La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

439 articles – 3449 commentaires – Dernier ajout le 9/09/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

26 août 2008

Lettre ouverte de Cricri

Un abhyasi de la SRCM™ m'avait informé qu'assez rapidement après l'apparition des blogs contestataires, des consignes avaient été données aux abhyasis dans son centre. Il était dit entre autres que Chari m'avait exclu, que les bloggeurs étaient des personnes mal intentionnées qui ne cherchaient qu'à nuire à la mission et au travail du maître, et que par conséquent, Chari interdisait aux abhyasis de lire nos blogs ou de nous contacter car cela ne serait pas seulement préjudiciable à l'avenir de la mission, mais à la vie spirituelle de ses adhérents.

Selon les informations dont je dispose, cette campagne de désinformation aurait été menée sans restriction dans les centres Européens, et aurait émané directement du sommet de la pyramide -- Chari et cercle intérieur. Merci de confirmer ou de corriger, merci de témoigner.

Cette action visait, en créant une atmosphère de crainte dans la secte, à tuer dans l'œuf ce qui aurait pu être, pour le bien spirituel de la mission et des abhyasis, un soulèvement général contre les dérives de la SRCM™ instaurées par Chari et ses sbires.

Une menace implicite était en effet adressée aux abhyasis: Tout contestataire serait banni par le maître, comme parait-il je l'avais été ! Un abhyasi qui s'y serait risqué n'aurait donc pas seulement été diabolisé et rejeté par le maître et par le groupe, il aurait aussi perdu à jamais la guidance spirituelle que seul le maître Chari peut parait-il donner à ses adorateurs et victimes.

Par ailleurs, les contestataires étant désormais des parias animés d'une volonté sordide -- encore une fois un bruit de couloir savamment alimenté par les cadres de la SRCM™ -- un sentiment d'antipathie à l'encontre des bloggeurs allait naturellement se développer chez les abhyasis, et il était essentiel qu'il en soit ainsi. Sans cette antipathie vis-à-vis de renégats déchus, certains adhérents de la SRCM™ auraient eu la curiosité de lire nos analyses, de réfléchir, de poser des questions et de prendre conscience du piège mental dans lequel ils sont prisonniers. Parce que ce mouvement avait déjà débuté, il était urgent de trouver les idées qui éteindraient le départ de feu.

Grâce à la peur, la menace et l'intimidation, il n'y eut plus de questions, la participation aux discussions sur les blogs fut spontanément faible, et les abhyasis respectèrent massivement l'interdiction de lire les blogs. Nous supposons qu'il y eut aussi des purges, en référence aux informations données il y a plusieurs mois par Alexis (remaniement des équipes dirigeantes et démission de précepteurs), mais nous n'avons pas d'information directe relative aux causes de ces remaniements ni connaissance de leur ampleur -- merci de confirmer ou de corriger. Merci de témoigner.

Ainsi, par le biais de pressions psychologiques et d'une manipulation de la réalité, la SRCM™ parvenait à évacuer le risque que ses adeptes mystifiés ne soient un jour frappés par l'émergence subversive du réel...

Aujourd'hui le système est de plus en plus verrouillé par la peur parce que ceux qui sont au sommet de la pyramide veulent conserver le contrôle tout en sachant qu'ils sont illégitimes.

Comme l'échange de courriels que j'avais eus avec Chari au cours du "processus d'exclusion" avait été publié intégralement sur mon blog (information toujours en ligne), il est aisé pour tout un chacun de connaitre qu'en vérité Chari ne m'a jamais exclu de quoi que ce soit: C'est moi qui ai démissionné.

Relisez s'il vous plait ces emails pour comprendre qui vous ment. Ma démarche était l'aboutissement d'une réflexion de 10 ans, et ceux qui me connaissent ne pourront que confirmer mes interrogations et ma sincérité, mise en doute par des pourritures.

Ma décision, extrêmement difficile, était la conclusion logique d'un long processus. La seule issue possible à laquelle je me trouvais acculé était de tester les étages supérieurs du système sans aucune restriction ou pression. Il fallait que j'en aie le cœur net.

Si par malheur, je m'étais trompé, le résultat ne pouvait être que positif. J'allais en effet traiter avec un être évolué spirituellement et décris par tous ses adorateurs comme n'étant qu'amour. Je supposais de plus que Chari avait une connaissance absolue de la nature humaine et de ses limitations, puisqu'il est le maître. Il devait donc être le mieux placé de tous pour comprendre qu'un abhyasi puisse commettre des erreurs d'appréciation sur un chemin subtil et souvent indéfini. Chari étant alors mon maître, il était logique de penser que si j'étais dans l'erreur, il aurait la faculté de m'éclairer et de me guider pour me faire comprendre mon égarement.

Je pensais qu'il devait aussi avoir la faculté de me pardonner et de continuer à m'aimer en dépit de ce qui apparaît fallacieusement à certains comme un manque de foi. Un tel maître aurait réagi ainsi quoique je dise dans la discussion. Il me semblait évident que le maître aurait du respect pour l'acte courageux d'engager un débat ouvert et franc, des valeurs nobles, sur une préoccupation profonde relative au bien de la mission et des abhyasis. Enfin, j'attendais de mon maître qu'il m'aide à lever les obstacles qui entravaient mes progrès, quels que soient les moyens.

Cependant, la logique du test d'hypothèse voulait aussi que si Chari était un imposteur, il échouerait lamentablement au test. Je saurais alors la vérité à son sujet, et je savais que je devrais en payer le prix exorbitant : La perte de mon confort personnel, de mes chaînes et de ma sécurité, pour la vérité, la réalité, la liberté et la responsabilité. Ma démarche ne devait donc avoir que des avantages quelle que douloureuse et difficile qu'elle soit.

Chari, répétant ce que son maître disait, demandait aux gens de le tester et de tester le système avant de prendre la décision de s'engager TOTALEMENT s'ils étaient convaincus.

Une telle invitation semble honnête et respectueuse de la démarche du nouveau venu. Mais ce n'est qu'un piège de plus, dont le but est de fidéliser par habituation, de gagner du temps pour que les processus de contrôle mental commencent à produire leur effet et génèrent de la conviction chez le nouveau venu.

Car en vrai, qui oserait tester le système d'entrée de jeu ? Qui teste vraiment le système avant de devenir un bigot ? Qui a la capacité, une foi hystérisé, de prendre du recul pour faire ce test ? Et d'abord, quelle est l'utilité de tester une chose dont on est convaincu ? Vous voyez la logique, et pourquoi lorsque Chari dit « testez-moi et testez le système avant de décider », il sait qu'il ne court aucun risque. En tant que nouveau venu, quel que soit le domaine auquel on veut s'initier, on travaille à comprendre et à se faire accepter par la communauté, non à tester. Mettre à l'épreuve est une démarche qui ne peut survenir qu'après des années, lorsque tous les aspects du système sont connus et que des questions essentielles peuvent survenir. Des demi-tests, c'est tout ce que les gens font avant de se laisser subjugué par du pouvoir, car c'est tout ce qu'ils cherchent: Le confort sécurisant de la fascination. Les abhyasis sont donc eux aussi responsables des dérives de la SRCM™, qu'ils alimentent par leur peur et leur désir de sécurité.

Mon action, que je juge aujourd'hui salutaire pour moi-même et pour d'autres qui en ont déjà bénéficié et continueront à en bénéficier demain, n'a pas mis fin à ma vie spirituelle, au contraire. Affranchi de l'influence toxique d'un maniaque et de son système mortifère d'endoctrinement, des progrès qui n'avaient jamais eu lieu à la SRCM™ en 17 ans se sont produits en quelques mois. Chari appelle volontiers de tels progrès un "suicide spirituel" pour effrayer son entourage et conserver la mainmise mentale sur ses victimes.

Par ailleurs, ceux qui ont pris la peine de lire le contenu des blogs et qui ont un minimum d'honnêteté intellectuelle reconnaîtront, au-delà du style, la véracité des problèmes de fonds que nous dénonçons et la logique indiscutable de nos arguments. Comment le fait d'appeler un chat un chat peut-il révéler une volonté de nuire à la mission comme cela a été prétendu pour discréditer notre démarche?

Rappelons que le but des blogs était initialement de créer un espace de liberté, qui n'existe pas dans la mission puisque la SRCM™ est devenue un système totalitaire. Par cet espace de liberté, les bloggeurs souhaitaient :
(1) pouvoir faire le point avec d'autres et se libérer eux-mêmes mentalement et spirituellement d'une escroquerie pesante
(2) mettre à la disposition des abhyasis qui feraient une prise de conscience et s'engageraient dans la voie de la cohérence, des informations qui pourraient les aider à comprendre ce qui leur arrivait
(3) créer du lien entre individus isolés et faire savoir à chaque paria qu'il n'est pas seul mais qu'il fait partie d'un groupe invisible et massif, et qu'il a donc un rôle potentiel dans un futur plus ou moins proche
(4) participer à la restauration de la mission dans son but spirituel initial si un nombre suffisant d'individus décide, par un acte de foi, de purger la maffia à l'origine du dévoiement commencé au milieu des années 60.

Aider l'humanité à servir le divin, telle est l'unique mission. Le sens des 3M est donc un sens de service, non pas à l'institution (maître, mission, méthode), mais à une dimension supérieure, universelle, non-humaine. L'institution, soumise à une telle entité, vise donc et seulement à permettre ce service.

Malgré l'avantage politique évident qu'a offert le mensonge officiel (reprendre le contrôle et empêcher l'embrasement général), la désinformation des abhyasis discrédite immanquablement la mission et ses dirigeants en apportant une preuve supplémentaire de la justesse de nos analyses, et en révélant la volonté maligne qui règne à la base de ce mouvement dévoyé.


Je me suis bien sûr demandé de qui le mensonge politique émanait?

Il aurait pu provenir des précepteurs ou autres cadres véreux qui craignaient sûrement de se retrouver en première ligne, exposés d'un coté à une vague de contestation et d'interrogations qu'ils n'auraient pas pu gérer, et de l'autre au tyran auquel ils doivent rendre des comptes en monnaie sonnante et trébuchante.

Toutefois, comme la campagne de désinformation semble avoir eu lieu dans de nombreux centres, donc avoir été orchestrée en haut lieu, il faut en conclure que c'est probablement Chari, supposé avoir le contrôle sur tout vu ses statuts dans la mission, qui est à l'origine de cette diabolisation (amour universel) d'abhyasis-paria (fraternité) en vue de contrôler (peur) une situation qui lui échappait complètement (maitrise de l'univers). Il n'en est pas à un mensonge près, de toutes façons.

Merci de confirmer ou de corriger, merci de témoigner.


Il est bon que de tels phénomènes se soient produits, car loin d'impressionner les bloggeurs si tant est qu'on ait essayé de faire d'une pierre deux coups, ils révèlent l'état d'esprit qui règne à la SRCM™: Aussi noble et loyal que spirituel :-)

Continuez à réfléchir, à chercher la vérité, à poser des questions, et à tenir tout le monde informé de vos observations et découvertes, soit en venant les partager sur les blogs, soit en contactant l'un de nous par email si vous pensez vraiment que la publication d'un message sur un blog risque de compromettre votre position.

Je me ferai un plaisir de rétablir la véracité des faits et de discuter avec vous de toute question, dans l'intimité ou en ligne. Vous l'ignoriez probablement mais vous êtes théoriquement libres de l'influence toxique de la SRCM™ car protégés par la loi de votre pays, d'une part. Vous êtes d'autre part protégés spirituellement par la Vérité. Enfin, vous avez une responsabilité envers le principe de Justice et envers les générations futures: Ne fuyez pas la controverse mais ayez le courage de voir le réel comme il est et de révéler l'erreur et le mensonge pour permettre corrections et améliorations.


N'ayez pas peur de la vérité, car c'est par le mensonge et l'intimidation que la maffia mazie règne en maître absolu sur votre vie, à la SRCM™ comme au-dehors.

Soyez honnête avec vous-même : Refusez que de la peur puisse servir de terreau à votre foi, à votre obéissance, à votre respect ou à votre amour. Votre intuition et votre discernement ne peuvent certainement pas servir de terreau au doute, mais vous guider dans la bonne direction.

Vous parait-il normal et logique qu'un système, que dis-je, qu'un maitre spirituel supposé vous éduquer spirituellement distille en vous les poisons de la peur et de la confusion, puis joue de ces cordes pour vous contrôler?

Lorsque vous avez peur, arrêtez-vous pour observer et décomposer la situation et votre réaction en leurs éléments constitutifs.

Réfléchissez ensuite au mécanisme logique dans lequel vous vous trouvez piégé, et par quels biais vous en êtes arrivé là.

Enfin, rompez la dynamique inconsciente pour réintégrer cette énergie fantôme dans votre vie et restaurer votre plénitude. C'est ce qu'ils redoutent le plus: Des êtres entiers et qui existent.


Le piège mental de la SRCM™ est presque parfait. Il a récemment été scientifiquement étudié par les cadres de la mission pour en améliorer encore la cohérence et l'efficacité.

Parce que s'en extraire requiert des ressources intellectuelles et personnelles qu'il n'est parfois pas possible de mettre en oeuvre tout(e) seul(e) -- d'où l'existence de nos témoignages à travers ces blogs et l'importance pour vous de venir témoigner à votre tour, nous vous conseillons de ne surtout pas hésiter à solliciter l'aide d'un professionnel de la psychologie (psychologue comportementaliste, psychanalyste), plutôt que l'aide forcément bienveillante d'un précepteur, de Chari, ou d'un psy de la mission. En effet, tout en vous affirmant que vous êtes libre et qu'il n'y a pas de portes à la mission (sauf autour du maître et des biens matériels de la mission qu'il faut protéger du mondde extérieur), ils ne manqueront pas de vous signifier le péril spirituel que vous courez en démissionnant.

Ne confondez pas non plus la bigoterie avec de la dévotion, ce sont deux conditions contradictoires. La première est une forme d'idolâtrie matérialiste. Elle peut être décrite comme une mesquinerie étriquée et excluante de cœurs rabougris. La dévotion, au contraire, est une conséquence directe de l'expansion de la conscience sous l'effet de l'infusion du divin dans l'abhyasi. La dévotion véritable a pour objet le maître, c'est-à-dire le principe abstrait divin qui sert de substrat à la création. La dévotion en est l'expression dans la structure humaine. Au contraire, les abhyasis de la SRCM™ sont conduits à pratiquer l'idolâtrie pour l'un des 3M, sinon pour les 3 à la fois. Ainsi réduits à de la bigoterie, ils sont convaincus par l'encadrement que leur condition dégradée est de la dévotion et a une quelconque valeur spirituelle ! Voilà ce qu'on trouve dans le cœur des abhyasis de la SRCM™.

Comme c'est utile et pratique, encore une fois, pour les escrocs auxquels vous avez capitulé votre vie en croyant bien faire. Il y a des choses qui ne sont pas bonnes à entendre, et il n'y a pas de manière correcte de les dire. Le service implique sûrement la notion de sacrifice, qui fonde tout acte de foi, non pas comme une abdication de soi, mais comme l'expression sans restriction de cette dimension divine. La démarche spirituelle n'est jamais morbide (une destruction), mais positive (une réalisation).


Pour terminer, je dresse un petit récapitulatif des éléments qui appuient l'hypothèse d'une histoire occulte de la SRCM, infiltrée et sous influence. La SRCM™ de Californie a-t-elle une place de choix dans le projet mondialiste: Un gouvernement, Une armée, Une religion?

En 1957, l'ONU contacte Babuji pour que celui-ci apporte son soutient à l'organe des Nations Unies en charge de la paix mondiale, via son enseignement et son organisation. Babuji répond à cette sollicitation par une lettre que tout le monde connait. L'ONU sait donc l'existence de la mission, de Babuji et de son enseignement dès cette époque.
En 1964, Chari joint la mission et commence sa carrière.
En 1970, les dérives sont déjà là. Heureusement, Chari n'a pas pu effacer l'histoire. On en trouve encore une trace dans la correspondance entre Varadachari et Babuji, le premier attirant l'attention du second sur le problème de la commercialisation de la mission, le second confirmant que la mission ne devra jamais être commercialisée ni s'écarter de son but spirituel premier.
En 1974, Babuji a de graves ennuis de santé. Peut-être empoisonné, il passe plusieurs semaines dans le coma. D'après Narayana, il ne s'en remettra jamais, gardant de cet épisode une faiblesse physique et mentale qui va donner le champ libre dès 1974 aux agents infiltrés pour prendre le contrôle de Babuji et la direction de la mission.
A cette époque, Chari prend de l'importance et aurait reçu de Babuji une lettre confirmant qu'il sera Président et successeur. Cette nomination aurait été contestée par la suite par Babuji -- la cause du second empoisonnement?
Trois papiers à en-tête vierges et signés par Babuji pour régler les affaires de la mission en son absence disparaissent aux alentours de cette époque. Une plainte est déposée auprès de la police. Ces documents sont peut-être ceux qui ont servi en 1983 à légaliser la succession ou à tenter de le faire.
En 1982, Babuji craint pour sa vie avant son départ pour une dernière tournée en Europe. Il souhaite déposer une plainte auprès de la police. Personne parmi ses proches ne comprend sa paranoïa, puisque tout le monde aime Babuji. De plus, il n'est pas possible de déposer une plainte pour un crime qui n'a pas encore eu lieu.
En 1983, Babuji meurt dans des circonstances suspectes, probablement empoisonné lors de sa visite à Paris. Il est rapatrié en Inde, où il passera les dernières semaines de sa vie dans un coma profond.
Chari s'empare immédiatement du trône alors que les obsèques ne sont pas terminées, dans des circonstances tout aussi suspectes et confuses que la mort de Babuji.
Face aux difficultés légales qu'il rencontre, il crée une nouvelle SRCM, la sienne, en Californie, pour contourner l'autorité Indienne dans le litige qui l'oppose à la SRCM.
Il entame alors une politique de séduction des abhyasis occidentaux pour asseoir son pouvoir face à la contestation Indienne.
Les premières années du règne de Chari sont jalonnées de schismes. Chari s'ingénue à discréditer les dissidents comme ayant un problème d'ego et comme n'ayant pas été capables de reconnaître le maître où il est. Je confirme qu'il délire ou qu'il ment: Ayant côtoyé Chari, ses adeptes, et ceux qui ont eu une crise d'ego selon Chari, aucun doute n'est possible car on reconnait un arbre à ses fruits.
Chari sera laissé seul à lui-même en 1991, lors de la démission d'un groupe d'anciens de Babuji à la suite du fils de Varadachari, groupe qui avait pourtant soutenu Chari à la succession en 1983 et jusqu'alors. Principale raison: La dérive de l'enseignement devient trop importante et met en péril l'enseignement lui-même.
Assassinats et tentatives d'assassinat ont lieu sur les descendants de Babuji. D'après le petit-fils de Babuji, son père craignant pour sa vie serait finalement mort empoisonné, son oncle aurait été tué dans un accident de la route, et lui-même aurait subi une tentative d'empoisonnement. Rappelons que d'après les statuts de la SRCM Shahjahanpur, seuls les descendants génétiques de Ram Chandra peuvent disposer légalement du poste de Représentant spirituel.
Depuis le milieu des années 90, l'enseignement du Sahaj Marg est de plus en plus dévoyé pour être ajusté aux nouvelles activités de la mission, et la SRCM est transformée en une secte prosélyte, apocalyptique, et impérialiste, qui cherche à asseoir son influence mondiale en favorisant l'adhésion de nouveaux membres, de préférence riches et puissants. La focalisation de l'énergie des adeptes se fait essentiellement sur l'expansion matérielle de la mission et le pouvoir d'influence, avec des tentatives de séduction d'organismes non gouvernementaux, gouvernementaux et supra gouvernementaux.
En 2006 a lieu la prise de force des derniers bastions de l'ancien empire de Babuji (Ashram de Shahjahanpur), un scandale.
Mensonges, morts suspectes, démissions opportunes, occultation de faits et procès jalonnent le parcours de Chari et l'histoire de la SRCM depuis sa création.

Merci de compléter et de confirmer, merci de témoigner.

Cricri

13 commentaires:

Alexis a dit…

@Christian
Exact, la pression morale n'a jamais été aussi forte…
Une remarque : à ma connaissance, ce n'est pas l'ONU qui a contacté Babuji. C'est lui qui a envoyé un courrier à l'ONU, se faisant ainsi "connaître" des Nations unies.

Alexis a dit…

Retour sur les échanges entre Don & Frank, à propos de l'homosexualité. Voici un extrait du discours de Chari cité par Don (Balance—the Crux of Life, 20 janvier 2006 en Malaisie) :

"(…) That is why Sahaj Marg is performing marriages—no questions asked, except whether you are old enough to get married, and whether you are a man and a woman. Unlike the churches in the world, we don’t perform same-sex marriages. That is unnatural. God did not intend it to be thus. Please excuse me, it is a personal comment, it is not Sahaj Marg. But there are things, as Babuji Maharaj said, “If God did not want two sexes, he could have as well created one and seen that the world propagated by itself.” There are unicellular organisms called amoeba which just split when they want. No problems of sex, no problems of love and hate, no problems of, shall we say, illegitimate babies, no need for Viagra. You know, when it is big enough it just splits and there are two. “Behold, there was one and now there are two,” says the Lord. So God could have done anything he wanted, you see. Why two sexes? Not so that one sex should marry among themselves, isn’t it? So, what the church may allow, I don’t have to condone or accept. (…)"

Il est intéressant de noter que Chari précise que c'est lui qui condamne l'homosexualité, et non pas le Sahaj Marg. Ce qui ne l'empêche pas de citer aussitôt Babuji, comme pour tenter de dire que son propre maître pense comme lui…

Cricri Srcmtm a dit…

Hello Alexis,

C'est ce que tout le monde croit.

J'ai découvert que dans sa correspondance avec Varadachari (et j'ai publié cet extrait il y a quelques temps sur ce blog), il mentionne que la section de l'ONU en charge de la paix mondiale l'a contacté pour lui demander son aide et appui dans cette tâche en lui faisant parvenir un formulaire.

Quelle est ta source d'information ?

Cricri

Anonyme a dit…

Alexis...

As-tu un lien pour l'interview complete de Chari qui contient ses commentaires sur le SIDA et son sejour au Vatican avec Babuji?...

Je veux l'ajouter a mon blog avec un article sur: L'amour de Chari...

Merci...

PS... J'ai trouve an autre "transcript" de commentaires de Chari sur video/audio et j'en ai fait un article... Il revele un peut plus de sa personalite et de sa "spiritualite"... lol ;-))

4d-don...

Elodie a dit…

Bonjour,
Cricri a reçu une plaquette d'une source anonyme (un abhyasi, un proche ?) qu'il m'a fait parvenir. Dans cette plaquette, le Centre de Lyon invite tous les abhyasis qui le souhaitent à une formation de 2 jours de coaching pour mieux communiquer sur le Sahaj Marg. Elle touche quatre thématiques :
- échanges avec la famille
- échanges dans un milieu social ou professionnel
- accueil informel au centre
- présentation formelle du sahaj Marg
Il me semble avoir déjà entendu parler de telles pratiques. Cela rappelle un peu les missionnaires chrétiens partis évangéliser les colonies. Plus près de nous, cela rappelle les évangélistes américains, rompus aux nouvelles méthodes de communication. Des méthodes dignes de la CIA.
Comme dit Cricri, cela montre une fois de plus "le délire activiste et prosélyte" de la Shri Ram Chandra Mission.
Affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

@Cricri
Exact ! Je n'avais pas fait attention à cet échange entre Varadachari & Babuji. Mea culpa…

@Don
Le doc n'est à ma connaissance pas sur le web, on me l'a envoyé. Je peux te le basculer si cela t'intéresse, c'est une transcription en français d'échanges entre Chari et des abhyasis.

@Elodie
C'est moi qui vous avait parlé d'une coach qui officiait à Paris ! A priori, depuis la reprise en main de l'Europe par Ajay, les précepteurs peuvent se faire du mouron. Il accentue la pression, il veut des résultats. Le flicage augmente, on risque d'en entendre bientôt reparler…

martin a dit…

Bravo et merci à tous pour votre travail.
Je ne fais pas partie de la "mission" mais je m'intéresse assidument à votre initiative car j'essaie depuis de nombreuses années d'ouvrir les yeux à une amie qui m'est très chère et qui est précepteur de surcroit.
Tous les arguments sont systématiquement rejetés pour une raison qui pourrait la clé d'un "réveil" éventuel.
Il s'agit du sens à donner à ce que ressentent les méditants lors des sittings, cleaning et autre méditations.
Ce bien être ressenti est interprété comme une preuve de la qualité de la transmission "divine" dont Chari est le "Grand Emetteur".
Quelle est la part d'auto suggestion et d'addiction dans ce ressenti et comment expliquer autrement ce qui se passe réellement?
Dans mes tentatives de recherches j'avais trouvé dans "l'intelligence intuitive du cœur", que vous connaissez peut-être, des éléments d'explication, qu'en pensez-vous?
J'ai bien conscience qu'il est difficile d'amener dans ce domaine des arguments rationnels, mais après 8 ans d'échec, je suis sûr qu'une bonne appréhension des causes et effets de ces états liés à la pratique serait déterminant.
Vous qui avez pratiqué et connu pouvez peut être éclairer cette piste.
Merci de votre aide et de continuer votre juste combat.

Anonyme a dit…

Alexis...

Si tu veux me le basculer, je met les "transcrits" et les "traductions" de documents qui ne sont pas "en-ligne", dans mon site INTERVIEWS, TESTIMONIALS, etc.." qui inclu un "RESEARCH INDEX" qui se trouve a:

http://srcminterviewstestimonials
.blogspot.com/

Ca nous (nous et les futures rechercheurs) permettra de faire le lien vers ces documents dans nos articles...meme si ce sont des "copies" et des "traductions"... La plupart des gens preferent croire aux INFONAUTS plutot que les CORPORATION, les sectes, les religions, et meme les GOUVERNEMENTS dans certains (plusieurs) cas...

Merci...

Don...

Anonyme a dit…

Salut a tous et toutes...

Un extrait du document que j'ai recu d'Alexis... la premiere parti d'un interview date 01/06/2008 avec Chari par un Abhyasi)... Ensuite il y a son opinion sur le SIDA que nous avons deja discute. On peut remarquer son attitude de notre culture "occidentale" et ses fausse (intentionelles ou ??) conceptions politique et environmentales. Il attache tout le blame pour la pollution atmospherique a "l'Occident", tout en essayant de "industrialiser" les Indes, et l'Asie, de l'autre cote de sa bouche. Son "nationalisme" et son racisme et sexisme se fait voir encore plus clair. S'il pense que notre "mauveaise haleine" est culturelle, alors quoi dire (spirituellement) de l'odeur" des "Indiens" sans etre accuser d'etre "Politically incorrect" or "raciste"?

Qu'en pensez vous?


Translation PROVISIONAL informal exchanges
between Chariji and abhyasis
On 01/06/2008 at Guy Joris (France)

ON MUSIC...

Abhyasi: Master does one play the violin without emotion?

Chari: Stay in constant remembrance, think of the Master. Simply do so, regardless of notes and effects. The music in Europe is too strict, it lacks freedom, is too concerned with effects, it is not music, but comedy.
Freedom, freedom, one can not applaud when one wants to applaud, everything is calculated.

A: What happens to my project of mixing styles of music?

C: Do not mix, let the heart play. We should not write music... that is the first mistake.

A: And if one takes oriental instruments to play Western music?

C: You will ruin the oriental music. With our flutists, only the skeleton is there. The skeleton, and on top of that, God creates people, Jacky, this girl, this woman. So the skeleton must be there but what do you have? A piece of opera, Schuman, and the conductor
is important, but what does he in fact do?

A: Not much

C: Nothing at all. We did not need him at all. And what's more, he earns more money than everyone. That's a comedy. The same music composed by the same man, with two different conductors, one sells more than the other, I do not know. Guy is a good musician. I
asked him what was the difference. He said, but Chariji, he is such a good conductor. Wonderful! Wonderful! My opinion is personal.

A: But you say that to conduct a satsangh, we need a leader, a Conductor.

C: Do you not see the difference? That's why I do not listen to classical music. Before I loved it,
but it is always the same thing. I can listen to a raga 50 times and it is always different. A raga has a base but that's all, no conductor. That's why jazz is not very popular you see, because with jazz we forget the people who watch, then why not the same thing with opera.

A: Tell me about a music that elevates the soul.

C: Some Indian music, or for the Germans, some pieces by Mozart. The music must come from the soul. There is the so-called Sufi music, one listens to it and falls asleep. It is not known what it is, the soul, and we do not know what a music that comes from the soul is.

That it is Sufi means nothing. I can scream and my dog and other dogs think that it's music. So music is not even a topic that we can talk about with Westerners (occidentals).
I express very strong opinions when I speak with abhyasis. And even your dances you know, they are not natural.

A: One puts rules and mathematics everywhere.

C: Yes everywhere, and too much. And not enough soul, even in meditation. Last night I was reflecting on the difficulties of Westerners and the facilities of the Orientals. I've come to a conclusion based on my reflections, in the Western world you have masters in the
arts, crafts, engineering, etc.. all external things. You have masters of everything, electricity, plumbing, music, kitchen. He is a cordon bleu. You do not know the importance of things in relation to each other. Is the food so important that a great chef is paid 20,000 euros
per month, it is nonsense. Besides a scientist will only be paid 10,000 euros per month. Does this show the real importance of each thing? Schumacher, No. 1, what is his income, millions of
dollars per year. He is like a dog running in a circle behind a bitch that he never gets to touch.

And the tennis players, they earn 10, 15, 20 million, why? Of course tennis is important and is good for the body but nothing else. In the Outside World, there is no relationship between what is important and this is not really, and the more you mix what is really
important and what is apparently important, you pay a tennis player 30 million and a professor of science 3000 dollars. And a good cook because she can make a sauce, bismillah, really what a sauce, chutney in India, one should pay for chutney, not for the stove. So you see, everything is
reversed in Europe and in the West. You have too many masters. In the East we are not concerned with the outside world, there are enough stupid people to do that for us. One goes inside, one is gone inside our whole life, since hundreds of years. It is a very difficult world. Here
one can become an engineer, a banker if one has the education, but may be he does not know the difference between 10 euros and 1 euro because he uses a computer for that. In one billion, how many zeroes are there? 6. But here we will calculate 1 equals 3 power 10 power 4...oh no is that
6 or 9? So in the East one has very few masters. The inner world is not tangible, you can not feel it. You have too many masters on too many topics, including tennis, football. In the East there is only one subject, but it is a matter not only very difficult to understand but it is also infinite. Here you build a radio and you do what with it?... you listen, and that's it. In the inner world there is no end, the master continues and continues. In the Western spirit, you usually start something and it ends, the beginning and the end, Monday to Friday, then holidays,
in spirituality there is no holiday, it is always and every day.
There is no end. Hence the book by Babuji, Towards Infinity.

Chari's SRCM (California) MISSION in EUROPE

A: But do you think the mission is increasing in Europe

C: Yes it is growing because people who are able to understand are more numerous. In the material world, it is easy. But also in the material world when one goes to the smallest, it is infinite, there are molecules and atoms, the nucleus, the particles. To find them, we need larger and more larger machines. So, to reach the least one needs the more. In the interior, to reach the more, we need less. What does one need, one must eliminate all our exterior attention on girls, food, God, and reduce everything to arrive to one attention, interior, and that's it. So you see, there are too many masters of the outside world, everything is tangible, may be touched, felt. In the spiritual world, it is always less and less, and less. It is not known how much progress is being made, where it begins and where it ends.

A: It's hard to follow you because one must live in this world and earn money

C: No no it's not difficult for you, it's difficult for me. You come, you meditate and you say Chari is useless, since 20 years he comes and I have not changed. . But this is not my fault... is it
my fault? It is your fault because you are wasting all your energy to make music. I will not play perhaps as well as you, but in three days I can play something. What can you do in meditation? You're only capable of mastering the outside world, and you do not know what to do with your inner world. You do not want to obey the teacher, you say that you are free, France is the country of freedom, equality, fraternity. The freedom to do that which is bad, not to be disciplined, marrying many times to have a lot of sentimental adventures. And what equality,
you killed a queen because she was born like that, you murdered her, and you make an annual celebration on the 14th of July. The pride of the french, this is your freedom, equality, fraternity. And poor Marie Antoinette, killed. It's your idea of equality and fraternity. And brotherhood exists when there is wine to drink and you are drunk. You can have this kind freedom equality and fraternity. In spirituality there is only one equality, the soul. It is always the same and it is immortal, eternal, and every soul is equal to another. But you want the physical equality. The freedom of the soul is eternal. My soul is trapped in my body and the body has 5 senses, it wants kissing, touching, to do so many things, eat, drink. And the freedom of the french tells them they can drink, Chari. Ok drink, exercise your freedom and you'll come back over and over until you understand that this is not true freedom. They are your desires that make you come back, it is not God.

There was a body buried in a garden in Malaysia, and every Saturday we put in the tomb 6 bottles of beer in case the ghost came and would have liked to drink. So many attachments. It is a true story. And if they did not do this, there were problems at home, windows banging, things falling over. What to do, there are so many attachments that even without a body to benefit from our desires. Too many desires pass from the body into the soul, or rather in the ghost that remains in the corner looking for pizza or something else. And even if the body is dead, the ghost continues to want the pizza. And it affects all the pizzerias that double-close their doors.

Finally a priest comes, and if the priest is capable it works. Babuji said choose a master who knows his work and when you find him, attach yourself to him because you're the idiot who risks
to let everything fall, it is not the teacher who will let you down.

ON the WEST (France)

A: So if I'm really focused, nothing in my life will affect me?

C: Nothing. This is the difference between East and West. Here there are too many masters. A person took a 3 day course to learn raiki she comes to see me to try to heal me. She wants me
cured with a course of three days. You have courses that last a few days or weeks. When I was a boy, I wanted to do Yoga. I was not allowed to enter because all the girls were in skintights and it was unaffordable. But I instinctively knew that I had to do something in relation to yoga. To become really succeed at meditation, forget your Western ideas on skills, degrees, masters. You will not be a master carpenter, but a teacher who was also a carpenter before. But you are going to make me believe that a master carpenter is also a master in meditation? You can guarantee everything but you can not guarantee the brain of a brilliant man. We can not guarantee the spirituality of a man. When you go to Paris, there are so many streets and avenues named after Napoleon's generals. You glorify the war. Where are the old philosophers, I do not know if they exist, or they appoint a sports stadium (in their honour) somewhere.

So spirituality should be getting rid of everything. That is what I had to say to you today, all these thoughts that I have. Why east and west are so different? The difference is in the surrounding, not in the brain. The same soul, the same environment, it does not have a East or West environment, but a loving environment. Why does the east and the west not join?

THE EAST vs THE WEST

A: Samskaras?

C: No it's like saying why is he black or why is he white, samskaras... it is not it. It is the quality of the environment. We make our own universe which is a world of fantasy, and there we live and there we are happy. There is a beautiful film about a woman who takes her two children to school, and everybody dies. The husband goes to hell to bring back his family. And he finds his wife living in a beautiful and happy house at the bottom of hell and it has great difficulty in making her leave again. That's love. Babuji said we have to learn so much about the quality of life but at some moment we must get to the bottom of hell to be able to emerge. If a man climbs a tree and can not climb back down, he can jump. But if there is a precipice of three hundred meters and someone falls, it will be very difficult to go look for him. So going to hell requires a master. And a total love for the other. In this society we do believe in the outcome of production, a pen, a car, a performance, appearance, comfort, the best car for the best boss, and we forget the environment. One goes outward to meet one's pride, our desires, our attraction to material goods, and still more and more. In spirituality it is increasingly less and less.
It seems simple that is why it is so difficult.




Enough for today. Thank you for coming with this weather, this rain. In my time with my master at Shahjahanpur, it was raining forever. I slept in the water without feeling uncomfortable or
unfortunate, and I slept well because I thought of my master. Here one must have thick mattresses, and one of your most beautiful stories is that of the princess and the pea. With a pea under her 7 mattress she could not sleep. What will happen when they sleep with
a husband who taps her with his knees and elbows in his sleep, and bad breath. I do not know how European women sleep with their husbands because most have bad breath. I'm afraid when
people come and talk to me, I turn my head, I tell the truth.

The attachment is in the head, love is in the surrounding. I like this tree but I'm not going to cut it and bring it to Madras. My knowledge of the material world tells me that if it is a living thing, I
must not take it. I can not take but dead things. I can take a stick, but not a dog or a songbird, it does not sing in a cage. We must behave as if we were dead to this world. The world belongs to God, not to us. If you remember that, you will not harm nature. Guy has a gardener for 300 euros per month. to take care of his garden. But this world can take care of itself. I read a book by a German philosopher. And on the first page there are 4 lines, the name of the highest mountain (he names a place), all men can take in a suitcae of a square kilometre, the suitcase is placed on top of the mountain, and made to grow (is planted), and the valley grass turns green forever. Nature can take care of itself. Nature takes care of us. In the vedas, there are poems, may all things prosper, grass, birds, flowers, jungle, and this is the first verse that has been on the ecology of nature, and that applies to our life. We suffer because our rivers and oceans are polluted, the air is polluted, by whom? Westerners.

A: China and India are contributing a lot.

C: Not only the smoke. The largest air pollutant are the sprays, aerosols. And every year there are resolutions to stop them, but always stop them in a few years, they always push back the
dates, now they say they will stop in 2010 but in 2009 they will say 2050. The sole purpose is to make the money they give to politicians, politicians give the voters. We don't want to kill more whales but Japan continues and sends the entire world walking. Why does America not fire on the boats of the whaling fishermen? They go well into Afghanistan, Iraq, only because they want oil. Their policy is only based on their interest. Why is Europe united with it?

A: To be stronger

C: To be stronger militarily and politically. That is why many countries lack confidence. This is not for freedom or equality, it is for personal interest. People continue to hate. Denmark has kept its currency, England too. It is with such people, one likes the lips of the girl one will
kiss, and the other, he loves her nose. In films you see a perfect girl, and boys want a girl like that. In reality, legs belong to another girl and it is a (special effects) production. Every part of the girl is from a different girl. This is not at all reality. We live a life filled with physical material wealth, beautiful lamps, nice curtains, mattresses, and the surrounding... nothing, no
sleep, one takes more and more pills. Maybe in 20 years a businessman will buy this house and destroy the garden. The trees took 350 years to grow and everything can be cut to 35 minutes.
And nobody will say that these trees were beautiful because they will sell everything for apartments, and earn 30 million euros. How important are these trees. The West must give up this life and this material attachments, because you can lead a comfortable life but the attachment must leave.

THE Chari SOLUTION

A: How to get there?

C: It's very easy. First stop asking how things are called. What is it? A pancake. Oh a pancake,very impressive. What is this pizza? Mushrooms. Snails, Frogs. One starts loving the name and not the thing. A man tastes the wine and decides the price. From Beaujolais, 60 euros a bottle, rum 27 euros a bottle, is always alcohol. From beaujolais of 1967, ahhhhhhhhhhhhh 3000 euros the bottle. Someone won in an auction one of the older wines for $ 2 million. I do not know if they drank it or if they have kept for 2000 years or for resale. The things of value are never used. Recently they sold a diamond at auction at Christies to the highest price ever paid
for a diamond. One day I wanted to go as Vivekananda on a trek on foot for a month by myself. I told it to Babuji, I want to take 5 rupees and leave for one month, he mocked me... take the train. Babuji cut this desire. I never left, I was afraid.

A: And the commitment vis-à-vis the people?

C: Babuji said there was no love between people. There is only dependence, friendship, commitment. Nothing else. Saying that one loves his wife is a lie. If you loved your wives there would be no divorces. You can not teach people to love. We can teach them how to make love but it should be natural. One day I had a long discussion with a married couple from a religion I do not want to name, and the man asked me what my teacher said that is not already in the book of his religion. I asked what his book talked about. He said everything about life, including how
to make love. I said sir, you need a prophet for that. He blushed. The philosophy is in the books, not in life. There are so many philosophers who have become insane. In the East it is not possible that a philosopher becomes insane. Because a Master can not commit suicide or become insane.

Anonyme a dit…

Hello Martin,

Je ne connais pas l'ouvrage dont tu parles.

Ce que je peux dire, c'est que si la spiritualité se réduit à du bien-être, il faut simplement remplacer l'appellation "spiritualité" par "jouissance" ou "sensualité".

La quête des abhyasis à la SRCMtm est-elle une quête spirituelle, ou s'agit-il uniquement d'une recherche de la jouissance ultime, la béatitude ?

Finalement une autre manière d'atteindre le 7ème ciel: Quand on n'y arrive pas par les voies naturelles, il y a LA voie naturelle :-) (je n'avais jamais relevé que l'appellation "voie naturelle" renferme un signifiant particulièrement fondamental qui joue sûrement son rôle subliminal de maille dans la toile d'araignée)

Voici donc une autre racine des dérives. L'essence spirituelle est si subtile que tu sens à peine quelque chose lorsqu'elle t'est transmise, et la "transformation" qui en résulte est d'ordre spirituel, donc n'est pas de nature à flatter les sens sous forme de bien-être.

Tout le reste c'est de l'autosuggestion, de l'endoctrinement, du délire et du rêve.

Ton amie précepteur a trop à y perdre à ouvrir les yeux. Elle doit être convaincue pour être convaincante, et si c'est le job qui lui a été confié par l'incarnation divine en personne, elle nage dans l'absolutisme loin de la raison, bien incapable de comprendre ce qui lui arrive.

Le déni comme seule issue, quelle tragédie.

Cricri



Quelques commentaires sur le speech de Chari.

"Stay in constant remembrance, think of the Master" et dans la phrase d'après, il a le culot de critiquer comme trop strict et manquant de liberté un art auquel il ne comprend rien. Il sera par ailleurs le premier à vanter les mérites des règles lorsqu'il s'agit de son organisation. Sans règles pas de musique, mais du bruit. Quel crétin, quel blaireau, quel con.

"Do not mix, let the heart play" avec ça, j'espère que l'abhyasi a compris ce qu'il devait faire :-)

"the conductor is important, but what does he in fact do?
A: Not much
C: Nothing at all. We did not need him at all"
Grave de chez grave, voici un enseignement de l'incarnation divine qui prouve son ignorance -- ça ne l'empêche pas de parler comme avec autorité, un bluffeur professionnel.

"what's more, he earns more money than everyone"
Ah ! ça faisait probablement plus de 5 minutes qu'il n'avait pas été question d'argent !

"some pieces by Mozart. The music must come from the soul"
Tiens, il aime les franc-macs?

"the so-called Sufi music, one listens to it and falls asleep"
Par contre il aime pas les sufis :-) Sait-il que quand on écoute ses discours on s'endort?

"It is not known what it is, the soul"
On espérait que l'incarnation divine le saurait...

"music is not even a topic that we can talk about with Westerners (occidentals)"
Mais quel con ! Prions pour qu'il débarrasse le plancher le plus tôt possible, il dégrade la forme humaine par sa seule existence.

"even your dances you know, they are not natural"
Il en tient une couche, je crois que je n'aurais plus aucune retenue, le peu que j'avais vient de sauter. C'est quoi une danse naturelle, pour commencer?

"You have masters of everything, electricity, plumbing"
Maître plombier, maître électricien. Peut-être à cause des médicaments qu'il prend, sinon c'est dû à l'âge. Ou alors il ignore tout de notre société.

"a scientist will only be paid 10,000 euros per month"
Confirmation, il ignore tout de notre société et il dit n'importe quoi.
Et cette fois-ci ça ne faisait pas 5 minutes qu'il ne parlait plus d'argent.

"everything is reversed in Europe and in the West. You have too many masters"
Comme chacun sait, l'occident est le monde des gurus...

"In the East we are not concerned with the outside world"
Lui serait l'exemple parfait de la pensée orientale, alors qu'en réalité il a pris de l'occident le pire pour construire son système de pouvoir. Il voudrait nous faire croire qu'en orient ils ne sont pas concernés par l'aspect matériel des choses? Quid de ses ashrams-château, ou encore de l'adoption par les Indiens, sans aucun effort, de la société de consommation -- fondamentalement spirituelle -- pour que des escrocs comme le Chari puissent construire leurs pyramides sur la misère humaine.

"one is gone inside our whole life, since hundreds of years"
Il ignore probablement qu'avant d'être détruite par le Christianisme, une culture hautement spirituelle, partie intégrante de la nature, existait en Europe. Le modèle qu'il utilise est dans sa secte est le même modèle de pouvoir patriarcal issu du moyen-orient que celui qui est utilisé dans les 3 grandes religions prosélytes, tandis que les racines de la spiritualité dans les peuples naturels, y compris occidentaux pré-chrétiens, suivent un modèle matriarcal. Notre spiritualité naturelle est le shamanisme. Ces pourritures ont détruit notre connection directe à la nature pour se positionner au coeur de notre être et prendre le pouvoir de notre énergie vitale. C'est tout ce que permet de faire le modèle patriarcal: extraire l'homme de la nature pour le réduire en esclavage.

"In the East there is only one subject, but it is a matter not only very difficult to understand but it is also infinite"
Il délire, je ne vois pas ça du tout quand je vais "in the East". "C'est très difficile à comprendre et en plus c'est infini": Vous ne pouvez pas comprendre et comme c'est infini je ne peux pas vous l'expliquer, ayez foi en moi.

"Here you build a radio and you do what with it?... you listen, and that's it. In the inner world there is no end, the master continues and continues. In the Western spirit, you usually start something and it ends, the beginning and the end, Monday to Friday, then holidays,
in spirituality there is no holiday, it is always and every day. There is no end. Hence the book by Babuji, Towards Infinity"
Bravo, il divague et finit toujours sa série par une petite référence à son maître pour confirmer sa position et son autorité. Le parallèle entre la radio et l'infini, un enseignement spirituel d'une portée fondamentale :-)

"To find them, we need larger and more larger machines. So, to reach the least one needs the more. In the interior, to reach the more, we need less"
Voilà bien résumé son action: Plus de matérialisme pour ratisser jusqu'au dernier, et moins de spiritualité à l'intérieur.

"It is not known how much progress is being made"
Comme pour l'âme, on espérait que l'incarnation divine en charge de nous guider saurait ce qu'il en est. Imposteur.

"It's hard to follow you because one must live in this world and earn money"
C'est dur de le suivre parce que la gars délire complètement.

"No no it's not difficult for you, it's difficult for me"
Ou comment emmêler les pinceaux de votre interlocuteur pour qu'il vous foute la paix: c'est dur pour vous c'est dur pour moi. La question était pleine de bon sens, la réponse n'en a aucun.

"You come, you meditate and you say Chari is useless, since 20 years he comes and I have not changed"
Tiens, ça me rappelle quelque chose...

"But this is not my fault... is it my fault?"
Il ne s'est jamais pris un poing dans la gueule? Je crois que ça lui ferait le plus grand bien. Il se paie ouvertement la tête des gens, ce type est la pire ordure qui soit.

"It is your fault because you are wasting all your energy to make music"
C'est de VOTRE faute! Mais il nous aime tant... Je n'ai pourtant pas perdu mon énergie à faire de la musique. J'ai dû la perdre à autre chose, mais en tous cas c'est sûrement de ma faute.

"I will not play perhaps as well as you, but in three days I can play something. What can you do in meditation?"
Rien, alors que l'incarnation divine qui s'est vantée a un certain moment de produire des Vivekananda en un clin d'oeil blâme ici un abhyasi de ne pas être capable de quoi que ce soit dans le domaine spirituel, sous sa propre guidance. Se rend-il compte qu'il est responsable de guider cet abhyasi? Se rend-il compte que son rôle est avant tout celui de représentant spirituel de son maître? Ou n'en a-t-il vraiment que faire?

"You do not want to obey the teacher"
Le radotage qui lui reprend. Obéis, sale gueux d'abhyasi.

"marrying many times to have a lot of sentimental adventures"
Ah! Si on veux avoir beaucoup d'aventures sentimentales, on ne se marie pas, on consomme un max. Le mariage ne fait que ralentir le processus. Encore une fois, n'importe quoi.

"And what equality, you killed a queen because she was born like that, you murdered her, and you make an annual celebration on the 14th of July"
Quel rapport avec l'égalité? Que connaît-il de l'histoire de France? Pourquoi ne demande-t-il pas à ses petits copains FM les vraies raisons de la révolution Française?

" In spirituality there is only one equality, the soul. It is always the same and it is immortal, eternal, and every soul is equal to another"
Qu'on nous explique alors comment il se fait qu'il y ait de grandes âmes? Ça veux bien dire qu'il y en a de plus égales que d'autres non?

"My soul is trapped in my body and the body has 5 senses, it wants kissing, touching, to do so many things, eat, drink"
Un psychanalyste s'en donnerait à coeur joie. Il veux baiser, boire et manger, sacré Chari, aussi libidineux que refoulé. Pas étonnant qu'il ait dérapé de la sorte vers la mégalomanie et le pouvoir.

"exercise your freedom and you'll come back over and over"
PUNITION SUPRÊME: vous vous réincarnerez encore et encore (= enfer) jusqu'à ce que vous m'obéissiez.

"There was a body buried in a garden in Malaysia, and every Saturday we put in the tomb 6 bottles of beer in case the ghost came and would have liked to drink"
Ben nous en France on est moins cons qu'en Malaysie: les bières on se les boit à la santé du fantôme, car après tout, s'il veux boire des bières, il n'a qu'a se réincarner en France.

"if they did not do this, there were problems at home, windows banging, things falling over"
Ou les pouvoirs de l'esprit... des vivants. Comment la puissance de l'énergie vitale focalisée par de la conviction créée par un système de croyance cause toute sortes de phénomènes stupéfiants, et pas seulement à la SRCMtm.

"Too many desires pass from the body into the soul, or rather in the ghost that remains in the corner looking for pizza or something else"
Les désirs passent du corps à l'âme... Qu'est-ce que l'âme, il n'en sait rien, mais visiblement c'est suffisamment semblable au corps pour héberger les désirs du corps. Les désirs, c'est quelque chose de physique ou c'est quelque chose de spirituel? Si c'est physique, comment ça se retrouve dans l'âme si l'âme est spirituelle (si elle est physique comment survit-elle à la mort du corps)? Si c'est spirituel, comment ça peut s'originer dans le corps (pour pouvoir passer du corps dans l'âme)? Il ne sait pas de quoi il parle, mais il parle comme avec autorité. Peut-être devrait-il apprendre à utiliser son mental avant de prétendre qu'il est un maître?

"And even if the body is dead, the ghost continues to want the pizza. And it affects all the pizzerias that double-close their doors"
N'importe quoi... La logique derrière ce qu'il dit est que si le corps n'est pas mort, le fantôme peut déjà vouloir de la pizza.

"Finally a priest comes, and if the priest is capable it works"
Le prêtre est capable parce que les gens croient en lui. Par conséquent, ils arrêtent d'avoir peur et de créer ces manifestations qu'ils prennent pour des fantômes. Le pouvoir de l'autosuggestion et des systèmes de croyance.

"Babuji said choose a master who knows his work and when you find him, attach yourself to him because you're the idiot who risks to let everything fall, it is not the teacher who will let you down"
Quel crétin. Babuji a probablement dit "choose a master who knows his work and when you find him, attach yourself to him" (quoique Babuji ait mis les gens en garde contre l'idolâtrie et ait aussi dit que le seul maître est dieu, les autres sont ses serviteurs), auquel cas il faut fuir le Chari plus vite que l'éclair. Le reste, c'est du crétin Chari tout craché: "because you're the idiot who risks to let everything fall, it is not the teacher who will let you down". Pas difficile de reconnaître la différence: qui est l'idiot?

"if I'm really focused, nothing in my life will affect me"
Déjà la question montre que l'abhyasi en tient une couche sous l'effet des divagations de super-ego. Le but serait de devenir un zombie... alors que d'un autre coté on chercherait à jouir dans la béatitude. Aux fous !

"We can not guarantee the spirituality of a man"
C'est pas ce qu'ils disent dans la plaquette colle-mouches. Il faudrait que les pouvoirs publics se saisissent de l'affaire, ça devient vraiment grave.

"You glorify the war"
Toujours ce ton accusateur qui démontre l'arrogance sous-jacente du personnage: Il est odieux. Ce n'est pas le peuple qui glorifie la guerre, ni le peuple qui aime faire la guerre, mais les escrocs qui le manipulent, des escrocs comme Chari.

"So spirituality should be getting rid of everything"
Exactement le contraire du projet de Chari: acquérir toujours plus d'abhyasis et d'ashrams et de pouvoir et d'argent.

"Why does the east and the west not join?"
Projet mazi. Hé oui, pour qui travaille-t-il?

"There is a beautiful film about a woman who takes her two children to school, and everybody dies"
Tout le monde meurt, c'est beautiful. Sick mind.

"going to hell requires a master"
Et ce maître, celui des mazis, s'appelle lucifer. Le maitre de Chari? En tous cas on dirait.

"The attachment is in the head, love is in the surrounding"
Tiens, ce n'est plus dans le coeur?

ok, c'est trop long et que du bullshit.

L'énergie qui émane de ces lignes est une horreur, une infection: pouvoir sur le plexus solaire, poids sur le coeur. On étouffe, mais c'est sa condition.

Cricri

Anonyme a dit…

Martin...

Un(e) addicte(e) se fait des etrangers de sa famille et de ses amis, et se fait des amis parmi des etrangers. Chacun cherchons d'autres comme nous afin de se resentir "necessaire" et accepte...

C'est du sensuel...on peut etre spirituel parmi notre famille et amis.

Un(e) addicte(e) a besoin de son "fix" regulierement.

C'est du sensuel... Au SRCM, les abhyasis on besoin de "sitting" et une meditation de group chaque semaine.

Le produit des addictes ne satisfait jamais l'addiction. L'addicte auras toujours besoin de son fix jusqu'a la mort...

C'est du sensuel...L'esprit n'a besoin de RIEN...L'esprit EST.

Le "vendeur" des addictions pretend vendre un produit qui a le BUT de satisfaire le "craving", mais l'addiction ne finit jamais et le BUT n'est jamais atteint.

Si oui...alors QUI de la SRCM a atteint le BUT qu'on vend a la SRCM, avec cette DIVINE TRANSMISSION? ... Qui est uni avec DIEU? Ceux qui attaques les Ashrams de la Famille du Fondateur?
Ceux qui vivent parmi la "matiere" et les richesses?

Ah les riches controllent encore les pauvres avec leurs "religions", et les femmes sont leurs "boucs emissaires", et font leurs sales besognes.

La SRCM, a mon avis, fait parti d'une invasion de nationalistes
Asiatiques et ils se servent de "religions" comme les Europeens l'ont fait dans leur periodes "colonialistes". Dans ce cas, ils ont voles la "religions" d'un petit groupe de Meditation afin de se donner acces a nos marches tout en voyageant gratis, pour se faire adorer par nos femmes en leur donnant des "titres".

Debout Francais... a l'alerte...

Merci Cri-cri de ton analyse de cet interview de Chari...Il tourne en rond je pense... Qui peut donc croire en ce delire qu'il appelle de la "spiritualite"? La Societe occidentale est vraiement malade si nos familles se font prendre pas ces "rumi-nations" idiotiques...Alors il faut guerir notre societe par la confrontation de ces "idiocies" religieuses.

Il faut en rire, parce que c'est pas drole... ;-))

4d-don

Alexis a dit…

La cloche rythme les activités

De retour d'un "Scholarship Training Program", des abhyasis africains témoignent :
"(…) Le programme prévoyait chaque jour, une méditation et un cleaning en groupe dans le hall de méditation pour tous les stagiaires respectivement à 5 heures et à 18 heures, outre le satsangh quotidien de 9 heures (…). Entre le cleaning et le dîner, nous observions une heure de «Golden silence» (silence d'or), véritable moment de réflexion, d'assimilation et d'intériorisation pour chacun. Les séances de sport à 6 heures tous les matins, malgré les faibles températures, le volunteer work (travail volontaire) entre 16 h 30 et 17 h 30 et la séance de cinéma après la prière universelle de 21 heures, ont constitué pour nous des moments tout aussi importants (…). L'ensemble de ces activités était rythmé par une cloche qui indiquait le début ou la fin d'une partie donnée." - (Echos d'Afrique du 1er mars 2008)

Ces témoignages concordent à peu près avec la présentation faite sur le website du SMRTI. Le Scholarship Training Program est une formation de 6 semaines dispensée à l'ashram de Manappakam dont les journées commencent à 5 heures du matin pour s'achever vers 22 heures. Les activités sont rythmées par le son de la cloche - offerte par la SRCM France - qui sonne 3 coups à 5 h 30 (lever entre 5 h 00 et 6 h 30 puis méditation individuelle, 2 coups à 6 h 30 (satsangh et tenue du journal individuel), 3 coups à 7 h 30 (petit-déjeuner), 2 coups à 9 h 00 quand Chari est là (satsangh), 3 à 12 h 30 (lunch), 2 à 17 h 00 (satsangh et cleaning individuel) , 3 à 19 h 30 (diner), et 3 à 21 h 30 (extinction des lampes après la prière universelle de 21 h et la tenue du journal, puis la prière pour la nuit à 21 h 45).

Un bel embrigadement qui rappelle les pensionnats d'un autre âge… des journées à rallonge et un endoctrinement particulièrement efficace.

martin a dit…

Merci Cricri

Le bouquin évoqué est « L’intelligence intuitive du cœur », de 2005, d’origine américaine de Doc Childre et Howard Martin, dite aussi la solution HEARTMATH.
Ce livre s’appuierait sur des arguments scientifiques de recherches menées depuis plus de 25 ans. Le cœur fonctionnerait comme un deuxième cerveau ; par son lien direct avec le cerveau, par le système nerveux, par ses hormones, par sa fréquence électromagnétique (surtout… = transmission ???) etc..., influence notre santé, nos émotions et même nos pensées. Si la cohérence de notre cœur est élevée (la régularité de l'espace entre les battements) alors tout notre système nerveux, émotionnel et intellectuel fonctionne au mieux.
Il décrit par des exercices très simples comment justement se mettre en cohérence pour bénéficier de ces effets. Il parait que le résultat sur le sentiment de bien être est très sensible, la pensée devient plus claire, le stress diminue ….
Ils prétendent que le cœur humain est l’organe doté du champ électromagnétique le plus puissant de toute la création, prônent l’idée de « penser avec le cœur »…
Si l’objectif de la méditation à la SRCM est « la présence divine dans le cœur », je risque un parallèle candide entre ces deux phénomènes. En groupe ce phénomène s’amplifie, se cumule, alors les sittings et méditations de groupe bénéficieraient de ces étranges effets électromagnétiques qui seraient avant tout physiques et/ou physiologiques et que pour la bonne cause on qualifierait de « transmission divine ».
Pourquoi dis-tu que « le déni comme seule issue, quelle tragédie » ?

Merci 4-Don
Selon toi, il ne peut donc y avoir de conscience spirituelle qui effleure les sens ?
Cette remarque m’interpelle, mais je ne saisi pas bien, peux-tu m’en dire un peu plus.
Pour toi cette addiction à la SRCM n’aurait pas donc d’antidote ?