La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

9 janvier 2009

Une petite entreprise qui ne connaît pas la crise

La collecte de fonds pour les projets immobiliers ne faiblit pas
Contre toute attente, la cotisation à la SRCM France augmente de 100%, malgré les propos de Chari, malgré la crise financière et la récession économique.

Contre toute attente ? Non, pas vraiment !

En mai dernier, lors du Conseil d'administration de la SRCM France à Vrads, Chari ne faisait pas que doubler la cotisation française. Il suggérait aussi de créer en toute discrétion un Fonds international du président basé en Suisse pour rassembler les donations petites et grandes, l'idée étant que le Maître puise à volonté dans cette cagnotte pour ce que bon lui semble. Aucune communication écrite ne devait en être faite, mais seulement des annonces orales dans les centres pour proposer des donations mensuelles à l'image de l'ancien fonds SMSF pour les "centres de lumière".

Parallèlement et tout aussi discrètement, des Comités de projets immobiliers étaient mis en place pour seconder Santosh Khanjee et P.R. Krishna dans la recherche de bonnes affaires immobilières. Il s'agit là de projets privés aux montages juridiques et fiscaux parfois complexes. Ces "lieux de vie", outre les logements de personnes privées, comporteraient éventuellement un cottage pour le Maître et une salle de méditation. Le tout est de les mettre ensuite à la disposition, gratuite ou en location, pour la Mission. Avocats spécialisés, architectes et professionnels de l'immobilier réfléchissent aux montages les mieux adaptés. Personnes physiques et sociétés seront sollicitées.
Vous n'en aviez pas entendu parler ? Normal, il n'est pas question que de spiritualité à la SRCM ! Il suffit de faire partie du gratin pour s'en apercevoir…

Une fois de plus, la question lancinante revient : la SRCM est-elle une organisation spirituelle ou bien une vaste entreprise de collecte de fonds en vue d'investissements immobiliers et financiers ?

Alexis

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut a tous et toutes...

Sur mon Blog: Our world from Another Dimension

http://4d-don.blogspot.com/2009/01/srcmcalifornia-and-more-real-estate.html

Une Traduction et un Addendum a l'article d'Alexis:

SRCM (California)
A small enterprise that knows no (financial) crisis:

At SRCM(California), the collection of funds for building projects is unwavering

Against all odds, the contributions (fees collected from abhyasis) of the SRCM France increased by 100%, despite the remarks by Chari, despite the financial crisis and economic recession.

Against all odds? No, not really!

Last May, when the Board of the SRCM France met at Vrads (...Castle, Denmark), Chari was not only in favour of doubling the French contribution. He also suggested creating, in all secrecy, an International President's Fund, based in Switzerland to collect small and large donations, the idea being that the Master could draw upon this pool for whatever reason he sees fit. No written communication would be made, but only oral announcements at the (Meditation) centers to request monthly donations in the mirror-image of the former SMSF fund for the "centers of light".

Parallel and equally discreetly, Committees for Real Estate Projects were established to assist Santosh Khanjee, Krishna(Chari's son), and PR (Chari) in their search for real estate bargains. These would be private projects (deals) and the legal and tax aspects can be complex. These "living sites" (homes, bank foreclosures), in addition to being homes for private individuals, could possibly house a cottage for the Master and a meditation room. The plan is then to make them available, free or for rent, to the Mission. Lawyers, architects and real estate professionals are brain-storming the mechanisms that are the best suited. Individuals and societies will be sought out.

You had not heard about it? Naturally, there is not only questions of spirituality at the SRCM! One just has to be part of the "inner circle" (top brass) to realize it.

Once again, the nagging question comes up: the SRCM (California), is it a spiritual organization or a vast enterprise for raising funds for investment and financing of real estate projects?

In brief:

* November 28 - As Bombay licks its wounds, our friend Chari is sorry to see his cottage at Manapakkam invaded by water (70 cm), while there were up to 2 meters in the refectory of the Babuji Memorial Ashram

* Chari is planning a trip to the West in early 2009 (mid January to March). Nothing is definite, but there are rumours about the USA, France, Switzerland and Denmark.

* Chari announced that his birthday celebrations would be held at Vadodara in Gujarat, from 23 to 25 July 2009. Will this announced celebration be put in question, following the financial crisis?

* 150 euros is the amount of the contribution of SRCM France, which was doubled for 2009

* After 4.5 years of loyal service, Bernadette Van Steven ceded her position as vice president for France to Patrick Fleury on 1 January 2009.

Addendum:

Patrick Fleury, a resident of France, was previously appointed by Chari to sit on the Board of Directors of SRCM (Canada), as he removed some "residents of Canada", and replaced them with some foreigners and those "loyal" to Chari, thus controlling from "India, Europe and the US" the "charitable donations" accumulated in Canada and the US. Charitable dollars that abhyasis were allegedly told would to be spent on "charity" in Canada, the country where they were contributed and collected.

See: Canada Revenue Agency, Charities Listings:

Enter: Shri Ram Chandra Mission
City: North York, Ont.

See: List of Directors and Financial Statements
For Residence of Directors, see: SRCM and the UN, appendix to Template Letter

Notice change of directors and their place of residence, and the change in assets as internationally, the Lalaji Memorial Omega (Private) School is built and Spurs Ranch Retreat, near Austin, Texas, USA, and CREST centre are purchased, and commercial and luxury (castles in Europe) properties are bought and sold and/or used as "headquarters", Meditation Centers, retreats, etc ...

And the many large "Birthday Celebrations of the Masters" and the TOURS go on at SRCM(California). Which part of those "Charities" did the "Canadian donations and contributions" go to? As members of the organization, you have a legal right to know! Remember! Transparency!! And maybe, you could share the information with the PEOPLE!! Anonymously!!

For those who can still count and have a "social conscience", please count the "carbon footprint", the "societal cost" of those "navel gazing orgasms" that are the Master's Birthday Parties for the sake of adulation of the Idol? One can understand these "orgies" of narcisism and ego, when done in the name of Religion, as a "ritual" of POMP and CEREMONY. We can understand, but we don't accept them as "charity" and don't want to "fund" them with our "tax exempt" dollars, that are meant to support legitimate "CHARITIES". The legislation is not intended to support all and any PROSELYTIZERS of RELIGIOUS tenets, myths, dogmas, and its Material Orgies to its IDOLS. The KING of Sahaj Marg can sit on his throne and hold court and be adored by his subjects, at his own expense supported by the "entertainment" dollars of his fans and his "stable".

But in the name of a so-called SPIRITUAL Group, that claims to not have "rituals" or "pomp" or "EGO"? In the name of SPIRITUALITY that claims to be a modification of a a system called: "Raja Yoga"? It's stretching credibility to call this "Charity" and hence think that it should be considered "tax-exempt" in a another country, Canada!! Where is the "ethics" in the SPIRITUAL or "New Religion" movement? Let alone the "MORALITY"!!

Don

Cricri a dit…

Hello Elodie,

Désolé d'avoir toujours ce genre d'interférences qui reviennent.

Je suis tout à fait conscient des perturbation que cela te cause, allant de l'agacement jusqu'à l'énervement contre moi, et je te dois quelques explications puisque tu es la propriétaire du blog.

C'est bien qu'on en parle, plutôt que tu continues à refouler ton opinion comme tu l'as fait parce que tu étais coincée entre ma possible démission du blog et ta volonté de centrer strictement les discussions sur le sujet de base.

C'est difficile de séparer les choses car tu vois bien que la SRCMtm est plus liée qu'il n'y paraît à l'évolution du monde : Chari est un impérialiste mondialiste, Chari fait de la lèche à l'ONU, Chari travaille avec des onusiens et des hommes d'affaire qui sont impliqués dans l'édifice mondialiste, Chari promeut des toxines mentales mazies et surfe sur la démagogie des droits de l'homme comme tout bon mazi, etc.

Je ne vois pas comment je peux parvenir à produire une critique de la SRCMtm en évacuant ces éléments fondamentaux.

Cet exercice de recontextualisation de la secte permet selon moi de mieux comprendre la politique et les buts visés par Chari, en faisant apparaître des schémas globaux qui restent invisibles si on garde le nez fixé sur le niveau local. De plus il me semble qu'on a déjà décomposé ce niveau local en long en large et en travers.

Qu'est-ce qui guide Chari ? Chari prétend que c'est son maître, alors qu'il est autant en relation avec son maître que n'importe qui d'autre. Par cette mystification, il entraîne les gens dans un projet qui n'a rien à voir avec le projet de Babuji, mais puisqu'il dit que ce sont les ordres de son maître, qui oserait remettre en question cette affirmation ? Qui oserait manquer de foi ?

Voit déjà comment nous avons ouvert la boite noire de la SRCMtm grâce aux blogs et aux débats contradictoires. A chaque étape tu as eue cette crispation bien qu'elle soit de moins en moins forte.

Ici tu voudrais qu'on se limite comme si la secte n'avait aucune ambition au-delà d'elle-même alors qu'elle a une ambition monstrueuse. Selon moi la secte de Babuji a subi un hold-up en bonne et due forme, s'est faite détournée à tous les niveaux, y compris celui de l'enseignement et de l'énergie spirituelle à sa base.

Ce sont des faits que nous avons regardés ensembles, et maintenant on voit apparaître de plus en plus ostensiblement une collaboration entre la secte et les instances ONG de la dictature mondiale. Ce seul fait implique de chercher à comprendre ce que sont ces instances, pourquoi le Chari se met à collaborer avec, et pourquoi ces instances avaient démarché Babuji dans les années 40 ou 50.

Quels que soient les conflits d'intérêt dans lesquels tu es prise, tu ne peux pas ne pas vouloir considérer ces pistes.

Je rentre de voyage, et j'ai vu comment le système contrôle de plus en plus les citoyens, sous prétexte de lutte contre le terrorisme. L'évolution va clairement dans le sens de l'instauration d'états policiers contrôlés par un complexe militaro-industriel mondial ayant plus de pouvoir que les gouvernements des peuples.

Les contrôles de sécurité dans les aéroports deviennent du harcèlement, qui a un but psychologique : Impliquer les citoyens dans la guerre contre la terreur en les faisant se sentir menacés.

Tout le monde a par exemple un tube de dentifrice dans sa trousse de toilette, donc le tube de dentifrice, même s'il ne contient que de quoi se brosser les dents pour 3 jours, devient une arme potentielle qui permet de mettre en acte ce contrôle sur tout le monde.

Ne pas en parler parce que ce serait hors sujet, serait passer sous silence le fait que Chari a instauré des mesures de sécurité draconiennes dans les ashrams, s'inspirant des mêmes techniques de manipulation mentale des masses que ses comparses mazis du grand extérieur menaçant. Le but est le même : Pousser les abhyasis à se sentir menacés par le non-secte dangereux, afin de les faire basculer dans une attitude irrationnelle qui permet à son tour d'augmenter l'emprise psychologique que Chari peut avoir sur les gens, et au final, leur faire faire n'importe quoi sous prétexte d'évolution personnelle et de spiritualité.

Ces mises en scène ont un impact réel même si nous n'y prêtons pas plus attention que ça.

Est-ce le monde que nous voulons ? Cela ressemble-t-il au monde d'amour universel que les mazis promettent ? Et d'abord pourquoi une telle promesse, si ce n'est pour se mettre les gens dans leur poche ? Il y a une véritable dissociation entre les paroles et les actes, entre le discours et les buts, entre le mythe et la réalité.

Nous avons travaillé sur le contenu du discours, maintenant nous travaillons sur le décryptage des buts, et je n'y arriverai pas si je ne prends pas en considération le motif global, qui implique donc de considérer la secte dans son environnement.

L'hypothèse de travail mazie est une piste extrêmement riche pour montrer que la SRCMtm, en tant qu'entité ayant des ambitions mondialistes, suit les mêmes schémas mazis que les autres organes de la structure actuellement en construction sur Terre. Il peut donc être intéressant, voire important, de considérer aussi les choses sous cet angle.

Tu es maîtresse en la demeure donc je ferai en fonction de ta décision, mais je voulais t'expliquer un peu mieux pourquoi je pense que c'est important de ne pas être sectaire en dépit de l'objet d'étude : La SRCMtm n'a de sectaire que certains aspects de sa structure, ceux impliqués dans le contrôle mental des masses. Pour le reste, la SRCMtm est un cancer mazi qui ambitionne d'être le pouvoir spirituel régnant demain sur le monde et l'humanité. Cette seule ambition, qui est verbalement exprimée, nous oblige à devoir considérer les choses dans une perspective globale, à la fois mondiale et historique.

Soit on décide de ne regarder que l'intérieur de la bulle, et à mon avis beaucoup de choses resteront incompréhensibles, soit on court le risque d'ouvrir totalement le projet, et pour moi cette option est celle qui fait le plus de sens dans une perspective de recherche.

Ceci dit, ouvrir la boite noire selon la seconde option n'exclue pas de travailler aussi avec la première, alors que la première exclue la seconde. Faisons le choix de l'enrichissement mazi mondialiste pour comprendre ce qui nous arrive :-)

Peut-on demander l'avis des lecteurs sur cette question ou souhaites-tu prendre seule la décision ?




___________________

"à nous de se tenir debout comme "individus""
Le problème est que l'individu, chez l'être humain, n'est pas une pièce isolée issue du néant et totalement coupée du reste, mais plus vraisemblablement une maille dans un filet complexe, résultat de l'acculturation, être psychosocial intégré dans une société.
Donc oui, il faut se tenir debout comme individus, mais encore une fois, qu'est-ce qu'un individu ?

Si l'individu n'est qu'une maille conditionnée par le filet auquel il appartient ou qu'il participe à composer, quelle est l'indépendance de l'individu ?

La seule manière d'avoir des individus qui puissent se tenir debout, c'est que les individus s'extraient du filet, se marginalisent pour être moins déterminés par le filet. C'est par exemple ce que font les abhyasis en devenant sectaires.

La solution résiderait apparemment a s'extraire du filet pour y réinjecter depuis l'extérieur les éléments subversifs de la réalité, seuls capables de faire évoluer les choses qui sont du domaine du filet. C'est ce que fait tout pionnier.

Cependant, le système procède de 2 manières contre la subversion : Répression et élimination, lorsque l'élément est réellement dangereux, ou neutralisation par ajustement du système à l'élément de réalité qui l'envahit.

En France, on a par exemple eu l'intégration des écolos au pouvoir, qui devait permettre d'influencer le pouvoir de l'intérieur pour le rendre écologique. Résultat, les écolos n'ont plus aucun impact psychologique sur la population depuis qu'ils ne sont plus contestataires (on ne les entend plus). Est-ce que la société Française est plus écologique pour autant ? On se demande.


"Notre corps physique, jusqu'à présent, a aussi eu besoin d'autres corps pour se "reproduire""
Maintenant on a délocaliser la production, elle se fait en Chine, en Inde et en Afrique. Plus besoin de corps non plus dans le système mazi.


""âme" qui est un concept théologique Chrétien et qui n'est pas notre "esprit" ou notre "essence" mais qui est la partie "immortelle" de notre "existence". Le corps par contre en est la partie "mortelle""
C'est un concept universel plutôt que chrétien tu penses pas ?
Probablement un biais mental de plus qui nous contraint à concevoir les choses ainsi.


Cricri

Elodie a dit…

Bonjour Cricri,
Je donne à ce blog le rôle de véhiculer une pensée critique sur Chariji, la Shri Ram Chandra Mission et le Sahaj Marg. Cela ne peut évidemment pas se faire sans considérer leur relation à l'environnement.
Je n'ai pas la prétention de critiquer cet environnement sur ce blog. Souvent tu te positionnes entre les deux, ce qui ne me rend pas la tâche facile. J'ai publié tes commentaires à chaque fois qu'ils faisaient référence à Chariji, la Shri Ram Chandra Mission ou le Sahaj Marg. Récemment, tu m'as envoyé un message qui n'y faisait aucune référence et où tu critiquais cet environnement mondial. Je ne souhaite pas publier ce genre de choses sur mon blog et ne le ferai plus.
Je sais que la frontière entre les deux est étroite, merci de m'aider à la respecter et non pas de surfer entre les deux.
Bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Hello Elodie,

Merci pour ta réponse.

Comme je t'expliquais dans mon précédent message, je ne sais pas comment faire pour continuer cette recherche puisqu'elle m'a maintenant ammené dans une zone où la frontière entre la SRCMtm et le système mondialiste est de plus en plus difficile à identifier, donc à respecter.

Je te disais aussi que je respecterai ta décision.

Considérant par ailleurs que l'analyse critique de la secte de Chari a été menée à bien, et que le blog n'aura plus qu'une valeur d'information sur l'actualité, mon intérêt à poursuivre ma participation à ton blog se voit fortement diminué.

Il représente un très bon outil de travail, et m'a fourni de nombreux insights, mais il m'a aussi guidé dans une direction que je n'aurais jamais pensée prendre, et que semble-t-il je suis le seul à envisager.

Je ne souhaite pas prendre le risque de passer plusieurs heures à rédiger un article qui serait rejeté parce qu'il ne respecterait pas les critères que tu as fixés.

Je pense donc qu'il vaut mieux arrêter une décision maintenant, ma part du travail sur la dynamique mentale de la SRCMtm étant terminée, mon témoignage étant public, et les gens ayant des questions pouvant toujours continuer à m'écrire comme ils le font déjà, il est probablement préférable que nos chemins se séparent ici, environ 3 ans après qu'ils se soient croisés.

C'était une collaboration très fructueuse, je vais continuer de mon coté sur cette autre thématique qui m'est chère, et je vous souhaite tout de bon à tous.

Cricri

Anonyme a dit…

Il me semble qu'un blog intitule:

Le Sahaj Marg, La Perspective Globale ou..

Sahaj Marg, the Global Outlook (Perspective.. ou "From the Outside IN"

Je suis d'accord avec Cri-cri, que la perspective Globale est importante et devrait avoir une place dans la discussion. Mais avec Elodie, seulement la PERSEPECTIVE GLOBALE sans le SAHAJ MARG peut deraper la conversation "SAHAJ MARG" et SRCM...

Alors c'est un jeu de "balance" ... Ici, il faut centrer sur le Sahaj Marg, et SRCM... Sur autres blogs, c'est l'invers. Peut-etre qu'un nouveau blog avec une perspective MONDIALE est necessaire a ce point... Si on regarde l'expansion de la SRCM(California), depuis Chari, et les "machinations" dans ces pays (voyez mon post ci-haut), c'est devenue une issue "globale" comme tout autre "RELIGIONS". Le pape a ses "gardes Suisse", Chari a sa "private security", et ils se balladent tous de par le monde (Globale) a la recherche de nouveaux recruts (des brebis). Sur mon blog, j'ai de "hits" frequents de l'Amerique du Sud (Argentine), Brazil, et des pays de l'Europe de l'est (Bulgarie, Ukraine, Russie) ainsi que de l'Asie (Chine, Japon, Coree, etc..) et de l'Afrique et de L'Australie).

Leur passion et leur "desir" a la SRCM(California) est "l'expansion" (le Mondialisme, le Globalisme) et pas la qualite de la SPIRITUALITE... Ce sont apres tout, des "hommes d'affaires" et des "industrialistes", et des "professionels"


Don...

Anonyme a dit…

Cri Cri,

We have our own blogs to express our view's, on blogs of our friends, we just supplement view's of the blog owner.

This is best practice on my view.

Regards
Shashwat

Alexis a dit…

Cyrille a donné l'éveil à quelque chose, du côté de chez Kasturi, semble-t-il. Voici ce qu'on peut lire dans les commentaires apportés sur le blog d'Akshat et Panditji :

Denise Mincet a dit, le 21 décembre 2008…
I just heard today about this blog on Kasturi Behenji and I have perused it with great delight! My husband (Jean-Francois)and I have been in Babuji's Mission for a very long time, first and foremost as abhyasis and also at His service as preceptors. We go regularly to Lucknow to Sister Kasturi and tell everyone around us about Her, Babuji and His MIssion. It is a great relief to see that Behenji has authorized such a blog, thus giving the possibility to connect more seekers to Babuji through Her.
I would like to take the opportunity to inform French speaking abhyasis that I have translated in French the following books from Sister Kasturi: Anant Yatra Vol.I, Anant Yatra Vol.II and "Who was He?" I am currently working on the translation of Anant Yatra Vol.III. These books can be ordered directly from us by sending an email to: dmincet@gmail.com
Sister has helped with the translations by giving detailed answers to all the questions which are raised as we progress in our work. Her clarifications have been embedded in the translations as footnotes. It has been such a blessing to receive these divine teachings directly from Her; we wish and pray that abhyasis all over the world may benefit from these sacred writings.
We have recently moved from France to Victoria, British Columbia, Canada.
May Babuji keep our revered Sister in good health among us for a long time, making His light shine all over and showing us the path up to Him, the Ultimate.

Et plus tard…
I have asked Sister Kasturi if we could post the translation in French of the speech she delivered in Madras on April 30th, 1995. She has agreed. So, here is the translation for the benefit of French speaking abhyasis.

Points essentiels de mon discours du 30 avril 1995 à Madras - Kasturi Chaturvedi:

J'ai ressenti le besoin de donner un résumé du discours que j'ai délivré à Madras le 30 avril 1995 car nombreux sont ceux qui, présents à la célébration et qui m'ont rencontrée après, l'ont mal interprété. J'en donne donc l'essentiel en anglais dans un but de clarification.

Chers frères et sœurs, aujourd'hui nous célébrons avec le plus grand enthousiasme, le 97ème anniversaire de naissance de notre bien-aimé révéré Sri Babu Ji Maharaj, le président fondateur de la Mission, ainsi que le jubilé d'or de la Mission Sri Ram Chandra qu'Il a fondé. Avec la permission du président et de mon frère Sri Chari Ji, je viens exprimer mes vues devant vous. En fait, depuis de nombreuses années je reçois beaucoup de lettres et de déclarations lançant de nombreuses accusations et exprimant de la colère à mon encontre à cause des souffrances que j’occasionne à votre maître Sri Chari Ji. Aussi, aujourd'hui, je saisis cette opportunité pour bien faire comprendre ma position et pour vous offrir la solution qui vous permettra de vous engager sans diversion aucune à la poursuite de votre pratique spirituelle.

Chers frères et sœurs, vous devez savoir que je n'ai jamais prononcé un seul mot contre lui, ni non plus que je n'ai jamais permis à mon for intérieur de laisser germer ou perpétuer la moindre pensée d'irrespect envers lui, ni de l'ignorer de quelque manière que ce soit ou à aucun moment. Pouvez-vous imaginer pourquoi? Simplement parce que Sri Babu Ji Maharaj l’a préparé pour être Son représentant spirituel et le président de la Mission Sri Ram Chandra de Shahjahanpur.

En vérité, Sri Babu Ji Maharaj m'a non seulement dicté la déclaration de nomination de Sri Chari Ji en tant que Président, mais il m'a aussi divulgué la beauté divine dont Il l'a paré. Sri Chari Ji lui-même n'a même pas pu comprendre comment s'y ajuster. C'est à cause de cela que, par amour et affection pour lui, j'ai de mon propre chef assumé tous les devoirs et responsabilités pour lui. Sri Babu Ji Maharaj ne m'a jamais demandé d'en faire autant. Depuis le jour même de sa déclaration en tant que président, j'ai accompli ces devoirs de tout cœur qu'il en soit conscient ou non, qu'il le reconnaisse ou non. Qu'il se trouva ici ou à l'étranger, en avion ou n'importe où ailleurs, avec le pouvoir conféré par Sri Babu Ji Maharaj, je lui ai fourni une protection instantanée. Alors que vous dormiez tous, j'étais en éveil et dans une condition de vigilance. Lorsqu'il a glissé en descendant des escaliers et s'est cassé la jambe, alors là aussi il aurait pu être sauvé s'il avait eu la pensée que « ma sœur est avec moi pour ma protection ». A cette époque vous avez tous propagé, juste pour le flatter, que « le Maître travaillait à un si haut niveau qu'il n'était pas conscient de lui-même et qu'ainsi il est tombé ».

J'ai entendu une telle propagande sans discontinuer mais j'ai la douleur de dire que ce Chari Ji, que mon bien-aimé Sri Babu Ji Maharaj a paré de beauté divine, n'a pu être identifié ni compris par mon frère présent parmi nous. Pendant de bien longues années vous avez tous été occupés à ne répandre que cette propagande selon laquelle « Tout ce qu'on obtient en spiritualité, vient uniquement de Chari Ji ». Personne n'a cependant osé devenir ce qu'il peut donner et ensuite donner la preuve vivante ce qu'on obtient de lui. De mon côté, j'ai toujours souligné que je ne peux pas accepter le Chari Ji que vous avez fabriqué avec votre propagande. Je ne connais que le Sri Chari Ji que Sri Babu Ji Maharaj avait préparé pour vous aider et vous guider. Alors que moi je le regardais dans son for intérieur, vous, vous l'avez pris au niveau physique seulement – assis dans la chaise, comme une idole et vous avez chanté ses louanges comme des disciples–adorateurs au lieu d'être de véritables disciples. Ceci est tout juste comparable à un officiant du temple, totalement dénué d'amour, de dévotion et de désir pour l’état d’immersion dans le divin (Laya-avasta), employé au temple à offrir aux idoles un rituel régulier de façon mécanique et à s'occuper des dévots, et qui n'obtient en retour que quelques pièces etc.

Par mes discours à de nombreuses occasions et par les sittings, j'ai toujours essayé de mon mieux de vous inculquer l'amour, la dévotion et l'abandon pour que vous atteigniez la dissolution dans le divin (laya-avasta), mais vous n'avez pas cherché à comprendre mon sentiment intérieur d'amour et de fraternité. Au contraire, on m'a taxée d'opposante à Chari Ji. Plus encore, ces dernières années, j'ai reçu des lettres d'abhyasis pleines de mots malsains et menaçants. Mais j'ai avalé tout cela silencieusement car je ne voulais pas casser les liens d'amour avec ce Sri Chari Ji que Sri Babu Ji a paré. Bien sûr quand cela dépassa le niveau de tolérance et que j'en eus l'occasion, je transmis oralement et par écrit à Sri Chari Ji, à Sri Sarnadji, le secrétaire général ainsi qu'à Sri Y.K.Gupta, le secrétaire de zone, le contenu de ces dures lettres provocatrices et inopportunes, mais à ma surprise, personne ne prit la peine de sympathiser avec moi. Aucune consolation ni réaction ne sont venues de Sri Chari Ji; C'est que probablement, en tant que président, il a toujours tenu vos affirmations pour vraies.

C'est peut-être à cause de cela que depuis le Basant de 1995, le pouvoir Divin de Sri Babu Ji Maharaj dans mon for intérieur me pousse constamment à vous parler, et je ne peux simplement pas décrire comment j'ai pu contenir cette force intense jusqu'à ce jour de la célébration de l'anniversaire de naissance de Sri Babu Ji – je ne sais pas comment j'ai pu supporter cette force.

Aujourd'hui, la forme réelle de Sri Chari Ji parée par mon Sri Babu Ji Maharaj est revenue et a revigoré l'intensité de mon amour et de mon affection pour lui; en conséquence, ce pouvoir Divin de Sri Babu Ji Maharaj qui réside en mon for intérieur m'a amenée sur l'estrade pour parler en sa présence. J'ai la douleur de dire que Sri Chari Ji lui-même n'a pas pu comprendre correctement les implications réelles de mes sentiments lorsque j'ai dit: « je n'accepte que le Chari Ji que Sri Babu Ji Maharaj a préparé et je n'accepte pas ce Chari Ji que ses disciples ont fabriqué. »

C'est probablement à cause de cela que tout ce que j'ai désiré faire pour sa protection ou pour la promotion et la propagation du travail de Sri Babu Ji, je l'ai accompli à mon meilleur niveau, restant avec lui, mais cet humble service n'a pas été compris dans la perspective correcte ni par lui ni par vous tous. Aujourd'hui dans ce grand rassemblement de quelques 12000 abhyasis qui participent aux célébrations, je vous délègue toutes mes responsabilités et tous mes devoirs. Allez de l'avant et accomplissez-les de la manière qu’il vous plaira.

Dans mon discours, je vous ai demandé ainsi qu'au Sri Chari Ji que vous avez fabriqué et qui est assis parmi nous, de me dire adieu. Je ne peux plus tolérer votre rancune et votre colère croissantes à mon égard ni sa peine à cause du nom de Kasturi. Je vous ai donc dit: « dites-moi adieu de votre esprit et de votre cœur, oubliez Sri Babu Ji Maharaj qui l'a façonné et ne vous rappelez que de lui ».

Même lorsque je lui ai assuré, avec une confiance totale dans le pouvoir de mon Babu Ji, « que rien n'a été fait qui puisse vous faire du mal », Chari Ji a continué à me traiter avec distance au lieu de se fier à l'assurance de sa propre sœur. Mais attention, je ne parle pas ici de relations mondaines et de conforts physiques ni de courtoisies – il s'agit d'un niveau et d'une sphère bien différents.
Mais je veux éclaircir un point que j'ai omis dans mon discours : si vous venez vers moi pour des sittings etc., comprenez bien que la transmission divine que vous obtiendrez ne viendra que de mon bien-aimé Sri Babu Ji Maharaj, le représentant de la Réalité Ultime – ‘Bhooma’. Je n'ai rien avec moi que Lui. J'ai déjà dit à plusieurs occasions que je ne connais pas la spiritualité. Mon intérieur a simplement pris Sri Babu Ji Maharaj en son sein à Sa première vue (darshan) et s'est perdu dans Son souvenir quelque part. C'est pour Le retrouver que Sri Babu Ji Maharaj m'a emporté quelque part. Il m'emportera encore mais où, je ne le sais pas.

Encore une fois je souligne que la véritable signification de mon adieu de votre intérieur et de vos pensées est que vous me retiriez de là et qu’à ma place, vous installiez le but de votre avancement spirituel pour lequel vous avez tous rejoint la Mission et le Maître.

Ma prière la plus fervente à Sri Babu Ji Maharaj est que Sri Chari Ji vive longtemps dans le souvenir de Sri Babu Ji, qu'il vous procure à tous un service spirituel et qu'il travaille toujours pour le développement de la Mission.

Je vous remercie,

Kasturi Chaturvedi
Date: 30 avril 1995

Anonyme a dit…

Martin à dit

je revenais vers vous pour vous souhaiter une bonne année et je regrette de constater qu'elle démarre sur des tensions entre Elodie et Cricri.
Je pense qu'Elodie a raison de limiter les évocations mazis de Cricri quand elle ne sont pas en référence directes à la SRCM. D'une part, c'est donner au gourou une importance qu'il n'a pas, même s'il en rêve, et que ce rôle d'importance "mondiale" peut venir conforter chez les abhyasis le bien fondé de leur dévotion et de leur idolatrie!
D'autre part, cet axe d'attaque risque de déporter la justification de ce blog vers des arguments diffus et éloignés du niveau moyen de préoccupation des visiteurs en quête de repères plus accessibles.
Cricri, je ne suis pas en mesure d'approuver ou de contester ton analyse, mais même si tu es sur la bonne voie, tu dois savoir qu'on a toujours tort d'avoir raison trop tôt.
J'espère donc que tu sauras patienter...et que tu ne décrocheras pas; ton expérience et ton recul sont aussi des arguments importants de ce blog!
Nous ne sommes plus qu'à quelques jours d'évènements importants pour Chari... ce n'est pas le moment de se démobiliser.
Je vous souhaite donc une coopération harmonieuse afin que ce blog atteigne pleinement ces objectifs en 2009 !