La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

16 février 2008

Perles de Lalaji

Cricri nous a envoyé ces "perles de Lalaji", extraites d'une traduction en anglais de textes inédits de Lalaji en Urdu, réalisée par le Docteur J. Reddy, et bientôt disponibles en inégralité sur le site de l'ISRC.
N'hésitez pas à consulter : http://www.sriramchandra.org/Books/BooksList.htm

Un très grand merci à lui,

Elodie

RELIGION AND INQUIRY

"Man should get his form. When he gets his form, he becomes free. This freedom is happiness. Religion is the means of achieving it and its goal is happiness."

"Generally people know religion as only a rule of the assemblage of faiths, which has no interference of intellect. This is a serious mistake."

"(...) it is dangerous to believe without thinking and understanding, if a Fatwa is given. According to my understanding, to consider it as faith is wrong. Faith is such a condition of belief by heart, when heart understands it as correct in all respects."

"A person whose intellect is well developped, should be given a chance to understand Reality by himself and move pruning and balancing every matter intellectually and getting benefitted to it, so that he can achieve his goal of life. Any religion which keeps its followers blind and deprives them of the blessing of knowledge and intellect is neither a religion nor there is any hope of getting blessings from it. We are advised to take the help at every step, from the intellect and discrimination, in the worldly matters. Whatever work we do, we naturally do with the thinking and understanding and people also say that no work should be done without thinking."

"As long as others experiences do not become our experiences, it will be a folly to depend on them. It is never the teaching of religion and will never be, that one should have a blind faith injustly, leading to the condition of animal. Then what is the benefit with religion. If religion is the most valuable thing in the world, then its benefits and its service will also be the most valuable thing."

"Religion while presenting a ladder for progress, invites a man to climb it to reach Reality. If it is the principle of religion that a man should not think anything for himself and simply follow some meaningless attributed rules, then it will be merely an animality. To finish completely this type of religion is absolutely necessary and useful for man."



IGNORANCE AND KNOWLEDGE

"The charm, advantage and purpose of Satsang is to make the mind broad, so as to reach the goal and purpose by showing the importance of everything in its own place, and then giving a relative point of view. The purport of all this is to emphasize that becoming wise (Jnani) is not the final point of attaining the aim. Knowledge is only the final stage in attaining bliss and happiness."

RELIGION AND INQUIRY

"There are 3 types of getting the worldly knowledge: Indryas, doubt and inference, testimony of experienced people. The foundation of these three types of knowledge is in the mind and intellect of man, because Buddhi is the fountain and man's heart is its big canal and the five Indryas are its small tubes."

MEDITATION ON THE FORM OF THE MASTER

"Huzur has stated that it is written in some books that Hazrat Khaja Bahauddin Nakshabandiya quddus surooha [KBNqs] has started the training some times for the less intelligent seekers in this way such that they have to develop love towards form, till they get perfection in the unconditional love and they do not have any other relation other than this. Then their hearts used to be turned away from the love towards form, with litttle force because all the relations have been already broken."

"This method was used by KBNqs, when He has any person of less intelligence and not having intense (good) samskaras. For example if anybody who is not inclined towards the training of Nakshabandiya, his attraction was used to be turned towards form."

JOURNEY TO INFINITY

"Often the birth of Avatars are from place of Kal and Mahakal. Therefore it is possible that the birth of Om Hazrat [Lalaji's master] is from that place and it is said that Lord Krishna is also from that place."

"The question is that the connection of this Order in itself is very ancient; then what is the connection which is called, Khaja Nakshabandiya quddus sarooh connection and because of that connection this Order has become famous?"

"When a person after his training imparts training to the second person and the second in turn imparts to the third and the third to the fourth without any change it is called an Order."

"Hazrat Rasalat Ma aab has started the Order of internal connection. The training and method was shown to every body in the same manner. The method of friendhip was for some days, and then along with japa, then dhyan, etc. was introduced. In the beginning they used to do japa with external words etc. Stroll in the centers (lataifs) and in the crossings (Aboor) in between. The sequence starts from the lowest centre and is continued till the end one by one in an order. And this method of connection has spread among the elders of other Orders too. But Hazrat Khaja Bahauddin Saheb Nakshabandiya Aley ul Rahamathau converted external japa into internal japa and brought a special change in the practice of dhyan. This change is that with attention and bringing change in people the work was getting done and dropped the attention from the lower places. He suggested starting from the place which is the ending of the previous elders. This has become a special type of compound training, which has become a patent and remained as a new/modern reference. The answer to the question is that the original reference which is ancient has been modified and added with special and new innovation. Therefore it is given as a new impetus as a new reference and it is famous in the name of Khaja Nakshabandiya Saheb quddus sarooh. It is because of a special change in teaching it is considered as a separate one, otherwise expectation of bliss is the same."

"In the end there would be relation and connection with the material and non material things, plants, animals, stones and all classes of people and essence of the entire Universe. When is this possible? These matters are possible only when relation and connection has become dayami with Paramatma or Khas Zaat and Real by His grace. These are not possible with effort."

14 commentaires:

Shashwat a dit…

http://spiritual-meditation.org/

lalaji's another branch.. just wondering if lalaji did not ask these groups to promote incest relation's as in case of chari's gang. chari say's it is order of lalaji that zombie's must remain confined inside the cult throughout their life... (marry inside the cult only!!) other's whom lalaji transmitted don't agree, are these two lalaji's same or different person ?

Anonyme a dit…

Salut a tous et toutes...

Voice un autre branche du buisson de "lalaji" qui s'appelle: Spiritual Transmission Meditation as ce site:

http://spiritual-meditation.org/background.htm

Encore un autre qui dit:



His most beloved disciple, Rev. Dr. Srikrishan Lal ji Maharaj, was proclaimed as saint vested with full spiritual powers by Rev. Lalaji Maharaj in his lifetime itself who continued the mission of his Master from 1931 onwards from his Ramashram located at Sikandarabad, (U.P)


Ils ont plus de saints que les catholiques!!

Peut-etre Chari peut les poursuivre en cours!!

Alors le Sahaj Marg n'est VRAIEMENT pas UNIQUE...Un autre confirmation des mensonges et pretentions de Chari et de Babuji...

On s'est fait prendre ROYALEMENT par ces "Lascars"...

Un grand merci a la techonologie, pour ne pas dire "les "DIEUX de la Technologie" et ensuite avoir d'autre charlatans dans le future esseyer d'enpieger les gens avec une autre "FANTAISIE". Il ne faut pas leur donner d'autres "idees".

4d-don..

Alexis a dit…

Le dr Sri Krishnan Lal Ji (1894-1970), abhyasi de lalaji, a créé le ramashram satsang de Srikandrabad.
c'était déjà indiqué par les descendants de Lalaji, à la fois le nom de cette personne ezt le mouvement (voir NaqshMuMRa)
La nouveauté, c'est leur website...

Anonyme a dit…

Il n'est pas spirituel de critiquer. Il n'est pas spirituel non plus de laisser l'egarement et le mensonge predominer. Par ce biais se repend ce que d'autres ont appele le "malin". Qui a raison et qui a tort? C'est facile de le savoir.

Hello Elodie,

L'ouvrage n'aura pas ce titre. Il s'agissait de l'intitule du texte, le livre regroupant plusieurs textes.

Voici encore quelques extraits:


IGNORANCE AND KNOWLEDGE

"The charm, advantage and purpose of Satsang is to make the mind broad, so as to reach the goal and purpose by showing the importance of everything in its own place, and then giving a relative point of view. The purport of all this is to emphasize that becoming wise (Jnani) is not the final point of attaining the aim. Knowledge is only the final stage in attaining bliss and happiness."

RELIGION AND INQUIRY

"There are 3 types of getting the worldly knowledge: Indryas, doubt and inference, testimony of experienced people. The foundation of these three types of knowledge is in the mind and intellect of man, because Buddhi is the fountain and man's heart is its big canal and the five Indryas are its small tubes."

MEDITATION ON THE FORM OF THE MASTER

"Huzur has stated that it is written in some books that Hazrat Khaja Bahauddin Nakshabandiya quddus surooha [KBNqs] has started the training some times for the less intelligent seekers in this way such that they have to develop love towards form, till they get perfection in the unconditional love and they do not have any other relation other than this. Then their hearts used to be turned away from the love towards form, with litttle force because all the relations have been already broken."

"This method was used by KBNqs, when He has any person of less intelligence and not having intense (good) samskaras. For example if anybody who is not inclined towards the training of Nakshabandiya, his attraction was used to be turned towards form."

JOURNEY TO INFINITY

"Often the birth of Avatars are from place of Kal and Mahakal. Therefore it is possible that the birth of Om Hazrat [Lalaji's master] is from that place and it is said that Lord Krishna is also from that place."

"The question is that the connection of this Order in itself is very ancient; then what is the connection which is called, Khaja Nakshabandiya quddus sarooh connection and because of that connection this Order has become famous?"

"When a person after his training imparts training to the second person and the second in turn imparts to the third and the third to the fourth without any change it is called an Order."

"Hazrat Rasalat Ma aab has started the Order of internal connection. The training and method was shown to every body in the same manner. The method of friendhip was for some days, and then along with japa, then dhyan, etc. was introduced. In the beginning they used to do japa with external words etc. Stroll in the centers (lataifs) and in the crossings (Aboor) in between. The sequence starts from the lowest centre and is continued till the end one by one in an order. And this method of connection has spread among the elders of other Orders too. But Hazrat Khaja Bahauddin Saheb Nakshabandiya Aley ul Rahamathau converted external japa into internal japa and brought a special change in the practice of dhyan. This change is that with attention and bringing change in people the work was getting done and dropped the attention from the lower places. He suggested starting from the place which is the ending of the previous elders. This has become a special type of compound training, which has become a patent and remained as a new/modern reference. The answer to the question is that the original reference which is ancient has been modified and added with special and new innovation. Therefore it is given as a new impetus as a new reference and it is famous in the name of Khaja Nakshabandiya Saheb quddus sarooh. It is because of a special change in teaching it is considered as a separate one, otherwise expectation of bliss is the same."

"In the end there would be relation and connection with the material and non material things, plants, animals, stones and all classes of people and essence of the entire Universe. When is this possible? These matters are possible only when relation and connection has become dayami with Paramatma or Khas Zaat and Real by His grace. These are not possible with effort."

Cricri

Anonyme a dit…

Et le site sera probablement http://www.sriramchandra.org/Books/
BooksList.htm

Shashwat a dit…

....and chari's gang is modified version of Raja Yoga with lalaji as their grand guru !!

only a drone will believe in their antic's. chari's sahaj marg is a modified version of Raja Yoga, whose foundations are based on quran, which teaches [b]kill the infidels where-ever they are found !! Quran chapter-4 (Al-nisha) verse 92.[/b]

Such manipulation and lies cannot remain hidden in this world of internet, may be thousands of internet year's ago, this might have been possible, but not NOW!!

Anonyme a dit…

Is the link correct, it seems that we cannot access to this "spiritual meditation" site.

I guess that "material meditation" also exists ? ... :-)

Cricri

Anonyme a dit…

Cri-cri...

Try: http://spiritual-meditation.org/

It does not open on other links on it's site...hmmmm...


Don.

Anonyme a dit…

It works from this other computer.
There was some filter/CENSURE.

Thanks
Cricrishnou

Ricardo a dit…

Bonjour, je m'appelle ricardo
J'ai lu vos commentaires concernant le Sahaj marg ,et surtout sur Chari;;; J'ai pratiquer moi-même la technique de méditation sous l'enseignement de Chari, et ce pendant 1 ans.Après quoi ma vie a pris une autre direction.(je ne vais pas m'étaler la dessus)J'ai lu attentivement toutes les remarques faite sur l'enseignement et surtout sur les methodes dite douteuse du Maitre Chari et a mon grand étonnement celle de Babouji également!En résumé , je vie actuellement une vie de famille épanouie ainsi qu'une vie professionelle des plus intéressente. Et je dois dire que ma vie avant l'intervention du Sahaj marg, n'était que désordre, drogue, violence..ext. Le Sahaj marg ma donner une nouvel âme, si je peut m'exprimer ainsi.
Je ne pratique plus actuellement.
Mais franchement je ne comprend pas comment vous pouvez critiquez un homme comme Chari,, ou encore mieux ' Babuji'? Franchement ça me dépasse!! Vous êtes t'il arrivé de vous retrouver en face d'un homme comme Chari? Si vous avez pu percevoir l'infime partie de son âme, comment avoir encore de tel préjuger???
j'aurrais tant de chose a partager ,mais a quoi bon vous avez déjas entrepris son procès , et de manière bien structuré,,, domage ,, que dieu vous bénisse...

Alexis a dit…

Ci-dessous mon chapitre sur le prosélytisme, à retrouver intégralement sur :
http://proselytismesrcmsm.blogspot.com/

Les adeptes du Sahaj Marg sont des personnalités fragiles, souffrant de vivre dans une société déshumanisée. Chari n'a de cesse d'aller les débusquer partout où ils se terrent, en galvanisant ses troupes de précepteurs préalablement culpabilisées pour leurs manques de résultats. D'abord attiré par la clientèle des "psys", ses méthodes de recrutement se raffinent et il est maintenant en recherche de reconnaissance et de respectabilité, via la mise en place de vitrines vers l'extérieur.

Les adeptes du Sahaj Marg

1. Le profil des abhyasis

Un psychiatre, éminent précepteur du Sahaj Marg, résume ainsi les principales caractéristiques des abhyasis : près de trois quarts de femmes, avec un maximum entre 35 et 50 ans, une surreprésentation de soignants, enseignants et artistes. Beaucoup sont en crise du milieu de vie, des personnalités peu structurées (borderline), ayant déjà suivi des psychothérapies.

La civilisation occidentale a considérablement développé les valeurs que sont l'individualisme, le matérialisme, l'athéisme ou la compétitivité. Cette société où l'humain est relégué au rang de variable d'ajustement s'avère ainsi souvent dure et frustrante. L'absence de projet humain et la perte de sens de cette société rend plus vulnérables nombre de gens.

Sans nécessairement rejeter totalement cette nouvelle culture ambiante, les chercheurs spirituels ont aussi d'autres aspirations plus humaines et sont en quête de repêres. Ils recherchent un nouvel équilibre psychologique qu'ils espèrent trouver grâce à l'écoute qu'ils reçoivent et aux messages spirituels qu'on leur renvoie.

2. Impact familial et social

"Le Sahaj Marg (…) permet aux personnes qui y aspirent de réaliser l’union avec la source divine en elles, dans le cadre d’une vie familiale et professionnelle normale." Tel est le message répété à l'infini par la SRCM. Mais les faits ne sont pas en accord avec cette affirmation…

La nécessité du souvenir constant du maître entraîne un détachement, pour ne pas dire désintérêt, vis-à-vis du quotidien, qui reste vivable quand toute la famille adhère au même objectif spirituel, mais qui tourne vite à l'enfer autrement. Babuji parlait même de "morts-vivants" !

L'adhésion d'une personne au Sahaj Marg offre peu de choix aux autres membres de sa famille. L'alternative repose entre le ralliement plein et entier ou l'incompréhension, et donc l'éloignement progressif jusqu'à l'éclatement de la cellule familiale. Les relations sociales pré-existantes se délitent peu à peu, à cause du prosélytisme permanent difficile à supporter par l'entourage, mais aussi par le manque cruel d'autres sujets d'intérêt commun.

Ainsi le divorce devient fréquent chez les nouveaux abhyasis, alors Chari organise les rencontres et bénit les mariages. Et les abhyasis tentent de se regrouper entre eux sur les mêmes lieux de vie…

Méthodes de recrutement

1. Les petits soldats du Sahaj Marg

Officiellement, le précepteur est le canal entre le maître et l'abhyasi, donc quelqu'un de spirituellement avancé. En pratique, c'est un fantassin recruteur de l'armée du Sahaj Marg, assigné à faire du chiffre et uniquement du chiffre. Il doit rendre compte de son activité tous les mois, en précisant notamment le nombre de ses nouvelles recrues (introductions). Un administrateur de zone contrôle ses résultats et en réfère lui-même à l'échelon supérieur. Et ainsi de suite jusqu'à Chari. La pyramide est bien organisée, très sérieusement contrôlée…

Comme si cela ne suffisait pas, de grands rassemblements de précepteurs sont régulièrement organisés par la SRCM. Après les avoir longuement culpabilisés sur leurs médiocres résultats, Chari galvanise ses troupes avant de les renvoyer sur le terrain. La Mission gère ses précepteurs comme une société de marketing traite ses VRP, les agents de sa force de vente.

Pour faire plaisir à Chari (ou ne pas lui déplaire), tous les moyens sont bons. Et il n'est pas si facile de recruter mois après mois de nouveaux adeptes. Se servir de ses relations professionnelles pour élargir son champ de recrutement devient une dérive inévitable. Même si officiellement Chari n'a jamais incité à le faire…

2. Des psychothérapies au développement personnel

Trouver des personnalités psychologiquement fragilisées et faciles à recruter est une spécialité des précepteurs du Sahaj Marg. Qui donc n'a pas été approché lors d'un moment difficile (chômage, divorce, deuil ou dépression) ? Mais il est un groupe particulièrement favorisé dans ce type de recrutement, les "psys". Profitant de l'absence de définition claire du métier de psychothérapeute, les précepteurs du Sahaj Marg se sont engouffrés dans la brèche ainsi ouverte. Le nombre de thérapeutes a explosé (gestalt, psycho-généalogie, kinésiologie, etc.). Et les résultats ont suivi…

A tel point que Chari a fini par tirer la sonnette d'alarme dans son discours du 31 décembre 1992 : "(...) nos précepteurs doivent être très prudents quand ils admettent de nouveaux abhyasis, afin de veiller à ne pas avoir ici des gens qui ne peuvent être aidés. Je fais tout spécialement allusion aux personnes qui ont des problèmes mentaux, et qui ont subi une thérapie dans des hôpitaux ou cabinets psychiatriques. Les cas de ce genre sont de plus en plus fréquents (...)."

Cela n'a pas empêché Chari de participer à une conférence de l'Association Internationale de Psychiatrie Spirituelle en mai 1997 en Israël, suite aux apports théoriques d'un psychiatre qui tentait d'expliquer l'évolution spirituelle du Sahaj Marg sous la forme d'une nouvelle étape de l'évolution psychologique.

Mais dans "Whispers", nouvelle alerte en date du 10 avril 2001, Babuji aurait prononcé ces paroles d'outre-tombe : "Be wary of the confusion that is being made between the workings of our spiritual method and all psychoanalytical practices that are currently springing up. It is not desirable to make connections between them. Criticisms currently made by the media against Sahaj Marg in France, allude to leaders who manipulate our candidates by involving them in both disciplines. It would be necessary to stop mixing it all up by considering abhyasis as potential clients and vice versa. Therapist preceptors are not serious enough on this point, hence numerous problems are already caused by this lack of vigilance."

La ficelle "psy" devient à l'évidence trop grossière et difficile à maintenir face aux critiques. Acculée, la SRCM doit se replier. Elle affine ses méthodes de recrutement, délaisse la médecine et se tourne vers la formation professionnelle et le développement personnel. A défaut de vendre du "psy", on se tourne vers la gestion du stress, le coaching ou le management, beaucoup plus subtils. Ils aboutissent aux mêmes résultats tout en élargissant la clientèle, sous couvert de respectabilité…

Vers la reconnaissance & la respectabilité ?

Chari veut améliorer l'image de la SRCM vis-à-vis de l'extérieur. Le développement personnel est intéressant mais ne suffit pas. Il s'investit alors dans les "valeurs spirituelles" qu'il va décliner dans l'éducation des enfants notamment, mais aussi dans l'humanitaire jusqu'aux portes des Nations unies.

1. SMRTI, VBSE et LMOS

Créé en 1967 par K.C. Varadachari, le Sahaj Marg Research Institute (SMRTI) est repris et exploité par Chari dans l'objectif de répandre le Sahaj Marg à l'extérieur, pas seulement auprès de chercheurs spirituels, mais aussi dans d'autres communautés, scientifiques entre autres.

Cet Institut de recherche et de formation publie d'abord les travaux de ses membres les plus éminents, sur la psychiatrie spirituelle, le yoga ou l'éducation, toujours en lien étroit avec le Sahaj Marg.

Vers 2000, Santosh Khanjee annexe le SMRTI à la Sahaj Marg Spirituality Foundation dans le but de mieux l'organiser, et les résultats ne tardent pas à venir. Peu de temps après, en effet, le SMRTI produit le Value Based Spiritual Education (VBSE), sorte de guide d'une éducation dite spirituelle, à destination des éducateurs, enseignants et parents pour les enfants et les jeunes.

Ce VBSE est rapidement utilisé dans l'éducation et la formation par les adeptes du Sahaj Marg. Il serait aujourd'hui utilisé par plus d'une centaine d'écoles en Inde, selon la SRCM. Mais cela ne suffit toujours pas à Chari, en quête permanente de reconnaissance et de respectabilité…

Se rapprochant alors d'enseignants, il fonde en 2005 une école à deux pas du Babuji Memorial Ashram pour éduquer, selon les principes du Sahaj Marg et du VBSE, les enfants de ses adeptes indiens ainsi que ceux des Occidentaux qui viennent s'installer auprès de lui.

La Lalaji Memorial Omega International School (LMOS) se développe ensuite pour constituer cette vitrine que Chari appelait de tous ses vœux, en matière d'éducation. Elle noue des liens avec les entreprises, les autorités gouvernementales et des responsables éducatifs de tous bords…

2. De l'Humanitaire aux portes de l'ONU

De nombreux adeptes du Sahaj Marg sont impliqués au sein d'ONG, mais la SRCM s'en désintéresse, plus préoccupée de spiritualité (ou d'argent ?) que de la misère du monde. Pourtant la pauvreté des masses indiennes ne laisse pas complètement indifférents tous les abhyasis occidentaux. Et survient le tremblement de terre au Gujarat en janvier 2001 qui fait plus de 20 000 victimes. Les communautés indiennes émigrées un peu partout dans le monde se mobilisent…

Acculée, la SRCM fait marche arrière et organise d'abord une collecte de fonds spécifique pour recueillir les donations de ses membres, même si Chari s'autorise toujours le droit d'utiliser cet argent à d'autres fins. Et le succès de l'opération est tel que, désormais, à chaque nouveau cataclysme dans le monde, la SRCM associe une campagne de dons. Puis les plus grands centres indiens de la Mission ouvrent leurs portes aux miséreux, leur procurant nourriture et soins gratuits, grâce au volontariat de ses adeptes soignants. Nouvelle vitrine de respectabilité, les "Centres de lumière" sont nés.

Profitant enfin de la profession de certains de ses membres qui travaillent au sein de diverses agences de l'ONU, la SRCM tente une approche progressive. Jusqu'à ce qu'en 2005 elle devienne une ONG associée au Département de l'information des Nations unies, en raison de ses compétences en matière d'éducation et de religion.

Chari se frotte les mains ! La SRCM dispose enfin de ses vitrines. Respectabilité et reconnaissance devraient suivre…

Pour approfondir...
Les adeptes

Le profil des abhyasis

Les causes de la recherche spirituelle

Chari arrange les mariages

Augerans ou comment la SRCM s'implante...


Le recrutement

Psychiatrie spirituelle

Témoignages d'anciennes recrues

La vie infernale des précepteurs



Respectabilité

SRCM - ONU : vers un partenariat ?

L'épopée de l'école LMOS

Shashwat a dit…

Hellow Ricardo et tout le monde ..

Jetez un coup d'oeil à mon blog, à www.geocities.com/sha211_211/srcm.html si vous pensez que vous n'êtes pas un lavage de cerveau de zombies, s’il vous plaît revenir ici pour discuter plus!

Merci
Shashwat

Anonyme a dit…

Salut Ricardo...

Felicitations d'avoir change ta vie...

On entends toujours ces "louanges" du Sahaj Marg comme on entend toujours les louanges des "televangelistes" qui ont sauves des individus simplement parce que ces pauvres ont "touche la television" ou "ont bu l'eau miraculeuses" ou "ont mange la manne de Dieu" ou ont recu des "transferts Divins" dans leurs compte de banque.

Je ne les contradit pas et je prie qu'a un moment dans leurs vies, ils sauront comment se sauver par eux-memes et n'auront pas besoin d'intermediares" entre eux et leur POUVOIR qui parvient de "l'UNITE".

Nous avons tous ce POUVOIR et n'avons pas besoin de "magie" de "transmission" pour nous rendre heureux mais il y en a parmi nous qui ont besoin des "vendeurs" de magie. L'industrie de FANTAISIE va bel et bien.

Alors bonne chance et a un certain point, apres tu auras vu les "corruptions" de ces systemes pyramidales (religions), et que tu auras vu que les abus des prochaines generations (les enfants) sont pires pour les pauvres "croyants sans choix", que le salut de ceux qui ont participer a batir ces structure abusive qui ne peuvent que produire des "abus" qui commence par la dependence et le "constant remembrance".

On ne se sert pas de Marteau pour caresser.

La pyramide cree un systeme de pouvoir qui est effectif pour les Militaires, les policiers et les businessmen, mais pas pour les SPIRITUELs.

Donner un pouvoir SALUTAIRE a une personne ou a une structure va attire les addictes au POUVOIR... Ils seront les MAITRES de ces structures pyramidales dans le future. Le divin n'est pas une PYRAMIDE qui est seulement effective dans 3-d...mais plutot une SPIRALE ou tous peuvent entrer et sortir sans culpabilite...
La spiritualite ne devrait pas nous separer ou nous "diviser". Alors, si Babuji avait raison, la Sahaj Marg est devenue un RELIGION qui divise les familles et les societes.

Bonne Chance dans ta vie...Ton esprit est aussi "divin" que l'esprit de Chari ou de AJ Bhatter! NOUS SOMMES TOUS UNIS dans l'esprit.

Les premiers seront les derniers!!

4d-don

Anonyme a dit…

Ciao Ricardo,

Merci bien pour tes bénédictions (j'imagine aussi que dieu n'a pas besoin que quelqu'un lui indique qui bénir).

Selon toi, l'enseignement de Chari est si bien que tu ne comprends pas que nous puissions émettre des critiques. C'est l'effet "brainwash", ça fait toujours ça t'inquiètes pas.

Par exemple, tu n'as pas poursuivi.

Pendant 17 ans j'ai pratiqué corps et âme. Quelle a été ma surprise quand j'ai appris que les centaines d'heures passées en méditation, sitting avec des péfets et avec le maître Chari ne m'avaient apporté aucun bénéfice spirituel... Aucun. C'est-à-dire rien de plus que ce que j'ai obtenu par moi-même. Où est la fraude ?

Peut-être que les bienfaits que tu décris dans ta vie n'ont rien à voir avec de la spiritualité, après tout ?

Pour ce qui est de Chari, Narayana n'a pas cessé de me dire que c'était un homme bon, mais être bon ne l'empêche pas de faire des conneries et d'abuser les gens.

Je me réserve le droit de le critiquer jusqu'au bout. J'ai gagné ce droit, et lui a gagné le droit de se faire critiqué.

Alors, laissons faire ce qui est juste.

Cricri