La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

24 novembre 2010

Etat de santé du Vieux

Quelques nouvelles de son chari chéri à Dieu... offertes par Durai !

Quant à son remplaçant, puisque tu ne le sais pas, on parle beaucoup de son fiston c'est vrai. Mais l'outsider qui risque de le coiffer au poteau, c'est Barghav, son petit-fils évidemment...
A plus mon dieu
Alexis


Master at eighty four, by AP Durai in Echoes of Oceania, july 2010

These are some subjective impressions-as one cannot be very definitive about what Master is! At 84, Master’s health is not what it used to be. He carefully conserves his energy, allowing time for rest in between tasks and allocates his time and energy according to priority without seeming to be under pressure. At the end of the day, there are no arrears of work and we marvel at the way he replies to our emails the same day whether it is administrative work or a distress call from an abhyasi.


Master cheerfully undergoes a variety of treatments and medications-sometimes, it seems, more to please those who treat him. He wears dark glasses against daylight as he cannot tolerate the glare. Br.Satbir or Bhargav, Master’s grandson, assist him in attending to emails and replying to them. Though his eyesight is affected, his inner senses seem to be at their peak as before. He senses the presence of individuals more than seeing them.


Master’s diet is sparse as many things are forbidden to him. But he sits for his meals like an emperor, always with a few abhyasis at his table. He eats in silence (may be working on those present) and sometimes there is a lively conversation, witticisms with a meaning and repartees if there is someone who can provoke him.


Master’s walks are occasional, but he exercises in his room with a walker. Whenever he is low in physical energy, Dr. Mohanaselvan is invited to perk it up with his wonder machine. Master also spends time with the dentist in Sahaj Medical centre now and then. But he never makes much of his health problems and is at his wittiest best when he is fighting his ailments.


Having presided over the exponential growth of the Mission, Master’s work and responsibility have increased many fold. He goes round in his golf cart and manages to meet, greet and interact with those craving to meet him. Abhyasis from different centres in India have been encouraged to come and spend a few days in Manapakkam, Tirappur or Kolkata when he is camping there. He is happy to be with large groups of abhyasis in our ashrams and likes to conduct satsanghs frequently.


Master’s creations like Omega school, Satkhol ashram, the CRESTs and Retreat centres demand his attention as much as important ashrams and centres all over India. He manages to find time to visit them although at considerable physical inconvenience. However, he has stopped visiting overseas countries as he cannot sit through long journeys by air. In India, he prefers to travel by road as much as possible.


Master gives particular attention to children whether they are students of Omega school or those who accompany their abhyasi parents. He stops to talk to them names little babies, jokes with the older ones, touching them on their heads with the tip of his walking stick. Already a new generation seems to be marching into view thanks to over two thousand Sahaj Marg weddings Master has conducted in the last twenty five years.


Master is lively, humorous and young in spirit and his memory is phenomenal as usual. He has grown a beard, but it is shorter than Babuji’s. In the beginning, some of us were put off by it, but now we find he looks as charming as before. Long back, Master told me that, when he was young, an aunt of his used to tell him, “you will have some aspects (amshas) of Lord Krishna. Even if you become ninety years old, you will still be charming.” Indeed, one is tempted to say, borrowing Shakespeare’s expression, “Age cannot wither, nor custom stale, Thy infinite variety”.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Très bon titre, le "VIEUX" s'est laissé poussé la barbe et ça leur a pas plu d'avoir un gourou barbu; référence au terrorisme ?
claude

Dieu a dit…

Grâce à Dieu, la lucidité soudaine, qui vous forçait à percevoir la logique subversive de vos chaînes, vous jetait dans le désarroi, l'égarement et la solitude. Grâce à votre courage, vous sortiez du piège tendu sur votre personne et votre vie par les architectes du contrôle.

Tandis que vous les exposiez aux yeux du monde pour ce qu'ils sont, ils se gaussaient après avoir tremblé.

Vous aviez l'intelligence contre la perversité, la force de vos idéaux contre la folie humaine, l'action impitoyable de la proie contre son prédateur, et la foi de l'aspirant contre le consensus de la terreur, du chantage affectif, et de l'imbécilité.

Les architectes du contrôle sont toujours là, ainsi que la perversité, la peur, et la subversion. Le mal poursuit son oeuvre à travers d'autres acteurs, d'autres habitudes, d'autres idées, dans une autre structure. Le flot de vie stimulé par Dieu, Justice, et Vérité, s'est tari, neutralisé par d'avides consommateurs, piétiné par le quotidien, et inverti par ce qui tord et détourne. L'envolée révolutionnaire et libératrice de votre mouvement contestataire n'est plus qu'un cadavre dont veulent encore se nourrir quelques vers. En face de vous, un fruit pourri achève de se répandre dans une mare puante, mêlant ses sucs putrides aux dépots fangeux de l'humanité. Où que vos yeux se tournent, vous y trouvez votre propre résignation, tandis que vos aspirations flétrissent avec le temps qui passe.

Dieu, omniprésent et inaccessible, création de sa créature, vous donne rendez-vous aux pieds du Maître, en compagnie du Démon, son administrateur principal. Honorez de votre présence ce rendez-vous avec votre destinée.

Dieu

Elodie a dit…

Bonjour Dieu Cricri,
Je constate que tu es de retour. Au lieu de jouer au prophète de la fin du monde, tu pourrais te rendre utile en nous donnant la citation où "Babuji affirme avoir remarqué que plus les Indiens ont la peau claire, plus ils sont naturellement élevés spirituellement", ou à défaut les références, comme te l'a déjà demandé un anonyme.
D'avance merci,
Elodie

LéA a dit…

Il consulte tout plein de toubibs votre gourou, dites voir.
j'avais cru comprendre qu'avec toutes les idées qui gravitent autour du sahaj marg, toutes ces théories new age, on aimait pas beaucoup l'allopathie.
en fait, le gourou fait dans la médecine officielle pendant que les adeptes font dans le non conventionnel.
Il a peur des peur des thérapies alternatives, vous pensez ? de pas être assez bien soigné ?

Anonyme a dit…

c’est moi qu’a demandé à dieu mais il a pas répondu (mais faut dire qu’y ma jamais jamais répondu, lol); bon, après ce qu’alexis a trouvé en oceanie sur la fatigue du vieux, j’y est fait un tour aussi et j’ai trouvé INCEPTION the movie, vous savez le film de SF avec léonardoooo oh oh oh oooh. eh ben c’était recommandé par le vieux (qui voit plius gd chose, mais bon il doit aimer les salles ovbscurs); il en a parlé à son anniversaire, même que les abyasis y disent que ya plein des valeurs du SM dans le film, ya tout en fait !
on se demande si c’est pas chari qui l’a fait le film puisqu’on trouve tout le sm dedans; en tout cas c’est ça qui faut voir ppour se former, y amême plus besoin du vieux. c’est géant;
claude

Dieu a dit…

La parole de Dieu a parfois du mal à être entendue. Mon dernier message n'est pas passé, revoici la partie essentielle:

Qui sommes-nous pour avoir l'audace de croire que nous pouvons décider de la manière dont Dieu se révelera à nous ? Ne peut-il choisir la forme qu'il veut ? Et si Chari, malgré tout, était bien le Maître ? Pourriez-vous examiner ce point honnêtement, sans vous laisser influencer par des ennemis aveugles ? Si la réponse est oui, quelle sera votre attitude ? Pourrez-vous accepter de vous être trompé, et le reconnaître publiquement ? Quelles actions mettrez-vous en oeuvre ? Pourrez-vous retourner à la SRCMtm ? Vous laisseront-ils revenir ? Est-ce encore un peu trop tôt pour y penser ? Qu'avez-vous gagné en vous trompant ? Et qu'avez-vous perdu ?

Dieu vous propose de faire cette décentration, d'ammener votre vision à un niveau supérieur pour considérer des possibilités insoupçonnées et extrêmes. Sortir de cette routine stérile, qui peu à peu s'est transformée en un atelier d'auto-manipulation. Dieu est bon.

Bon Dieu

Elodie a dit…

Techniques de markerting spiritual
Frank publie sur son blog un long et passionnant article en anglais, initialement écrit par Andrew P. en octobre 2009 intitulé EnergyGrid Magazine, intitulé «Spiritual marketing techniques», en trois parties :
- Vous voulez devenir un maître spirituel
- Techniques de promotion des maîtres spirituels
- Techniques de promotion des enseignements spirituels

LéA a dit…

Don
Le sahaj marg est amoral et ses gourous sont immoraux. Le sahaj marg, comme toutes les spiritualités, n’a pas d’éthique, parce qu’il est en dehors de toute morale. A l’inverse, les religions sont gouvernées par des hommes (très peu de femmes), et les hommes qui les incarnent ont des valeurs qu’ils leur transmettent.

Les articles, dont les liens suivent (et qui complètent bien celui de frank), montrent que les gourous en jouent à fond. Morale et immoralité sont au cœur de leurs dispositifs.
Les gourous rendent-ils fous ?
Le règne des gourous médiatiques
Les rues sont paves d’or fin

Cela dit, si la srcm veut profiter de l'aubaine et se positionner sur ce marché, il faudrait probablement que son successeur le remplace vite. Chari est complètement dépassé par ravi shankar, amma et les autres.

4d-Don a dit…

Salut Dieu...

Si tu es raciste, sexiste, nationaliste tu n'es pas le UN le SEUL, mais tu es simplement un autre dieu mineur, cree dans l'imagination d'une des tributs megalo(s) d'Asie ou d'Asie mineure...

Alors sacre ton camp ... va vivre dans les fantaisies de tes CRÉATURES. Je ne te suis pas chez les racistes ... Tu es donc un faux dieu ... un phantasme!!

Notre société matérialiste et nos lois non-religieuses sont plus élevées, plus morales que les "maximes" de tes soit-disant "représentants" au Sahaj Marg (tm) (un produit commerciale)... et nous, les "LIBRES", sommes plus charitables, morales, éthiques que ceux qui prétendent être tes disciples...

Le dieu des charlatants, etant un produit de leur imagination, peut être une contradiction, mais le UN, le VRAI DIVIN suit des LOIS, les lois qu'on voit dans la nature ...

Si je parle au Vrai Divin, c'est une prière

Si ce Dieu me répons, alors je suis nevrosé, une maladie ...

Et si je prétends être Dieu, alors, je suis psychotique, et megalo, des plus grandes maladies ...


Le nevrosé imagine des chateux en Espagne

Le psychotique vit dans ses chateux

Le psychiatre collecte le loyer des locataires !!

Attention...

Don...