La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

9 octobre 2009

C'est une médium française qui reçoit les messages

Whispers,
Une médium française reçoit les messages de l’au-delà à la place du guru

Martin a dit :
Bonjour à tous,
Difficile d’y voir plus clair dans les méandres des filiations historico-spirituelles du Sahaj Marg, mais je salue l’énergie d’Alexis d’essayer.
« La cause profonde de toutes ces manipulations, c'est leur étroitesse d'esprit religieux », c’est ainsi qu’Elodie conclu sont message sur l’Epitome du Sahaj Marg [c'est le petit-fils de Lalaji qui le dit].
Puisses-tu avoir vu juste, qu’il n’en serait qu’un moindre mal.
A mon sens toutes ces manipulations n’ont d’autre but que d’asseoir la postérité de notre guru préféré.
Dans le monde des terriens rien ne vaut un bon dépôt de marque (TM) pour marquer son territoire et éloigner les pales copies, ça c’est fait !
Quand on a acquis, de son vivant, le pouvoir et l’argent, avec en plus la déification de ses adeptes, que peut-on espérer de plus ?
De rester après sa mort comme le seul et éternel repère de cette nouvelle religion.
Pour ce faire il faut laisser une trace définitive légitimant ce statut.
Rien de tel que la publication d’une «Chère Bible » fondatrice.
Vous savez sans doute qu’elle est dictée par une médium française qui reçoit les messages de l’au-delà pour le guru.
Mais savez-vous que de l’autre côte de cet au-delà les émetteurs illuminés de ce message divin ne sont autres que Janaki, la mère de Chari, pourtant décédée avant la fondation du Sahaj Marg et de la SRCM, l’incontournable Lalaji, l’embarrassant Babuji, et bien sûr, cerise sur le gâteau, Sulochana, feue son épouse.
(ref : Chari Satkhol, Basant Panchami du 12/02/2005)
Nous voilà ainsi complètement rassurés !
D’un coup et d’un seul, Chari se trouve légitimé de façon posthume par les ascendants du Sahaj Marg et par Divine Nature qui a eu la bonne idée non seulement de le faire venir au monde par Sainte Janaki, mais en plus de lui donner comme épouse Sainte Sulochana…
Comment imaginer dans ces conditions que Chari n’est pas le dieu que tout le monde attendait ?
Les sceptiques trouveront que la mise en scène est absurde voire ridicule, mais je vous assure que les abhyasis gobent tout ça avec une certaine rassurance, voire délectation.
Plus c’est gros mieux ça passe …bien triste constat des dégâts !
A défaut de maître spirituel, difficile de ne pas lui reconnaître les attributs d’un grand stratège.

Martin


Alexis a ajouté :
Quelques petites choses amusantes à ce sujet :
Amusant de constater que Chari a besoin d'un medium pour recevoir les messages de Babuji (et même de sa propre femme), quand celui-ci les recevait en direct de Lalaji. Plus ça va, plus la liaison se dégrade…
Dinaysh, quant à lui, considère cette liaison Lalaji-Babuji comme nulle et non avenue. "C'était dans ses rêves pendant qu'il dormait". Et Kasturi qualifie les Whispers de fumisterie, pour ne pas dire plus. Les messages d'outre tombe ont mauvaise presse, même chez de très hautes personnalités spirituelles.
Toujours est-il que Whispers est un bon moyen pour Chari de faire dire ce qu'il veut et quand il veut à babuji. Mais quand babuji s'adresse à "son très cher fils", tous les abhyasis comprennent Chari, alors qu'il aurait aussi bien pu s'agir d'Umesh…

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Attention Alexis...

Attention... Babuji est mort... C'est la Medium qui nous (les abhyasis) dit quoi croire. Et Chari n'est pas le "Fils" de Babuji... alors?? Ce sont tout des "Inventions" de la MEDIUM "encouragé" par CHARI ...

Commences-tu à croire que Babuji envoie véritablement des messages de "l'au delà" à la Médium anonyme Française, quand toutes personnes "intelligentes" savent que c'est la "médium" qui compose les messages, et Babuji reste "MORT"? ... lol lol ;-0)

Babuji recevait des "messages" de Lalaji, Vivekananda, Jésus, etc... comme moi, je peux aussi dire que je recoit des messages des personnes que je voit dans mes rêves, mais nous savons tous que les rêves ne sont pas REALITE, mais des créations du sub-conscient...

Ne donnons pas de véracité à ces "Spiritualistes" que sont devenues les Abhyasis Sahaj Marg du SRCM (Californie-1997). Les messages de l'au delà et les "égrégores", sont des manipulations SPIRITUALISTES ... et pas de la véritable SPIRITUALITE tel le "RAJA Yoga", etc ... qui ne propose pas de tels "esprits des morts", des "égrégores, etc... qui communiquent avec les gens de cette VIE, ou de ce "côté", a travers des "MEDIUMS" ou des "élites" anonymes ...

Si c'était vraie, ca ferais parti de toute "spiritualité" et de tout sentier "Spirituel"... tel les systêmes "YOGA", tel le Raja et le Hatha, etc...

OOPs... Ils ont du "oublier" d'en parler!! lol


Don ...

Alexis a dit…

@ Don,
Je suis bien d'accord avec toi, babuji est mort ! lalaji, vivekananda et jésus aussi... tout comme janaki ou sulochana.
c'est cela qui est amusant, babuji (quand il vivait encore) voulait faire c roire qu'il arrivait à dialoguer avec lalaji et autres. dinaysh dit que c'est faux...
Maintenant, c'est au tour de chari mais il faut qu'il passe par une médium... et kasturi (comme nous) dit que c'est ridicule...

Alexis a dit…

Le VBSE pour l'Europe ?

Il est temps de développer l'éducation spirituelle basée sur des valeurs (VBSE) dans toute l'Europe, vient d'annonce Ajay Kumar Bhatter. Tous les coordinateurs VBSE devraient présenter et développer les activités VBSE aux abhyasis dans leurs pays européens. Une première rencontre aura lieu à l'ashram de Berlin du 16 au 18 octobre 2009...

Il est grand temps de s'inquiéter, le VBSE a fait des ravages en Inde. Il ne faudrait pas qu'on en arrive au même résultat en Europe.
Je vous propose un bref retour sur quelques faits saillants en guise d'illustration.

Le Sahaj Marg Research and Training Institute (SMRTI) s'est intéressé au jeune et au très jeune public dès 2000. Il a développé des fables et comptines pour développer la "Culture du Sahaj Marg" auprès de la petite enfance et mis en place toute une gamme de services pour les jeunes, ainsi que des programmes pour leurs enseignants. Il a aussi encouragé la constitution de groupes de méditation dans les universités, américaines notamment.
Tout cela a amené l'institut à créer une sorte de guide des valeurs pour une éducation dite spirituelle (Value Based Spiritual Education, VBSE), à destination des éducateurs, des enseignants et des parents. Et il a rapidement été utilisé dans l'éducation et la formation des enfants et des jeunes par les adeptes du Sahaj Marg. Il serait aujourd'hui utilisé par plus d'une centaine d'écoles en Inde, selon la Shri Ram Chandra Mission. Sous des dehors très humanistes, il véhicule la pensée de Rajagopalachari, souvent moins reluisante.
Mais cela ne lui a pas suffit. Toujours en quête de reconnaissance et de respectabilité, Chari a créé sa propre école le 28 février 2005, la Lalaji Memorial Omega School qui est devenue plus tard internationale (LMOIS), où est largement utilisé le VBSE. Echoes India de juillet 2008 s'attardait sur les camps d'été de la SRCM pour les enfants et les jeunes, citant pas moins de 8 exemples indiens, où est encore largement utilisé le VBSE.
Il ne lui restait alors plus qu'à profiter de son accréditation auprès de l'UNDPI. Tout cela s'est donc concrétisé le 12 août dernier dans une compétition nationale de dissertation proposée aux jeunes dans toutes les écoles de l'Inde à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse, organisée par la SRCM en collaboration avec le Centre d'information des Nations unies pour l'Inde et le Bhoutan (UNIC).

Selon la SRCM, cette action aurait mobilisé près de 75 000 enfants et jeunes participants de 10 à 24 ans en 2008, sans la collaboration de l'UNIC.

Combien y en a-t-il eu cette année avec l'UNIC ?
Est-ce cela que nous souhaitons pour l'Europe ?