La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

27 mai 2009

Narayana fait sa pub

Je ne croyais pas si bien dire lorsque je dénonçais les tentatives de récupération des "rivaux" de Chari, quand ils faisaient leur publicité sur le web.

Je viens de découvrir le website auto promotionnel de Sri KC Narayana, http://kcnarayana.org/ créé le 23 juin 2008. Après l'ISRC, la fondation Imperience, Seva Samsthan et un website sur son père le Docteur KC Varadachari, Narayana en rajoute une sacrée belle couche avec son propre website.

On y apprend que Sri Karumbur Chakravarthy Narayana est né le 11 juin 1939, troisième enfant de Smt Rukmani et du Dr. KC Varadachari, qu'il a rencontré Babuji chez lui pour la première fois en 1955 et qu'il a été introduit au Sahaj Marg en décembre 1956, à l'âge de 17 ans. Il n'hésite pas à citer les propos louangeurs de Babuji à son égard, preuves à l'appui (scan des courriers de Babuji). On apprend tout aussi de sa carrière et de sa famille, marié en 1965, album photo en prime de ses 3 fils et de leurs familles.

Des fois qu'on oublie de l'encenser, il n'hésite pas non plus à nous lister ses qualités : "Sri. K.C. Narayana is blessed with an incisive intellect, sharp memory, and crystal clear clarity of understanding, decisive thinking, and empathetic understanding of human problems and in him one finds a blend of analytical and synthetic approach to life depending on the context, situation and purpose. These qualities are natural in his personality and were discernable from his childhood days onwards, which he sharpened further through his spiritual sadhana, iron will and determination with a goal to achieve perfection in whatever he does."

Bref, tous les ingrédients de la personnalisation de la spiritualité qu'il prône au travers de l'ISRC sont ainsi en place, sans qu'il n'ait répondu aux multiples questions que nous lui avions posées.

Alexis

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Alexis...

Le site de Narayana contient du "malware".

Si tu essaye de visiter son site, Google nous donne un "avis": This site may harm your computer. ET ...

How did this happen?

In some cases, third parties can add malicious code to legitimate sites, which would cause us to show the warning message.

Je suggere que Narayana soit notifie afin qu'il enleve ce "script" qui ne permet pas aux "chercheurs" de visiter son site en surete ...

Don...

Aussi:

Un nouveau BLOG (Mar. 2008) et "temoignage" (en anglais) (Est-ce que le Monsieur parle du Sahaj Marg et de la SRCM?

Apparamment oui, car il a laisse un message (son dernier article: "So Many Gods") sur le blog de Shashwat? Coincidence? Hmmm!

Don...

http://sameersachdeva.blogspot.com/

Shashwat a dit…

http://www.postchronicle.com/news/strange/article_212233179.shtml


SRCM is not an exception, if someone is harasses to pay, its time to get them blocked legally.

Regards
Shashwat