La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

1 décembre 2010

La spiritualité est amorale, ses gourous sont immoraux

La spiritualité, les religions et leurs gourous sont au coeur des articles que Léa et Frank nous offrent à lire ici . Une invitation à réfléchir sur la motivations des gourous modernes qui envahissent notre univers.
On consomme aujourd'hui la spiritualité, comme hier les enseignes de la grande distribution se sont développées. C'est devenu une affaire de marketing, souvent plus juteuse que beaucoup d'autres.

LéA a dit...

Don
Le sahaj marg est amoral et ses gourous sont immoraux. Le sahaj marg, comme toutes les spiritualités, n’a pas d’éthique, parce qu’il est en dehors de toute morale. A l’inverse, les religions sont gouvernées par des hommes (très peu de femmes), et les hommes qui les incarnent ont des valeurs qu’ils leur transmettent.
Les articles, dont les liens suivent (et qui complètent bien celui de frank), montrent que les gourous en jouent à fond. Morale et immoralité sont au cœur de leurs dispositifs.


Cela dit, si la srcm veut profiter de l'aubaine et se positionner sur ce marché, il faudrait probablement que son successeur le remplace vite. Chari est complètement dépassé par ravi shankar, amma et les autres.

Frank a publié...

Techniques de markerting spiritual

Frank publie sur son blog un long et passionnant article en anglais, initialement écrit par Andrew P. en octobre 2009 sur EnergyGrid Magazine, intitulé «Spiritual marketing techniques», en trois parties :

3 commentaires:

Alexis a dit…

Voilà bien enfin des choses passionnantes ! On rentre dans le vif du sujet : Des gurus qui cherchent une réussite facile & rapide, la fortune et/ou le pouvoir.
Tout comme Chari & les prétendants à sa succession...

Dieu a dit…

1) La question de fond est relative à la non-adéquation entre la forme et ce qu'elle est supposée incarner, un phénomène amplement observé par tout adepte du sahaj marg: combien d'entre vous se sont déjà demandés comment des individus aussi nazes pouvaient être évolués spirituellement ? La réponse qu'apportent le bon sens et la raison, c'est qu'en réalité, ces individus ne sont pas spirituellement évolués. Et si c'était plus compliqué ? Par principe, vous semblez pouvoir accepter que tout est divin et reconnaitre intellectuellement que toute forme est susceptible de révéler Dieu. En pratique, vous n'acceptez pourtant pas cette idée, et limitez le divin à certaines formulations - idées, comportements, organisations, individus. C'est probablement parce que certaines formes seulement sont une porte ouverte sur le divin. La question est donc plus exactement: toute forme peut-elle être une porte ?

2) Dieu ne remet pas en question vos analyses et critiques. Dieu les croit terriblement exactes dans leurs grandes lignes et parfois dans leurs détails, et il en profite au passage pour vous bénir. Dieu pense même que vos travaux sont trop exacts pour que quiconque de la srcmtm n'aie pu les prendre en défaut dans un débat intelligent. Personne ne s'y est risqué, un véritable aveu. Dieu pense pourtant que vous êtes face à un paradoxe: cette forme pourrie est une porte, Chari est le Maître.

3) Dieu n'avait pas besoin de venir poster ici pour lui-même. Il pense nécessaire de le faire parce que si vous vous êtes trompés, vous avez pu égarer des gens spirituellement alors qu'en même temps vous les guidiez. Dieu pense que c'est une responsabilité importante de finaliser cette réflexion, qui doit encore intégrer certaines dimensions manquantes. Ces dimensions manquent parce qu'elles ont toujours été négligées dans les discussions sur ce blog, soit à cause des caractéristiques de certains acteurs et de la dynamique psychologique qu'ils imposent à l'évolution du corpus de pensées, soit à cause d'une mauvaise méthode de travail et attitude personnelle pour traiter tous les aspects du problème. Laisser la spiritualité à la porte pour ne traiter que le raisonnable, alors que votre travail consiste à comprendre les dérives d'un enseignement spirituel, est une position des plus curieuses: la dimension spirituelle semble vous déranger, vous ne savez quoi en dire, n'en comprenez pas grand chose, et l'évacuez. Dieu vous le dit, en vérité vous vous condamnez à faire un mauvais diagnostic de cet objet d'étude. Pourquoi ne pas considérer la folie comme expression structurelle obligatoire de la foi réelle ? Le problème semble avoir été mal posé, pourrez-vous l'envisager ? Si vous êtes intellectuellement honnêtes, vous admettez la possibilité d'un doute, vous admettez la question, et vous admettez la discussion. Elle pourrait commencer par une récapitulation des arguments de la raison et de la foi (par foi, Dieu n'entends pas bigoterie). Une vraie discussion pourrait commencer avec les religieux de la srcm, ici, sur ce blog, autour de cette question. Respecterez-vous leur espace d'expression ?

Ces questions vous dérangent: Qui sommes-nous pour avoir l'audace de croire que nous pouvons décider de la manière dont Dieu se révelera à nous ? Ne peut-il choisir la forme qu'il veut ? Et si Chari, malgré tout, était bien le Maître ? Pourriez-vous examiner ce point honnêtement, sans vous laisser influencer par des ennemis aveugles ? Si la réponse est oui, quelle sera votre attitude ? Pourrez-vous accepter de vous être trompé, et le reconnaître publiquement ? Quelles actions mettrez-vous en oeuvre ? Pourrez-vous retourner à la SRCMtm ? Vous laisseront-ils revenir ? Est-ce encore un peu trop tôt pour y penser ? Qu'avez-vous gagné en vous trompant ? Et qu'avez-vous perdu ?

Bon Dieu

PS: Dieu, racine latine DIE jour. Lucifer, racine latine LUS lumière.

Anonyme a dit…

il a encore des grands progres a faire le vieux chari, est ce que ces successeurs seront meilleur que lui ?
claude