La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

13 mars 2006

Chariji, un opportuniste assoiffé de pouvoir ?

A-t-on développé le culte de la personnalité dans le Sahaj Marg ?
Vous vouliez le point de vue d'Alexis. Il l'a envoyé, donc le voici ! Je ne cautionne rien du tout. A vous de réagir maintenant…
Bonjour Elodie, bonjour à tous,

Merci de tolérer ma présence sur votre blog. Certes, je connais beaucoup moins bien que vs la méthode du Sahaj Marg parce que je ne la pratique pas. Mais je porte un autre regard, depuis l'extérieur, sur l'"institution" Shri Ram Chandra Mission qui peut vous intéresser, me semble-t-il. Et je ne prétends pas "à tout bout de champ" que c'est une secte, je m'inquiète seulement de certaines dérives. Et après tout, vs pourrez me censurer quand vs le souhaiterez...

Je vais essayer de vs résumer rapidement mon sentiment sur ces dérives, sans revenir sur celle que vs ressentez tous ici sur le plan financier, mais que je ressens aussi comme vs.

Comme Christian, je crois qu'il existe une autre dérive beaucoup plus fondamentale. De mon point de vue, elle est aussi liée à l'ouverture sur l'Occident, mais elle trouve son origine ds le comportement de Chari. Je m'explique : le Sahaj Marg et la SRCM ont constitué une entité parfaitement respectable tant qu'elle est restée sous l'autorité de Babuji, entre 1945 et le début des années 70. Et puis votre gourou Chari est arrivé, d'abord comme secrétaire puis ensuite comme président. Et il a tout bouleversé !

Là où Babuji enseignait, Chari s'est fait prosélyte. Il a entraîné Babuji en Occident pour accroître le nombre d'abhyasis. Quand Babuji recherchait la qualité, Chari voulait la quantité. L'enseignement spirituel était l'objectif de Babuji et Chari l'a dévoyé en recherchant le plus grand nombre d'adeptes, quite à perdre la spiritualité en chemin.

Cela s'est d'abord traduit par une croissance exponentielle de la Mission en Occident, de très fortes pressions sur les précepteurs pour ramener tjs plus d'abhyasis. Et puis les choses se sont tassées. Chari s'est de nouveau retourné vers son pays où il a cherché à multiplier les réalisations (ashrams, écoles, etc.), tout cela financé par les généreuses donations des abhyasis occidentaux. En clair, à mon sens, Chari se sert aujourd'hui de vs comme d'une vache à lait pour financer ses ambitions ds son pays.

Ce qui distingue ainsi ces 2 hommes, Babuji et Chari, est énorme. Le premier était un véritable guru ds le sens hindouiste et spirituel, et pour lequel la qualité de l'enseignement était fondamentale. L'autre est un opportuniste formé à l'école occidentale, et pour lequel la spiritualité est un simple moyen pour arriver à ses fins qui sont purement individualistes : la soif du pouvoir. Voilà pouquoi il a développé le culte de la personnalité ds le Sahaj Marg...

Je vs choque peut-être, mais il y a un momment où il faut accepter de regarder la réalité en face. Et c'est plus facile pour qq'un qui, comme moi, est à l'extérieur.

Cordialement
Alexis
http://membres.lycos.fr/mielk/

3 commentaires:

Christian a dit…

Bravo Elodie, et merci Alexis.

Je trouve super de recevoir un regard extérieur - ou soi-disant tel.
On prétend toujours que le SM n’est pas une secte, alors qu’il vaudrait mieux se demander, non pas pourquoi les autres pensent que c’est une secte, mais pourquoi c’en est une, ou pourquoi c’en est devenu une, et ce qu’il faudrait faire pour inverser les choses. Les informations qu'alexis peut apporter sont donc bienvenues. Car pour trouver des réponses à ces questions, il faut commencer par regarder le problème en face, et appeler un chat un chat. Le problème des dérives du SM est fort complexe et difficile. Il n’est d’ailleurs pas sûr qu'une réflexion entre abhyasis ait un quelconque impact et que quelque chose puisse être fait. En effet, compte-tenu de la structure pyramidale du pouvoir au SM, il serait logique de penser qu’il n’y a qu’un seul responsable à cet état de fait comme l'affirme très franchement Alexis. A-t-il tort? De plus, amener le débat au SM est presque une mission impossible vu sa population de gens sincères, mais obnubilés. La réaction de la soeur de Johan me semble tellement typique. L'enfermement mental est tellement subtil et profond qu'il cause un aveuglement farouche. Il y a du boulot!

Christian

Elodie a dit…

Bonjour Christian,
J'ai suivi ton avis et celui d'Inès en publiant le message d'Alexis, mais j'ai vraiment du prendre sur moi.
Maintenant tu en rajoutes sur le fait que la Shri Ram Chandra Mission serait devenue une secte.
Je suis bien d'accord qu'il y a des dérives, peut-être plus nombreuses que je ne le pensais en créant ce blog.
Mais de là à dire qu'on est une secte, il y a quand même un très grand pas que je me refuse à franchir.
Es-tu bien sûr d'être un abhyasi ? Je ne souhaite pas me faire manipuler par les "anti Chari". Mon objectif est de voir s'améliorer la structure qui véhicule le Sahaj Marg, pas de la détruire.
Fraternellement
Elodie

Christian a dit…

Bonjour Elodie,

je suis un abhyasi, et je ne suis pas un "anti-Chari" :-).
Indéniablement, c'est le Maître, et contrairement à Alexis, j'en suis convaincu. Pourtant, c'est aussi un homme, et contrairement à beaucoup de gens, ça ne me gêne pas de dire que tout homme commet des erreurs - parfois parce qu'il n'a pas d'autre possibilité. Donc la confiance ou l'amour que l'on peut avoir en un homme n'a rien à voir avec la foi qu'on peut avoir en dieu. Avoir foi en un homme ne peut que générer une secte. La confusion de niveaux dans le vocabulaire (un seul mot pour désigner dieu et l'homme) n'aide pas à faire la part des choses. Je crois aussi que Chari est sincère, comme tous les abhyasis, mais qu'un homme agit toujours en fonction de sa nature, donc qu'être sincère ne suffit pas. Alexis et les anti-Chari devraient y réfléchir au lieu de jeter la pierre à Chari et de s'exclure. De plus, ils ont aussi leur mot à dire pour ce qui concerne le SM.

Mes propos et mon attitude tendent à devenir irrespectueux avec tout ce qui touche au SM parce que je vois que des hommes croyant bien faire en ont fait un fruit pourri, tandis que d'autres, qui se plaignent de son odeur, refusent d'admettre qu'il est pourri. Etre politiquement correct n'est pas le pari que je fais. Je ne te manipule pas, et en tant que modératrice, tu peux refuser de publier mes messages.

Lorsque je parle de secte, je fais référence à un système symbolique conduisant l'individu à s'isoler du reste de la société. Ayant posé cette observation, j'essaie de comprendre quels sont les mécanismes pervers qui causent cela et comment y remédier. Car cette rupture n'est pas ce qui est enseigné à l'origine.

Mon intention n'est pas de faire dégénérer le débat mais de l'alimenter.

Je sais être exclu par les dévots à cause de mes propos, mais oui, il existe au SM qq personnes qui pensent qu'il s'agit d'une secte...

Christian