La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

5 avril 2011

Changer le monde

ENGLISH TRANSLATION

Chari nous promet qu'il va changer le Monde...
Le Sahaj Marg dénaturé (2)

A l’aube de l’an 2000, on craignait des actes irréversibles de la part de certaines sectes apocalyptiques. Rien de tel à la SRCM ! En ces temps reculés, Chari se gardait bien de se mêler des affaires du monde : ni critique ni velléité de changement ne transparaissaient dans ses discours. Seule comptait la croissance ininterrompue du nombre de ses adeptes… Aujourd’hui, rien n’est plus pareil, tout a changé !

Le Monde part à la dérive. L’Humanité court à sa perte, elle est sans morale, divisée par les religions, les ambitions et l’avarice. Les abhyasis doivent changer de l’intérieur, car seule la pratique spirituelle du Sahaj Marg peut les rendre humains, seul espoir de voir un jour changer le Monde. La SRCM est arrivée à un carrefour de son histoire. Chari est un meneur d’hommes, un organisateur né. Il prépare l’Homme de demain, une nouvelle race humaine. Il a déjà célébré plus de 2000 mariages, le début d’une révolution silencieuse. Les enfants indigo nés de ces unions formeront l’avant-garde de la nouvelle société, une nouvelle génération morale et spirituelle, pour influer sur l’évolution de l’Humanité et décider de son avenir. Lorsqu’ils auront atteint une masse critique d’être humains, quand un vaste égrégore aura été créé, ils constitueront une élite pour régénérer l’Humanité. Il ne reste plus qu’à conquérir le Monde…

Ce résumé n’est rien d’autre que l’agrégation par paraphrases de quelques discours récents et de whispers de Babuji ou de sa médium. En voici quelques extraits :

 

“Our Mission is at a crossroads in its history; many steps have already been taken but it has yet to conquer the world (…) You [Parthasarathi] are a leader of men, my dear son, a born organizer. This dimension gives you a special place in our Mission, where you will keep an iconic stature for centuries to come. Your personality marks people’s minds. We have touched the hearts and you will lift them up to the zenith in the context of a broad liberation movement (…) The world is drifting, without morality (…).”– 3 whispers d’avril 2010

« Ceux que vous appelez les enfants indigo ne s’accommoderont pas des concepts dépassés (…). Ils arrivent à une époque charnière de l’histoire du monde et sont différents (…). Un temps viendra où le nombre de ces êtres grandira, pour former une élite régénérant l’humanité et guidant les moins favorisés. » – 1 whisper de juin 2004


“A specific force emanates from these days, which man cannot assess. As any participants, he benefits from it, but this fact goes well beyond by developing our Mission egregore. These days, which bring our brothers closer through the same surge of heart, have an incomparable positive impact. Whatever your possibilities, the fact of being united in spirit contributes to this large movement preparing the bright future of our way” – 1 whisper d’avril 2003

« Dans le Sahaj Marg, le Maître nous rend lentement conscients que (…) nos changements internes et externes vont influencer l'évolution de l'humanité et décider de son avenir. (…) Les êtres humains en général attendent le jour où le monde changera – moment pour eux de rentrer dans le rang. Mais ce jour ne semble jamais arriver parce que, comme le Maître le souligne, le changement individuel doit prendre la première place, et pour que l'individu en prenne la peine, utilise sa volonté, il doit imiter le Maître et attendre que l'impact se fasse sentir sur la société. (…) Nous sommes conscients que le monde entier court après la réussite dans tous les domaines de l'activité humaine. Cette course folle a donné naissance à la concurrence, l'égoïsme, l'agressivité et le mépris de la décence et de la civilité (...) au détriment des valeurs morales et éthiques. (...) Le Maître envisage une société qui est unie comme une famille transcendant les barrières mentales créées par nous (...). Il a célébré deux mille mariages au sein du Sahaj Marg – le début d’une révolution silencieuse (...) et ils formeront l'avant-garde de la nouvelle société. (...) Il est donc crucial que les abhyasis élèvent leurs enfants sur de solides valeurs morales, éthiques et spirituelles et leur permettent de se sentir proche du Maître.(...) Quand les abhyasis le feront sérieusement et régulièrement, le reste de l'humanité se tournera également vers la spiritualité. Mais ce processus interne doit être manifeste à l'extérieur ; il nous faut une masse critique d'êtres humains (…). Le Maître attend que les abhyasis jouent ce rôle critique qui représente un grand défi pour nous – externaliser notre changement et devenir les agents de ce changement. » – AP Durai – L’Impact d’un Abhyasi sur la Société

“(…) In fact, those of you who have been reading the Whispers [from the Brighter World] — I believe it appears every day on the computer — why has Babuji Maharaj to speak of a new world which can come into being only after massive, shall we say, unhappiness, misery, destruction? Destruction is only when total reconstruction is necessary. Something has to be eradicated, erased, taken out from the roots, and something new brought there. Are we conscious of what we are reading, what it means, and how much of the responsibility for that shall each one of us share? Are we conscious? So what do we read when we read these Whispers? (…) And more, how can I bring about that human existence of the future about which Babuji Maharaj speaks, that a new humanity is to come which would be all heart, not divided by language, not divided by custom, not divided by this much exalted thing which we call culture; not divided, most importantly, by religion, ambitions, avarice?” – Chari – Change the future for Humanity




Les références :
2000-2010 ! Que s’est-il donc passé en cette petite dizaine d’années pour observer de tels changements ?

De l’intérieur, la SRCM est menacée d’implosion par des courants réformateurs, ses effectifs stagnent ou régressent, beaucoup versent dans le new age. L’influence de la médium, relais de Babuji, s’est considérablement renforcée ces dernières années. Très souvent, Chari fait référence à des extraits des "Whispers", bientôt davantage qu’à ses souvenirs de Babuji, et beaucoup plus qu’aux écrits non posthumes de Babuji. A l’extérieur, le Monde s’est enfoncé dans la crise, la misère sociale progresse. Les gens cherchent quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose qui fasse rêver. En bon opportuniste, Chari tente de rebondir en ouvrant de nouvelles perspectives, quitte à sombrer dans le populisme et l’idéologie new age. Mais qui donc mène la barque aujourd’hui ? Chari, la médium ou les abhyasis tendance new age ? On peut se poser la question….

Alexis

A suivre…
L’influence délétère du spiritisme médiumnique (3)

7 commentaires:

Elodie a dit…

Alexis a dit…
@ Don
Swamiji est à Hyderabad, à côté de KC Narayana, mais il l'ignore. Ses précepteurs australiens cotoient ceux de Chari (à Perth et ailleurs), mais ils n'ont aucun avis sur Chari ?!
Quelle blague...

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Lorsque Alexis a diffusé le whisper sur l'élite chargée de régénérer l'humanité, j'ai été offusquée que la Shri Ram Chandra Mission puisse publier quelque chose comme ça, mais je pensais que c'était un dérapage momentané de plus.
Cette fois, avec toutes ces citations faites par Alexis sur plusieurs années, on s'aperçoit que c'est malheureusement un dérapage volontaire et durable, parfaitement orchestré par le couple Chari/Medium.
Le Sahaj Marg est vraiment tombé plus bas que terre.
Merci Alexis pour cette démonstration terrifiante.
Affectueusement,
Elodie

LéA a dit…

Ce n’est pas sans rappeler la méditation transcendantale de maharishi, le gourou des beatles. l'expérience du plein potentiel humain par la pratique de la méditation transcendantale a profondément influencé l'évolution de notre monde durant ces 50 dernières années, disent-ils.
A partir de 1992, le mouvement de méditation transcendantale s'investit dans la politique en créant le Parti de la loi naturelle (PLN). Ce parti promeut l'utilisation de la technique de méditation transcendantale et du programme de MT-Sidhi, pour réduire et éliminer tous les problèmes de la société.
Ce parti promeut l'utilisation de la technique de méditation transcendantale et du programme de MT-Sidhi, pour réduire et éliminer tous les problèmes de la société. Le programme de MT-Sidhi inclut une pratique, le « vol yogique », qui se manifeste par des bonds sur des matelas. Ces bonds sont présentés par le mouvement comme les prémices de la lévitation. Le parti prétend que si la racine carrée de 1 % de la population mondiale (soit 8000 personnes environ) pratiquaient collectivement le « vol yoguique », il se produirait une « vague de paix » dans le monde entier. Cette revendication s'appuie sur l'affirmation que des conflits régionaux, le taux de criminalité et de mort violents, auraient diminués par cette méthode.
Jan Storms, responsable néerlandais du PLN a annoncé: "Nous proposons aux gouvernements de mettre en place chacun un groupe de 7.000 experts (note: on mentionne parfois la racine carrée d’un pour cent de la population mondiale) en méditation transcendantale et vol yogique dans leur pays". Il a ajouté: "Ces experts peuvent être formés parmi les fonctionnaires et également les militaires de ces pays". Selon lui, l’influence positive de ces groupes "équilibrera les tendances" au sein de l’Union européenne et "renforcera l’unité des nations dans un tout naturel et puissant".
Lancée en 2005 par le célèbre cinéaste américain David Lynch (Elephant Man, Twin Peaks, Blue Velvet, Mulholland Drive...), sa Fondation du même nom soutient, dans le monde entier, l’enseignement de la Méditation transcendantale dans les écoles et pour les personnes en difficulté.

Vincent a dit…

En conséquence de quoi, la Lajaji memorial school devient l'instrument de cette politique, former nos enfants dans cette optique d'eugénisme spirituel et d'apocalypse ambiante

Alexis a dit…

L’influence délétère du spiritisme médiumnique
Le Sahaj Marg dénaturé (3)

Le Sahaj Marg a beaucoup évolué, il a été dénaturé. Babuji parle à tous les temps et, maintenant, Chari nous promet qu’il va changer le monde. "Whispers" et sa médium ont énormément contribué aux plus récents bouleversements…

Spiritualité, spiritualisme, religion et spiritisme
Lalaji incarnait une spiritualité, Babuji a viré dans le spiritualisme en dogmatisant les 10 commandements du Sahaj Marg, et Chari l’a caricaturé en créant une nouvelle religion aux ambitions planétaires.
Dernier maître d’une grande lignée soufie, Lalaji délivrait un enseignement spirituel syncrétique et ouvert, une philosophie de la vie, mêlant des apports du soufisme musulman comme du santmat hindouiste.
Babuji l’a plus ou moins récupéré, beaucoup adapté, re-nationalisé et ré-hindouisé, pour le baptiser Sahaj Marg.
Dès son arrivée dans la Mission et pour séduire les Occidentaux, Chari a codifié, ritualisé et travesti cet enseignement spirituel qu’il a peu à peu transformé en religion. Aujourd’hui, avec Whispers et sa médium, la SRCM sombre dans le spiritisme.

Entre un enseignement spirituel syncrétique et ouvert et un spiritisme religieux dogmatique et sectaire, le Sahaj Marg aura tout connu.

Whispers, la nouvelle Bible du Sahaj Marg
Rappelez-vous ! En 2005, Chari lance la vente de “Whispers from the brighter World”, un livre de 250 € dont nul ne connaît alors ni le titre ni le contenu. Il doit rester strictement personnel, alors qu’il est en édition limitée, ne doit pas être copié ni lu en public. La pompe à fric est enclenchée !
On découvre par la suite qu’il s’agit d’un recueil des paroles de Babuji (mort en 1983) prononcées de puis 1999 et adressées à une médium française.
En 2009, Chari annonce la sortie de quatre volumes supplémentaires au même prix qu’avant, à raison d’un par an, et n’hésite pas à baptiser "Whispers" de nouvelle « Bible ou Véda du Sahaj Marg ». Il ajoute qu’il ne devra pas y avoir de seconde édition avant 2030 ou 2035 de ces éditions limitées.
Malgré cette exclusivité revendiquée, une rubrique du website de la SRCM a été mise en place entre temps et “a Whisper a day” distille quotidiennement un message de Babuji. Mais Chari ajoute qu’internet ne délivrera pas les messages publiés dans le deuxième volume avant qu’il n’en donne le feu vert.
La pompe à fric est relancée…
"Whispers", la Bible du Sahaj Marg selon Chari remplace-t-elle les 10 commandements du Sahaj Marg écrits de son vivant par Babuji (Commentary on Ten Commandments of Sahaj Marg, Babuji, 1946) et soi-disant édictés par Lalaji depuis l’au-delà ? Il est vrai que Chari a déjà transformé les "Commandements" de Babuji en "maximes" depuis de nombreuses années.

Alexis a dit…

Suite & fin
L’influence pernicieuse et délétère de la médium
Le phénomène "Whispers" n’est pas qu’une simple pompe à fric. En délivrant quotidiennement la parole de Babuji, le maître vénéré de Chari auquel il dit se référer en permanence, "Whispers" a fini par le dépasser. Babuji ne parle pas directement à Chari, il passe par une intermédiaire. Cette médium dit ce qu’elle veut, elle distille ses messages progressivement, jour après jour. Son influence est pernicieuse, insidieuse.
Résultat ? Aujourd’hui, à la SRCM on parle couramment d’une élite pour régénérer l’humanité, d’égrégore, de mariages pour créer une nouvelle race humaine ou d’enfants indigo. Le spiritisme médiumnique a fini par accoucher d’un dessein intelligent pour la SRCM, entre new age et science fiction, qui n’a plus rien de spirituel.
A ma connaissance, le mot "apocalypse" n’a pas encore été prononcé, mais on n’en est pas loin et, surtout, il est déjà dans toutes les têtes…
L’exemple de la rencontre entre Catherine Lauret et Poonam Thaper en est un très bon exemple. Peu importe qui est Catherine Lauret, ses propos reflètent parfaitement l’état d’esprit de certains abhyasis dans les ashrams et leur nocivité. Une atmosphère de fin du monde…
Autre exemple représentatif du résultat obtenu par le martèlement des messages et le travail de sape entrepris, l’abhyasi Mukul S. Mukherjee, affirme que nous ne sommes pas dignes de porter le qualificatif d’être humain.
L’influence est énorme et délétère.
Cela me rappelle l’histoire de la grenouille. Jetée dans l’eau brûlante, elle saute aussitôt pour en sortir ; mais plongée dans l’eau froide qu’on fait chauffer peu à peu, elle s’accoutume et finit par en mourir. Les abhyasis se seraient enfuis en courant si on leur avait vendu l’ensemble de ces idées d’un seul coup. Instillées au quotidien, elles ont fait leur chemin et sont aujourd’hui partagées par tous… y compris Chari ?

Un projet politique entre New age et science fiction
Chari avait instrumentalisé le Sahaj Marg au seul profit de sa folie des grandeurs, au moyen d’un mouvement religieux soigneusement codifié pour attirer le plus grand nombre. Un objectif amplement partagé par ses adeptes, reconnaissons le… La médium a complètement détourné la structure, son gourou et ses adeptes au profit d’un nouveau dessein, encore un peu flou aux yeux d’un observateur extérieur.
La SRCM exploite les peurs et propose un projet politique alternatif : créer une nouvelle race humaine, spirituelle, pour constituer la nouvelle élite de l’humanité. Renverser la démocratie et le capitalisme au profit d’une dictature spirituelle. Rien de moins.
Un projet qui a peu de chances de succès ! Alors à quelles fins ? Renforcer la cohésion d’une SRCM menacée d’implosion et surfant sur LES peurs et offrant un objectif rassembleur ?
Pendant 20 ans, le projet de Chari fut la croissance. Parvenu à son terme, en cours d’essoufflement, il fallait un autre projet ! La médium lui en a offert un nouveau…

A suivre…
Un retour aux sources ? (4)

Lola a dit…

Bonjour,

Je viens de tomber sur ce site par hasard, si je puis dire, et les textes des "Whispers" de ces Maîtres indiens me parlent beaucoup, je ne comprends pas bien comment vous vous les procurez? J'aimerais pouvoir les lire aussi, comment faire?
Merci

Lola