La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

439 articles – 3449 commentaires – Dernier ajout le 9/09/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

1 juin 2007

Message aux femmes

Voici l'intégralité du message de Chariji à destination des femmes, dont Alexis avait tiré quelques extraits récemment. Il a été prononcé à Tiruppur en juillet 2001. La position de Chariji donne vraiment à réfléchir. L'évolution du monde que le Sahaj Marg appelle de ses vœux, au moins quant au rôle des femmes, est définitivement rétrograde, caricaturale et humiliante.
En revanche, remplacez "hommes" par Chariji, et vous verrez apparaître sa véritable personnalité : « Pour l'homme[Chariji], sa masculinité pose problème car elle conduit à la domination, à la prédominance, à l'orgueil, à l'arrogance et à la conquête des choses.»

« Je pense que c'est surtout le cœur des femmes qui est le plus apte au service et à la dévotion.
Les hommes, s'ils veulent y parvenir, doivent perdre leur arrogance, leur orgueil, leur ego et faire naître en eux les sentiments les plus purs et les qualités les plus subtiles. Pour l'homme, sa masculinité pose problème car elle conduit à la domination, à la prédominance, à l'orgueil, à l'arrogance et à la conquête des choses. Donc cette attitude n'est pas juste pour la vie spirituelle. On constate que même dans les histoires d'amour des hommes, ce n'est que conquête après conquête et non amour après amour.
Mais pour les femmes cette idée de soumission, de servir avec humilité, ainsi que la capacité d'aimer constitue une parfaite assise pour une vie spirituelle. Donc fondamentalement, il est question pour l'homme de devenir féminin ou d'acquérir d'une certaine façon une mentalité féminine, des qualités féminines, apprendre à aimer, être capable de se soumettre sans pour autant perdre les facultés de l'homme, tel que le courage, la bravoure et l'aptitude à faire face aux difficultés. Quant à la femme elle doit apprendre à devenir un peu masculine. Elle doit garder sa faculté d'aimer et d'être soumise, mais elle doit aussi apprendre à faire face à la vie avec courage, et prendre son envol.
Je pense qu'alors les deux moitiés de l'humanité s'équilibrent. Non pas en équilibrant les hommes avec les femmes, mais en créant cet équilibre dans chaque individu.
Et maintenant je ne peux plus me permettre de différer l'évolution humaine, parce que les gens ne coopèrent pas avec les souhaits de mon Maître. Il ne s'agit pas d'un avertissement mais d'une véritable requête. C'est un appel aux femmes, car sans l'évolution des femmes les hommes ne changeront pas.
Sans l'évolution des femmes la société ne changera pas.
Sans l'évolution des femmes l'Inde ne changera pas.
Sans l'évolution des femmes le monde ne changera pas. »

Au-delà des femmes, juste un mot sur une catégorie humaine plus basse encore que les femmes pour que Chariji accepte d'en parler, les dalits, ces intouchables, dont la Shri Ram Chandra Mission ne s'est jamais préoccupée.

Elodie

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Alexis, Elodies et a tous

Quelle caricature de philosophie cette "philosophie" ou cette "aucune philosophie" de Chari:

C'est un appel aux femmes, car sans l'évolution des femmes les hommes ne changeront pas.
Sans l'évolution des femmes la société ne changera pas.
Sans l'évolution des femmes l'Inde ne changera pas.
Sans l'évolution des femmes le monde ne changera pas.


S'il perd ses femmes, le Sahaj Marg comme toute autre religion, cessera d'exister. D'un façon, c'est l'histoire d'Adam et Eve. C'est la faute de la femme! L'homme ne pouvait pas se sauver sans la femme alors il faut qu'elle soit "soumise" et se cacher le visage et le corps parce que les hommes ne peuvent pas "résister" a leur charme ou a leur POUVOIR. Au Canada, il y a une couple d'années, un juge a accepté la défense d'un pédophile qu'une jeune fille de 5 ans avait "tenté" le vieux.

Mais elles ne peuvent pas devenir MAITRE parce qu'elles ne peuvent pas "DETRUIRE" a un niveau "cosmique" comme dit Chari. Et, bien sur, DIEU EST MALE et seulement la NATURE est Feminine. Alors les hommes ne sont pas de la NATURE mais de DIEU.

Quelle chimère...Quelle religion...Ils commencent a avoir peur, et disent n'importe quoi sans penser. Quelle poubelle de mots sans raison, logique, et sans spiritualité.

J'ai des filles et des petites filles et je ne veux plus de DIEU le PERE qui est un MALE out les femmes de peuvent pas "toucher" au pouvoir mais sont destinees a etres soumises à vie. PLUS JAMAIS...Ma prochaine "incarnation" peut-être au FEMININ si on croit en leurs fantaisies theologiques, et je prépare mon DESTIN comme MAITRE FEMME!...lol ;-))

C'est l'âge de L'INFONAUTE...Les femmes ont aussi des doigts et un cervaux. L'internet est comme le fusil, hommes et femmes peuvent tirer et est un "égalisateur".

Alors ils ont maintenant le même pouvoir que les hommes. A eux de s'en servir. Je vous encourage et je suis dans votre coin. Je commence a sortir mon "féminin" et je suis une "vache" alors attention Chari et les SRCM's, les cultes de personalités MALES, les RELIGIONS MALES, et les autre DOMINANTS SEXISTE de ce monde...ces vieux "pèteux" lol ;-))

Il faut en rire parce que c'est pas drôle!!

Don

Alexis a dit…

Les inscriptions pour les 80 ans de Chari à Tiruppur auraient du être closes depuis le 31 mai, mais sont maintenant autorisées jusqu'au dernier jour. La SRCM avait tablé sur la venue d'environ 5000 étrangers pour ses dortoirs. Fin avril, elle en annonçait officiellement 1800 pour 20 pays d'Europe puis 2000 fin mai, mais réduisait ce chiffre en petit comité à seulement 1630 enfants compris. La moitié en provenance de France et l'autre moitié pour l'Allemagne, le Danemark, l'Italie, la Suisse et le Royaume-Uni.

Anonyme a dit…

Salut a Tous...

De Alexis...


SRCM et politique

Un précepteur de la SRCM se lance en politique. Elisabeth Harmitt se présente aux élections législatives françaises dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône (quartiers Est de Marseille, à cheval sur les XIe, XIIe et XIIIe arrondissements) sous les couleurs de "La France en Action". Assistante de direction au Laboratoire d'astrophysique de Marseille, Elisabeth Harmitt est précepteur de la SRCM depuis plus de dix ans.

La France en Action (anciennement La France d'en-bas) est un mouvement politique français créé en avril 2004 par Jean-Marc Governatori, ancien chef d'entreprise niçois, président de la Fédération "Agissons" (humanitaire et écologique).

La France en Action se définit au-delà du clivage gauche-droite et pratique la non-appartenance (pas de carte de membre). Ses axes prioritaires sont la protection de la biodiversité, des animaux et de tous les écosystèmes, la promotion d'une agriculture et d'une alimentation bio, des énergies renouvelables, l'éducation des enfants et des citoyens à l'écologisme, la totale liberté thérapeutique, l'acceptation de la médecine alternative au même titre que la médecine conventionnelle et l'égalité de remboursement des soins, une économie au service du vivant dégagée de l'obsession "croissantielle". Son idéal est "le bien-être durable pour tous, pas la croissance".


N'est-ce pas curieux que la "diversité" écologique ne se voit pas dans le SRCM où la "diversité spirituelle" est rejetté en faveur du "clonage" des abhyasis en des petits "morts vivants dans les mains d'un directeur funéraire" qui deviennent des "clones" du Maitre.

Où est la diversité de Mde Harmitt, quand Chari dit: Les homosexuels c'est "pas naturel et un abus des droits de l'homme"?

Est-ce la même Mde Harmitt qui a écrit un bouquin théosophique intitulé: L'engagement théosophique (Erdeven, septembre 1985) -- Elisabeth Harmitt. Mde Harmitt se disait-elle croire en un Dieu Féminin a ce point comme Mde Blavatsky. Maintenant c'est le DIEU Masculin de Chari et son Brighter World avec les messages des esprits des décedés interpretés par les médiums de la SRCM.

La SRCM, c'est aussi de la "croissance" et pas "un petit pas" sur la terre des "ecologistes". Le SRCM c'est de la religion Hindouiste et du fondamentalisme. Est-ce que Mde Harmitt est maintenant "obéissante" au SRCM et à son Maitre, ou à la constitution et les droits des "citoyens français"?

Et la SRCM, ce n'est pas de la démocratie mais de la "théocratie".
Le système politique au SRCM est Totalitaire et le MAITRE est appointé par son Maitre, et les prêtres (précepteurs) sont appointés par le Maitre.

On ne peut pas servir "DEUX MAITRES".

Dans une démocratie, on ne veut pas des prêtres catholiques, hindouiste, musulmans en politique, ni des prêtres du SRCM, comme Mde Harmitt. La séparation de la religion et la politique n'est pas négoçiable dans la démocratie. Surtout des religions ou les adherants sont obéissants a des Maitres étrangers pour leurs vies et morts.

En democratie, le PEUPLE est le Maitre, pas Chari qui n'est pas même Français! Comme MOI!

Attention Francais


Ce qu'on veut au SRCM, c'est les jeunes et les ENFANTS. La SRCM fait cible sur les enfants pour remplir leurs écoles aux Indes et en Suisse prochainement. Les religions font toujours cible sur les enfants.

Avertisez le parti: France en Action et les citoyens de Marseille!

Don

Anonyme a dit…

Bonjour Elodie, bonjour à tous,

En lisant le message cité, j'ai plutôt l'impression que Chariji dit que ce sont les femmes qui ont le pouvoir de changer la société, que ce sont elles qui ont la capacité d'aimer...

"C'est un appel aux femmes, car sans l'évolution des femmes les hommes ne changeront pas."

En lisant ce message, j'ai donc plutôt l'impression que les femmes sont un peu comme une clés de voute pour l'évolution de la société, cela ne me semble pas dénué de sens.

Bonne fin de week-end à vous tous.

Elodie a dit…

Cher anonyme,
Effectivement le message laisse entendre que l'avenir ne se fera pas sans les femmes, mais il explique aussi que c'est leur soumission qui intéresse tout particulièrement Chariji.
En tant que femme, je regrette, mais je me refuse à souscrire à cet appel et à cette caricature !
Merci de continuer à poster tes commentaires sous un autre nom qu'anonyme, pseudo ou vrai nom. Il nous sera plus facile de repérer qui dit quoi, sinon c'est terriblement décousu.
Affectueusement
Elodie

Anonyme a dit…

Salut anonyme numero x

C'est intérressant que dans tout groupe religieux ou sectaire "autocrate" (male) il y a un sens pour ceux qui sont "dedans" et un sens pour ceux qui sont "dehors"...

Tous lisent ce qu'ils veulent et rejettent le reste... Pour toi, tu manque complètement la mention de la "soumission" des femmes qui au SRCM "offrirons" ensuite les enfants au groupe pour en faire de petits "morts vivants"... Si tu regarde les journaux de la SRCM en Australie, et Singapore, tu remarqueras qu'au SRCM, on enseigne la méditation Sahaj Marg aux jeunes de 9ans et 13ans , contraire aux instructions de Babuji et à l'information sur votre matériel PR. (18 ans)

Sacrifier votre culture, votre famille, et votre vie, c'est une chose, mais sacrifier les enfants a ce "groupe de businessmen" c'a devient criminel et a être "exposé".

C'est ce que nous faisons. Laissez les enfants dans le soin des parents et de leur familles et pas dans les mains de gens qui ont comme outils, le pouvoir de "l'obéissance" des écoles et des cultes avec le pouvoir de "l'amour" de la religion et de la spiritualité. C'est un grand manque de "balance de pouvoir" en faveur du Culte (SRCM). Les enfants sont trop tendre pour ces abus de pouvoir semblables.

On a vu ce phénomene dans les "écoles pensionnats" au catholicisme avec des consequences désastreuses. Les pensionnats attirent les pédophiles. C'est ça que les pédophiles qui one "chanté" nous ont dit.

C'est là, ou porte la soumission des femmes dans les cultes et les religions autocrates (male). Les femmes au SRCM sont des "boucs emissaires". Ceux qui demandent la soumission des femmes dans cette ère de "liberté" le font consciemment et avec une raison. Comme la plupart des businessmens, au SRCM, ils n'ont pas le bien-être des gens; ou de la planète, en tête mais le profit et leur bien-être à eux et a la Mission, qui est aussi "eux" et certe pas les femmes qui au SRCM, de seront jamais Maitre ou "au pouvoir", mais éternellement soumises.

Pas pour mes filles et petites filles!

Don

Anonyme a dit…

Babuji n'a t-il pas dit : "vous pouvez tout faire sauf de la politique.."
Bien sincèrement
frédéric

Peter a dit…

"la capacité d'aimer constitue une parfaite assise pour une vie spirituelle". Vu de cette façon cela ne me choque pas !! La femme n'est-elle pas l'avenir de l'homme ? Plus sérieusement, je pense que nous avons tous le devoir d'incarner notre engagement spirituelle dans notre quotidien . Et le bon moyen de savoir si quelque chose a bougé c'est de pouvoir constater que notre capacité d'aimer augmente. Aimer celui qui n'est pas aimable... Aimer celui qui a des opinions très différentes des nôtres, Aimer celui qui est pas du tout sympa, Aimer notre chef qui serait un peu tyrannique .. Vaste programme !
A l'IRSC nous avons la chance de ne pas avoir de discours " philosophiques " ! Beaucoup d'évaluation sur le chemin parcouru dans le Pind-Desh, sur les 10 Maximes etc...L'Enseignement est basé essentiellement sur la pratique...

Merci

Peter

Elodie a dit…

Bonjour Peter,
Je suis bien contente de te voir revenir prendre part aux discussions.
Maintenant que la grande folie sur l'histoire du Sahaj Marg est retombée, tu peux peut-être nous parler plus longuement de ton engagement dans l'ISRC avec Inès.
Je compte sur toi
A très bientôt j'espère
Elodie

Anonyme a dit…

Babuji disait : "le charme dans cette mission, c'est qu'il n'y en a pas"
Et alors..qu'en est-il ?
Bien sincèrement
Frédéric

Julien (baptisé numero x par Don) a dit…

Don si je lis ce que tu écris : le fait que je ne sois pas d’accord avec toi et Elodie, cela fait qu’ « il y a un sens pour ceux qui sont "dedans" et un sens pour ceux qui sont "dehors"... »

En l’occurrence, tu réduis donc ceux qui sont dedans à moi seul, et ceux qui sont dehors à toi et à Elodie… Je trouve ça vraiment très très facile comme raccourci…

Ensuite plutôt que de répondre à mon commentaire, tu continus en généralisant ta critique :
« Tous lisent ce qu'ils veulent et rejettent le reste... »
Donc je fais parti d’un tous, que tu sembles très bien connaître… Ok Don, donc en lisant les 5 lignes de mon commentaire qui n’a pourtant rien d’exceptionnel (mon premier sur ce blog !) tu m’as classé dans le « « tous » qui lisent ce qu’ils veulent et rejettent le reste… »

Malgré ton jugement direct et manifestement sans appel qui me range tranquillement dans un tiroir, je prends cette fois la peine de te répondre :
- Ce texte n’a pas qu’un sens, il en a plusieurs, s’il te plaît ne soit pas si réducteur !
- Mon précédent commentaire n’avait pas pour but de lister tous les sens de ce texte, je souhaitais répondre à Elodie en particulier à sa phrase: « L'évolution du monde que le Sahaj-Marg appelle de ses vœux, au moins quant au rôle des femmes, est définitivement rétrograde, caricaturale et humiliante. »
- En donnant mon avis sur ce texte qui consiste à dire que les femmes ont un grand rôle à jouer et une grande place à prendre dans la société (Don relis bien mon com stp) tu réponds simplement « Tous lisent ce qu'ils veulent et rejettent le reste... », N’est ce pas mon droit que de discuter seulement d’une part des propos d’Elodie ? Et pour finir ais-je rejeté le reste?

En conclusion si lorsque qu’un avis diffère du tien tu le traite avec un tel dédain, penses tu que la discussion est possible ? Personnellement je me permets d’en douter très sérieusement…

Pour le reste de la réponse, je ne la discuterais pas, je ne sais pas ce que tu as vécu avec ton ex-femme ou ce que tes filles ou petites filles ont vécu.

Si ce que tu dis est arrivé :
- « …enfant sacrifié à ce "groupe de businessmen" …»
- « …la "soumission" des femmes qui au SRCM "offrirons" ensuite les enfants au groupe pour en faire de petits "morts vivants"... »

Il faut que ces faits soient mis en lumière afin de lever le voile sur les buts de certaines personnes qui n’ont aucun lien de près ou de loin avec les buts de la Shri Ram Chandra Mission.

Don je crois que personne n’est irréprochable, les membres de la mission n’échappent pas à cette règle.

Elodie a dit…

Bonjour Julien,
et d'abord merci d'avoir opté pour un nom ou pseudo.
Pour ma part, je réitère ma critique : que l'avenir appartienne aux femmes, c'est une pensée très positive et agréable. En revanche, qu'il doive appartenir à des femmes qui seront soumises est une conception honteuse du rôle de la femme.
Bien amicalement
Elodie

Peter a dit…

Merci Elodie pour ton message et pour tout ce travail... C'est énorme. Je me sens complètement en phase avec cette recherche de vérité. En effet, comment incarner des valeurs "dites" spirituelles, ou simplement humaines lorsque le groupe auquel on appartient bascule dans le mensonge, le déni quant à sa véritable histoire et sa véritable origine. On a vu dans l'histoire sous des prétextes divers tous ces " oublis ", ces erreurs de traductions, ces coupes sombres dans le déroulement des faits. Merci donc encore à toi ainsi qu'à tous les intervenants pour le temps consacré à cette tâche. Pour le reste, je me sens un petit peu à l'étroit sur ce blog... Il paraît difficile de venir tout simplement pour parler spiritualité... c'est peut être l'écueil de cette recherche. Il faudrait peut être une rubrique spéciale hors le champ des critiques, des jugements, des interprétations... , une rubrique qui rassemble tous les chercheurs quelque soit leur voie ou leur orientation. ?... Depuis 1 an à l'ISRC, je me sens apaisé, et j'ai hâte d'être à Hyderabad ( en Août ) . A plus

Peter

Anonyme a dit…

L'opposition vaginocratie/phallocratie est certainement un débat passionné, animé par les hommasses féministes qui reprochent aux hommes leur propre manque de féminité, mais ce n'est sûrement pas un débat passionnant.

On peut le concevoir comme une division qui s'attaque à l'ultime fondement de lien social et de préservation de l'espère: l'emphase sexuelle entre hommes et femmes.

Ce n'est pas rien, veuillez prendre de la hauteur et comprendre les implications d'une telle division. Il ne s'agit plus seulement d'atomiser la famille puis la nation pour prendre le contrôle de l'individu en en faisant un esclave-consommateur, mais bel et bien de s'attaquer à son instinct de préservation, encore seul capable de provoquer quelques instabilités politiques locales et menacer le projet mondialiste.

L'individualisme égoiste au coeur du libéralisme libertaire au service du grand capital et finallement du mondialisme aboutit à toutes les dérives.

Or, Chari a plongé tête baissée dans ce programme, égotiste au possible sous couvert d'un universalime humaniste niais et irresponsable, source de toutes les catastrophes en cours et à venir. Il n'a rien fait d'autre pour altérer l'enseignement de son maitre.

Christian

Anonyme a dit…

Concernant mon expérience de l'ISRC, en parler reviendrait facilement à faire du prosélytisme ou de la critique.

De plus, si on se positionne du point de vue mystique de la foi, les chercheurs guidés par la force de leur destin, par leur pouvoir personnel ou par le divin, trouvent leur voie sans avoir recours à la publicité humaine.

La publicité humaine, sous prétexte d'humanisme et d'altruiste, n'est là que pour faire du chiffre. Elle est nécessaire dans un système de consommation, dans un business exploitant des consommateurs - fussent-ils de "spiritualité". C'est en réalité un système exploitant la misère humaine.

Or, engager l'autre dans la même voie que soi par égoisme - ma définition du prosélytisme prôné à la SRCM - implique de prendre sur soi la responsabilité d'avoir brouillé le destin de sa victime.

Pour ceux qui croient aux lois spirituelles, la signification véritable est que l'on prend sur soi le poids de l'autre. Je ne suis pas sûr que le prosélytisme soit fait avec une telle conscience, car il signifierait alors une générosité véritable, le don de soi et le sacrifice.

Toute la connaissance qui vous est cachée à la SRCM de Chari - parce qu'ignorée ou volontairement contrôlée pour vous contrôler - est accessible gratuitement online sur les sites de l'ISRC.

L'approche pratique est cependant irremplaçable - voilà j'ai fait du prosélytisme.

L'enseignement spirituel est si subtil que je ne crois pas possible de le comprendre pleinnement dans des conditions favorables, à cause des limitations humaines. Ce n'est donc pas à la SRCM de Chari que j'en ai eu un apperçu.

Enfin, quelques pistes pour savoir si vous allez dans la bonne direction: vous sentez-vous plus lourds ou plus légers, plus aimants ou plus égoistes, plus en paix avec vous-mêmes ou plus tourmentés, plus en paix avec l'autre ou plus gênés par sa présence, etc.

Christian

Elodie a dit…

Bonjour Christian,
Je suis heureuse de te voir revenir prendre part aux discussions. Ton silence m'avait fait craindre une "disparition" bien regrettable. Depuis la création de ce blog, tu nous a apporté énormément d'éléments de réflexion. Au moins pour moi, tu m'as permis d'évoluer positivement dans mon éloignement vis-à-vis de la SRCMtm. La disparition de ton blog m'avait fait craindre le pire. Or je crois profondément que notre combat ne prendra toute sa valeur que dans la durée, même si c'est vrai, nous avons aujourd'hui beaucoup moins de "nouvautés" à apporter, et parfois aussi le sentiment de rabacher des choses déjà exprimées.

A propos de l'ISRC, je comprends tes réticences et celles d'Inès et Peter à en parler. Nous avons tant reproché à la SRCMtm son prosélytisme qu'il est bien normal que vous craigniez de reproduire ce type de comportement. Avec le temps, peut-être arriverez vous à trouver des mots simples pour parler de votre expérience, sans peur de sombrer dans l'apologie. Il me semble que la première des pistes à explorer serait de commencer par tout ce qui vous a fait fuir la SRCMtm et que n'est pas l'ISRC.

Sur ce débat hommes/femmes, je ne suis pas aussi sûre que toi que Chariji s'inscrit vraiment dans la modernité. N'oublions pas par exemple que c'est à lui que nous devons des lieux de méditation séparés pour les hommes d'un côté, pour les femmes de l'autre.

Très affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

BRIEF FACTS / EVENTS OF SHRI RAM CHANDRA MISSION, SHAHJAHANPUR SUBMITTED TO VARIOUS AUTHORITIES IN THE COUNTRY FOR ACTION

Shri Ram Chandra ji Maharaj also called Babuji takes over from His Guru Lalaji Maharaj in 1931 at the age of 32 and a half years.
Sermons from Shri Ram Chandraji’s Guru Lalaji Maharaj that his successor shall be from His family as per Babuji’s diary dated 24.7.1944. – Proofs available
Shri Ram Chandraji Maharaj establishes Society Shri Ram Chandra Mission as Shahjahanpur, U.P. as headquarters on 21.7.1945. – Proofs available
Constitution of Mission stating that the Successor Representative to be in direct line of succession - Proofs available
In 1974, Babuji was hospitalized in Vivekananda Hospital, Lucknow.
Will of Babuji stating some blank papers signed missing.
Parthasarathi Rajagopalachari of Chennai removed from the post of General Secretary in 1981 – Proofs available
Letter of P. Rajagopalachari to Babuji admitting that he is devoid of spirituality – Proofs available on site.
Letter of nomination of Shri Umesh Chandra Saxena, S/o Babuji as his successor President as per constitution of the Mission – Proofs available on site.
Last letter of Babuji stating attempts to kill by Chari and expecting another attempt on his life.- Proofs available on site. (This letter confirms that nomination to his son Umesh Chandra Saxena seems to be issued)
From September 6th 1982 to April 19, 1983 long hospitalization of Babuji at Delhi in AIIMS and Klinic Helvetia.
Mahasamadhi of Babuji on 19.4.1983.(Left his physical body on this day)
Claim of P. Rajagopalachari as his successor President showing a document. – Proofs available on site.
as nomination dated 23.3.1974 and covering letter dated 19.3.1974
Contents of nomination of Parthasarthi Rajagopalachari states that it is not for presidentship of Shri Ram Chandra Mission.
Working Committee Meeting and General Body meetings held on 6th, 7th and 8th February 1984 where Shri Umesh Chandra Saxena was approved as President based on genuine nomination letter and Parthasarathi Rajagopalachari letter stated as forged. – Proofs available on site.
In retaliation, Parthasarathi Rajagopalachari forcibly takes over ashram at Hyderabad and occupies Chennai Ashram
In 1984-85 forcibly captures ashrams at Visakhapatnam, Nellore and Vadodara.
Chari goes to court in 1983. Trial court rejects his plea for presidentship
Goes to High Court and gets the order of being President. Hon’ble Supreme Court of India refrains Chari from alienating any property and orders trial court to decide within six months. - Proofs available
Court of Shahjahanpur orders – verification of the document of Parthasarathi Rajagopalachari and expert verdicts it to be forged. Proof available
Law of U.P. changes in 1984 – Elections became mandatory in Societies in U.P. Based on which Dr. S.P. Srivastava was elected President to avoid dispute and disintegration of society. – Proofs available
In 1988 Parthasarathi Rajagopalachari and his associates (A.P. Dorai, now retired D.G. Police of Karnataka) forcibly enter Ashram, break opens locks Case pending at Hon. High Court at Allahabad. – Proofs available
In 1990, 1991 SDM Sadar approves the elected office bearers at headquarters, Shahjahanpur represented by Dr. S. P. Srivastava – Proofs available
In 1991, Charis men capture Delhi and Moradabad ashrams.
In 1994, Shri Umesh Chandra Saxena again takes over as elected President. – Proofs available
In 1997, Parthasarathi Rajagopalachari and his associates were charged u/s 498 by District Administration for trying to attack the Ashram, Shahjahanpur headquarters.
During 1996-97 attempts on the life of Shri Umesh Chandra Saxena done.
In 1999, a report of Naib Tehsidar issued based on enquiry by SDM Sadar in a proceedings conducted u/s 25 of the Societies Registration Act, stating Shri Umesh Chandra Saxena as President and Shri K.V. Reddy as Secretary of the Society - Proofs available
In 1999, Shri Umesh Chandra Saxena filed appeal for declaring himself to be president of Society against Parthasarathi Rajagopalachari.
The said appeal was dismissed thereafter challenged before Hon. Supreme Court of India, wherein order granted in favour of Petitioners at preliminary stage and thereafter the SLP converted to Civil Appeal 6619/2000 of which decision is still pending. – Proofs available on net.
In 1999-2000, FCRA issues notices regarding filing of two returns of one society Shri Ram Chandra Mission. Reply submitted by elected President Shri Umesh Chandra Saxena. – Proofs available letter dated 14.6.2000 Proofs available
Enquiry sets up against Parthasarathi Rajagopalachari by FCRA.
P. Rajagopalachari again acting against the rules of the Society by misleading the U.P. Government took loan from the Governor of Uttar Pradesh of Rs.10.00 lakhs and Chief Minister of Uttar Pradesh of Rs.21 lakhs.
Received news of threat of life of Shri Umesh Chandra Saxena around 15th October 2003.
Sudden demise of Shri Umesh Chandra Saxena on 3.11.2003 (Went walking to the hospital lay down on the bed on his own but doctor’s report states that Shri Umesh Chandra Saxena arrived with no pulse !!!!).
On 4.11.2003, Shri Navneet Kumar Saxena is elected as President u/s 3A(4) and Section 4 of the Societies Registration Act 1860 – Proofs available
Letters sent to Chief Secretary, Uttar Pradesh regarding chances of attacks by Parthasarathi Rajagopalachari group on 5.11.2003. Proofs available
Soon after the death of Shri Umesh Chandra Saxena, on 14.11.2003, Shri Puneet Kumar Saxena was threatened on his way to Shahjahanpur from Delhi and a truck came and hit his car head on completely damaged the car thereby.
Parthasarathi Rajagopalachari group headed by his alleged Secretary Uma Shankar Bajpai, Amarjit Singh (now MLA of Samajvadi Party), sitting and retired IAS officers on attacks ashram at headquarters on 7.11.2003 in order to capture it – Proofs available
District Magistrate Shahjahanpur pressurizes supervisor grade employee of ashram at headquarters to sing on an illegal arrangement on 8.11.2003 and signed by Shri Kishan Tandon from Parthasarathi Rajagopalachari’s side to allow to enter the Ashram on Sundays between 10.00 AM and 12.00 noon. (under pressure of more than 10 IAS officers sitting and retired, sitting in the room of DM) – Proofs available
In 2003, Society Shri Ram Chandra Mission gets PAN and TAN numbers from Bareilly as Shahjahanpur falls in Bareilly zone. In 2004, a new PAN number is issued from Delhi in the name of the same Society with headquarters Chennai.
In the year 2004 letters were written to Hon. Vice President of India regarding illegal arrangement forced upon the elected Working Committee of the Society. Proofs available
Hon. Vice President directs the representation to The Principal Secretary, Department of Home, Govt. of U.P. (Action still awaited)
Wrote letters to His Highness President of India. He ordered DM to act as per law. Proofs available (No action taken by DM)
Letters to Prime Minister and reply from PMO came after 3 reminders ordering Chief Minister, U.P. for enquiry and report (CM orders further to District Magistrate, Shahjahanpur, Principal Secretary, Department of Home, U.P. and Principal Secretary, Department of Law for ) (Action still pending) Proofs available
On 19.6.2004 and 9.8.2004 an illegal order was passed by Registrar stating that Parthasarathi Rajagopalachari is President of the Society - Proofs available (Case pending at Allahabad High Court for review of order) (Not taken up for over a year)
Influence of Chari on the courts due to presence of retired judges and sitting judges, retired Police officials, businessmen as his Working Committee members. Proofs available
Chari also files fabricated constitution of the Society at Hon’ble Supreme Court of India.
D.M. illegally orders without consideration of our written statements and acting against the provisions of law on 31.3.2006.
On 2nd April 2006, during the illegal arrangement time, (i.e. 10am to 12 noon) about 150 people led by Uma Shanker Bajpai, Retired IG, Retired Justice R.R. K. Trivedi, Retired IAS Prabhat Kumar Sinha, sitting IAS, Pankaj Kumar Sinha and many others including D.M. Office’s staff Shri Ravinder Sinha (stamp clerk) entered the Ashram with arms, and attacked the mother of Shri Navneet Kumar Saxena aged about 60 years and Shri Amresh Kumar, Ashram in charge aged about 65 years in presence of Police and Administrative officers. Proofs available (newspaper cuttings) (They were manhandled and mobbed and pushed out of the ashram)
The hurt were taken to District Hospital, Shahjahanpur and given first aid. – Medical Reports annexed – Proofs available on net.
FIR was refused to be lodged by the local police Station, S.P. Office and DM Office (Stating “no one will file your FIR in Shahjahanpur)
High Court quashes the order of DM dated 31.3.2006 and orders to go to lower court for relief. (Even when High Court had the option of deciding on anti status quo order) – Proofs available.
In Lower Court arguments were held on 19th April 2006 for FIR to be registered. Order was passed on 24.4.2006 relying upon order passed by High Court on 25.4.2006 (Case still pending to be taken up).
The date of disposal of the Writ Petition was on 24.4.2006. Thereafter the file was sent to the record room and the copies applied by the petitioners or any other person were delivered by the copying section only when the file after orders were transferred on 25th April 2006. No copies taken by P. Rajagopalachari group but same being deposited on the earlier date i.e. 24.4.2006. (Hearing took place at 1.00 PM on the W.P. filed by us at Allahabad High Court and order sheet was attached at lower court on the same day at 12.00 noon before the first hearing at High Court could take place).
Forcibly taking in possession the licensed gun of Shri Puneet Kumar Saxena, Legal Adviser and Working Committee Member of the Society and S/o Shri Umesh Chandra Saxena, and personal vehicles, property papers, documents of Shri Puneet Kumar Saxena and Smt. Amita Kumari Saxena and the Ashram in charge, Shri Amresh Kumar.
Some misappropriations of Parthasarathi Rajagopalachari during the last 20 years.

Taking Trademarks and copyrights in US at California with its headquarters at Chennai, thereby floating a parallel organization.
Going against the set up and system laid down by Babuji Maharaj, the Founder President of the Society by
Changing headquarters from Shahjahanpur
Calling himself as President which is against the Constitution and by laws of the Society.
Calling himself as Master which is also against the wishes of Babuji Maharaj and His Guru Lalaji Maharaj as written in Babuji’s diaries.
Running the Mission as a commercial organization which is again against the wishes of the Founder President. Babuji made the Mission for the welfare of humanity and to be devoid of commercial activities like building townships, etc.
Collecting of funds in the name of Shri Ram Chandra Mission.
Writing absurd and obnoxious literature which is against Shri Ram Chandra Mission’s philosophy and preaching.
Misappropriations of funds being collected in the name of Shri Ram Chandra Mission by self and his family members in their personal business.
Misguiding people at large in the name of spirituality.
Attempting on life of Shri Umesh Chandra Saxena and his family members.
Repeated threats being received from Parthasarathi Rajagopalachari’s associates.
Making another society Sahaj Marg Foundation and collecting funds in that Society in the name of Shri Ram Chandra Mission.
Threats being given regularly by Chari and his people on life of family members of Shri Umesh Chandra Saxena. FIR already been lodged with the Police Station at Shri Ram Chandra Mission Thana, Shahjahanpur Proof available.
There is a school running by name Babuji Memorial Public School Society, in the premises of Ashram at Shahjahanpur, which has been forcibly closed down by the attackers of cocus group of Chari since 2nd April 2006. (Future of students in vain)
Trying to stop this website based on their parallel set up in the same name Shri Ram Chandra Mission registered at California by misguiding NIXI also recently. Arbitrator in the same was appointed against the Arbitration Law of the country. We have requested NIXI and arbitrator to wait until the Hon’ble Supreme Court of India decides the matter and passes order. But we have so far no response. Our complaint is already filed at NIXI. Awaiting response