La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

5 juillet 2013

Le Sahaj Marg entre spiritualisme et spiritisme


Qu’est-ce donc que le Sahaj Marg ? La méditation sur le cœur ou bien la lecture assidue des « Whispers from the Brighter World » ? Du spiritualisme ou du spiritisme ? Une vie de l’âme et de l’esprit  ou bien le Dialogue avec les esprits de l’au-delà ?

Avec Lalaji les choses étaient claires. Son enseignement du soufisme et de santmat n’avait qu’un seul but : la méditation, donc la spiritualité. Mais dès l’origine du Sahaj Marg, Babuji a cultivé l’ambiguité : ses dix commandements invitaient à la méditation tandis que son journal sombrait déjà dans les affres du spiritisme (dialogue avec Lalaji et Vivekananda). Sœur Kasturi a réconcilié le Sahaj Marg avec la méditation et le voyage spirituel grâce à son célèbre Anant Yatra. Mais Chari a tout jeté aux oubliettes en introduisant les concepts d’obéissance et de service, incongrus en spiritualité. Dérive totalitaire d’un maître qui désirait le pouvoir, reléguant spiritualisme et spiritisme aux rôles d’outils à des fins personnelles, de simples pratiques de développement personnel.

Nouveau tournant en 2005 avec la découverte de la médium française anonyme et la publication des whispers de Babuji. La SRCM replongeait dans le spiritisme pour ne plus en sortir.


Notons que Sharad Chandra Saxena s’oppose à Chari avec les mêmes armes, celles du spiritisme.

Elodie

4 commentaires:

Alexis a dit…

Ci-dessous 3 commentaires postés sur mon blog :

Patricia a dit...
Bonjour.

Cela fait plusieures années que j'ai quitté le Sahaj Marg après 5 ans de pratique plus en moins dévouée (voyage en Inde, mariage par le Maitre...).
Aujourd'hui je suis heureuse et libre mais je me dois de faire ce petit témoignage. Ce qui m'a sauvé c'est mon 'self control'. J'avais du mal à m'abondonner en règle
générale. Je n'arrivais pas à être 'absorbée' dans les
sittings et je voyais ce qui se passait autour.
Je voyais ces personnes (la plupart de temps des
femmes) qui semblaient être complètement perdues et celà après beaucoup d'annés de pratique! Le motto de
la méditation est quand même d'ouvrir la consciance, j'ai vu tout le contraire! Et cela m'a fait peur, je ne voulais pas devenir comme elles plus tard! J'ai vu autour de moi des vrais zombies...
Deuxième chose qui m'a fait peur: la méditation sur le coeur. Le coeur est un organe fragile et il n'est pas bon de 'travailler'directement dessus. ( En général on utilise le péricarde pour agir sur le coeur). Après quelques mois de pratique assidue j'ai commencé à avoir des douleurs dans la poitrine. On m'avait répondu: ce sont des samskaras (des saletés) qui sortent, il faut continuer. Mais les douleurs persistaient. Encore longtemps après l'arret final de la méditation sur coeur, la douleur est resté en mouvais souvenir.
Pour moi le Sagaj Marg est dangereux pour les
personnes fragiles, peu stables et seules! Il crée une
utopie de vie en grande famille aimante avec la
bienveillance du gourou, la vie en sécurité et sans soucis.
Le Maitre demande du sacrifice pour 'la Mission'en contrepartie mais ce n'ai rien par rapport à ce que lui, il nous donne...je me demande comment j'ai pu être aveugle pendant 5 bonnes années. Avec de la chance, j'en suis sortie (!) sans trop d'impact.

Ps. J'ajoute juste que mon mariage par le Maitre était le fiasco complet tout comme beaucoup de couples mariés en foule euphorique en Inde mais qui n'ont aucun avenir en dehors cette utopie.



Anonymous a dit...
ma sœur est tombée là dedans depuis 10 ans. Elle dépérit, s'éteint, a renoncé a toute féminité, et vient de partir pour l'ashram du Danemark. Elle a dit "Je pars travailler pour eux." Elle est soumise au mentale et au physique. Que faire ?


Anonymous a dit...
Bonjour Patricia,

Merci pour votre commentaire.
Pourriez vous me communiquer votre adresse mail car je souhaite sortir une amie de cette organisation. Elle est devenue une vraie zombie comme vous dites et nous sommes plusieurs à être très inquiets à son sujet.
J'aimerais vivement pouvoir en discuter avec vous.

Alexis a dit…

News estivales

Alexis a dit…

Apocalypse et Sahaj marg

Alexis a dit…

Une longue vie de solitude