La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

29 juillet 2009

Les courants du Sahaj Marg

J’ai été interrogé voici quelques temps par un internaute belge sur la manière de contacter un groupe non sectaire enseignant le Sahaj Marg : « Je suis à la recherche d'un groupe français ou belge non sectaire enseignant le Sahaj Marg et totalement indépendant de la Shri Ram Chandra Mission. »

Je ne répondrais pas ici en donnant des contacts, mais en essayant de faire le point sur les divers courants qui se réclament du Sahaj Marg, en laissant à chacun le soin de déterminer s’il s’agit ou non de groupes sectaires. D’ailleurs, le Sahaj Marg ne porte-t-il pas en lui-même les germes du sectarisme ? La vigilance doit être permanente…

Le courant le plus répandu est la Shri Ram Chandra Mission de Chari, c’est celui qui fait l’objet des plus importantes questions en matière de sectarisme. Pour ma part, je dirais en un mot que son gourou Chari cultive une dépendance malsaine de ses adeptes dans un but qui semble n’avoir d’autres objectifs que la recherche du pouvoir et de l’argent.

Son opposition la plus marquée est dirigée actuellement par le petit-fils de Babuji, à la tête de la SRCM de Shahjahanpur, en conflit juridique avec Chari pour la détermination du véritable patron de la SRCM et du Sahaj Marg depuis la mort de Babuji. D’après de nombreux témoins, les enfants de Babuji ne se sont intéressés à sa doctrine que dans les dernières années qui ont précédé son décés, ce qui laisse dubitatif sur leur véritable intérêt. L’opportunisme financier pourrait y avoir une place de choix.

Un autre courant plus confidentiel mais très structuré est celui de KC Narayana, fils du Docteur KC Varadachari (fidèle parmi les fidèles de Babuji), qui a pris ses distances d’avec la SRCM de Chari depuis 1991. L’ISRC enseigne le Sahaj Marg, sous la double influence de Babuji et de Varadachari, un peu partout à travers le monde.

Un dernier courant plus informel gravite autour de la personnalité de Kasturi Chaturvedi, déclarée Sainte par Babuji lui-même, à Lucknow. Sa position vis-à-vis de Chari et des descendants de Babuji fluctue au cours du temps, mais elle se réclame dans la plus pure tradition du Sahaj Marg de Babuji.

Ces deux derniers courants paraissent moins importants, moins conflictuels que les précédents et donc, probablement, plus fidèles aux enseignements de Babuji. Ce sont aussi les plus difficiles à contacter puisque moins bien représentés, mais ils sont présents sur le web pour ceux qui cherchent bien. Leur éventuelle croissance dans un avenir plus ou moins éloigné les amènera aux mêmes risques de dérapages que les précédents, il ne faut pas se leurrer.

Enfin, il faut citer les multiples groupuscules répandus un peu partout, issus de l’enseignement de Babuji, qui n’ont suivi aucune personnalité particulière du Sahaj Marg, qui poursuivent à leur manière l’enseignement qu’ils ont reçu et qui deci delà vont à la rencontre de vieux précepteurs remarquables. Peut-être sont-ils finalement les moins aliénés de tous…

Reste la question, à mes yeux essentielle : a-t-on vraiment besoin du Sahaj Marg pour méditer ?


Alexis

2 commentaires:

4d-Don a dit…

Alexis...

Tu dis:

Reste la question, à mes yeux essentielle : a-t-on vraiment besoin du Sahaj Marg pour méditer ?

Pourquoi méditer avec le Sahaj Marg et ses "controverses" et ses penchants "sectaires" et spiritualistes qui prétent être un "Raja Yoga" mofifié". Pourquoi pas aller directement à la source (le DIVIN) ou aux SYSTEMES (Raja Yoga)?

C'est probablement parce que le Sahaj Marg est appelé: "NATUREL" ou "facile" et que " la transmission" est "vendu" comme si les "abhyasis n'ont rien a faire et que le MAITRE fait tout pour le Progrès de ses "brebis"... Les gens sont paresseux et 'pre-occupés" avec leurs petites carrières et n'ont pas le temps de lire même le materiel du Sahaj Marg, et les discours de Chari...

Alors!! C'est la condition HUMAINE moderne qui permet aux "salesmen" et aux "businessmen" de re-emballer leurs "produits" SPIRITUALISTES processés, manufacturés et inventés et le vendre comme de la "spiritualite"... Un produit qui semble avoir été volé de la société de Babuji et ré-enregistré en Californie, USA...

Les abhyasis encouragent les activités immorales et qui manque de sens éthique de la Mafia Spirituelle qu'est devenue le SRCM (California-1997). Et tout ça afin de "realizer le DIVIN.

C'est un peu triste à voire!


Don...

Anonyme a dit…

"Pour ce qui est de Chari.. sa position , après le décès de Babuji n'a été contesté ni par Kasturi, ni par Narayana ( quelque soit le mot que l'on donne à cette fonction )
Ensuite , Narayana a quitté la SRCM ( en 1992 ) suivi par Kasturi .( 1995 )

Lorsqu'on fait cette lecture des évènements, on perçoit le côté humain du processus :

1 / Babuji s'est trompé en confiant la SRCM à Chari
2 / Narayana et Kasturi se sont trompés en suivant Chari

Mais, il y a un espèce de - sacrilège - de déclarer que Babuji a pu se tromper... ! Pourtant il était - aussi - humain ... comme nous tous .Alors plus de 20 ans après on décortique les discours ... on accuse les abhyasis ( c'est vous qui avez fait ce Chari là ), même si ce n'est pas faux, cela me semble partial ...Si on transpose ce raisonnement à un dictateur ( Hitler, Pinochet ) cela ne nous mènera pas très loin ..

Je pense que la vérité est très humaine :

- Un père avait trois enfants ( dont un qui était son préféré pour la conduite des affaires ), le préféré a pris la succession du père ( nommé par lui .. ) , sachant que c'était un commercial , il a pris l'affaire familiale spirituelle comme une entreprise... il est maintenant présent sur tous les continents ( bref.. la réussite ! )

Sa soeur et son autre frère ont pris leurs distances. - avec lui et entre eux -...( en prétendant détenir le message du père dans toute sa pureté originielle ! ) Comme si c'était possible ... !

Et le préféré , a plus de 80 ans , fait un discours en disant : " On a priviligié la quantité sur la qualité " . Comme si c'était un scoop .. ! Quand on entend le Président des U.S.A dire : " J'ai foiré .. ! ", on attend que le chef d'une organisation spirituelle puisse faire un retour sur lui et dire la même chose . Mais ce n'est pas possible, car dans les hautes sphères il se développe un ego tellement subtil que ce simple constat est impossible .

Narayana répand l'enseignement de Babuji suivant sa personnalité ( son côté humain ), et je suis sûr que Kasturi fait de même.

Sachant que le côté humain restera jusqu'à la fin , je ne crois pas que l'on puisse répandre l'enseignement de Babuji dans toute sa pureté originelle... !

Voilà rapidement le fruit de mes réflexions ! "

J'ai fait un copier coller d'un mail adressé le 10 Juin 2009 à une personne qui méditait ( Sahaj Marg ), et qui m'affirmait que cet enseignement était l'enseignement de Babuji dans toute sa pureté ... !

Peter