La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

19 mai 2012

Kasturi et Varadachari contre Chari ?

Nouveau débat

Qui représente le véritable Sahaj Marg de Babuji ? Existe-t-il un Sahaj Marg orthodoxe et un autre déviant ?

Chari a imposé une domination sans partage sur le Sahaj Marg, sur le plan médiatique comme sur le plan numérique. Tant et si bien qu’on méconnaît les autres représentants spirituels de Babuji, comme s’il n’y avait jamais eu aucune alternative.
 Le Docteur K. C. Varadachari et Sainte sœur Kasturi Chaturvedi ont pourtant été les plus proches compagnons de Babuji. L’un et l’autre sont aujourd’hui décédés, mais ils n’ont pas disparu sans laisser de traces. On peut consulter leur œuvre et leurs disciples continuent de diffuser l’enseignement originel de Babuji.

Varadachari
- Biographie
- Un site internet à sa mémoire
- Son oeuvre
- Son fils K. C. Narayana, l’ISRC, et Imperience
- Le dossier d’Alexis sur Varadachari et son fils Narayana
- Le témoignage de Narayana
- Ce qu’il pense de Chari

Kasturi
- Ses écrits
- Divya Prasad
- Quelques discours
- Son célèbre discours d’avril 1995
- Un blog réservé à ses disciples
- Un autre blog tout public
- Le dossier d’Alexis sur Kasturi
- Ce qu’elle pense de Chari

Qui est orthodoxe, qui est déviant ? Kasturi, Varadachari ou Chari ?
A chacun sa réponse.

Elodie

7 commentaires:

4d-Don a dit…

Salut Élodie (et toutes et tous)

Chari, avec sa médium anonyme Française (spiritualisme), son "égrégore" favorable, ses "Whispers" et son commercialisme, son nationalisme qu'est devenu le Sahaj Marg(tm) et le SRCM (California-1997), est DEVIANT!! Ce n'est pas le Sahaj Marg de Babuji.

Kasturi et Varadachari et leurs disciples suivent les enseignements de Babuji le mieux qu'ils peuvent ... comme ils les connaissent et les comprennent.

Est-ce que Babuji etait (ou est) "SPÉCIALE" comme ils le prétendent? Ça, c'est une question de foi...

Moi, je n'y croit pas. Ce culte de la personne, n'est pas pour moi. S'il y a du DIVIN dans cet Univers, ce n'est pas un QUI mais un QUOI!! Le Divin n'est pas un personne, et l'ESPRIT, étant UN, n'est pas Jésus, Buddha, Mahommet, Babuji et al ... C'est TOUT!!

C'est mon humble opinion ... Le culte de la personne est le SPIRITUALISME de notre passé... nous devons évoluer et devenir conscient du TOUT...


Don...

Elodie a dit…

Bonjour 4d-Don,
Babuji ne fut pas une personnalité spéciale sans taches. Le docteur Varadachari lui a signalé les risques de dérives matérielles et financières de la SRCM dès 1970.
Chari s’est engouffré dans la brèche. Il en a accentué tous les défauts. Jusqu’à ce que Sœur Kasturi lui reproche d’être devenu ce que les abhyasis en faisaient, une idole.
Il n’est pas inutile de rappeler que ni Narayana, le fils de Varadachari, ni Kasturi ne se sont opposés à la nomination de Chari en 1984. Au contraire, ils l’ont soutenue.
Ce sont les événements, ce que Chari a fait de la SRCM, qui les ont poussé à prendre leurs distances.
Bien affectueusement,
Elodie

4d-Don a dit…

Elodie...

Nos idoles humains ne sont jamais parfait. Les "dieux" ont tous des tâches... des fautes... mais ils sont des dieux, alors nous sommes obligé(e)s de leurs pardonner si nous croyons qu'ils (elles) sont "spéciales".

Babuji fumait le hookah (addicté?). Sa relation avec son épouse lui était une épreuve (colère, émotions?, etc...).

Sa relation avec Lalaji et ses successeurs (les sociétés Musulmanes ou SUFI) n'est pas ce qu'il demande de ses disciples. Lalaji n'accumulait pas des disciples. Babuji s'est laissé entrainer par Chari. Le grand Lalaji a dit qu'il avait: "narrowness of heart" envers les Musulmans??

Comme le disait un ancient abhyasi Français: "Le grand philosophe (Babuji) était supposé de changer le grand Lascar (Chari). Et, c'est le grand Lascar qui a entrainé le grand philosophe. Le grand Lascar a gagné et s'est emparé de sa société".

Alors, si l'idole, la "personalité spéciale" a des tâches, ses disciples et ses successeurs auront aussi des "tâches" ... et c'est bien naturel... Ils (comme nous) sont enfin tous des HUMAINS ... Ils ne sont pas DIEU... C'est une RÉALITÉ ça. S'il y a perfection dans la vie, ce n'est pas au niveau de la Nature qui doit changer et evoluer éternellement.

Nous voulons (souhaitons) qu'il existe un royaume dit: ESPRIT, qui est parfait et qui ne change jamais ... mais c'est notre espérance, notre foi. La seule réalité que nous voyons est une realité de MOTION ou tout change, tout évolue, y inclu nos soit-disant idoles, nos Saints, nos "dieux".

Et c'est bien comme ça ... C'est de la perfection ...La MOTION (changement) de TOUT, est la perfection. Une perfection ou l'humilité a place centrale.

Don

Elodie a dit…

Babuji n’interdisait pas de manger, boire ou fumer. C’est à lire sur http://lalajibabujikasturiji.blogspot.com
Abhyasi's Confusion: What to eat and what not
According to Babuji, a spiritual man definitely eats to live and does not live to eat. Necessity is a deciding factor. Before Babuji Maharaj it has been a practice in the field of spirituality to suggest do's and donts. Eat this and do no eat that. Some so called Gurus also speak even more than that. However Babuji Maharaj suggested only to take the spiritual medicine in time, i.e., to be regular in practice of meditation, prayer and efforts for remaining in constant remembrance and he assured that gradually the abhyasi will feel lightness as he will be free from that which the system does not want. It too is decided according to a particular situation.
Eating is related with body. There are so many places in the world where people cannot survive without eating meat or taking liquor. According to Babuji Maharaj, these people are as good as others who are vegetarians to attain the human goal of life, i.e., God Realization. If eating is related with the body, Divine worship is related with the inner being.
Babuji Maharaj did not prohibit anything because he was confident about the efficacy of the system which if followed properly will keep only required things in an abhyasi. The best way to have a Divine living, is simply to practice ' Not I, but He is doing everything'. It means that abhyasis should even eat and drink in His Remembrance. Gradually the abhyasi will start feeling His presence everywhere. This helps in melting of " I " and to that extent there is replacement by Divine. Without any stress, the abhyasi proceeds towards ' Balance ' in all matters. The dirt gets cleared and obstructions go away.
One thing we should remember that Nature has given us independence in our actions with an inner guidance to understand Good or Bad, Right or Wrong. This sense should be utilized in our living. Moreover Babuji's help in the form of transmission of Divine Grace is always there. I have put these facts to the best of my knowledge and hopefully this should clarify any confusion in this regard.

4d-Don a dit…

Élodie...

Je remarque que le Divin est encore un "HIM" (le masculin)...une autre tâche intellectuelle. Une manque de Logique, une tâche théologique. Le Divin n'est pas seulement masculin. Et je remarque aussi qu'il y a du "GOOD" et du "BAD" ... du "RIGHT" et du "WRONG" ... Ce n'est pas du Bouddisme, ce Sahaj Marg.

Alors ceux qui fument savent bien que ce n'est pas du "bien" pour le corps sacré de l'individu (une tâche...une addiction) ... Fumer sera potentiellement et-ou éventuellement la cause de sa mort physique (s'il ne se fait pas empoisonner ou s'il ne meurt pas d'autre causes (diette?) qui sont aussi "WRONG" ... ou pas "GOOD"...

Ces "habitudes" (addictions??) sont la cause des tâches (samskaras) que nous avons tous, y inclu nos idoles ... Ce que nous mangeons (ou ce que nous mettons dans notre bouche) fait aussi parti de notre culture et n'est pas nécessairement "GOOD" pour le corps... example: les éices dans la diette Indienne et dans plusieurs autres cultures. Selon, le Raja Yoga, les épices sont pour le "gout" (du matérialisme, du sensationalisme) et pas pour le bien du corps ou de l'esprit. Le manger "Rajistic" (Raja Yoga) évite les épices.

Mon ex qui essaie d'introduire (habituer, addicter?) la diette Hindoux dans notre famill ne leur (nous) fait pas du bien (selon le Raja Yoga)... Et au Sahaj Marg, ils prétendent être une forme de Raja Yoga, n'est-ce pas?? (mais qui commence au point #7 de huit (8).
Le point 8 est: la méditation ...

Alors, si on médite au Sahaj Marg, notre diette va changer automatiquement?? Pour les Inuits aussi?? Et pour ceux qui vivent au désert? Je ne pense pas!! Au Sahaj Marg, ils n'évitent pas les épices, même après des annés de méditation. Ils ne veulent pas en parler!!

Nous, les Acadiens de notre famille, nous mangeons le poisson ... et nous irons aussi au Brighter World (Paradis), s'il existe ... si non, nous avons vécu une vie bien humble sans essayer de prêcher aux autres cultures et nationalités que notre methode, notre diette, (nos tâches - samskaras) est préférable à celle des autres cultures ...

Nous ne croyons pas être les "REPRÉSENTANTS" ou les préféré(e))s du Divin ... Et notre DIVIN n'est pas masculin... mais c'est (pas "IL") TOUT .... Nous ne sommes pas si Megalo(s) ou si RELIGIEUX ... SPIRITUALISTES.

;-))

Don...

Alexis a dit…

@ Elodie & Don,
Indéniablement, Babuji est une personnalité remarquable dans le domaine spirituel. Mais de là à en faire LA personnalité spéciale, il y a un grand pas. L’histoire de sa vie ne plaide pas en sa faveur, il traîne vraiment trop de casseroles…
Mais en vulgarisant sa méthode spirituelle, Chari l’a tellement galvaudée qu’il n’en reste presque rien de spirituel, à peine une méthode de gestion du stress. Conscient de ça, Chari a tenté d’imposer un rituel qui a transformé le Sahaj marg en un vaste intégrisme spiritualiste, à défaut d’être spirituel. Et tous les nouveaux abhyasis occidentaux ont suivi comme un seul homme ! Le contenant est devenu plus important que le contenu…
Alors évidemment, en comparaison de ce réductionnisme intégriste à la Chari, Kasturi (1926-2012) et Varadachari (1902-1971) apparaissent comme des successeurs orthodoxes de Babuji. Ils ont certes préservé l’essentiel de son enseignement originel, mais ils sont morts tous les deux maintenant ! Leurs disciples prennent des libertés avec le Sahaj marg et progressivement dérivent, dérapent. Voyez Narayana par exemple et le culte de sa personnalité qu’il essaie de mettre en place…
Il ne restera bientôt plus rien d’orthodoxe dans cette méthode, quel que soit le côté où l’on se tourne…

4d-Don a dit…

Élodie...

Errata ...(excuses)

Au Raja Yoga de Patanjali, le point #7 est la méditation (Dhyana) (pas le point #8 qui est: Samadhi)

Don

http://en.wikipedia.org/wiki/Raja_Yoga