La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

10 février 2010

Renseignements généraux et SRCM

Bonjour à toutes et à tous,

Un petit mot pour vous raconter une petite histoire...

Il y a environ 2 ans, j'ai reçu un appel téléphonique des Renseignements Généraux.J'ai d'abord éclaté de rire croyant à une blague ..! Le lieutenant de Police lui ne rigolait pas ! Il m'explique très sérieusement qu'il désirait me rencontrer pour mes activités extra-professionnelles.. en insistant sur le " extra-prof.", et en me demandant si je voyais bien ce qu'il voulait dire.J'étais à l'époque en R.V professionnel - je ne pouvais pas trop parler - mais je réussis à lui demander pour quelle raison il désirait me voir... Il me parle alors très vaguement d'une plainte et enchaine très rapidement sur la date d'un R.V à l'Hotel de Police, car selon lui c'est plus discret.

48 heures après, je suis au commissariat, très curieux de connaître les raisons de ce R.V.

J'apprends en vrac:

1/ qu'il a eu un coup de tel. du cabinet du Préfet
2/ que dans mon dossier il y a une lettre me mettant en cause
3/ qu'ils ont enquêté pour savoir s'il n'y avait pas enrichissement personnel ( comptes de ma Société et compte perso )
4/ que le but de ce R.V était de savoir si je n'avais pas manipulé quelqu'un ...

Sur son bureau j'aperçois la liste des adhérents de la région ( avec le logo S.R.C.M )

L'entretien s'est très bien passé, l'homme était intelligent, on a bien discuté mais je n'ai pas réussis à savoir qui avait envoyé cette fameuse lettre . Par contre j'ai su que cela concernait une abhyasi en particulier.

Après une petite enquête, il s'avère que l'amoureux de cette abhyasi entendant beaucoup parler de Peter et de méditation s'est persuadé que l'origine de ces problèmes de couple provenaient soit de Peter soit de la méditation.

Après cette aventure qui avait piqué ma curiosité, j'ai fait une demande auprès de la CNIL pour obtenir de tous les services de Renseignements ( Europol, Interpol, Gendarmerie, Renseignements Généraux etc .. ), la consultation des données me concernant.

J'ai eu une réponse très rapidement de tous les organismes ( avec bien sûr la mention - néant -) sauf les renseignements Généraux qui eux ont mis plus de 2 ans à répondre... !

La semaine dernière, je reçois une lettre de la Préfecture ( recommandé avec A.R )qui m'informe que Mardi 09 Février 10 heures, je pourrais consulter mon dossier en Préfecture et qu'une personne des Renseignements Généraux sera présente.

Plus de 2 ans après ma demande, j'allais enfin savoir ce que cet amoureux transi me reprochais. L'attente a été longue, mais j'approchais enfin du but ... !

A l'heure dite, je suis en Préfecture pour consulter mon dossier ... Et oh ! surprise.. le dossier est minuscule. Pour consulter mes comptes, il a fallu écrire à ma Banque, après mon R.V avec le Lieutenant de Police il y a eu une note informant le cabinet du Préfet... rien de tout cela dans le dossier ! Et le plus fort ... c'est qu'il n'y avait même pas la lettre du pauvre amoureux qui s'inquiètait ..

C'était un secret de Polichinelle ( en tous cas pour les permanents d'Augerans ) qu'en face de l'entrée d'Augerans il y avait un vieux Colonel de Gendarmerie à la retraite qui occupait son temps libre à relever à la jumelle les plaques d'immatriculation des véhicules.

Donc, c'était sa prose que j'avais sous les yeux... il raconte que le séminaire à réuni 800 personnes, que les tentes ont été installées par la Sté Trucmuche, que cela a couté X milliers de Francs.. enfin rien de bien important... et après il communique le N° des plaques d'immatricuation en ayant bien soin de spécifier qu'une personne qui médite est attaché d'Ambassade à l'Ambassade de France au Maroc.

Voilà l'histoire c'est la montagne qui accouche d'une souris...

Moralité ( pour ceux qui en doutaient )

- Oui, nous sommes tous fichés par les services de Police

Et pour les quelques curieux qui désirent savoir ce qu'il y a dans le dossier: c'est même pas la peine de demander, sachant qu'ils cachent ce qu'ils veulent... !

Pour finir sur une note d'optimisme, les deux lettres consultées dataient de 1998/1999, et je crois savoir que depuis la vente d'Augerans la S.R.C.M n'est plus trop dans le collimateur des renseignement Généraux ...

A plus

Peter

6 commentaires:

4d-Don a dit…

Peter...

Merci de cette anecdote...

Les abreviations??

RV or R.V. c'a veut dire quoi? Tu mentionne cet abreviation pour toi et pour la police... Y-a-t'il deux traductions?

... et CNIL c'est quoi?

...et A.R, C'est quoi?

... et Ste Trucmuche, c'est quoi?

Es-tu encore precepteur avec l'ISRC de Narayana?

Merci...

Don...

Elodie a dit…

Bonjour Don,
je réponds avant Peter, parce qu'il s'agit d'abréviations de la langue française : RV = R.V. = rendez-vous
recommandé avec A.R. = recommandé avec accusé de réception, c'est une forme de courrier que le destinataire doit signer, ce qui permet à l'envoyeur d'être sûr qu'il est arrivé à destination
CNIL : organisation française (Commission nationale informatique et liberté), chargée de veiller au respect de la vie privée malgré les fichiers informatiques
Ste Trucmuche :Sainte n'importe quoi (difficile à traduire)
bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Quand la SRCM fait son cinéma!

Un film de trois heures est actuellement présenté dans des salles de la SRCM.Un film d'acteurs (anonymes méditants) sur Lalaji, "superbe", selon une fidèle abonnée du club.
"Il régnait une atmosphère exceptionnelle...on sentait la transmission !!!"
De quoi fiabiliser la filiation spirituelle de Chari et faire oublier les frasques des passages de pouvoirs entre les deux successeurs.
Quant à imaginer que la divine transmission puisse passer par là aussi, aux travers d'un film avec de simples acteurs... il faut bien admettre qu'il s'agit d'une force extraordinaire qui transgresse avec aisance tous les repères!
Cela montre, surtout et surtout, que le fanatisme développé sournoisement dans les têtes de ces pauvres abhyasis nourrit des processus d'autosuggestion qui les aveuglent et les déconnectent complètement de toute réalité.
Si le succès de ce film se confirme, ça pourrait leur donner des idées, et l'utilisation du web pourrait venir servir leur cause!
Mon cher Don, si internet peut servir la nôtre, ils se pourrait qu'ils en usent aussi.
Alors au boulot !

Martin

Alexis a dit…

@ Don
Le projet d’ashram à Armadale (achat du 7 décembre 2001) a finalement été abandonné au profit d’un terrain de 2,02 ha au 31 Dyer road à Bringelly (New South Wales – Australie).
Ce nouveau projet comporte un hall de méditation de 300 m², un réfectoire et une cuisine de 245 m², des dortoirs pour 30 personnes et 2 cottages, le premier pour le gardien et le second pour les VIP (Chari et qui ?), de 168 m² chacun…

@Elodie & Don
Ste trucmuche c’est société X ou Y et non pas sainte.
Quant à la CNIL, c’est un organisme utopiquement merveilleux mais bien peu efficace malheureusement, face à la déferlante informatique et à l’état policier d’aujourd’hui

@Peter
Les RG (renseignements généraux, pour 4d) sont particulièrement incompétents en matière de sectes ou dérives sectaires. Mais c’est loin d’être la première préoccupation de l’Etat, contrairement à ce que pensent certains adeptes ou abhyasis, le terrorisme et d’autres sujets les mobilisent beaucoup plus. Ceci expliquant cela…
Ainsi, je rappelle qu’à l’approche de l’an 2000, les RG avaient classé la SRCM parmi les rares sectes apocalyptiques à surveiller. Echo repris dans la presse de l’époque. Toutes les personnes un brin compétentes savaient que c’était une erreur des RG, à ma connaissance jamais corrigée officiellement.
Moralité : il ne faut surtout pas tenir compte de ce que disent les RG en matière de sectes, du moins pas sans discernement !
Tout le monde est fiché, mais pas plus les adeptes de la SRCM que les militants syndicaux ou politiques, voire les soi-disant « islamistes radicaux ». Donc il n’y a pas lieu de plus s’affoler qu’avant.
Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il ne faut pas s’en émouvoir, mais pas plus pour des croyances spirituelles que pour d’autres sujets.
Ainsi, on peut s’interroger sur les pratiques d’un Etat qui met sur la touche des personnes en raison de leurs croyances ou idéologie. C’est arrivé à certains abhyasis qui travaillent pour l’administration, alors que les RG ne savent même pas si la SRCM est un tant soi peu apocalyptique…
J’en profite pour ajouter que, si je ne me prive pas de critiquer la SRCM et Chari, je dénonce aussi vivement ces « chasses aux sorcières » que l’Etat (et d’autres) organisent.
Cela étant, restons lucides, certains abhyasis médecins ou psychothérapeutes, ne se privent pas de mélanger leur savoir académique avec leurs pratiques spirituelles, dans leurs meilleurs aspects comme dans les pires…
Comme toujours, rien n’est tout noir ni tout blanc. La grisaille règne sans partage...

Alexis a dit…

Quelques extraits des Discours de Chari des 2 et 7 février à Jabalpur puis à Kolkata :

« [Babuji] said it is easy to find a Master today, but it is extremely difficult to find a disciple.(…)
So I am tired, after all these years of Sahaj Marg, I confess to Babuji Maharaj, “Boss, I am tired. I have tried, tried and tried again, but your people, your abhyasis” — because you are His — “they listen not. They obey not. They follow not. They do not.” (…)
I say this because I remember here so many abhyasis — especially one sister who was very close to me, saying she was my sister, left the Mission about a year or eighteen months ago when her husband passed away. She said, “If Sahaj Marg is Sahaj Marg, how can my husband die? It is cruel. Such a man cannot be a guru or a god.” She just left. We have not seen her since. Many others, when they have a business loss, they leave the Mission. Many, when something happens that they don’t want to happen, they quit the Mission.(…)
We do nothing that is expected of us and we want everything that is promised by spirituality (…) »


Une fois de plus, le maître se plaint de ses disciples. Aucune autocritique, tout est de leur faute.
En ces temps de célébration de l’anniversaire de Lalaji, il n’est peut-être pas inutile de rappeler que Lalaji et ses prédécesseurs n’avaient pas du tout la même relation avec leurs disciples que le gourou Chari avec ses foules d’abhyasis.
Lalaji parlait d’associés ou de disciples, il entretenait une relation individuelle avec eux, et c’est lui (le maître) qui endossait l’essentiel de la responsabilité du travail spirituel.
Le gourou Chari a cru bon de démultiplier à l’infini la quantité de ses adeptes, s’adressant à des foules plutôt qu’à des individus. Il en décrit parfaitement ci-dessus les lamentables résultats. Dommage qu’il soit incapable de pratiquer l’autocritique. Certes, il n’est pas seul responsable du résultat, mais il en est co-responsable avec ses chers adeptes qu’il accuse.
Comment croire qu’il n’a aucune responsabilité dans le fait que les abhyasis croient aux miracles et quittent la SRCM quand ils s’aperçoivent que ces miracles n’ont pas eu lieu ? C’est bien parce qu’il leur a fait miroiter la perspective de miracles, parce qu’il prend la place d’un dieu dans leurs cœurs qu’ils sont un jour déçus.

Aujourd’hui, Chari paie les pots cassés de sa politique d’expansion. Jamais il n’est arrivé de telles déconvenues à Lalaji ou Babuji dans leur relation individuelle de maître à disciple. En même temps, ils ne promettaient pas de miracles et ne se prenaient pas pour Dieu.
Babuji a peut-être dit qu’il était difficile de trouver des disciples, mais il a dit surtout qu’il vaut mieux pas de maître du tout plutôt qu’un mauvais maître…

Anonyme a dit…

Bonjour,

@ Alexis...

Oui, je suis toujours précepteur pour l'I.S.R.C.

Je suis tout à fait d'accord avec toi,sauf que nous sommes dans un état de droit, et non pas dans une république bananière. Ne sombrons pas dans une paranoïa aigüe... ( Les Renseignements généraux ont autre chose à faire qu'a surveiller tous les groupuscules qui méditent) OK pour ça !

Quand, le législateur a prévu la création d'un organisme indépendant ( La C.N.I.L Commission Nationale Informatique et Libertés )pour éviter la création de fichiers non déclarés, le recoupement des fichiers, et surtout la possibilité de connaître les informations que l'on détient sur toi... Tu te dis que tu es tranquille, que l'Etat veille au grain pour qu'il n'y ait pas d'abus .

Sauf que c'est de" la poudre au yeux " - je ne sais pas si en Anglais on peut traduire par " bullshit" ou " peanuts" ... c'est juste pour nous faire croire que c'est pas important ...!

A l'époque les R.G étaient au courant de nos déménagements, et de nos voyages en Inde ( malgré le fait que nous ne soyions pas des activistes ou des terroristes )

Pourquoi pas ?
Les R.G surveillent !

Sauf que ce qui est bizarre... c'est l'absence de cette surveillance dans le dossier !!!

Peter