La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

439 articles – 3449 commentaires – Dernier ajout le 9/09/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

14 décembre 2007

Ashram de Shahjahanpur

Un enjeu très convoité

Voici une première traduction de deux articles de journaux qui relatent les tentatives de la Shri Ram Chandra Mission de Chariji pour s'emparer de l'ashram de Shahjahanpur détenu par la famille de Babuji. Les textes originaux ont été publiés par Navneet Kumar Saxena, le petit-fils de Babuji sur son site internet : www.srcmshahjahanpur.org.in. La traduction de l'hindi en anglais a été assurée par Shashwat : www.geocities.com/sha211_211/srcm.html

Le premier article date de 2003 et relate la première tentative avortée des hommes de main de Chariji. Ils ont profité du désarroi créé par la mort d'Umesh Chandra Saxena, président en titre de la Shri Ram Chandra Mission historique de Shahjahanpur, pour pénétrer dans l'ashram. Ils ont profité de leur statut social et de leurs anciennes fonctions politiques et professionnelles pour intimider l'administration locale et les abhyasis restés fidèles au fils de Babuji.

L'autre article date de 2006, seconde tentative de s'emparer de l'ashram de Shahjahanpur trois ans plus tard, par les sbires de la faction de Chariji. Tentative réussie cette fois, où ils ont fait non seulement preuve d'intimidation, mais aussi de violences physiques à l'égard des responsables en place de l'ashram. Cette même année 2006, Chariji se rendait dans l'Uttar Pradesh à Kanpur, alors qu'il n'y était plus allé depuis 1984, plus de 20 ans auparavant. En 2007, il acceptait de fêter son 81ème anniversaire à Lucknow, capitale de l'Uttar Pradesh en 2008.

Comme le suggérait Alexis, Chariji rejeté par les Indiens en 1984 est allé chercher la popularité en Occident. Une fois sa popularité acquise, il est rentré en Inde à la fin des années 90. Aujourd'hui, fort de toute sa puissance populaire et financière, il envoie ses hommes de main faire le ménage dans le nord qui lui reste encore hostile, le dernier bastion des fidèles de Babuji. Les festivités prévues à Lucknow marquent sa victoire et sa suprématie sur les autres factions du Sahaj Marg.

Indépendamment de chercher à savoir quelle faction a tort ou a raison, on peut au moins juger de la forme sans parler du fond. La manière dont la faction de Chariji a opéré pour s'emparer de l'ashram de Shahjahanpur est lamentable : intimidations et violences physiques.

Sont-ce là des manières dignes de personnalités à haute valeur spirituelle ? Le secrétaire de la Shri Ram Chandra Mission est-il un responsable spirituel ou bien un béotien ? Un précepteur ou un homme de mains ? Cela en dit long sur les intérêts en jeu et les compromissions que Chariji était prêt à accepter sur le plan matériel, soit disant dans un but spirituel.

Elodie


Dainik Jagran 8th November 2003

Ex-Minster and Ex-DIG tried to forcefully capture the RamChandra Mission Ashram.
Situation volatile, administrative and police officer’s camp in the ashram.

In order to capture the position of president vacated after dismissal of Umesh Chandra, international president of Ram Chandra Mission, and with intention to capture the property worth millions of rupee’s , ex- state education minister Amarjeet singh Jansevak, ex director general of police, Uma Shanker Bajpai, along with dozens of associates attempted to capture the mission property, which was successfully foiled by the state administration, in addition to dozens of other people, Uma Shanker Bajpai secretary of RamChandra mission Chennai, Mr. Krishna Tondon, Veenet Chandra, along with their associates, attacked the ashram, in the evening around 7:30 PM. Office superintendent of mission Mr. D. Krishna had previously expressed his concerns regarding bad intentions of above stated people, to the local administration.

Mr D. Krishna had already informed the district magistrate Shahjahanpur, Mr Ashok Kumar Verma, city magistrate Mr. J.K Dixit and supretendent of police Mr shushil Kr. Singh, regarding possibility of violent attack by these people, keeping in view the threat of Chennai group people, administration had already appointed the station officer in the mission. When ex-minister along with his associates were attempting to enter into the ashram, with intentions of capturing it, immediately police and administration officer’s got alarmed, ASP Rambahadur, city magistrate J.K dixit circle officer J.N Bhadauriya, and other administrative officer’s immediately reached the spot and prevented the situation from getting volatile.

Administrative officer’s asked prepetrators, who were trying to enter into the mission property with intention to capture it, regarding documentary proof’s that they are the owner’s of that property. Between, when ex minister tried to enter inside the ashram, for negotiation, the private security guard in the premises warned the attackers that they will start firing if anyone attempts to enter inside the ashram premises. Sensing the volatile situation, the administrative officer’s on the spot prevented ex-IPS officer and ex-minister and their associates from entering into the mission and requested them to produce documentary proof for the ownership of the property next morning.

Office in-charge D. Krishna said that death of president Umesh Chandra Saxsena, is part of the conspiracy hatched by these people only.

D. Krishna further said that news of death of Umesh Chandra saxsena reached their family member’s later and these people knew before hand that Umesh Chandra has expired, he stated that, Krishna tondon had called me and informed me that Umesh Chandra has expired, whereas I was unaware of it. A day before youngest son of Umesh got engaged in Barrali, and I was present there, next day I returned to Shahjahanpur and Umesh Chandra left for Noida, where he felt a bit uneasy, and hence went to hospital, and died there.

D. Krishna has further said, that Babuji’s death is also part of conspiracy hatched by Chennai group people only, as he also died of poisoning, he suspected that even Umesh Chandra death is also due to poisoning only.


Hindustan, 3rd November 2006

Ram Chandra Mission captured, after Violence
Women amongst 3 other’s injured

Shahjahanpur, Under police station Ram Chandra Mission, on Sunday daughter-in-law of late shree Ramchandra ji, her brother and her son, were mercilessly beaten up by Anti-Ramchandra, P. Rajagopalachari group people. The perpetrator’s destroyed property worth missions of rupees and captured the immoveable property, they dragged the people inside the mission and threw them outside the ashram forcefully. Victims when approached police for launching the FIR, they were asked to leave from there also, and FIR was not registered, Amita saxsena, daughter-in-law of RamChandra ji informed the media that on Sunday afternoon, ex-IPS Uma shanker bajpai, self proclaimed secretary of Parthsarthi group, ex-justice R.R.K Trivedi, Prabhat Kumar Sinha, in association with lot more people attacked the mission and destroyed property worth million of rupee’s. When she tried to stop the predator’s, they attacked her, her brother and her son, and beat them to near death, after which they dragged her, her brother and her son, out of mission and threw them. In addition to this they also captured the vehicles and licensed revolver of her son puneet saxsena. When she approached police for help, police refused to help them owing to pressure from influential people from P. Rajagopalachari group.

It should also be mentioned that same people tried to capture the same property back in the year 2003 also, when administration foiled their attempt.

Later on ex-IPS UmaShanker Bajpai, informed the media, that HE is now the new secretary of the mission and family those who were running the mission till yesterday have nothing to do with the mission any more.

11 commentaires:

Elodie a dit…

Anonyme a dit…
Bonjour Rodin,

J'espère qu'Alexis n'oublie pas de citer ses sources ni de préciser que la plupart des informations qu'il a compilées ont été obtenues grâce au travail d'autres personnes: Ce n'est pas clair d'après ton commentaire.


ORIGINES

Personne, pas même Chari ne peut répondre, à part déblatérer le blabla religieux habituel et maintenir l'ignorance, c'est tout ce que tu obtiendras jamais de la SRCMtm à cause des limitations qu'elle impose (et quand on prétends libérer les masses, c'est un comble).
Ces gens répètent ce que Babuji a dit, qui répétait lui-même ce qu'il avait entendu dire, retenu, et imaginé.
Le maître a dit que: Probablement la séquence de mots la plus fréquente à la SRCMtm.

Avant le travail de recherche que nous avons fait en équipe à l'aide des blogs, on ignorait même que la racine du Sahaj Marg était le Soufisme, donc avec un lien sur l'Islam et le Moyen-Orient.
Le Sahaj Marg est parait-il la création de Babuji.
Avant lui c'est du soufisme, avec lui ça devient du Raja Yoga, et je crois bon d'insister sur ce point.
Les 10 commandements de son Raja Yoga, par exemple, sont parmi les principes fondamentaux de l'enseignement soufi...
Je ne parle même pas de la transmission.

Je pense que l'origine de la transmission est antédiluvienne, et que c'est une connaissance secrète, et non sacrée, à la base de la création de mythes pour contrôler les populations et les ressources via la religion, donc un des instruments du contrôle de l'histoire.

Il semble que l'origine historique de la transmission puisse être retracée jusqu'au moyen-orient, via le soufisme et l'Islam.
Les Indiens prétendent que son origine historique véritable, voire préhistorique, est en Inde.
Les Indiens auraient perdu le trésor, puis l'auraient retrouvé via l'apport Islamique.
Des documents comme le Veda ou la Baghavat Gita confirment le fait que la transmission existait en Inde avant le soufisme.
Par contre, ils ne permettent pas d'affirmer que son origine est en Inde.

Selon la SRCMtm, au contraire, l'incarnation divine Lalaji est descendue sur Terre à la fin du 19è siècle pour apporter la transmission à l'humanité.
Avant Lalaji, cette connaissance n'existait plus ni en Inde ni nulle part ailleurs: C'est un mensonge.
Les choses sont donc présentées comme si Lalaji était la source, alors qu'il a reçu ce don de son maître, lui-même issu d'une chaîne de maîtres que les Soufis originent au Prophète Mahomet.
Le Christ semblait disposer du même "souffle", donc il est à parier qu'avant Mahomet, la chaîne de maîtres continue et se perd dans la nuit des temps.
Là où les Musulmans sont plus honnêtes que les autres, c'est quand ils admettent -- probablement sous la critique -- que Mahomet est un prophète parmi tant d'autres.
Ils admettent ainsi que la Connaissance Vivante n'est pas l'apanage de leur système, ce que les Chrétiens, par exemple, dénient aux autres grâce à un mythe encore plus tiré par les cheveux (Jésus était le fils d'une vierge: Pourquoi se présente-t-il lui-même, dans les propos qu'on lui prête, comme fils de David par le sang et fils de Dieu par l'esprit, si ce n'est parce que son père biologique Joseph descendait de la maison de David? Comme quoi, plus c'est gros, plus on aime. C'est bien la religion qui focalise implicitement ses adeptes sur la sexualité qu'elle cherche à contrôler. Le secret est-il à trouver de ce côté-ci de la moelle épinière?).

C'est un moyen naturel de légitimer une religion: Les Chrétiens l'ont fait, les Musulmans l'ont fait, et la SRCMtm s'y met aussi.

Avant le Christ, on peut supposer que les égyptiens disposaient de cette connaissance quand on observe les scènes de "régénération" qui sont gravées dans les fresques de leurs monuments ou lorsqu'on prend en compte certains éléments de leur religion.
L'un d'eux est la présence d'Homme-Dieux au sommet de leur hiérarchie sociale: Pharaon.
Toutefois, si on admet que l'Égypte est le berceau de la transmission, ce ne sont pas aux Arabes ou aux autres races Sémitiques qu'il faut attribuer cette technique mais à une autre race qui rattachée à l'Europe occidentale.
Les examens de momies montrent en effet que les Pharaons les plus anciens étaient roux et blancs.
Ceci cause des problèmes aux modèles historiques, tout comme le fait qu'en Amérique du sud, et jusque sur l'île de Pâques, des populations de type Irlandais préexistaient à l'arrivée des colons Européens.
Les légendes des Incas, par exemple, suggèrent que la civilisation était l'apport d'un Homme-dieu blanc venu de l'est: Etait-il tombé des étoiles après la chute?

J'ai aussi entendu dire que le soufisme, avant de s'associer à l'Islam, existait libre de toute religion, et que son origine serait Sumer, mais je n'ai pas de références.

Des vestiges sous-marins et des légendes suggèrent qu'une civilisation florissante préhistorique (antédiluvienne?) existait dans la région autour de la mer Arabique, et cette civilisation aurait couvert l'Inde, l'Égypte et le Moyen-orient.
Il est donc possible que l'origine de la transmission soit là, puis qu'après la chute de cette civilisation, la transmission ait été préservée en Égypte, à Sumer, ou même dans les Himalaya et en Inde, et pourquoi pas en plusieurs points désormais isolés les uns des autres.
Ce n'est pas possible de savoir car toute mémoire est probablement perdue, et seule la mythomanie des uns et les spéculations des autres demeurent.

Dans tous les cas, il est clair que cette connaissance n'est pas de ce monde, et on peut même douter qu'elle s'origine dans l'humanité.
C'est audacieux mais je franchis le pas.
Je suggère que c'est un legs du passé lointain et l'indication d'un contact de l'humanité avec une civilisation plus avancée.



FONCTIONNEMENT

Là aussi on est soit dans la mythomanie, soit dans le spéculatif.
Soit on fait de la politique, soit on cherche à savoir.

La transmission est une technique, une volonté, une action sur autrui, pour insuffler depuis le corps de A dans celui de B une "énergie".
Ça n'a donc rien de sacré.

Tout dépend ensuite du type d'énergie qui est insufflé par cette volonté.
Le blabla religieux prétend que cette énergie est divine ou suprême, mais ça n'explique rien.

Les scientifiques ne savent même pas définir correctement la conscience ni comment ça marche, c'est devenu une espèce de divinité de la science, un mot qu'on utilise au lieu d'avouer notre ignorance.
S'il fallait définir ce qui est transmis, on pourrait dire que c'est la conscience initiale, avant qu'elle ne soit mise en forme.

Mais c'est quoi? Le flot de la vie? Un flot affiné et purifié de toutes ses mémoires, informations, ou mises en formes qu'il a subi depuis que la vie existe sur Terre?
C'est l'hypothèse que j'ai retenue, mais c'est toujours une spéculation.
S'il y a plus, je ne suis pas capable de le reconnaître comme partie intégrante de ce qui est transmis avec la transmission.
Bien sûr, il existe des forces dans l'univers qui peuvent se manifester spontanément dans le processus.
Mais parle-t-on de la même chose, et le maître ou le transmetteur a-t-il quelque contrôle sur ces forces?
Il semble bien que non et qu'il ignore même de quoi il s'agit.
Il est facile de faire des amalgames et confusions dans ces domaines, et de piéger autrui dans l'ignorance (ne prétend-t-on pas à la SRCMtm que le maître est omniscient, omnipotent et tout-puissant? Bullshit :-) ).

On oublie toujours que notre corps est l'aboutissement d'une chaîne ininterrompue d'êtres vivants sur plusieurs milliards d'années...
Il y a donc beaucoup de vies passées, et pas besoin d'un recours à la réincarnation pour rendre compte de l'accès à la mémoire des cellules.
D'autres indices me laissent croire que la spiritualité n'a pas d'existence en-dehors du corps et qu'il n'existe rien de tel qu'une conscience indépendante du biologique.

Un autre élément à considérer dans le raisonnement est le fait qu'il faut un maître et un disciple, toujours, pour faire émerger le "divin" ou créer l'Homme-Dieu grâce à un processus (c'est donc un phénomène biologique ou physique) qui implique les efforts du maître et du disciple.
S'agit-il de découvrir quelque chose d'ancestral qui est là par défaut, ou de créer artificiellement un état qui n'a jamais existé dans l'humanité avant son contact avec ???

Tous les phénomènes paranormaux attribués à la réincarnation ou à l'existence d'âmes désincarnées sont tous et toujours le résultat d'une perception des vivants: Perception d'un phénomène interne à leur conscience ou création de leur propre conscience projetée dans le réel?
Tant qu'il n'y aura pas des instruments de mesure pour permettre de répondre à la question, c'est un débat qui ne pourra jamais opposer que des convictions: Les 2 positions se défendent, mais l'une d'elles conduit à l'esclavage et l'ignorance, l'autre à une liberté responsable et à l'éveil.

Laquelle voudrais-tu?
L'humanité a toujours fait le choix de la première solution.
Face à un univers impitoyable dans lequel la vie est incertaine et se résume à un combat pour l'énergie, c'est plus confortable de se mettre dans un état infantile sous une protection suprême.
Les conséquences psychologiques sont effroyables (angoisse et frustration), les conséquences sociétales aussi (violences et guerres), et je ne parle même pas des conséquences historiques et biologiques (génocides, chute de civilisations, destruction de cultures, remplacement de peuples, etc.).
Voilà le modèle patriste que Chari nous offre, non pas pour l'âge d'or mais pour l'humanité mazifiée du projet mondial-socialiste.

Ma position est de penser qu'il n'y a rien en-dehors du corps, et que ces spiritualités désincarnées sont un moyen de détourner l'attention de l'individu de quelque chose de fondamental qui est en lui-même pour le réduire à l'esclavage.
Le design idéologique du système pratiqué à la SRCMtm n'est pas fait pour libérer mais pour asservir.
Il piège les gens de manière très subtile et efficace avec son "spiderweb" mental.

Cricri

Elodie a dit…

Anonyme a dit…
Alexis...

Je pense que Rodin veut de l'information sur le Sufisme et le "pranajuti", pas sur le Raja Yoga qui est un veritable systeme de "meditation", pas une pyramide avec un Maitre au point a qui les "serfs" donnent tout obeissance.

Il y a plusieurs sites Raja Yoga et il n'y a pas que "un" Raja Yoga mais plusieurs selon: "patanjali", Swami Vivekananda, et autres...alors comment l'expliquer?
C'est un projet de recherches personel...

Ce que nous savons par nos propres recherches est que le Sahaj Marg n'est pas "Raja Yoga" mais une branche du Sufisme, du cote "Islamiste" qui avec Lalaji est passe a la branche "Naqshbandiyya" ou est retourne aux "Indous".

L'importance dans le Sahaj Marg de Chari (SRCM-Chennai or Californie depuis 1997), selon lui, n'est pas la meditation, ni la philosophie, mais "l'obeissance" au Maitre. Ca, ce n'est pas du "raja Yoga" du tout, mais du "culte de la personalite"

Alors je n'essaierai pas d'expliquer le "Raja Yoga" a Rodin parce que c'est comme expliquer le "protestant-isme", il n'y en a pas seulement "UN", mais plusieurs. Et apres que Rodin aura fait ses propres recherches, il n'y en aura une autre "interpretation" du Raja Yoga.

Et le Sahaj Marg n'est pas du Raja Yoga d'ailleurs, mais du Raja Yoga "modifie" sans les "tapas"-(austerites, sacrifices), sans les "yamas" (recevoir des dons et accumuler du "materiel"), alors le chemin "eightfold" qui compose une "octave" (comme le son, et la lumiere) n'existe plus si on enleve les parties "spirituelles" du Raja Yoga et on s'en serve pour confirme le narcisisme des adeptes, et leurs desir de se servir eux-meme et 'd'atteindre le "but" imaginaire du Sahaj Marg qui est quoi au juste?...La Liberation? Le "Brighter World"? Ca ce n'est pas Raja Yoga, mais du Spiritualisme et de la "religion", avec des seance et ses Mediums, et ses messages a des "morts", (et pas seulement Babuji, mais la (Sainte ??) mere de Chari et autres...

Cette sacre "transmission" est un objet de manipulation qui est aussi ancien que "l'humanite"... Le desir d'avoit des pouvoirs "mystiques" n'est pas unique au Sufi, Hinduism, etc...mais nous le voyons dans toutes religions et meme dans les sciences. Mesmer, et l'hypnotisme qui est vraiement "deux sur un cerveau ou un esprit" puisque le cerveau recoit et envoie de courrants electriques (5-8 hertz), est semblable a la "transmission" "deux sur un coeur" des soit-disant Maitres Sufis et Hindous (Sahaj Marg) des temps jadis. Je voie ca comme un jeu d'enfants ou entre les "precepteurs" et les "disciples". C'est comme le "laying of hands", de se servir des mains pour guerir. Nous savons que c'a marche mais?? Est-ce "divin"?? NON!!!

Mon pere, pouvait "arreter le SANG" et on l'appelait meme aux hopitaux pour arreter le seignement du sang "interne"...Je l'ai vu et j'en ai fait l'experience moi-meme. Mais ce n'est pas le DIVIN mais un don que nous avons tous si on arrete d'etre des "serfs" aux Maitre RELIGIEUX... Avant la Medicine moderne, les gens survivaient pas autre "croyances" et nous somme arrives a ce point comme les autres. Etait-ce la VERITE? OUI...Mais NOTRE VERITE...Il n'y en a pas seulement UNE pour un MONDE (materiel) de DIVERSITE et de "CONTRADICTIONS"... Il faut trouver notre propre "spiritualite" et pas suivre la spiritualite des "autres"... Specialement quand cette spiritualite forme une "PYRAMIDE" de POUVOIR...Le pouvoir sera seulemt donne si on sert la PYRAMIDE ou le POUVOIR. Et on n'aura jamais autant de POUVOIR que ceux qui sont PRET a TOUT pour la METHODE...le SYSTEME d'OBEISSANCE...


La transmission de "l'etat de grace" et les croyances mystiques ou "mysterieuses" Chretiennes sont assez semblable a la "transmission" aussi. La "communion" est une "transmission" du corps et de sang de Jesus, un decede de 2,000 ans passe. C'est fort ca...Pas besoin de Maitre VIVANT avec les CHRETIENS....lol

ET la "confession" est une "transmission" du pardon du DIVIN par le Pretre qui peut aussi bien "retenir ou refuser" le Pardon de DIEU...C'est comme enlever ou effacer les "samskaras" du Sahaj Marg... Rien de NOUVEAU...

Le controle des masses par les Religions et les cultes avec leurs "opiums" fantaisistes n'est pas nouveau et unique au Sahaj Marg.

Le Pranahuti et la Transmission de l'energie est present aussi dans le "chamanisme" ou des objets peuvent etres "charges" et servir de "talisman" ou une protection contre les "mauvais esprits"...Mais si on croit ca, j'ai un pont a vendre a ces gens...lol

Les Maya du Mexique moderne, qui completent leurs "long count" de approx. 5,200 ans (debut en 3113 BCE et termine 2012 ACE pour une periode exacte de 5,125) appellent les dernier (13 ans) temps de leur "long count", l'age de la "Transformation" et indique la FIN DU TEMP...pas "la fin des TEMPS"...
(Comme les prophesies Chretiennes (Revelations) de: la fin du MONDE)

Alors ces emergences de "faux prophetes" en cet age, confirme les prophesies Chretiennes de "fin d'une ere" qui est toujours precede par une "plethora" de PROPHETES et de "LUMINAIRES"...

Alors il ne faut pas s'en faire...Ca aussi va passer et le monde va evoluer comme il le faut.

Mais je suis d'accord avec Cri-cri. Aucune prieres n'empechera le lion de manger les chevres et les brebis. Il faut accepter le Monde Materiel comme il est sans le changer pour etre vraiement NATUREL et etre (ou devenir) conscient de la REALITE.. C'est le "UN" qui l'a CREE comme ca ou cette REALITE evolue comme ca, selon moi, afin de "reduire" la population cancereuse (Indes, Chine) qu'est devenu l'humanite....

Dans la foret, il ne faut pas courir plus vite que l'ourse mais plus vite et plus sagement que ses "copains", son Prochain. Les Religions forment des groupes qui offrent un support emotionel et materiel aux Masses et qui, en cas d'urgence, servira premierement le "Maitre LION" et ensuite, les "PIMPS" (les petits lions), et ensuite les "serfs"...
Et en temps de famine, le Lion mangeras les 'serfs" comme l'apotre, le soit-disant Saint, Paul de l'evangile Chretienne qui a dit: le bon berger, quand il a faim, il mange une des ses brebis, alors le SAINT Paul se servait des argents collectionnes pour les "pauvres (et les saints) de Jerusalem" pour ses "voyages et ses travails"...

Don...

Anonyme a dit…

Bonjour Élodie,

C'est bon que tu remettes un article sur ce sujet.

Il faut en effet rappeler à tous tes lecteurs qu'il y a des manifestations plus visibles que les subtilités (mécanismes psychologiques et psychosociaux) que nous avons analysées et dévoilées sur les blogs au cours des mois passés.

Si nos analyses pouvaient être débattues (ce qui ne signifie pas forcément qu'elles soient discutables), ces manifestations sont totalement indiscutables!!! C'est la réalité, des faits.

On doit donc lancer un challenge aux abhyasis de Chari afin qu'ils donnent une justification d'actes aussi extrêmes et aussi a-spirituels, si seulement une telle justification est possible.

Comment ces gens font-ils pour maintenir leur cohérence autrement qu'en fermant les yeux?
Comment peuvent-ils adhérer à l'enseignement prodigué par Chari quand les actions que Chari fait mener à ses sbires sont aussi ouvertement criminelles, et aussi ouvertement contre cet enseignement qu'il prétend donner?
C'est surement plus facile de discréditer notre critique d'un revers de la main.

Aussi, oublions l'histoire personnelle de dissidents comme ceux qui s'expriment sur la toile, pour considérer les implications psychologiques et spirituelles d'une telle violence.
Que signifient-elles pour les disciples de Chari?
Se rendent-ils compte de ce dans quoi ils sont piégés?

Ils doivent y réfléchir, et une fois leurs idées plus claires, demander des explications à leur "maitre".
Ont-ils peur de se faire claquer une porte au nez?
Croient-ils qu'ils seront damnés pour l'éternité, ou que leur âme sera condamnée à se réincarner sans fin parce que le maitre ne les aura pas aidé à s'affranchir, du seul fait qu'ils auront osé douter de lui ou critiquer ses actes?
Acceptent-ils ce chantage implicite, ce terrorisme?
Ont-ils donc si peu de foi?

Les plus fanatiques diront que ce n'est pas Chari mais ses adeptes qui ont pris la liberté d'agir ainsi, croyant satisfaire leur maitre adoré...
Ces gens étaient donc sincères, et leurs actes partaient d'un bon sentiment...

Mais: Chari est-il le vrai maitre en charge de diriger l'équipe, ou est-ce son entourage qui décide et dirige la mission?
Chari n'a-t-il pas, d'après les statuts et règlements de sa secte, tous les pouvoirs en main?
Dans ce cas, pourquoi n'aurait-il pas mis un véto contre une action violente sur l'ashram de Shahjahanpur?
Et quand bien même l'action se serait passée dans son dos, ce serait invraisemblable qu'il ne soit pas au courant, aujourd'hui, que désormais l'ashram de Shahjahanpur appartient à la SRCMtm.
S'il est au courant, pourquoi n'a-t-il pas restitué le bien en présentant des excuses et en dédommageant les victimes?
Parce que finalement ça l'arrange que cet ashram soit dans les mains de la SRCMtm?

Une autre hypothèse: Il ne l'a pas fait parce qu'il est le commanditaire de ce vol à main armée.
Il serait le fanatique violent et avide qui devait s'emparer du symbole ultime du pouvoir qui lui échappait encore pour prétendre à une légitimité sans failles aux yeux du monde ignorant.

Sentant sa fin approcher et voyant qu'une action négociée ne mènerait pas à une victoire de son vivant, il aurait préféré oublier tous les préceptes spirituels fondamentaux qu'il avait reçus de son maitre et qu'il prétends enseigner.
Son projet de pyramide, son œuvre, "sa mission", auraient étés plus importants.

La fin justifie les moyens: En quoi est-ce différent de la règle de base qui dirige le monde?
Rien de neuf à la SRCMtm, le fond est toujours pareil.

Cet ashram de Shahjahanpur était le test suprême pour Chari, mis en place à sa seule attention par son maitre pour titiller jusqu'au bout son avidité et son fanatisme.
L'eut-il réussi, il accédait à l'éternité.

Un test suprême de détachement: Même celui-ci, il l'a échoué.

Mais pas de problème, il continue à prêcher la nécessité du détachement à ses adeptes, qui, décérébrés par le contrôle spirituel et mental sous lequel ils sont tombés, ne voient aucune contradiction nulle part.

Ainsi, l'histoire de l'ashram de Shahjahanpur révèle-t-elle que les prédateurs de la SRCMtm ne sont pas seulement des lions, des loups ou des requins: Ce sont aussi des vautours...

Bien que je ne connaisse pas les gens de Babuji (SRCM Shahjahanpur) et que je ne sois pas forcément en accord avec leurs croyances, je compatis et j'espère de tout cœur que justice leur sera rendue.
J'espère que les criminels, s'ils ne reçoivent pas une soudaine illumination pour se repentir et réparer leurs fautes, seront démasqués et châtiés comme ils le méritent.
J'espère aussi que tout le monde comprendra son devoir, quel que soit le camp dans lequel il se trouve: Faire émerger la lumière sur cette affaire sordide afin que les ténèbres cessent de progresser, afin de laver leur conscience et pouvoir reprendre le chemin.
De même pour ce qui concerne l'assassinat de Babuji.

J'espère donc que tous ceux qui savent quelque chose trouveront en eux les ressources pour monter au front et s'engager dans la bataille pour la vérité.
Qu'ils le fassent au moins à la mémoire de Babuji, sinon pour les générations futures, ceci s'appelle devoir et sacrifice.

Cricri

Anonyme a dit…

Cri-cri...

Avec ta permission, j'ai traduit ton derniercommentaire et l'ai mis sur mon blog en Anglais...comme un LECON ou un "CHALLENGE" pour les ABHYASIS...

Je me fais visiter par un vingtaine de personnes par jour (y inclus Google, Ask-info, etc...

PS..Nos articles sur WIKI qui sont maintenant "effaces" parce que ce n'etait pas "notable" selon les "espions" religieux du Projet INDIA qui sont maintenant "admin" sur le WIKI, ces articles on ete copie par plusieurs "dictionnaires et autre sites et ils sont toujours la...et ils sont aussi dans les "caches" sur GOOGLE...

La prochaine attaque sera plus "concentre" ... On commence a les "piquer" ces "predateurs"...Le POUVOIR des CHIFFRES... DES PETITES PIQURES mais BEAUCOUP... Ils reagissent ces "illumines"...lol

LOL WHAT FUN....THERE IS A GREAT BOOK HERE with all the "intrigues", Babuji's "magic ring", stolen by chari, (Houdini being exhumed as "maybe poisonned" by the "spiritualists, The Blavatsky connection to Nazism, Germany, etcc... power, religion god, spiritualism, spirituality, and now violence and "divisions" in court...etc...

Krishnamurti: FAITH leads INEVITABLY to violence... Because the "faithful" refuse to use the "INTELLECT", LOGIC, which they call the tool of the DEVIL, SATAN or THE MIND... ONE can call them POOR FOOLS...

IF we are "half crazy", some are ALL CRAZY or all "CONTROLLED". We are on our way back to "sanity" and REALITY...They are still in an "illusion"...

Don

Alexis a dit…

Elodie,
N'oublie pas la prise en main de l'ashram de Raichur en 2006 après la mort de Raghavendra Rao (Karnataka)par la faction de Chari.
N'oublie pas non plus l'existence de Kasturi à Lucknow, de l'ISRC à Hyderabad ou la Shri Ram Chandraji Maharaj Seva Trust (Cuddapah, Andhra Pradesh) de Shri T.V. Srinivasa Rao...

Tous ces éléments mis bout( à bout ne montrent qu'une chose : le Sahaj Marg a explosé à la mort de Babuji. Aucun gourou n'a su rassembler l'ensemble des abhyasis de Babuji, aucun n'a su faire l'unanimité. Vingt ans plus tard, Chari revient fort de son succès occidental et tente de s'emparer de tous les bastions rebelles, les uns après les autres...

C'est une raison de plus de douter des chiffres annoncés par la SRCMtm, quand on voit qu'elle affichait sur son website des ashrams qu'elle n'avait pas encore repris, tels ceux de Shahjahanpur ou de Raichur.

Anonyme a dit…

Très bonne citation de Krishnamurti.

Par nature, la foi n'est rien d'autre que pure folie. Quand on est fous, les limites qu'impose l'ordre social ont déjà volées en éclat. S'exprime donc sans limites ce qui est dans le cœur d'un individu, et c'est bon ou c'est mauvais selon ce qui est dans le sang de sa lignée. C'est donc faux d'imaginer que la foi suffit pour faire un saint. Elle suffit juste pour faire un fanatique.

La violence implantée dans l'humanité génétiquement et idéologiquement dans le jardin d'Eden (Péninsule Arabique? Corne de l'Afrique?) est une nourriture pour nos maitres de l'ombre. Plus il y a de violence, plus il y a d'énergie à moissonner. L'heure de l'orgie approche.

Don, tu peux repomper tout ce qui t'est utile dans ce que j'écris, pas de problèmes. J'insiste seulement pour que tu ne fasses pas comme Alexis: Cite tes sources et mets des liens hypertexte :-)

Au-delà de l'honnêteté intellectuelle que cela démontre (avec comme corolaire confiance, respect, confort dans l'espace de la relation, et paix de l'esprit pour celui qui prend), c'est important pour pouvoir retracer les origines d'une information et faire ultérieurement des vérifications, validations, etc. Ça démontre aussi un contrôle de soi ou une liberté responsable.

Le contrôle sur l'information qu'exercent sournoisement les sbires fanatiques de Chari, que tu cites dans ton dernier post, est une preuve de plus de la décadence spirituelle et morale du mouvement. "La fin justifie les moyens" est devenu un 11ème commandement, qui remplace et annule obligatoirement les 10 précédents.

Pourquoi ne mets-tu pas un listing de tous les cas que tu relèves sur une page de ton blog, afin d'exposer cette activité qui participe à la création et au maintien du mythe? Ça ne doit pas rester caché et invisible. Je l'avais fait sur mon blog si tu te souviens, et ça les calmait très efficacement: Il ne faut avoir aucun scrupules avec ce type de personnes. Ils n'en ont aucun quand il s'agit d'éliminer les obstacles -- cf. l'épisode de l'ashram de Shahjahanpur pour ne faire référence qu'à ce fait.

Cricri

Anonyme a dit…

Salut a tous et toutes..

Un message qui a ete laissez sur mon site sous l'articles "Summary of Contradictory facts (SRCM Intrigues)par un abhyasi de "40 ans" il pretend, alors il est un "ancien"... et ma reponse...;
Leurs mythes et leurs fantaisies continuent..

http://4d-don.blogspot.com/
2007/03/summary-of-contradictory
-facts-srcm.html

dear brothers/sisters,

lalaji brought babuji from bhuma for the nature's work. babuji had taken dr.k.c.varadhachari and saint kasturi to the ultimate. also babuji had taken some abyasis to the central region. they are chariji, k.c.narayana, ragavendra rao, umesh sexena etc., but these persons slowly after babuji's mahasamadhi disintigrated into several groups and lost the original source. except saint kasturi none has the capacity to transmit the ultimate power. therefore, there is no use of going to these persons for spiritual progress. i have been in our mission for the last 40 years and this is my experience.except behanji( saint kasturi) rest everyone is either for power, name or money.as a brother abyasi i sicerely request everyone to approch sister saint kasturi if you realy need spiritual benifit.


December 15, 2007 11:17:00 PST

Anonymous said...

this is Don..

Hi anonymous...(please call yourself by another "id"..)

Thanks for your comments but...

If Chari and his group are an indication of what the CENTRAL REGION is, then we in our countries have "more elevated" regions than that and some of our "saints" do not resort to such "lowly" and "contemptable" tactics.

Maybe some of you who are "close" to the ONE (What some call by the Germanic (Gothic) word GOD), you can tell IT (not male and not a person) that IT'S representatives are not acting in a "civilized" manner and should be called to account as soon as possible before they bring our planet to war yet again in the name of: "GOD IS ON OUR SIDE" or "MY RELIGION (or country) RIGHT OR WRONG"

They are teaching that to the next generation of Children, your children, and then you will send these children and "representatives" to our shores as "recruiters" of our families and friends...

CLEAN UP YOUR OWN BACK YARD before you spread that disease to the World via the UN DPI also... That is not a "Product" that is beneficial to society and the PLANET...We need to come together and to learn from one another. These are not MASTERS of anything except the same "PROBLEM" and ATTITUDE that brought the Planet to the point where we are at.

These are TIMES of REFORMATION (that means to FORM AGAIN) and to do it right this time...Those who go to INDIA to find SPIRITUALITY and come back to our families with that "disease" are going to be "shunned" by us and marginalized so as to protect our families and friends...

Our Native Spirituality is much more in Harmony with Nature and MORE NATURAL than the SRCM of Chari.

Michael, (ex preceptor and inner circle of Chari member) said that UMESH was not even into "spirituality" when he was in India...Is that true?

There is no "REGION" closer to the ONE than any other...We are all CLOSE TO THE ONE...

All the other "IDOLS" of yours are made of CLAY and not worthy of our consideration...If they are "saintly" let them live a saintly life and leave the World to find the ONE on their own...IT will take less time than by going to INDIA and increasing the "carbon footprint" so as to "FIND" the ONE which is everywhere...even HERE!!


GO in PEACE..

Don
December 16, 2007 11:36:00 PST AM

Anonyme a dit…

C'est vrai que Kasturi a une connection particulière par rapport aux autres, mais particulier ne signifie pas mieux ou pire.

Ce que cet abhyasi n'a pas dit, c'est qu'elle est dans un délire dévotionnel, donc sa transmission ne peut pas être l'ultime. Son enseignement n'est plus le Raja Yoga de Babuji mais un Bhakti Yoga. De plus, si on juge l'arbre à ses fruits, voir le disciple de quelqu'un venir faire de la pub pour la mouvance à laquelle il appartient en prétendant que les autres sont bidons et que le seul qui est valable est son propre guide met immédiatement la puce à l'oreille. Ce qu'il propose est encore une fois un culte de la personnalité, dans lequel il est tombé. Si la Sainte a quelque chose que les autres n'ont pas, ce qui est tout à fait possible ne serait-ce que parce qu'elle est une femme, visiblement elle n'arrive pas à enseigner l'essence de la spiritualité en dépit de ses capacités supérieures.

Chari a une fixation rigide et maladive sur le pouvoir, et donc il ne peut pas transmettre l'ultime non plus. Bien qu'il prétende pouvoir réaliser quelqu'un en un clin d'œil, il n'a jamais pu le faire, et ne parlons pas de la progression de ses centaines de milliers d'abhyasis. Sa transmission cause généralement une pression sur la région inférieure gauche du cœur, une tension dans le plexus solaire, et un abrutissement mental. Les gens ressentent cette force et prennent cela pour de la spiritualité. C'est juste un indice d'emprise, et l'emprise, comme on peut le voir, n'a jamais aidé qui que ce soit à se déployer. Au contraire, l'emprise ratatine les gens.

Je ne connais pas les autres qu'il cite, et je ne vais pas juger celui qui me guide parce que je ne veux pas faire de pub pour qui que ce soit et j'ai assez critiqué ces gens. La spiritualité n'est pas un produit pour consommateurs et le vent de l'esprit va et vient où il veux et en fonction des besoins. Ce ne sont pas les disciples de Babuji qui commandent dieu, non mais je rêve...

Je remarque aussi qu'il utilise la terminologie "pouvoir ultime" pour désigner la source que Kasturi transmettrait. Les signifiants qui polluent l'esprit de ces gens seraient donc encore une fois relatifs à une problématique de pouvoir... C'est une maladie. Sa compréhension du divin se résume donc à du pouvoir, donc on est encore dans une structure mentale pyramidale, avec des êtres supérieurs et des êtres inférieurs, avec des séparations entre les gens. Il ne peut donc pas s'agir de spiritualité, et c'est là que je m'interroge sur les graines psychotiques que Babuji a semées dans l'esprit de ses disciples. On a vu par la suite le type de plante que ces graines ont données. La pyramide ne mène pas à la spiritualité mais à la religion, aux luttes, à la violence. Un autre modèle est nécessaire pour rétablir la connection de l'Homme avec la nature. Or, tout l'héritage que Babuji a pu laisser a été perdu parce qu'il n'avait pas su s'affranchir lui-même de cette pollution mentale Saharasienne dont il héritait par le sang et la culture.

L'abhyasi conclue qu'en tant que frère, il nous aide en nous montrant vers qui aller, mais je lui suggère qu'en tant que frère il prie l'ultime de nous guider jusqu'à lui, et tout se fera naturellement si ses prières ont quelque valeur, avec ou sans Kasturi. S'il prend la peine d'analyser ses sentiments, il verra que sa générosité est sous-tendue par de la peur, non par de la foi.

Cricri

Alexis a dit…

Voici la 3è partie de mon website sur l'organisation de la Mission :

A l'origine, il y a le maître et ses disciples. Lorsque le nombre de disciples se multiplie, le maître a besoin de relais, les précepteurs. C'est l'organisation spirituelle, mais avec sa croissance vient un moment où tout cela doit se structurer. La gestion administrative et financière s'en mêle. C'est ce qui s'est passé à la SRCM, qui fait cohabiter ces différents niveaux organisationnels, plus ou moins cloisonnés.

Schématiquement, on pourrait dire que la pyramide du pouvoir tourne autour de l'organisation spirituelle, le Sahaj Marg tandis que la gestion administrative de cette gigantesque structure c'est la SRCM, la gestion financière ce sont les fondations SMSF. Evidemment, Chari domine le tout.
En savoir plus...

Anonyme a dit…

Un message de NOEL a tous..d'un lecteur de mon blog...


Anonymous said...

Merry christmas to all bloggers of SRCM. You all work harder than Chari everyday to keep us non believers well informed of his antics. Best wishes for 2008x

December 18, 2007 10:17:00 PST AM

Un Joyeux NOEL a tous et toutes...

Don...

martin a dit…

Bonsoir à toutes et tous,
C'est la première fois que je me m'exprime sur votre blog que je consulte régulièrement depuis plusieurs mois, à la recherche d'aide pour essayer de réveiller une personne qui m'est chère et qui est complètement envoutée par 20 ans de pratique assidue à la SRCM! Je voulais vous féliciter pour la qualité et la générosité de votre travail, vous encourager à poursuivre vos efforts, merci !