La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

19 mai 2014

Le Sahaj Marg dès l’âge de 12 ans


Le message envoyé par Alexis confirme s’il en était besoin que Chari et la SRCM n’attendent pas que les enfants atteignent l’âge de la majorité pour les pousser vers le Sahaj Marg.
« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »

Alexis a dit :
Je vous fais part d’une lecture qu’on m’a signalée dans Constant Remembrance de janvier 2014 (volume XXX, N°1, Grow Together in Sahaj Marg), où Chari dialogue avec les 3 groupes français à distance.
“ (…) So, parents, please guide your children properly and expose them to Sahaj Marg. Don’t leave them at home and go for meditation. They must be part of your life. That way the children grow very fast. I have here children in the Omega School clamouring to become abhyasis even when they are twelve. We have to create that sort of longing in children so that they become, naturally, abhyasis. (…)”

Traduction : Aussi, vous parents, s'il vous plaît guidez vos enfants correctement et exposez les au Sahaj Marg. Ne les laissez pas à la maison pour aller méditer. Ils doivent faire partie de votre vie. De cette façon, les enfants grandissent très vite. J'ai ici des enfants de l'école Omega qui réclament de devenir abhyasis alors même qu’ils ont douze ans. Nous devons créer ce genre de désir chez les enfants afin qu'ils deviennent, naturellement, abhyasis.

N’hésitez pas à relire :
http://srcmsmproject.blogspot.fr/2014/01/le-sahaj-marg-et-lenfance.html

Elodie

10 commentaires:

Frodon a dit…

Bonjour,
Il y a un aspect qui me semble important et que je n'ai pas encore lu sur ce blog (sauf erreurs)
: c'est la manipulation des adeptes qui, après avoir suivi un certain nombre de pseudo-thérapies, sont persuadés avoir reçu un don de guérison. Je pense que cette particularité des groupes orientalisants (hindouistes et
bouddhistes) est la plus dangereuse. Elle existe aussi dans les clubs d'Arts Martiaux.
J'ai trouvé un autre lien entre ce qui est dit par Chari sur les écoles du Sahj Marg et RYE l'association récemment agréée par l'éducation nationale pour la pratique du yoga dans les écoles françaises : les deux associations citent les pédagogues français notamment Maria Montessori. Or il ne semble pas que ce qui est pratiqué dans les ashrams SRCM soit inspiré par ces chercheurs en pédagogie. Les adeptes SRCM se servent de RYE pour pénétrer les familles (ouvertures de cours de yoga aux familles avec jeunes enfants) et l'école en France dès la maternelle. Parents, soyez plus que vigilants, et défendez notre école publique laïque. La majorité des personnes endoctrinées dans les groupes à fonctionnement sectaire et privation de liberté l'ont été dans leur jeunesse. Les enfants sont la cible de la SRCM, car le cerveau se développe jusqu'à 25 ans et la personnalité très malléable.

Elodie a dit…

Bonjour Frodon,
Avez-vous des exemples précis sur ces abhyasis "persuadés de posséder un don de guérison" ? Ce serait intéressant de développer ce thème si vous avez des éléments d'information à nous apporter.
Je ne connais pas RYE : cette association est-elle une émanation de la SRCM ? comment les abhyasis l'utilisent-ils ? Ils la détournent de ses objectifs ?
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

@ Frodon & Elodie,
Je ne sais pas si les membres de la SRCM croient "avoir un don de guérison"... mais ils sont nombreux à pratiquer diverses techniques aux bénéfices thérapeutiques pas toujours évidents !
Il n'est peut-être pas inutile de rappeler qu'on ne doit pas arrêter 1 traitement parce qu'on utilise des médecines alternatives.
Il faut faire les 2 : les résultats de la tristement célèbre méthode Hamer sont là pour rappeler qu'on risque la mort...
Chari l'a bien compris, lui qui ne crache pas sur la médecine allopathique !

Alexis a dit…

Suite au message de Frodon, je vous renvoie à l'un de mes articles : Les guérisseurs du Sahaj marg.

Alexis a dit…

Anonymous has left a new comment on your post "Le Sahaj Marg et ses composantes essentielles":

(J'ai du choisir "Anonymous" car je n'utilise pas les réseaux sociaux mais mon nom est Françoise)

J'ai personnellement été impliquée dans le SRCM pendant un dizaine d'années, jusqu'en 2003. Je pratiquais, je me suis rendue 3 fois dans l'ashram principal en Inde, j'ai rencontré le "maître", et j'ai été préceptrice pendant environ 4 ans. J'ai finalement renoncé à ma pratique et à mon préceptorat parce que la discipline quotidienne de la pratique ne me convenait plus. J'ai eu besoin d'être plus paresseuse et plus informelle dans mon rythme de méditations. Cela étant dit, je ne remercierai jamais assez le Sajaj Marg pour avoir croisé ma route. C'est une démarche qui m'a appris à me rencontrer moi-même en toute sérénité et, plutôt que de m'attirer vers une utopie, m'a appris mieux que jamais à joindre une certaine aspiration spirituelle avec la vie bien réelle.

Alors oui, il y a chez certains (pas obligatoire) la dévotion et l'abandon au maître physique mais ceci est notamment culturel. En Inde, même l'élève de tabla appelle son professeur un guru et lui est infiniment dévoué. C'est vrai que certains occidentaux prennent la voie de cette dévotion, mais le Christ était un être humain (magnifique semble-t-il mais un être humain tout de même) en qui les chrétiens voient Dieu. Si c'est pas un guru spirituel, ça ! Et puis, dans le catholicisme, même les prêtres sont dits être investis de certains pouvoirs divins, non ? Notamment quand ils effectuent des sacrements. Et le sermon, c'est la parole du prêtre que tous les fidèles sont sensés gober... Au Sajaj Marg, j'ai bien plus appris à m'écouter moi-même que dans mon éducation chrétienne... Le maître dont j'ai le plus entendu parler au Sahaj Marg, c'est notre maître intérieur à chacun.

Alors oui, il m'est arrivé de croiser des abyasis (méditants) allumés, d'autres plaçant dans toutes leurs phrases : "Le maître a dit que...", mais j'ai vu la même chose dans des camps chrétiens quand j'étais jeune. J'ai notamment le souvenir d'une nonne totalement déjantée.

Bref, le SRCM ne m'ayant jamais extorqué d'argent, ni cherché à m'éloigner de mon milieu ni de mon travail (au contraire), ni cherché à me mettre sous l'emprise mentale de quelqu'un, ni cherché à m'empêcher de renoncer au Sajaj Marg quand je l'ai quitté, je ne comprends pas très bien pourquoi certaines personnes veulent absolument y voir des dérives sectaires.
Des dérives dues à des personnes, je n'en ai pas connu mais il doit y en avoir, c'est tout de même un mouvement d'une certaine ampleur internationale, donc c'est inévitable et il est nécessaire que les familles concernées y soient très vigilantes, mais de telles dérives sont malheureusement le lot de tous les mouvements spirituels, non ? Les catholiques, musulmans et juifs ont leurs dérives aussi, dont certaines très graves (pédophilie, terrorisme...) Ce n'est pas pour autant qu'on les traite de sectes. Bizarremnt d'ailleurs, les dérives des grandes religions, on les qualifie de diverses manières mais rarement de "sectaires"...

Alexis a dit…

@ Françoise,
Je poste ton commentaire sur le blog d'Elodie (http://pourquevivelesahajmarg.blogspot.com), tu ne devrais pas manquer de réactions et commentaires.
Ma 1ère réaction perso est de te dire que je partage l'idée que les "grandes religions" ont de multiples dérives sectaires, tout comme le Sahaj marg...

Alexis a dit…

@ Françoise,
Les dérives sectaires ne sont pas l’apanage du Sahaj marg et des mouvements spirituels, dis-tu. Les religions ont aussi leurs propres dérives. Oui bien sûr, évidemment ! J’ajouterais même qu’il n’y a pas qu’elles : certains partis politiques et d’autres mouvements en font preuve…
Si tu attends confirmation de ma part, tu l’as, très largement ! Mais ces dérives sont pointées par beaucoup d’autres dans différents médias. Je ne vais pas m’étaler plus avant ici, ce n’est pas le lieu…
Tous les grands mouvements spirituels présentent des dérives sectaires. La SRCM et le Sahaj marg ne sont pas plus à l’abri. En grandissant (en taille et en âge), le Sahaj marg emprunte tous les codes d’une religion, tous ces codes qu’il dénonce à grands cris, y compris leurs dérives.
Mais pourquoi alors Chari se fait-il si critique vis-à-vis des religions et ne fait-il jamais son autocritique ou celle de son mouvement ?
Dénoncer l’autre pour ne pas se remettre en cause est un peu trop facile…

Frodon a dit…

Bonsoir,
En réponse à Elodie, je ne détiens pas la preuve de ce que j'affirme, mais je suis certaine que les précepteurs prenant de futurs adeptes en thérapie (en fausse thérapie, puisqu'une personne exerçant une profession para-médicale n'a pas la compétence pour exercer en tant que psycho-thérapeute) cherchent à la fois à les valoriser et à les "accrocher" en leur suggérant qu'ils ont un don de guérison et qu'ils vont pouvoir à leur tour s'installer comme faux-thérapeute (psycho-généalogiste, kinésiologue, etc...). Des personnes les consultent sans jamais leur demander quel est leur cursus d'étude. Je peux vous donner, hors blog, des liens qui mènent à des adeptes (cette fois preuve à l'appui) affirmant sur le Net leur prétention à guérir. Je peux également témoigner de propos d'abhyasis affirmant devant moi qu'ils espéraient s'enrichir, en exerçant leur fausse-thérapie ou bien que cela faisait longtemps qu'ils voulaient exercer dans le "soin". Si vous observez bien autour de vous, il y a dans tous les villages et les quartiers des personnes san aucun cursus sérieux d'études, juste quelques stages dans l'année qui s'installent comme kinésiologue, pranathérapeute, psychogénéalogiste etc...Il n'est nul besoin d'être un abhyasi, mais les abhyasis vont plus vers ces pratiques de guérison magique que le reste de la population, c'est sûr. Sur les 1000 à 1500 abhyasis en france, ils sont légion, car c'est un moyen d'approcher det d'abuser financièrement les personnes malades, ou âgées pou en détresse psychologique, donc de permettre au groupe de croitre et de collecter de l'argent sans le déclarer bien souvent.

Frodon a dit…

@ Elodie, je réponds à votre 2ème question. L'association RYE a été créée par une enseignante pour promouvoir le yoga à l'école.
Tous les textes concernant l'emprise sectaire présentent les cours de yoga comme un des modes d'accroche les plus courants pour les groupes psycho-spirituels aux pratiques de guérison magique souvent dangereuses. La SRCM recrute soit à partir des fausses thérapies exercées par les abhyasis ou les précepteurs qui orientent leur victime vers les réunions à l'ashram. J'ai des témoignages dans les familles de jeunes ayant été recrutés de cette manière.
Le deuxième facteur d'entrée dans des groupes à dérive sectaire, c'est la jeunesse. Il est plus facile de "modeler" un cerveau jeune!
Je peux vous envoyer des documents prouvant qu'un abhyasi a rejoint l'association RYE, agrée récemment par le ministère de l'education, et propose des cours de yoga aux familles, aux écoles et aux enfants!
Alors qu'avec la réforme Peillon à l'Ecole primaire, dont l'objectif est tout à fait louable, les cours de sport (ouvrant sur l'apprentissage de la natation, la danse etc...)ont été supprimés car les municipalités ne peuvent plus les financer, on va proposer du yoga aux enfants avec des "animateurs" aux formations plus que floues et aux accointances dangereuses auprès d'un gourou!!! Je peux vous envoyer des copies des pages internet d'un certain nombre d'association intervenant dans les écoles. Tous le monde peut les trouver, il suffit de taper "yoga à l'école" dans votre département, après c'est un travail de longue durée pour trouver les liens avec les groupes signalés par les associations.

Elodie a dit…

Bonjour Frodon(e),
Merci beaucoup pour votre participation. Vous pouvez m'envoyer les documents dont vous parlez par ce même canal des commentaires. Précisez seulement : "ne pas publier" au début de votre commentaire.
Je serais très intéressée d'en savoir plus et vous semblez disposer d'informations précises.
Encore merci;
Bien affectueusement,
Elodie