La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

11 mars 2013

Sahaj Marg, Inde et Indiens

ENGLISH TRANSLATION

Un texte d'Alexis :

Diaspora : les Indiens d’outremer
Quel est le pouvoir de séduction de la SRCM en dehors du public d’origine indienne ?

L’Inde c’est 93% des sympathisants du Sahaj marg, 82% des cotisants, 68% des pratiquants réguliers et 55% des précepteurs.
Côté financier, l’Inde c’est 67% du chiffre d’affaire de la SRCM de Chari, 62% du patrimoine hors foncier, mais c’est aussi l’essentiel du foncier.
L’Inde c’est environ un millier de centres de méditation contre 102 outremer, c’est aussi 140 à 200 ashrams selon la Mission contre 17 outremer, et c’est encore 2 centres de formation (CREST), 2 centres de retraite, une école (LMOIS) et le siège mondial de la Mission (BMA).

Alors que reste-t-il donc de la Mission à l’étranger ? Pas grand-chose !
L’Europe, l’Amérique du nord avec les USA surtout, un peu le Moyen-orient et la péninsule malaise, la corne sud africaine avec Madagascar et Maurice, trois fois rien dans l’Océanie…
Six pays de la diaspora indienne comptaient plus d’un million de ressortissants d’origine indienne en 2002 : la Birmanie, les USA, la Malaisie, l’Arabie saoudite, le Royaume-Uni et l’Afrique du sud.
Deux tiers de la diaspora indienne mondiale est concentrée dans les zones suivantes : 5 millions dans la péninsule malaise, 3 à 4 millions au Moyen-orient, 2 millions dans la corne sud africaine, presque autant aux USA, plus d’un million au Royaume-Uni.
Etrange parallélisme entre effectifs outremer de la SRCM et diaspora indienne…

Creusons les choses un peu plus, voulez vous :
Historiquement, à la fin des années 60 et au début des années 70, lorsque la Shri Ram Chandra Mission a débordé des frontières de l’Inde, elle s’est épanouit principalement dans la péninsule malaise et dans la corne sud de l’Afrique, régions de peuplement indien très ancien avec la première vague d’émigration du XIXème siècle : recrutement de main d’œuvre bon marché suite à l’abolition de l’esclavage au sein de l’empire britannique en 1833-34.
La deuxième vague migratoire s’est produite beaucoup plus tard, après l’indépendance, dans la seconde moitié du XXème siècle. Elle concernait des indiens qualifiés partant pour les pays développés, c’est la génération Chari, exilé un temps en ex-Yougoslavie. La troisième vague a débuté au milieu des années 70, avec le choc et le boom pétroliers, vers les pays du Golfe qui recherchaient des travailleurs temporaires peu qualifiés. La quatrième et dernière vague a commencé dans les années 90 avec la mondialisation, l’ouverture économique de l’Inde et le potentiel des marchés de destination.

Ce n’est donc pas un hasard si le Sahaj marg prolifère d’abord en Malaisie, à Maurice ou en Afrique du sud. L’ashram de Lenasia est un des plus anciens ashrams étrangers, par exemple. Dubaï et les autres pays du Golfe se distinguent beaucoup plus tard…
Babuji et Chari effectuent leur premier voyage aux Etats-Unis en 1972. Au milieu des années 80, Chari se plaint que le nombre d’abhyasis n’a pas progressé. En 2003, il réclame que les indo-américains fassent un peu de place aux américains natifs au sein de la Mission…
Entre les deux, la population indo-américaine s’est constituée sur la quatrième vague d’émigration : les USA comptent 800 000 ressortissants d’origine indienne en 1990, 1,7 millions en 2000 et 2,3 millions en 2005 ! Parallèlement, la SRCM se développe : en 1995, déjà 50% des précepteurs sont d’origine indienne. En 2007, deux tiers des nouveaux précepteurs le sont aussi. Et Chari s’inquiète à juste titre du sort des Américains natifs…
Dans le top 50 des plus gros donateurs d’outremer à la Shri Ram Chandra Mission indienne, 34 sont d’origine indienne, et plus précisément 31 sont indo-américains. Les trois premiers d’entre eux ont contribué pour plus de la moitié des dons.
La plupart sont à la tête de start-up dans l’informatique hard ou software, ou bien dans la production de médicaments génériques. Les Patel du Gujarat détiennent près de la moitié de l’hôtellerie américaine.
On retrouve ainsi toute la nouvelle middle class indienne, en moyenne plus diplômée, plus travailleuse et mieux rémunérée que les Américains natifs, mais aussi une génération d’expatriés déracinés et tiraillés entre leurs origines et la modernité.

La très grande majorité des abhyasis de par le monde sont indiens ou d’origine indienne. Il semble donc que ce ne soit pas un hasard si la SRCM se développe essentiellement dans les zones d’immigration indienne, elle a toutes les difficultés du monde à vraiment se développer ailleurs.
Chari fut le premier homme de la diaspora du Sahaj marg ! Ce n’est pas un hasard si son successeur, Kamlesh Patel, est indo-américain…

Mais je vous entends déjà récriminer. Et l’Europe alors ? Il oublie l’Europe ! Il raconte n’importe quoi…
Eh oui, l’Europe est l’exception. Seule l’Angleterre est un lieu de forte immigration indienne, les autres pays comptent peu de population indienne, et pourtant la Mission s’y est développée.
Certes, c’est vrai pour la France et le Danemark, un peu aussi en Suisse et en Allemagne, mais c’est à peu près tout. Partout ailleurs, les effectifs sont réduits et progressent peu, voire stagnent ou régressent…

Bref, hormis une poignée d’illuminés, le Sahaj marg n’a jamais conquis que des Indiens… et comble du paradoxe, des Français et des Danois.
Son pouvoir de séduction – celui de la SRCM, du Sahaj marg et/ou de Chari – se cantonne aux Indiens, il est assez pitoyable ailleurs. Mais Chari a réussi à séduire des Danois et des Français…

Alexis

Liens :

15 commentaires:

Elodie a dit…

A lire, un commentaire sur le suicide et la méditation.

Elodie a dit…

Bonjour Alexis,
Comment expliques-tu cette forte adhésion des Suisses, Danois et Français ?
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

@ Elodie,
Très bonne question, je me la pose aussi… C’est une des raisons de mon article, si tu as des propositions je suis preneur…
- La France fait le 1er score européen devant l’Allemagne, avec 15 à 20 abhyasis par million d’habitants
- Le petit Danemark atteint 100 abhyasis par million d’habitants, et la Suisse 50…
C’est donc bel et bien le trio de tête, mais pourquoi ? mystère !
Chari n’aime pas les Français trop frondeurs à son goût : ils ont trop aimé Kasturi et André poray. C’est un des fiefs de ses opposants, mais aussi sa base…
Babuji parlait du Danemark comme d’un lieu de renaissance de la spiritualité. Sharad (petit-fils de Babuji) nous dit que des Danois avaient déjà pris fait et cause pour Chari en 1982…
C’est bien compliqué !
Appel aux bonnes volontés : qui peut apporter un/des éléments d’explications ?

4d-Don a dit…

Alexis et Elodie...

Leurs chiffres (du Sahaj Marg) ne sont pas très épatants si on compare les chiffres de croissance des Musulmans en Europe ... Ils sont vraiement un tout petit Culte de la Personalité, qui communiquent avec les esprits des morts via une Médiume anonyme ...

Selon Alexis...

Suisse 7.9 millions avec 50 abhyasis par million d'habitants, donc 395 abhyasis Suisse.

Denmark 5.5 millions avec 100 abhyasis par million d'habitants donc 550 abhyasis au Denmark.

France 65.4 millions avec 15 a 20 abhyasis par million d'habitants, donc 980-1308 abhyasis en France.

Allemagne 81.7 millions d'habitants.

Je suis certain qu'il y a plus de "trekkies" ...

Don

Alexis a dit…

Après avoir donné plus de 10 millions de dollars US à la SRCM et à la SMSF entre 1999 et 2010 via la Lachimi Foundation, Madhava Reddy a effectué une nouvelle donation de 1, 85 millions en 2011.
Premier donateur outremer, Reddy l’indo-américain président fondateur de la start-up HTC Global Services, n’est pas prêt d’être détrôné et mérite bien sa résidence secondaire dans l’enceinte du Babuji Memorial Ashram accordée par Chari.
L’abolition des privilèges n’est pas pour demain dans le monde réel comme dans celui de la spiritualité façon SRCM de Chari ! Surtout quand les privilèges s’achètent aussi cher…
Bill Gates sait ce qu’il lui reste à faire s’il veut mettre fin aux critiques de Chari : il y gagnerait peut-être même le droit d’ouvrir un pavillon pour Sidéens au sein du BMA parrainé par Chari ! Mais on le sait, Chari n’aime pas l’argent ni surtout ce qu’il apporte et confère…

Alexis a dit…

Beaucoup de gens discutent avec Babuji ou rêvent de lui (voir 4d-Don).
AFLM, la médium française anonyme est la plus célèbre d’entre eux aujourd’hui, à cause de la diffusion de Whispers par la SRCM de Chari (sortie du 5ème volume prévue pour l’anniversaire de Babuji).
Chari, en tant que maître du Sahaj marg, est la plus célèbre des personnes qui n’arrive pas à discuter avec Babuji.
Sharad Chandra, l’aîné des petits-enfants de Babuji a donc posé la question à son grand-père le 10 mars 2013 (at 3.40 a.m. IST, c’est précis):
- Sharad : “Many people claim that Rev. Babuji come in their dream”
- Rev. Babuji : Mukt atmaiyen kabhi khwabon mein nahi aatin. Jab Kabhi aisi hastiyan kuch chuninda logon ko rahnumai karna chahti hain to dil mein prerana deiti hain aur us ko anjam deney key liye halat paida karti hain (Liberated souls never appear in dreams. Whenever such personalities wish to guide selected people, they provide inspirations in their heart and create circumstances for implementation).
Le 14 mars, le compares de Sharad, SC Kishore, ajoute : "Those claiming as having seen Rev. Babuji Maharaj in dreams and telling others, are actually misleading them and are propagating to prove how close they were with Him and still continue to be so.”
On marche vraiment sur la tête…

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
La lecture du Voyage infini de Soeur Kasturi (Anant Yatra) m'a beaucoup fait réfléchir. On y voit Babuji inter-communiquer avec Lalaji et aussi surtout avec Swami Vivekananda.
Soeur Kasturi elle-même parle du Monde lumineux, même si elle s'opposait au livre de la médium et de Chari.
Apparemment, et contrairement à ce que je croyais bien naïvement, les inter-communications, les rêves de Babuji et le monde lumineux ou Région centrale sont des choses inhérentes au Sahaj Marg depuis sa création.
En ce sens, Whispers renoue avec une tradition bien ancrée à la SRCM. C'est dérangeant, au moins cela m'a beaucoup dérangée, mais c'est un fait.
Bien affectueusement,
Elodie

4d-Don a dit…

Salut a toutes et tous...

Cri cri a compilé plusieurs inter-communications de Babuji avec les "esprits" dans son journal ...

On peut en voire et lire plusieurs ici:

Autobiography of Ram Chandra:

http://autobiographyoframchandra.blogspot.ca/

Don...

Alexis a dit…

@ Elodie,
Tu nous ferais pas un petit coup de déprime ? Je me trompe ???

Elodie a dit…

Bonjour,
Whispers contient une idéologie que j'abhorre. Je croyais qu'elle était réservée à Chari et sa bande.
Avec Anant Yatra, je dois reconnaître que Babuji et Kasturi partageaient cette idéologie.
Sharad aussi. Ils se disputent la primauté, mais le discours est globalement le même partout.
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

Cette nuit j’ai fait un rêve.
J’étais dans un autre monde. Un monde où tous les bruits n’étaient que murmures et chuchotements. Un monde où la lumière était différente… plus lumineuse.
Tout était calme et serein, mais il y avait du monde, et du beau monde. J’ai cru apercevoir Krishna, Mohammed et Jésus en grande conversation.
Vivekananda s’est approché de moi, il m’a souhaité la bienvenue et m’a présenté Lalaji, Babuji, Kasturi et le docteur Varadachari.
Babuji m’a chuchoté qu’après Chari et Sharad, une femme deviendrait le maître incontesté et incontestable du Sahaj marg.
Puis Kasturi s’est approchée et elle a murmuré à mon oreille que la prochaine maîtresse du Sahaj marg s’appellerait E L O D I E (c’était le 21/03/2013 à 03h47mn GMT). J’étais terriblement jaloux !
Et puis soudain je me suis réveillé…

Elodie a dit…

Bonjour Alexis,
J'entends déjà 4d-Don :"Mieux vaut en rire (...)".
personnellement, trop impliquée, je me sens incapable de faire preuve d'humour.
Bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Bonjour Elodie,

Oui il s’agit bien d’une idéologie.
Une idéologie se caractérise par sa capacité mobilisatrice et non pas par sa justesse !
Rien d’étonnant à considérer que les adeptes d’une même croyance en partage le fondement aussi délirant soit-il !
.
« L'idéologie, c'est ce qui pense à votre place » J-F Revel.
« L’idéologie déforme en prenant forme » Edgar Morin.

Cette idéologie que tu abhorres a sans doute laissé quelques traces de ton ancienne pratique et ce que tu éprouves aujourd’hui souligne l’ambiguïté, déjà évoquée, du nom de ton blog.

Le Sahaj Marg revendique aussi son paradis, le Monde Lumineux, aucune religion de saurait prospérer sans cette même promesse.
Cette idéologie qui pense à la place des abhyasis, les déforme et les enferme dans la logique d’une idée (= idéologie) dont ils ont beaucoup de mal à se libérer.

Affectueusement,

Martin

4d-Don a dit…

Élodie et Alexis...

Les gens soit-disant "modernes" communiquent avec les "esprits" de personnes décédé(e)s parce qu'ils ne savent pas communiquer avec les divers royaumes de La Nature ou de La VIE, directement. Nous, les humains pensons être les seuls qui soient conscients!!

Et si tout l'univers était conscient? Si toute la Nature était plus ou moins consciente? Le royaume mineral serait conscient à un niveau élémentale (atomique et moléculaire), le royaume végétale, le serait a un niveau cellulaire.
Le royaume animal (dont nous les "HUMAINS" faisons part), serait conscient au nivau instinctif (un chien sait instinctivelement qu'il a une jambe), et nous les humains le seraient au nivau intellectuel (abstrait..ie Un être humain sait qu'il sait qu'il a une jambe)

Si tout est plus ou moins conscient, (Si la Nature ou la VIE est consciente), nous pouvons peut-être communiquer avec l'esprit de la NATURE et de la VIE directement comme nous disent les spiritualités aborigènes ou indigènes, qu'on appele "primitives" ... pendant que plusieurs adhérants à nos religions soit-disants plus "avancés" communiquent avec les esprits des morts ...

Qui est plus spirituel?? Qui est plus "moderne"

Don...

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Les gens modernes communiquent avec les "esprits" et rêvent du paradis.
N'est ce pas plutôt le signe qu'ils sont incapables de communiquer avec les vivants et qu'ils refusent la vie ?
Toute celle idéologie me semble caractériser une profonde inadaptation.
Bien affectueusement,
Elodie