La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

16 octobre 2007

Le financement de Tiruppur

Rappelons nous que l'organisation des 80 ans de Chariji a débuté dans la plus totale confusion. Fin 2006, la Shri Ram Chandra Mission annonçait que les donateurs de 1200 $ seraient les premiers bénéficiaires du cadeau de Master. Une grossière erreur de communication, un fiasco lamentable.

Après l'insistance de Chariji à nous vendre "Whispers", les débordements de Vrads Sande au Danemark et de Lignano en Italie (vente aux enchères pendant le satsang par exemple), c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Tout le monde est interloqué par le montant du don à effectuer ainsi que l'emploi des mots "premiers bénéficiaires". Une vague de protestation sans précédent s'empare des abhyasis. Ils prennent enfin conscience que la Mission fonctionne à deux vitesses : celle des riches et celle des autres.

Après quelques hésitations, Chariji fait marche arrière. La participation aux festivités devient libre. Les donations sont destinées aux fondations régionales de la SMSF pour développer la Mission et ses activités. Les premiers donateurs auront la primeur du dernier livre de Master, "He, the Hookah and I".

C'est seulement lors des célébrations qu'on découvre que ce "cadeau" est en réalité un coffret de 18 DVD, soit 20 heures de discours de Chariji, sous titrés en 7 langues et accompagnés par un livret de leur transcription en anglais.

Retour à la case départ : il faut toujours financer Tiruppur. Après le marketing spirituel de Chariji pour "Whispers", on surfe sur la vague des collectors, les produits dérivés. Ainsi durant les festivités, on peut acheter en exclusivité un T-shirt spécial anniversaire ou un livre inédit de photos. "Timeline - Years of Love and Guidance" coûte moins de 30 $ et contient 300 pages de photos prises entre 1983 et 2007. Preuve que la Shri Ram Chandra Mission sait produire des publications bon marché quand elle le souhaite.

L'opération doit être restée déficitaire puisque de nouvelles souscriptions sont partout ouvertes pour "Whispers" et le "Hookah" dès le retour de Tiruppur. Leur date limite initiale est pourtant largement dépassée et une fois de plus il ne devait y avoir aucune exception. On solde les publications - 1000 $ le "Hookah" au lieu de 1200 auparavant - et il est livré sans son coffret en bois, seule exclusivité des premiers bénéficiaires. Quand la culture des produits dérivés remplace la spiritualité, un marché parallèle du coffret se met aussitôt en place.

Cela ne suffit toujours pas donc la Shri Ram Chandra Mission relooke le livre exclusif de la célébration et elle annonce la sortie de "And He marches on", une édition spéciale commémoration de son 80ème anniversaire, recueil de photos et de textes de Chariji entre 1983 et 2007 pour une cinquantaine de dollars.

Le Secteur des publications de la Shri Ram Chandra Mission, initialement destiné à diffuser les discours de Chariji, a beaucoup évolué. Les donations ne suffisaient plus donc on a effectué des cadeaux aux donateurs pour mieux les inciter à donner. Le mercantilisme a ainsi grignoté peu à peu le secteur des publications, mais il s'est vraiment professionnalisé depuis 2005. Les mécanismes sont invariants : proposer un cadeau aux donateurs avant une date fixée au préalable et reporter ensuite la date malgré les allégations contraires du début. Ce qui change en revanche, c'est la multiplication des produits dérivés et l'inflation vertigineuse des prix : photos, albums souvenirs, badges, T-shirt, etc.

Que nous réserve Lucknow 2008 ?

Elodie

11 commentaires:

Anonyme a dit…

"Face à l'échec du 21 septembre, la SRCM® va essayer de rameuter du monde pour la Journée des droits de l'Homme le 10 décembre prochain…"

Droits de l'Homme ET du Citoyen.
Le "ET du Citoyen" est passé à la trappe à dessein alors que c'était initialement inclu dans le projet de société pensé par les Lumières.

Pourtant, c'est essentiel : Pas de Droits de l'Homme sans Citoyens.

Cricri

Alexis a dit…

Les opposants indiens à Chari pourraient bien être beaucoup plus nombreux qu'il y paraît. Il n'y a pas que Navneet kumar ou Kasturi au nord, Raghavendra Rao et K.C. Narayana au sud.
Sur le blog d'Ashok Kumar Burra, on découvre une nouvelle organisation directement issue des enseignements de Babuji : la Shri Ram Chandraji Maharaj Seva Trust, implantée à Cuddapah dans l'Andhra Pradesh, au sud est de l'Inde, pas si loin de Chennai…
Cette organisation, dirigée par Shri T.V. Srinivasa Rao, enseigne aussi le Sahaj Marg mais refuse Chari comme successeur de Babuji et s'est dotée d'un autre nom et des statuts appropriés pour éviter tout conflit juridique.
Combien d'autres allons nous encore en découvrir ?

Elodie a dit…

Anonymous has left a new comment on your post "Long life to Sahaj Marg...":

i am an abhyasi, not from long, but long enough to say with conviction that my life has changed forever... and life means something which i had never realized and its only the grace of sahaj marg and my master.
master never forces anyone to buy things or donate.... but who are capable of doing so must do it for the benefit of our fellow brothers and sisters. thats only a humility one nurtures, if they wish to.
discussions in the negative way about the mission or the master is forbidden simply becau

Elodie a dit…

Shashwat a ajouté un nouveau commentaire sur votre message blog "Péché originel ?" :

Hi Elodie,

Great work that you published the sexual abuse case on your blog too.

If we can communicate in english, kindly get in touch with me on my email ID, directly or through Don (Canada). wanted to share some information with you.

Regards
Shashwat

Elodie a dit…

Hi Shashwat,
You can share all what you want with me by this blog, simply post a comment and say if you don't want that i publish it.
Affectionately,
Elodie

Anonyme a dit…

Salut..

Dans le blog de Ashtok Kumar Burra, il dit:

This age-old system of Yogic Transmission has ever been the very basis of Raj Yoga but during the later period, had almost been lost to the Hindus who were the real originators of it. It is now due to the marvelous efforts of my great Master Samarth guru Mahatma Ram Chandraji Maharaj of Fatehgarh that this long forgotten system has been revived and brought to the light of the day. Under this process, the Master by the application of his internal powers awakens and accelerates the dormant forces in the Abhyasi to action and diverts the flow of the Divine current towards his heart. The only thing for the Abhyasi to do is to connect himself with the power of the Master whose mind and senses are all thoroughly disciplined and regulated. In that case the Master’s power begins to flow into the Abhyasi’s heart regulating the tendencies of his mind also. But this does not refer to the old orthodox view about Gurudom. In our Samstha, we take it in the form of common brotherhood with a spirit of service and sacrifice.


Ensuite, apres avoir decrit le MIRACLE ou la MAGIE du Guru, il continue:


But then there is one difficulty. People are generally prone to take the impression of one who displays to them charming miracles. Though this capacity does develop automatically by effect of practice it can by no means be held as a criterion of Yoga. Besides, a true Raj Yogi never feels inclined towards it for the purpose of display. Miracles are however of two kinds, one of Divine nature and the other of the Material nature. The purpose of the former is always Godly, whereas that of the latter is worldly.


Alors, leurs miracles sont "OK" mais les miracles des autres comme le "MYSTERE" de la CONFESSION et le pardon des peches des Catholiques...Ils disent que ce n'est pas "possible" et que personne ne peut pardonner les peches d'un autre...Mais enleves les "samskaras" , ca c'est "NOTRE" miracle et alors est POSSIBLE. Aucune preuve demande ni donne...

Ils sont prit au piege (intellectuel) avec leurs attaques sur les autres religions et sur les tendences humaines et naturelles, et ne peuvent pas defendre leurs "MIRACLES" sauf avec "contradiction"...

La fin de l'intellect est le PARADOX, pas la contradiction...


Don...

Anonyme a dit…

Salut elodie...

Si quelqu'un veut communiquer avec un ou une autre, SVP, ne le faisez pas a travers une troisieme personne, mais directement ou preferement sur les blogs, ouvert a tous.

Les conversations "secretes" deviennent rapidement "conspiration" et ne servent pas a repandre la "VERITE"...

Don

Anonyme a dit…

"i am an abhyasi, not from long, but long enough to say with conviction that my life has changed forever... and life means something which i had never realized and its only the grace of sahaj marg and my master."

I just hope that your master is god. You are following the process that I described in my ex-blog: First, people get amazed and convinced by the experience they have, then they submit and here start the second step of the process, which is enslavement. Please experiment it sincerely the next ten or twenty years, and then you will remember these blogs and consider what you could not understand more seriously.

"master never forces anyone to buy things or donate.... but"
As you say, he never forces anyone but. The Sahaj Marg of Chari is full of buts, and each time we had abhyasis coming to these blogs for testifying or discussing with us, we invariably read buts in their arguments. They need all these buts because they deny the reality that they have in front of their eyes. They are compelled to do so: Their experience is so good that they can't reject it. This is pleasure, not spirituality. The ways of having someone do something can be very subtle, and I think that we have shown how viciously subtle the mind manipulation system of the SRCMtm is. Chari does not force you to give your money, but you do it. This is not a normal behavior in today's world: Nobody gives his money like that. You do it because you are convinced that you have to do so, whatever the reason: Service to the 3M, devotion to the master, etc. Or as you say, "for the benefit of", and where you are wrong is in thinking that this helps your fellow brothers and sisters (I would prefer that people say sisters and brothers, I'm sorry but this is European knighthood that has remains in etiquette). The benefit is for the missiontm, not for the slaves. The only benefit that you should encourage as an aspirant is the spiritual one. So stop giving your money and encouraging the weakness of Chari - a weakness in which he has trapped everybody. Rather focus on making pressure on Chari so that he serves god within people, for this is the only benefit that is to be accepted from the "mission".

Cricri

Anonyme a dit…

"Les opposants indiens à Chari pourraient bien être beaucoup plus nombreux qu'il y paraît."

En France, il y avait aussi la Section Regionale de la Conchyliculture de la Mediterannee (SRCM) qui s'etait lancee dans le meme genre d'elevage. http://bouzigues.fr/musee/francais/musee-conchyliculture.html
Les palourdes d'un cote, les moules de l'autre, ca ressemble furieusement a un satsang.

Cricri

Alexis a dit…

RE… VO… LU… TIO… NAIRE… !

Chari a découvert l'écologie. Les abhyasis regardent émerveillés.
Sachez le : en septembre dernier à Kolkata, une jeune femme tend à Chari une serviette en papier. Il s'en sert puis la met dans sa poche parce qu'elle n'est pas sale et peut resservir. Et il ajoute cette phrase mémorable : combien d'arbres ont été coupés pour la fabriquer ?
Commentaire du rapporteur : "Etre avec notre Maître est en soi un enseignement du fait que ses propres actions et ses propres mots nous enseignent comment nous devrions mener notre vie. Ainsi donc, lorsque nous sommes avec Lui, nous devrions faire l'effort d'observer ces choses venant de Lui et de nous en imprégner plutôt que de nous soucier d'aspects matériels (…)."

Révolutionnaire, je vous dis !
Chari vient de découvrir l'écologie. Il invente enfin un Sahaj Marg durable (Sustenaible Sahaj Marg).
Ne voilà-t-il pas qu'il faut un Grand Maître spirituel pour que les adeptes du Sahaj Marg s'intéressent à l'environnement et s'émerveillent de cette découverte.
Il était temps…

Alors qu'il suffit de sortir dans les rues de Delhi ou de Bangalore pour s'apercevoir que notre planète est menacée, Chari a du découvrir cela récemment dans les hautes sphères de la "région centrale".

La notion de développement durable existe depuis plus de 20 ans. Les états membres de l'ONU tentent depuis des années de parvenir à un accord écologique mondial. Les droits à polluer s'échangent sur les places boursières du monde entier. Al Gore et le GIEC viennent d'obtenir le Nobel de la paix. La France fait son Grenelle de l'environnement… et les abhyasis s'émerveillent soudain de la dernière trouvaille de leur gourou !

Chari n'a pas inventé l'eau chaude (on ne le lui a pas demandé), mais bientôt il inventera le fil à couper le beurre. Et les abhyasis du monde entier applaudiront à ce miracle. Ils entreront en transe et se prosterneront à ses pieds…
Mieux vaut en rire !

4d-don a dit…

Salut a Tous...

Les "businessmen" sont maintenant les "environementalistes"... Il's vont sauver la planete de leur Pollution!!

Le projet a Santosh, president de Lotus Hotels (hotels et 2 restaurants) a Austin, Texas est aussi le plus "sustainable" au monde parce qu'ils sont tous "parfaits", ces businessmen "SAHAJ MARG". lol

La Mission est bonne pour le tourisme et Santosh en profite avec le Ranch (bar SM-brand) et ses hotels...c'est du Capitalisme Spirituel. Bientot, on fera la meditation dans les HOTELS LOTUS...lol

Pour le pauvre qui dit qu'on lui force jamais de "donner de l'argent", peut etre n'a il (elle) jamais entendu parler de "commerciales". Le marche commerciale ne force jamais personne a "depenser" mais les MacDonald's du monde font fortune en vendant "du poison" pour les consommateurs et la planete.

Le SAHAJ MARG c'est comme l'eglise catholique avant la REFORMATION et la RENAISSANCE. Le pouvoir du Vatican a ete reduit, et le SRCM va se voire reduire plus vite que ca a cause de L'INTERNET...

VIVE LES INFONAUTES...

Don