La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

14 décembre 2013

Les célébrations 2014 du Sahaj Marg


Kamlesh Patel nous informe dans une circulaire de la SRCM publiée dans le Sahaj Sandesh du 1er décembre que les abhyasis du monde entier pourront se rendre à trois célébrations internationales en 2014 :

- Anniversaire de Lalaji à Tiruppur, du 1er au 4 février
- Anniversaire de Babuji à Tiruppur, du 29 avril au 1er mai
- Anniversaire de Chari au nouvel ashram de Tiruvallur (à 46 km de Chennai), du 23 au 25 juillet

Chari a consenti à donner son autorisation et, au ton de Patel, Il faut s’en réjouir : “Rev. Master has kindly consented (…).We are indeed fortunate that Rev. Master has been very kind to us to let us host 3 International Celebrations in a Single Year.”

La SRCM renoue avec une tradition délaissée. Chari avait limité ces dernières années le nombre des célébrations internationales à une seule, son anniversaire. Mais Chari vivant, tout continue de se passer à proximité de Chennai. Il n’est pas question de s’éloigner du gourou et d’organiser quoi que ce soit à l’étranger, comme ce fut le cas jusqu’en 2005 (France, Danemark, etc.).

L’avertissement de Patel à la fin de cette invitation est intéressant et révélateur, non pas tant par ce qu’il dit que dans ce qui est sous-entendu dans ces quelques phrases. Il invite les abhyasis à prendre en considération leur situation professionnelle, financière et familiale ainsi que leurs congés, avant de décider de leur participation à ces événements.

“It is but natural for all abhyasis to have an inner desire to attend all the birthday celebrations and be in the presence of our Beloved Master. While such a desire or longing is natural, abhyasis must also take into consideration several factors like Holidays & also their Professional, Financial and Family situations before deciding on their participation.”

Ce que je comprends : certains abhyasis sont dans une telle idolâtrie qu’ils feraient n’importe quoi pour être en présence du Maître, quitte à mettre en péril ou sacrifier leur situation professionnelle, financière et familiale.

Patel rappelle aussi au personnel encadrant de l’organisation que la décision finale d’assister ou non aux célébrations doit être laissée aux abhyasis en dernier ressort.

“The Prefects or Functionaries of the Mission must not put any pressure on abhyasis' participation and must allow it to be a natural "Heart Based Call" from the abhyasis' side. There should be a sense of joy when abhyasis come forward on their own accord and attend the celebrations, the final choice being left to the abhyasis.”

Ce que je comprends : certains cadres font du zèle pour s’attirer les bonnes grâces du Maître en faisant pression sur les abhyasis, si bien qu’ils n’ont aucune joie à participer à ces événements contre leur gré.

Le public des célébrations est-il composé de gens contraints à participer et de fanatiques idolâtres ?

Cette double recommandation sonne comme une alerte aux abhyasis, précepteurs et employés de la Mission, une exhortation à un peu plus de retenue, symptomatique des débordements observés depuis plusieurs années au sein de la Mission.


Elodie