La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

20 juillet 2014

Sahaj Marg : l’impossible héritage de Patel

ENGLISH TRANSLATION

Un nouvel article d’Alexis :

Il est loin le temps des spiritualités orientales vulgarisées par Râmakrishna et Vivekananda où le maître spirituel accompagnait son disciple dans un long cheminement intérieur, telle l’image d’Epinal véhiculée par les bonzes bouddhistes et leurs élèves.
Le besoin occidental de ré enchanter un monde devenu trop matérialiste, son attrait pour les spiritualités orientales et sa synthèse new age ont permis la genèse et le développement de vastes mouvements spirituels internationaux hyper médiatisés.
Victimes de leur succès, les spiritualités orientales n’ont pas pu résister sans renoncements au matérialisme, au gigantisme et à la médiatisation, conséquences directes de la mondialisation du marché spirituel. Elles y ont perdu tout ou partie de leur âme.

Voici venu le temps des leaders spirituels charismatiques
Aujourd’hui, les chercheurs spirituels veulent trouver un maître vivant à idéaliser, une idole. Ils sont en quête d’un chef spirituel qui soit un leader charismatique, une star digne de ses fans.
Pour exister aux yeux du monde, le leader spirituel doit écraser la concurrence. Comme tout être humain au contact de la tentation, il ne peut résister aux attraits du pouvoir : l’influence et l’argent.
Il n’y a donc plus aucune place pour la relation privilégiée maître disciple spirituel dans le monde actuel. Le modèle s’est transformé au fil du temps en une relation entre un chef spirituel et son troupeau d’adeptes fanatisés au sein d’un mouvement spiritualiste internationalisé.

Les maîtres du Sahaj marg à l’épreuve de ces évolutions
Lalaji représente bien le temps disparu de la relation maître disciple, Babuji a traversé avec plus ou moins de bonheur la période de globalisation et de mutation spirituelle, Chari est un très bon exemple de ces nouveaux leaders spiritualistes.
Très conscient de ces évolutions, c’est Chari qui entraîne Babuji en Occident au milieu des années 70 vers ce nouveau public assoiffé d’ésotérisme oriental. A la mort de Babuji, rejeté violemment par les seniors précepteurs indiens, Chari part à la conquête du vaste marché spirituel occidental presque encore vierge. Fort de son succès, Chari revient en Inde 10 ans plus tard avec argent et fidèles, écrasant toute opposition où qu’elle se trouve. Chari est un gourou charismatique mais autoritaire.
Il ne faut pas s’y tromper, le public de Chari n’est plus celui de Babuji. Terminées les traditions spirituelles d’origine hindouiste, Chari s’adresse aux Occidentaux, à la diaspora indienne ainsi qu’aux classes montantes et embourgeoisées indiennes.
De la méthode spirituelle de Babuji, seuls les bienfaits de la méditation perdurent, tout le reste a disparu. Mais le pouvoir charismatique de Chari, l’égrégore qui résulte de son attractivité sur la foule de ses adeptes et la géniale invention des murmures de Whispers ont remplacé la magie et le mystère disparus.

L’impossible héritage
Le pouvoir fédérateur de l’égrégore existe grâce à Chari. A sa mort, il ne restera plus rien que le bienfait des méditations. Mais tout le monde médite partout, il n’y a pas de monopole du Sahaj marg sur la méditation. Quelle mystique Patel pourra-t-il proposer ?
Bien que légitimé par Chari et les grands saints de Whispers, Patel n’emporte pas l’adhésion des fans de Chari. Second choix de Chari après Ajay Kumar Bhatter, Patel reste l’éternel second dans l’ombre de la Star.
Quand Chari était vilipendé en Inde, il est allé chercher le succès sur de nouvelles terres vierges. Quel public Patel pourra-t-il mobiliser ? Il n’y a plus d’espace à défricher, il est condamné à obtenir les faveurs des dévots de Chari. Mais qu’a-t-il donc à leur offrir ?
Surfer sur la mémoire du passé et de Chari est insuffisant et accessible à tous ses opposants. Que peut-il offrir de plus ?

Dans le monde des Whispers, le Sahaj marg va se développer et Patel en sera le prochain leader incontesté. Mais dans le monde réel, les choses ne sont pas aussi simples. Même Chari avoue qu’il faudra nouer des alliances avec les autres mouvements spiritualistes pour faire avancer la Cause…

Alexis

4 commentaires:

Elodie a dit…

chris a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Rappel aux abhyasis qui lisent ce blog" :

merci de m'apprendre comment être dans le souvenir constant du Sahaj Marg, c'est fascinant. Vous êtes une source inépuisable d'informations.c'est du temps complet bravo.rien n'est laissé au hasard. Au fait j'aimerai bien lire le numéro 11,si possible

il y en a qui sont tombé dedans à la naissance (pourquoi au fait l'âme a t-elle choisi ces parents?)moi, j'ai du attendre 40 ans pour voir par "hasard!!" simplement une photo de Babuji et avoir instantanément la conviction d'être arrivée là où mon âme devait arrivée sur cette terre;C'est inexplicable et il n'y a aucun lavage de cerveau la dessous. Ma conscience et mon âme sont depuis au nirvana spirituellement tout en acceptant mon humain avec ces défaillances et celles des autres.bien cordialement
Chris

Elodie a dit…

Bonjour Chris,
Je suis bien contente pour toi si tu as flashé sur la photo de Babuji.
D'autres le font sur des chanteurs ou des acteurs. A chacun(e) son délire.
Effectivement, pour 1 bon lavage de cerveau, mieux vaut être un peu volontaire au début.
Bonne continuation,
Elodie

4d-Don a dit…

Il faut rire, car ce n'est pas "drôle"...

Maintenant, les messages de Babuji arrivent des lèvres d'une Médiume anonyme du clan de Chari...

Quelles sources va-t-on croire?

En anglais, on dit:

"A fool and his money are soon parted"...

Don...

Alexis a dit…

Patel ne mobilise pas les foules