La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

19 mars 2011

Une hypocrisie infâme

ENGLISH TRANSLATION

21 mars, la Shri Ram Chandra Mission s’associe à la Journée internationale des Nations unies contre les discriminations raciales.
C’est oublier que Babuji était particulièrement préoccupé par la "couleur de peau" de sa bru, si préoccupé même qu’il envoyât Chari en mission de vérification du teint de la possible femme de son fils Umesh Chandra Saxena.
Entre temps, Chari a adopté un tout autre discours. Il encourage les mariages mixtes et les érige comme règle d’accouplement de ses abhyasis.
Autres temps, autres mœurs. Le Sahaj Marg est une spiritualité aux valeurs morales très évolutives.
Ce que la SRCM ne dit pas à l’ONU, c’est que sa médium fait dire à un Babuji mort et enterré depuis longtemps qu’il nous promet la venue d’une élite spirituelle éclairée pour régénérer l’Humanité, les enfants indigo. En publiant cela, la SRCM et Chari cautionnent l’instauration d’une nouvelle discrimination tout aussi infamante.
Ce que Chari cache aux Nations unies, c’est son ambition de conquête aux allures toutes guerrières, comme viennent de le rappeler si justement 4d-Don et Alexis (un discours intitulé “Soldiers of Spirituality” et une formation des cadres du Sahaj Marg en avril 2004, où l’on parle stratégie, territoire, général, etc.)
La SRCM entend remplacer nos élites mondiales actuelles démocratiquement élues, si imparfaites soient-elles, par un totalitarisme pseudo-spirituel abject et inacceptable.
Ce double langage est une hypocrisie infâme.

Elodie

4 commentaires:

LéA a dit…

votre gourou est tenté par le totalitarisme spirituel comme d'autres avant lui ont été tenté par un totalitarime scientiste.
quelle aurait été l'attitude ce ce gourou et de ces adeptes dans uner dictature des scientifiques ? auraient-ils accepté cette dictature ? pourquoi acceptent-ils mieux l'idée d'une dictature spirituelle ?
tous les dictateurs pensent qu'ils sont meilleurs que les autres. et pourtant cela reste des dictatures.

Anonyme a dit…

Léa...

La société fondée par Ram Chandra (SRCM Shahjahanpur-1945) a été fondé comme une dictature. Ram Chandra, (Babuji) a même ecrit sur le document que cette dictature était necessaire.

(Voire le document original, daté
1945, vers la fin du document.)

http://www.freedom2think.org/documents/original.pdf

Quand je demande aux abhyasis (y inclus mon "ex", qui était démocrate avant le Sahaj Marg(tm), si ils (ou elle) sont maintenant THÉOCRATE, ils (y inclus mon ex), me disent que seulement le Maitre peut sauver ou guider le MONDE en tout aspect de leur (notre) vie!! ... Alors est-ce du "lavement de cervelles"? Moi j'y crois, mais du lavement appelé "cleaning" et du "cleaning" volontaire. Alors du lavement volontaire.

La Bible Chrétienne nous disent dans la RÉVÉLATION attribuée au disciple de Jésus, appelé Jean (L'Apocalypse), que ceux qui dans les temps derniers, servirons la BÊTE (l'anti-Christ), le feront volontairement.

On peut se demander si Chari et les Abhyasis se feront imposer volontairement, "La MARQUE" de la Bête sur le front ou sur la main droite comme le préparent les membres de l'organisme des Bilderbergs, pour l'année 2016? Le "Global ID" !! C'est pour le monde entier comme parti de leurs "Nouvel Ordre Mondiale"? Avec le dictateur théocrate (Chari ou son Successeur?) à sa tête? lol lol ;-))

Il faut être naïf !! Les Bilderbergs serviront Chari??

La dictature MONDIALE ou une THÉOCRATIE mondiale?

Il faut en rire parce-que c'est pas DRÔLE!

Les gens sont drôles (ridicules) et des brebis, mais pas leurs actions, qui sont plutôt tristes !!

Aux Remparts les braves!!

Don

Alexis a dit…

Babuji parle à tous les temps...

Babuji est la référence commune à tous quand on parle du Sahaj Marg. Qu’il s’agisse de Kasturi, la sainte du Sahaj Marg, de KC Narayana, fils du Docteur Varadachari, de Navneet Kumar Saxena, petit-fils de Babuji, ou de Chari, tous se réfèrent à Babuji. Il est LA référence incontournable ! Mais Babuji parle à tous les temps : il a parlé par le passé, il parle au présent et il parlera encore dans le futur…

De son vivant, Babuji a beaucoup parlé, il nous a laissé de nombreux écrits et il est encore dans la mémoire de quelques uns, même s’ils sont de moins en moins nombreux à l’avoir connu.
Kasturi l’a côtoyé près de 40 ans, et Chari près de 20 ans, entre 1964 et sa mort en 1983. Ils le citent régulièrement, rappelant des anecdotes parfois invérifiables. Et il arrive que la mémoire nous joue des tours. Elle est sujette à des oublis, des omissions et des déformations, volontaires ou involontaires.
Cela affecte même ses écrits puisque sa célèbre citation sur la religion, la spiritualité, la réalité et la béatitude a été tronquée de ses deux derniers éléments, puis transformée par Chari en une comparaison entre union et division. Ainsi, quand Babuji disait : « Là où la Religion s’achève la Spiritualité commence, là où la Spiritualité s’achève la Réalité commence, là où la Réalité s’achève la Béatitude commence. », la plupart du temps, la SRCM n’en a retenu que les premiers termes : « La spiritualité commence là où s’arrête la religion. » Et Chari a fini par dénaturer complètement les choses en disant : « La religion divise alors que la spiritualité unit. »
Un changement complet de sens, sans aucun rapport avec la pensée de Babuji…

La mémoire est une chose, l’interprétation en est une autre. Quoi de commun entre Narayana, Kasturi ou Chari ? Le dogme érigé par KC Narayana repose sur les écrits de son père et ceux de Babuji, notamment sur ses dix commandements. Aucune attitude dogmatique chez Kasturi qui ne parle qu’Amour, prière et méditation, immersion dans Babuji. SP srivastava en a tenté une lecture scientiste et Navneet ne jure que par le document fondateur de l’association en 1945. Quant à Chari, il a ravalé les commandements de Babuji au rang de maximes, simplifié et ritualisé l’ensemble de ses enseignements jusqu’à en être caricatural.
Quand Kasturi parle Amour, Chari répond Obéissance et service. Deux visions aux antipodes l’une de l’autre…

Alexis a dit…

Babuji parle à tous les temps. Il a parlé avant sa mort, mais il s’est remis à parler vingt ans plus tard, au moins dans le clan de Chari. Depuis 2005, “Whispers from the brighter World” fait revivre Babuji grâce à une médium qui sert de canal entre lui et Chari. Et il va encore nous parler dans le futur puisqu’on nous a promis au moins quatre volumes des "Whispers". Ce que Chari n’a pas hésité à qualifier de nouvelle "Bible du Sahaj Marg" ou bien encore des "Quatres Védas du Sahaj Marg". Et maintenant, “a Whisper a day” (rubrique du website de la SRCM) distille quotidiennement un message de Babuji, daté de 1999 à aujourd’hui.
De son côté, Kasturi s’est offusquée de la sortie des "Whispers" qu'elle considère comme néfastes, car ils colportent des messages "incorrects".
Quid des dix commandements ? Est-ce que "Whispers" les remplace ?

Kasturi écoute Babuji parler à son cœur, Narayana épluche les textes de son père et ceux de Babuji. Chari fait de plus en plus souvent confiance aux paroles d’outre tombe de Babuji. Et c’est ainsi qu’il commence maintenant souvent ses discours par des citations de "Whispers". A tel point que, le 30 avril 2010 à Tiruppur, le discours de Chari à l’occasion du 111ème anniversaire de Babuji ne comportait pas moins de trois citations extraites des "Whispers".
Le phénomène "Whispers" n’est donc pas qu’une simple pompe à fric. En délivrant quotidiennement la parole de Babuji, "Whispers" a fini par dépasser Chari. Il ne s’agit plus seulement de mémoire ou d’interprétation comme avant, il s’agit d’une intermédiaire que par définition il ne maîtrise pas totalement. Et cette médium dit ce qu’elle veut, à commencer par la promotion d’une élite pour régénérer l’humanité. Quant à la capacité de Chari à la museler, elle se réduit avec le temps.
Babuji parle donc vraiment à tous les temps, mais aussi dans toutes les bouches, et pour dire n’importe quoi. La profusion des médiums en est un signe évident. Depuis Catherine Lauret qui promettait la destruction de l’Angleterre, en passant par Erin, Babuji’s messenger et AFLM…
Le Sahaj Marg n’est vraiment plus ce qu’il était ! Il a été dénaturé…

A suivre…
Chari nous promet qu’il va changer le monde (2)