preuve: Je ne reçois plus de transmission :-)


""environ 30%, sont des personnes dites "peu structurées" : si je prends la classification psychiatrique usuelle on y inclura des personnalités borderline, borderline-névrotiques et borderline pré-psychotiques (...)""

On comprends mieux pourquoi la SRCMtm est un asile de fous. Schocking? Soyez plutôt choqués de la réalité que de ce que je dis.


"soit Chari et Ajay sont eux aussi incapables de détecter les dépressifs, soit au contraire ils les recherchent vivement et font semblant de s'en étonner (mais à quelle fin ? pour mieux les tenir ?), soit même le fait de devenir précepteur rend les gens dépressifs et Ajay s'en aperçoit seulement aujourd'hui"

Soit, tu l'oublies complètement, une dérive de la technique qui est à la base de la transmission crée ces problèmes de dépression.
C'est mon avis, car telle est mon expérience après avoir été butiné dans diverses crémeries.
Seulement à la SRCMtm, la dépression.


Cricri

Cyrille a dit…

Toute personne, un tant soit peu sensible, ressent des « choses » auprès de personnes « évoluées », mais évolué ne veut pas dire réalisé, et une personne ayant atteint un haut niveau spirituel, n'est jamais a l'abris d'une chute. (plus on est haut et plus dure est la chute) Babuji disait : « si je me vivais comme un Maître je chuterai immédiatement » même pour lui, et les bruits de couloirs disant que au-delà de tel ou tel point : plus de retour en arrière ; ne sont à mon sens que balivernes destiné à se croire « arrivé » perdant par la même discernement humilité et sagesse.

Arrivé à un certain niveau, il est possible de manipuler les énergies pour son propre compte. Et Chari ne s'en est pas et ne s'en prive pas. D'où certaines sensation de lourdeur persistantes longtemps après la méditation, sensations d'extases même physique ressenties surtout par les femmes à son approche. Mais certains précepteurs peuvent volontairement ou involontairement modifier la qualité de la transmission, (tout simplement en voulant trop « Bien » faire, ou pire encore…)

La perte de la notion du temps peut correspondre à un état « d'immersion » la plus part du temps (et là je parle de moi) nous ne ramenons rien en terme de souvenir, mais cela est TOUJOURS accompagné d'une sensation de légèreté.

Selon la conception de la SRCMtm, il ne peut s'agir de la Grâce contrairement à ce qu'a prétendu mon interlocuteur Sufi, puisque la Grâce ne peut survenir qu'en la présence du maître vivant (= Chari).

Que les gens de Chari et lui bille en tête prétendent qu'il ne peut y avoir transmission de l'ultime, qu'en la présence d'un Maître vivant, cela n'est que foutaise destiné a asseoir le pouvoir humain du gourou.

« c'est dans ce cas seulement une excitation émotionnelle ou de l'imagination (recréation par l'abhyasi d'une ancienne condition pour flatter ses sens). »

Cela peut être vrai en partie, mais seulement si l'objet de l'attachement n'est pas du plus haut niveau. (Soit je vise le sommet et je m'attache a parvenir à ce but, soit je m'attache à un gardien de refuge du camps de base n°…(voir mon commentaire précédent))

Je te renvoie aussi à mon commentaire du 23/9

Avec toute mon amitié

Cyrille

Shashwat a dit…

Hi Cyrille,

I was reading you for some time and i noticed the excitement people here had with your first appearance.

I am not sure if you have read my thoughts viz-a-viz sahaj marg or not, if not its available here:- http://www.geocities.com/sha211_211/srcm.html

Chari is the product, source is sahaj marg, concept of sahaj marg is fundamentally wrong, and hence it can never give positive results, Sahaj Marg leads only to hallucination, loss of thinking and reasoning ability and transformation (degradation) from humans to zombies. Kindly note I do not make those statements which i cannot prove or demonstrate. If i say concept of Sahaj Marg as a spiritual method is fundamentally wrong, i can demonstrate it, and prove it. Babuji in my opinion was a lost soul (I have never met him). He fumbled upon something which he had no idea, and hence all the hallucinated zombies around likes of Chari, I differ with people here as far as concept of sahaj marg is concerned, but we hold same ground as far as criminal chari is concerned. Please note chari is also a product of Sahaj Marg. if Sahaj Marg can produce a demon like Chari, it cannot produce a good human being, who has logic, strength, and knowledge.


"Arrivé à un certain niveau,"

There is no level to be reached; one just needs knowledge, its lack of knowledge wherein people feel they have to reach a level.

Anonyme a dit…

Cyrille
Suite…
Alexis relate :
« Dans le manuel de formation des précepteurs, ……..
- les lépreux,
- les alcooliques et les drogués,
- les gens qui ont mauvais caractère (sic) et ne veulent pas changer,
- les gens mentalement dérangés »

J’ai le manuel donné aux précepteurs ainsi que la note complémentaire venue qq années après et il n’a jamais été fait mention de tout cela :
- les lépreux : on vois là un très vieux rejet et surtout des Brahmanes dont Chari fait évidemment parti, les lépreux sont des hors castes, rejeté de toutes les castes. C’est révoltant de voir cela écrit dans un mouvement dit spirituel.
- les alcooliques et les drogués : là aussi pas de consigne écrite, mais Babuji à conseillé de ne pas donner de méditation au personnes utilisant des drogues.
-les gens qui ont mauvais caractère (sic) et ne veulent pas changer : alors là il y a de quoi rire (pour ne pas pleurer) voir plus haut l’exemple donné par Bj sur la colère. Fondamentalement toute personne a, même caché très profond, une volonté de changement et d’évolution, si ils ne voient pas cela !
-les gens mentalement dérangés : Alexis, bravo super analyse ; je ne pourrais rajouter que ceci : Bj disait que la méditation n’est pas là pour guérir et si vous êtes malade il n’est pas conseillé de méditer mais de plutôt consulter un médecin.
Donc en cas d’affection physique fièvre etc.… direction le toubib, de toute façon cela ne sert à rien (essayez avec de la fièvre et le bez nouché :-) )
Dans le cas de certaines personnes « border line » personnellement, je conseillerai à la personne d’aller consulter, mais je ne me permettrai pas de donner un sittings, ni de l’introduire dans un satsang, (tout les anciens déconseillaient de le faire) mais cela ne m’est jamais arrivé.
Alors pourquoi tant de dépressifs dans ces groupes ??? Je pense que des personnes recherchant sincèrement une voie d’élévation spirituelle, s’y engageant et découvrant consciemment ou inconsciemment qu’ils se retrouvent dans une voie de garage ou pire ont de quoi être dépressif d’autant que malheureusement l’homme a du mal à revenir en arrière et à reconnaître sont égarement.

Suite Alexis : résumé Cyrille
Juste une rectification :
Jogarao à Hyderabad (AP) n’était pas full précepteur et est dcd il y a un an et demi.

"Shri Ram Chandraji Maharaj Seva Trust" à Cuddapah, nommé ainsi pour éviter un procès avec la SRCM de Chari. : Si c’est ce que je crois elle a été crée pour permettre de louer une salle ou un lieu de réunion pour certaines grandes manifestation (basant, 30 avril), mais rien de plus, c’est pour cela que je parle de rien de très formel (pas de cotisation ,inscriptions …) il en vas de même en France après 83 André avait avec qqs ancien « crée » ‘la voie de la réalité’ entité loi 1901 pour les mêmes motifs (mais personne n’en a jamais entendu parler, car pas de pub ni rien, juste un moyen légal de louer ponctuellement une salle ou le centre à Sanary.

j’ai déjà évoqué le Dr Shrivastava (INSPSAAS) précédemment mais je n’ai aucune nouvelle des « belges »

Pour Ragavendra Rao et le toucher des pieds : clarification :
En Inde toute personne âgée est par définition respectable et dans toutes les familles les jeunes vont toucher les pieds des anciens, les employés le font pour le super pdg, le fils le fait pour son père, etc. Rao à tjrs refusé que les occidentaux le fasse idem Bj, mais les Indiens entre eux y sont attaché et il avait bien du mal, mais repoussait gentiment les gens comme il le pouvait (mais son fils rentrant du travail le faisait, tradition tradition).

"Maintenant au moins quiconque peut accéder à la maison de Babuji, sa chambre…etc
Je te ferai part d’une éventuelle dérive (pas de visite au programme cette année) si j’en suis témoins ! Quant à l’adoration d’idoles ! : je ne pourrais que te citer l’expérience vécue par des nouveaux et anciens que j’ai accompagné sur place l’année dernière et l’année précédente, (alors on pourra toujours parler d’auto persuasion etc.) ce que je peut dire à mon humble niveau c’est que qq chose c’est passé lors des 2 médits sur place, il y règne une atmosphère particulière, très différente de la maison de Bj de l’ashram. (et plusieurs témoignages différents concordent) y compris sur le sahamadi de Lalaji à Fathegard.
Connaître de la vérité, faire la lumière sur les faits, vous sacrifier pour des principes fondamentaux comme la justice et la vérité, oublié vos idéaux humanistes, fui vos responsabilités, refuser de les affronter, Qui couvrez-vous sinon d'éventuels criminels? complice de meurtre?
Ouhaouuuuu !!! eh ben !!! bon je vais essayer de faire le tri une dernière fois.
Ce n’est personnellement que bien plus tard après la mort de Babuji que j’ai entendu parler de cette histoire d’empoisonnement,( tu peut imaginer que si j’en avais eu vent à Paris en 82 j’aurais et je n’étais pas le seul dans ce cas, agis en conséquence) mais soit je regarde trop les série télé, soit je suis nul, mais en l’absence de corps …(je te rappelle que selon la tradition Bj a été incinéré, que voulais tu que l’on fasse plusieurs mois après, même les proches n’on rien prouvé,( si tu as des idées je suis preneur) à quoi voulait tu que je me Sacrifie ??? sur quel autel ? les religions sont pleines de sacrifié, de bombes humaines et autre kamikazes.
Affronter qui ? Chari : cela serait pour moi lui donner trop d’importance; Quoi ? sont Idéal : ce n’est pas le mien mais au nom de quoi je serai Le seul vrai détenteur de La Vérité et devrais je affronter mes théories aux siennes.
Ma responsabilité est uniquement envers moi même, je ne me sens pas Responsable de toi ou de quelqu’un d’autre en particulier (cela reviendrait à te déresponsabiliser et à me placer en Sauveur ou en Supérieur). Par contre je considère comme mon devoir de retransmettre ce que j’ai reçu (celui qui ne retransmet pas ce qu’il a reçu est un voleur : Tao Te King) et continue de recevoir, comme le fruit de mon expérience, mais je ne veut en rien imposer mon expérience comme Une Vérité, je ne peux qu’inciter d’autres « voyageurs » a pratiquer leur propre expérience.
Je n’ai enfin pas l’impression de couvrir qq’un ou d’être le complice d’un ‘éventuel’ meurtre.

« L'idolâtrie n'aidera pas l'humanité, et Babuji n'a jamais voulu ça, tu l'as dit toi-même.
Alors pourquoi, tous, vous le trahissez de la sorte? »
Je ne pense trahir personne et si tu relis ce que j’ai dit plus haut sur l’idolâtrie et la transmission, tu devrais le voir. Ce n’est que cette qualité de « flot divin » que je retrouve lorsque je me réfère à Lui (et pas le petit vieillard comme d’autre l’on seulement vu). Bien sur que d’autres l’on expérimenté avant et d’autres après, je n’ai rien dit d’autre précédemment, mais parmi (je n’ai pas tout vu) toutes les personnalités que j’ai rencontré ou côtoyé je n’ai jamais trouvé l’équivalent (je n’ai jamais refusé une nouvelle expérience ou nouvelle rencontre).
Je vais vous raconter deux anecdotes :
- Ragavendra Rao était en Suisse (il est venu plusieurs fois en France) et au cours d’un échange où il nous décrivait ces rencontres avec Bj, une « nouvelle » abhyasi lui dit que nous avions eu de la chance de l’avoir rencontré de son vivant. Il répondit du tac au tac : « c’est vous qui avez de la chance » Nous restâmes interloqué. « Vous le rencontrez aujourd’hui tel qu’il est vraiment, sans pouvoir vous attacher à sa forme physique »
- Il y a trois ans je rencontrais chez Sister Kasturi une jeune abhyasi du Chari’s group, qui avait, et c’est là le plus rigolo, été « attiré » par le nom de Kasturi sur la liste des précepteurs et avait eu envie de la rencontrer (elle a eu toute les difficulté à obtenir son adresse !!!), nous avons sympathisé et échangé durant deux jours entrecoupé de réunions et sittings chez elle (nous logions dans un petit autel à proximité ; au bout des deux jours la jeune fille fini par me dire : « C’est la première fois que je ressent l’amour de Babuji à travers qq’un »
Illusion ? Croyance ? que dire ? mais son visage était différent et depuis je sais que des choses on changées ! (maintenant qui saurait dire ce qui aurai changé ou pas si cette rencontre n’avait pas eu lieu ? personne !)

A plus pour la suite
Cyrille

Alexis a dit…

@ cyrille,
bon ! je ne vais pas revenir sur ton refus de commenter les rumeurs; je suis le premier à m'en méfier. Et toutes les personnalités font l'objet de rumeurs quand elles meurent (Cloclo, Elvis etc);
par contre j'insiste une nouvelle fois pour en savoir plus sur le discours de kasturi où elle a remis à sa place Chari. Voilà qui me semble être une info intéressante. Elle s'est exprimée, c'est donc qu'elle en a éprouvé le besoin; je pense que rendre public son discours (ou à défaut la teneur de son discours) serait une oeuvre de salut public.
Je peux compter sur toi là dessus ?
Merci

Anonyme a dit…

Cyrille :
ne voulant faire aucune erreur en répondant à Shashwat (mon anglais est plus parlé que lu), qui veut bien me traduire???
Merci d'avance

Cricri a dit…

"If i say concept of Sahaj Marg as a spiritual method is fundamentally wrong, i can demonstrate it, and prove it"

Please Shashwat, do so, this will help.
Can you write for us on this blog, even in English, a short synthesis exposing your logics and arguments?


"I differ with people here as far as concept of sahaj marg is concerned, but we hold same ground as far as criminal chari is concerned"

Can you explain to us what you mean by "concept of sahaj marg"?


"chari is also a product of Sahaj Marg"

This is your claim, I make another one: Chari is the product of another organisation and was placed there for a dirty job.
If you work in the USA, you know how nasty Americans are.
Just tell me why the SRCMtm is rooted in California?


"if Sahaj Marg can produce a demon like Chari, it cannot produce a good human being, who has logic, strength, and knowledge"

You go too fast, this is hormonal thinking.
Sahaj marg is a tool and what a tool produces depends on how you will use it.
The tool is just a tool and has not to be condemned as you do.
Only thoses stupid users should be blamed for not using it properly.
As I said in my previous post, sahaj marg is only for humans.
Give it to greedy moronic animals and it creates what we see today: Depressed zombies building an Empire for a maniac.

The tool "sahaj marg" is a complex one and has many flaws, but animals make an idol of it and refuse to hear any criticism about it.

We need to be aware of these flaws, and use the tool carrefully.
As you see, everything is more nuanced than the black and white picture your draw.
It means that your thinking misses many dimensions of the problem, but once your rage evolves into anger, you will start recovering your thinking abilities and see what I mean.

Your contribution is highly valuable and your rage surely has its reasons, so I am not telling you to temper it.
I only give you a way to understand what we think here.



_______________

"J'ai le manuel donné aux précepteurs ainsi que la note complémentaire venue qq années après et il n'a jamais été fait mention de tout cela"

On n'arrête pas le progrès (traduction: dérives).


"à quoi voulait tu que je me Sacrifie ???"

Ce que je critique, c'est l'attitude, mais j'ai eu sans consulter Alexis, le même réflexe que lui en te lisant.
Nous allons déterrer les morts, n'oublie pas qu'ils parlent depuis l'au-delà, et que leur mode d'expression revêt les aspects les plus divers :-)
Dont ce blog.
Je t'assure, la secte de Chari n'en a pas fini avec les répercussions de ce qui s'est passé: Des ondes de choc raisonnent encore dans l'infini.
Par contre, la meilleure manière de ne pas savoir, c'est de ne pas chercher.
Et c'est là que vous n'avez pas fait votre travail.
J'ai trouvé la même attitude chez les Indiens, qui préfèrent adorer un fantôme, c'est plus gratifiant que de faire l'effort de faire la lumière, et aussi moins dangereux.


"Affronter qui ? Chari : cela serait pour moi lui donner trop d'importance"

Arrête un peu, il a l'importance qu'il a et n'a pas besoin de toi pour lui en donner ou lui en retirer -- et le problème n'est pas là.


"Quoi ? sont Idéal : ce n'est pas le mien mais au nom de quoi je serai Le seul vrai détenteur de La Vérité et devrais je affronter mes théories aux siennes"

C'est bon, je crois qu'on commence à comprendre, dans le genre désinformation.
Alexis t'a listé quelques faits, une liste incomplète.
S'agit-il de théories ou de faits?
Difficile, de toutes façons, de discuter avec quelqu'un qui croit que Babuji est toujours là.


"je ne me sens pas Responsable de toi ou de quelqu'un d'autre en particulier (cela reviendrait à te déresponsabiliser et à me placer en Sauveur ou en Supérieur)"

Ce n'est pas le problème ou la question.
Crois-tu, d'abord, que je te laisserai te positionner comme mon sauveur?
Essaie pour voir si tu as envie, mais je crois que tu as mieux à faire.


"Par contre je considère comme mon devoir de retransmettre ce que j'ai reçu"

C'est bien aussi de ce dont il s'agit: Retransmettre sans déformer, sans altérer, mais aussi sans tuer en figeant.
Une tâche impossible?


"Je n'ai enfin pas l'impression de couvrir qq'un ou d'être le complice d'un 'éventuel' meurtre"

Qui ne dit rien consent.
Par lâcheté la plupart du temps, on abdique, car il est plus confortable de jouir dans son coin que de faire ce qui doit être fait.


"Ce n'est que cette qualité de « flot divin » que je retrouve lorsque je me réfère à Lui (et pas le petit vieillard comme d'autre l'on seulement vu)"

Exact, et ceci ne s'appelle donc pas Babuji.
Tu vois, on y arrive.


"« c'est vous qui avez de la chance » Nous restâmes interloqué. « Vous le rencontrez aujourd'hui tel qu'il est vraiment, sans pouvoir vous attacher à sa forme physique »"

OUI !!!
Car vous tous qui l'avez rencontré en êtes devenus fous.
Ceci vous a piégés dans l'idolâtrie, à jamais.


"« C'est la première fois que je ressent l'amour de Babuji à travers qq'un »
Illusion ? Croyance ? que dire ?"

Elle appelle ça "l'amour de Babuji", entends-moi bien, je ne remets pas en cause ce qui se passe comme Shashwat le fait, je perçois juste une confusion de niveaux et je fais comme à mon habitude, du rentre-dedans.
Crois-moi ou non, avec des idolâtres, il n'y a rien d'autre à faire sinon se taire.


Cricri

4d-Don a dit…

Cyrille...

Je crois que Shashwat comprends le Francais mais ecrit en anglais. Toi tu ecrit en Francais mais to comprends l'Anglais... Aucun besoin de "traductions"...

Je demande a nouveau: expliquez les "expressions familiaires" et les "abbreviations" tel: "super pdg"... C'est quoi un "PDG"?

Je suis d'accord avec Alexis et Cri-cri... L'idolatrie est toujour de rigueur avec les "anciens" abhyasis de la Sahaj Marg, meme ceux qui ne sont pas "chari-stes". On croit encore aux "miracles" et on mystifie nos idoles et on leur donnes des "qualites" divines... Je ne support pas ce point de vue et j'expose ces derives a la lumiere afin que tous peuvent etre libre de "CHOISIR" s'ils y croient ou non. Avec les abhyasis, je trouve qu'ils ne lisent meme pas le materiel et sont simplement des "fans"...tout commes les "fans" des vedettes et des stars. C'est une societe "macdonald" et le Sahaj Marg, c'est le "naturel", "facile", vite, pour les gens modernes..

J'expose les derives du Sahaj Marg,comme les derives des autre religions, tel le Christianisme, parce que je vois le Sahaj Marg comme une autre etang (pas un ruisseau) de fantaisie cree par les "hommes", pour les addictes aux "opiate of the Masses", et a l'idolatrie des "stars" spirituels...et ils appellent ca de la SPIRITUALITE... duh!!

L'Esprit n'est pas "visible", ni peut etre contenue dans une "PERSONNE" de matiere, pas meme Jesus de Nazareth, le soit-disant "FILS DE DIEU" (selon les Chretiens), ni Babuji ou Lalaji, qui sont aussi "decedes" et sont maintenant UN avec l'ocean du DIVIN ou de l'Esprit. Leur attacher une IMAGE et de donner a cette "IMAGE", des qualites "divines" origine dans le "cerveau" des "idolatres" ...et n'est pas du DIVIN... qui ne peut etre "defini" par nous, simples MORTELS.

Je cite James Clerk Maxwell, dont les formules nous ont donnes l'electricite et eventuellement, ces ordinateurs:

http://www.poemhunter.com/poem/to-the-committee-of-the-cayley-portrait-fund/


In two dimensions, we the form may trace
Of him whose soul, too large for vulgar space,
In n... dimensions flourished unrestricted.


4d-don...

Shashwat a dit…

Please Shashwat, do so, this will help.
Can you write for us on this blog, even in English, a short synthesis exposing your logics and arguments?

Sahaj Marg is not spiritual practice.



With input from alexis i have a section on my site "Law of nature, sequence and the consequence" it starts with statement "A stone falls and we ask, why? This question is possible only on the fact that nothing happens without a cause. Also pls note whenever we ask why anything happens, we are trying to understand that everything that happens must have a why, that is to say, it must have been preceded by something else which acted as the cause. This precedence and succession are what we call the law of causation. It means that everything in the universe is by turn a cause and an effect. It is the cause of certain things which come after it, and is itself the effect of something else which has preceded it. This is called the law of causation and is a necessary condition of all our thinking. If put in simpler terms it can be called as the sequence and the consequence."


Now why did sahaj marg started ? what was the problem with soo many so called spiritual groups that sahaj marg had to come into existence ?? what do we know about the founder of this cult, prior to sahaj marg, take out sahaj marg from babuji, what is remaining ? spirituality is the essence of life, it is beyond logic (after passing it, not against it) If you can find the answer to that question as what is remaining in that person minus sahaj marg, basis of sahaj marg can be understood. My first argument as how sahaj marg fundamentally deviates from spirituality is in the fact, that it has got nothing to do with Raja Yoga, (http://www.geocities.com/cult_sahaj_marg/SahajMarg_Is_Not_RajaYoga.pdf) as propagated by all the groups preaching sahaj marg system.

Spirituality is self sufficient, it has to be... it is complete in itself, Patanjali's postulates known as "Raja Yoga" is not based on any other system, but is complete in itself, Sahaj Marg is NOT.

Second argument :- There is only one more concept that we know which has originated from the trance state (which babuji was living in and is the reason for origin of sahaj marg) is Islam, consequence is in front of all of us,( http://www.youtube.com/watch?v=DP1sviJ_7BQ ) Quran is also messages from another brighter world, over a period of 24 yrs, some part of quran was fed to the goat, by prophet muhammad's youngest wife Ayesha... so you see, secret of existence was fed to the goat, as recorded in Hadith, Islam is the source of sahaj marg, but it is sold as "Raja Yoga" we can very well see similarity between Islam and Sahaj Marg, if you consider Islam to be spiritual, if you consider Islam as a tool in wrong hands, then i have no objection in calling sahaj marg as a spiritual tool in wrong hands. Result of such teachings is in front of us, spirituality, if it is cause of this existence, cannot be soo complex, that if used wrongly will give wrong result, if that is the case, it means spirituality as no life,

Is sahaj marg alive if it can be manipulated to produce zombies ? concept is wrong hence the result is wrong. Sahaj Marg is dead, if it can used wrongly, if does not have any real identity but takes the form of the user, then IS SAHAJ MARG THE TRUTH ??? if it varies with person to person, from time to time?? truth is eternal, facts of life has not changed will not change, death is for sure, it does not change form with people... hence sahaj marg is not the truth. because it is not authentic is not stable, is product of hallucination, hence results into hallucination. .




I differ with people here as far as concept of sahaj marg is concerned, but we hold same ground as far as criminal chari is concerned"

Can you explain to us what you mean by "concept of sahaj marg"?

Sahaj Marg can be summarized in one word TRANSMISSION, those who are interested in further readings, here is the link http://www.geocities.com/cult_sahaj_marg/SahajMarg_Transmission.pdf


"chari is also a product of Sahaj Marg"

This is your claim, I make another one: Chari is the product of another organisation and was placed there for a dirty job.
If you work in the USA, you know how nasty Americans are.
Just tell me why the SRCMtm is rooted in California?

To be very honest I did not registered SRCM in california nor did i registered Sahaj Marg in india, all i did was observed the consequences of Sahaj Marg, and tried to understand where is it wrong, and i found, there is nothing correct about it. Please do not go by the number of people believing in sahaj marg, even if entire world starts saying that there is a slightest of gain if one follows sahaj marg, i will not accept it, as it has failed the very basic understanding, it is not natural, it does not flows with our everyday life, it forces us to deviate from the path offered to us, un-natural practice will not result in something natural, do not be fooled by the name, My name "Shashwat" in Sanskrit means eternal, and i am not.

"if Sahaj Marg can produce a demon like Chari, it cannot produce a good human being, who has logic, strength, and knowledge"

One cannot deny the fact, that Chari was with babuji for quite some time, there is no denying fact, that sarvesh and umesh were brothers... son of babuji, brothers are not together, chari killing people, kasturi fluctuating, K.C Narayana singing his own song, these are the people most close to babuji... when they cannot remain one, how can they unite others??? what type of guide that person was, who could not keep HIS OWN SON'S TOGETHER!! how can he preach love to the world, when his own home is not bound by love ???



About sahaj marg being tool i have already replied.

Shashwat a dit…

Pour s'ajouter à Don' ; commentaire de s, je peux comprendre le français, mais sens une écriture plus confortable en anglais. Je m'habitue à l'espagnol (mexicain) également. :) Grâce à mon travail, je continue à voyager à travers le globe.

Cricri a dit…

L'un d'eux serait-il venu me chatouiller les doigts de pieds avec une intention bénéfique?

Alors que le flot divin qui déborde du vide tantôt comme des ondes, tantôt comme un flux invisible, produit une absence de condition et de la fluidité dans le système humain, le pouvoir qui est insufflé dans les abhyasis de la SRCMtm se présente comme un serpent de particules vibrantes jaunâtres, lumineuses et denses, qui s'étend dans tout le système pour s'arrêter juste avant le centre sans y être connecté ou rattaché d'aucune manière.

Quel est le sens de cette information?

Cricri

Cricri a dit…

Law of causation

This is exactly the type of logics that we try to follow. Contrary to the believers, we try to part between what is possible to explain, even by pushing further this category with speculation, and what is not or not yet possible to explain. Therefore, we try to get rid of ignorance and bring back good sense and critical thinking.


"My first argument as how sahaj marg fundamentally deviates from spirituality is in the fact, that it has got nothing to do with Raja Yoga"

Is Raja Yoga more related to spirituality than the sahaj marg? This is an Indian asumption and one might disagree on this premice. Where one can agree with you is that sahaj marg is as related to raja yoga as judaism is. For instance.

"Spirituality is self sufficient, it has to be"

This is not really an argumentation but a statement about what you want to believe or already believe. I was expecting from your previous claim that you can prove things as you said, that you would have a convincing logics based on convincing arguments.


"Patanjali's postulates known as "Raja Yoga" is not based on any other system, but is complete in itself, Sahaj Marg is NOT"

Shashwat, you make very strong claims, each one requiring an argumentation. When you claim that Patanjali's postulates are complete in itself it already needs to be proved, therefore argumented. Maybe half of Patanjali's postulates were lost during the historical process.

I have not understood well your reasoning on the first argument but we start the second.


"There is only one more concept that we know which has originated from the trance state (which babuji was living in and is the reason for origin of sahaj marg) is Islam"

This is not true, there are many more concepts than these 2 which were obtained from a transe state. Inspiration, also at the root of science, blooms from transe states. If you want to be credible when making strong definitive statements, you must be more cautious.


"Islam is the source of sahaj marg, but it is sold as "Raja Yoga" we can very well see similarity between Islam and Sahaj Marg"

From what I understand of Islam, two things must be separated: The religion and the politics. Islam conflates both, the reason of its conquering behavior. Our criminal politicians playing with Islam in Europe to break the nations and move their bloody agenda towards the global government perfectly know this. Why do you think they import Islam in our countries and feed the Islamists under the cover of cult diversity, or help spreading Islam with the petrodollars of Saoudi Arabia over the world, a country under jewish domination through the US administration (by Jew, please understand Khazars, i.e. Caucasians. Or the lie of the millenium) ? You are referring to Islam as if it was something homogene, like some people refer to the "humanity" as if it was one and the same in each individual. Islam is at least two things: A religion and a political system. Sahaj marg might share some features with the religion, as it shares some features with christianity and judaism and other religious systems. This shows that historically, sahaj marg emerges from previously existing systems, or that there is some universal invariants in the human experience at the root of all religions, probably both.


"if you consider Islam to be spiritual, if you consider Islam as a tool in wrong hands"

I do. Not its political part though. Islam also produces mystics, as christianity does. It must contain something spiritual for that.


"then i have no objection in calling sahaj marg as a spiritual tool in wrong hands"

In the hands of animals.


"Result of such teachings is in front of us"

Some results are incredibly spiritual, yes, in front of us.


"spirituality, if it is cause of this existence, cannot be soo complex"

Who said that it was complex ?
Spirituality is nothing, and this is the very root of existence.
From nothing back to nothing.
And you would be proud to do something different than everybody else ?? :-)


"if used wrongly will give wrong result, if that is the case, it means spirituality as no life"

I don't follow you because you confuse "spirituality" with the tool creating the process to reveal it.


"Is sahaj marg alive if it can be manipulated to produce zombies"

Is sahaj marg alive? Is my computer alive? Computers produce zombies also, don't they? But they can also produce clever people.


"concept is wrong hence the result is wrong"

the concept of a hammer is not wrong, but with a hammer you can kill, or build something.


"Sahaj Marg is dead, if it can used wrongly, if does not have any real identity but takes the form of the user, then IS SAHAJ MARG THE TRUTH"

Only idolaters claim this stupid thing. Is the tool the truth? Is a hammer or a fork the truth? Sahaj marg has no other status but in the mind of fools.


"hence sahaj marg is not the truth"

yes.


"because it is not authentic is not stable, is product of hallucination, hence results into hallucination"

maybe, but this needs deeper studying than just making strong and somehow unargumented claims. I have also seen very kind persons, and this is why I think that it is just a matter of what we do with it.


"Sahaj Marg can be summarized in one word TRANSMISSION"

TOTALLY WRONG.


"it forces us to deviate from the path offered to us"

You seem to refer to the sahaj marg of Chari, am I wrong ? Read more about the testimonies from ancient abhyasis, it seems that things were different. I have seen beasts calling themselves spiritual because they are idolaters, but I also have met very impressive humans with an open mind and true heart qualities. I have even be awfull to some of them as a test. You make generalizations based on your tragic history and this is not going to help anybody. Let's rather try to think and disentangle things.


"My name "Shashwat" in Sanskrit means eternal, and i am not"

That cannot be the reason for your rage.
Christ, the root of my name comes from the Greek Khristós.
It means "the anointed", and I am not :-)
Who gives the fuck?


"these are the people most close to babuji"

Lions... One per herd :-)
Finally, he created lions as he said !!


"what type of guide that person was"

Yes, he failed. But would you be a spiritual master trying to make masters from what comes to you, you would start realizing that not one guy might show up for that during your whole life. Who is to blame? Humanity is that degraded, and this is just the begining of the falling process.


Cricri

Alexis a dit…

Il n'y a pas de pensée unique sur ce blog. Un seul exemple : Elodie est la seule à toujours avoir utilisé le suffixe affectif -JI derrière Chari. A l'inverse nous l'utilisons tous pour BabuJI, y compris moi le "mécréant spirituel".

Cela étant, je trouve la pensée de Shashwat réductice pour ne pas dire simpliste. Les liens de cause à effet simples me semblent dépassés. En france, Edgar Morin a bien expliqué la pensée complexe et je pense que vous pouvez trouver des auteurs anglophones équivalents. Sans entrer dans le très complexe (on n'est pas là pour philosopher), je préfère les interactions à la simple causalité.

Application bête et méchante sur la proposition de Shashwat : "Chari est un produit du Sahaj Marg", je réponds NON. De mon point de vue, il est le produit d'une éducatiion indienne (encore faudrait-il creuser selon sa classe sociale etc.), très rapidement occidentalisé via son boulot. Et donc la SRCMtm est LE PRODUIT DE L'INTERACTION entre un CHARI (produit par ce que je viens de dire) qui s'est emparé du Sahaj Marg de Babuji et LES ABHYASIS.

Au cas où ça ne serait pas assez clair, la SRCMtm ne serait pas ce qu'elle est sans Chari, mais aussi sans les abhyasis idolâtres et Chari lui-même ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui sans ces abhyasis.

Bouhhhh, j'ai peur d'être abscons, c'est le problème de la pensée complexe... et encore j'ai simplifié.

Alexis a dit…

@ Cyrille,

j'attends avec impatience tes infos sur le discours de Kasturi sur Chari et la SRCMtm

Je reviens sur les divers groupes issus de Babuji : est-il idiot de comprendre d'après ce que tu dis que les Indiens n'ont pas plus fait confiance aux enfants de Babuji qu'à Chari ?
contrairement à d'autres ici, je n'ai jamais pris les paroles de Navneet pour argent comptant. d'après ce que tu dis, il semble effectivement qu'ils n'ont jamais été très tournés vers la spiritualité (je les pensais très intéressés par l'argent & le pouvoir que Chari a su se faire sur l'héritage de babuji);
qu'en penses-tu ?

Après tout, ce n'est pas parce qu'on critique chari sur certaines choses que ses ennemis sont irréprochables...

Anonyme a dit…

Cyrille :
rapide reponse je suis en deplacement encore pour une semaine (Sanary le wend prochain).

Alexis... je te donne ma parole de tt faire pour avoir ce discour avant ma rencontre avec bhenji en fevrier.
4d-don... Aucun besoin de "traductions"...(jugement!)
Je n'ai appris l'anglais que durant 4 ans et mon vocabulaire est pauvre ce qui me demanderai de prendre le dictionnaire à chaque ligne.
J'ai néanmoins compris dans les grandes lignes le dis.court reducteur de Shashawat que je respecte mais je préfère vs laisser le soins de lui répondre ce que vous avez très bien fait pour ce que j'en ai compris.
Le suffixe affectif -JI est soit une marque affective ou de grand respect. Babu ou bapu signifie père et Babuji : "petit père" "notre père"(il etait fréquement utilisé pour Ghandi).
Alexis tu as très bien compris mes propos concernant les enfants de Babuji et je confirme.
A bientot donc !
Cyrille

Anonyme a dit…

Alexis...

TU dis:


contrairement à d'autres ici, je n'ai jamais pris les paroles de Navneet pour argent comptant. d'après ce que tu dis, il semble effectivement qu'ils n'ont jamais été très tournés vers la spiritualité (je les pensais très intéressés par l'argent & le pouvoir que Chari a su se faire sur l'héritage de babuji);
qu'en penses-tu ?


On peut prendre pour "comptant" que la citation qu'on attache aux MAITRES en generale, que de "seulement etre dans leur "presence" eleve "spirituellement" les autres autour de lui, n'est pas "REALITE".
Ce n'est pas que les enfants de Babuji ne sont pas plus "credible" que CHARI, mais qu'ils ne sont pas plus "spirituel" ou "morale" que CHARI ou que le reste de la population. Selon nos recherches, la moralite de Babuji envers le group des "adeptes" de Lalaji et leur societe, peut etre mis en question. Alors au Sahaj Marg, on transmet quoi au juste? Les Maitres se volent leurs "successions" et se proclament "Maitres" commes les autocrates et les monarques de jadis.

Les enfants de Babuji commes Chari et les autres abhyasis et leurs groupes ne sont pas plus spirituel, poseedant plus de sense morale ou ethique que les "catholiques, les musulmans, les anglicans, les "non-pratiquants" etc... C'est ca qu'il faut montrer aux PUBLIQUE pas que le Sahaj Marg est OK, si on enleve CHARI ... et son SRCM (Californie) ... Si c'est important de faire parti d'un groupe, et de suivre un GUIDE VIVANT, eh bien ca doit aussi etre important pour Babuji, et Chari, qui se plantent comme "BOSS" avant d'etre "employe"

4d-don...

Cricri a dit…

Le suffixe -ji est je crois une marque d'expression affective pour les Indiens.

Elodie n'est pas guérie de Chari, c'est ça que tu veux dire?
Que peut-on faire pour elle?


J'attendais autre chose de Shashwat, puisqu'il venait nous dire qu'il était capable de prouver certaines choses.
Peut-être n'a-t-il pas pris assez de temps pour développer ses idées lorsqu'il a rédigé son message?

Mais si sa pensée est comme tu le dis, simpliste pour d'autres raisons, il faut l'inciter à réfléchir plus au lieu de le laisser s'enfermer dans sa rage toujours plus profondément.



On ne peux pas prétendre avoir tout compris sans rien conaître de l'expérience spirituelle. Cette expérience est universelle et à ce jour elle reste un mystère.

La dénier revient à éliminer une partie de la réalité pour que cette dernière corresponde à notre système de croyances.

Shashwat me donne le sentiment de s'être positionné trop caricaturalement en déniant une partie des faits.

Rien qui ne puisse changer, toutefois.



Alexis, tu es comme lui, ignorant sur le terrain pratique à ce que tu dis, mais tu te présentes au moins comme plus ouvert sur la question: Tenter de comprendre un phénomène sociologique en reconnaissant ne rien connaitre sur sa cause première.

Cette position te donne sûrement l'avantage de la neutralité affective (oublions le reste).
Cependant, l'autre face de la médaille mérite aussi d'être considérée: Peut-on étudier un système social fondé sur une expérience mystique sans rien conaitre de celle-ci?
Peut-être manque-t-il alors une perspective essentielle à la compréhension?


Tu remarqueras que depuis des mois j'ai cessé d'essayer de corriger l'information que tu divulgues lorsque celle-ci est inexacte et s'apparente à de la désinformation.
La raison est que ce travail de désinformation vise spécifiquement la SRCMtm.


"Au cas où ça ne serait pas assez clair, la SRCMtm ne serait pas ce qu'elle est sans Chari, mais aussi sans les abhyasis idolâtres et Chari lui-même ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui sans ces abhyasis."

Qui manipule qui, qui utilise qui, c'est toujours la question :-)


"j'attends avec impatience tes infos sur le discours de Kasturi sur Chari et la SRCMtm"

Ce discours est-il online quelque part?
J'espère que Cyrille ne s'est pas senti exclu par mon dernier message.
Je parle très franchement sur des points qui méritent réflexion, en m'attendant à ce que des individus engagés depuis des décennies dans la quête spirituelle soient capables de soutenir la discussion.
Autrement qu'en penser?


"Après tout, ce n'est pas parce qu'on critique chari sur certaines choses que ses ennemis sont irréprochables..."

Exact !!!
N'est-il pas?

Cricri

Cricri a dit…

Extrait d'un message d'un tiers.

"Comme par exemple au Valais. Sais-tu comment ils font maintenant pour recruter? Ils parlent de journées " yogi-café". L'idée c'est de se réunir autour d'un bon thé ou café pour présenter la méthode de méditation (il faut surtout pas faire peur...). Les maris et autres sont bien sûr "très" invités."

Un genre de réunions tupperware entre vieilles copines dans le but de donner un sens à la démarche spirituelle de certaines vieilles biques dans la SRCMtm.
Prosélytisme ?
Non, voyons: Générosité !
Faire connaître la Spiritualité pour le bien de l'humanité (et des finances de la SRCMtm).

Cricri

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Effectivement j'utilise le suffixe -ji pour parler de Chariji car je conserve une certaine affection pour lui. Les maux dont souffre le Sahaj Marg ne viennent pas que de lui. Je ne vous cacherai pas que j'ai douté parfois de son honnêteté, mais c'est à l'organisation "Shri Ram Chandra Mission" que vont l'essentiel de mes critiques ainsi qu'à certain nombre d'abhyasis trop idolâtres.
Bien affectueusement,
Elodie

Shashwat a dit…

Without getting too much into argumentative mode, Sahaj Marg has not produced a worthy person who can demonstrate spirituality, I have established this fact that Sahaj Marg has got nothing to do with what is known as spirituality, most of the people here are already aware of it, (refer to my orkut community where i discuss most often).

Spirituality is not build on lies, such as "Sahaj Marg is modified version of Raja Yoga".. where is transmission in Raja Yoga ????

this is a lie, how can lie lead to truth ? this is common sense Cristian, isn't it ?

Can a tool, (i guess the idea of transmission is what you call a tool, correct me here if i get you wrong.) produce something which it is not build for ? Sahaj Marg (the tool) was not build for spirituality, it resulted due to hallucination and stupidity, hence produces the same things.. can a hammer do something like writing ? its the job of the pen... hammer was build for hammering, hence it cannot be used for writing...

Similarly Sahaj Marg is not build for spirituality, hence it cannot produce spiritual people, but only Zombies..

it is difficult to accept the truth, because it is not comfortable, but it depends what is your motive ? We need the courage to accept the truth as it is.

Sahaj Marg has produced only Zombies... this is what this tool was build for.... (sorry to say but some of the people here have been contaminated by Sahaj Marg hence their thinking will not be same as what we the normal humans have.)

Shashwat

Alexis a dit…

@ christian
je n'ai pas la prétention d'être objectif, j'essaie seulement d'être honnête. comme tout le monde ici j'ai une histoire qui façonne en grande partie mon regard sur la SRCMtm. j'essaie de rester ouvert aux autres points de vue dans la mesure où je les comprends;
il est évident que mon absence de "spiritualisme" me donne un autre regard que le votre, d'où l'intérêt de nos différences...