La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

24 janvier 2012

Babuji inquiet pour la santé de Chari

Chari avait mis un terme à ses voyages à l’étranger en 2010 en raison de son âge et de sa santé déclinante. Les abhyasis étaient priés de se rendre à Manapakkam pour le rencontrer, plusieurs assemblées générales de pays se sont ainsi déroulées en Inde.
Quelques entorses à cette règle plus tard – un voyage en Malaisie et à Singapour, deux autres à Dubaï en 2011 – Chari met un terme à tous ses déplacements y compris en Inde à la demande de Babuji.

Déjà le 8 décembre, Kamlesh Patel (son successeur désigné) écrivait : « Je vous écris ce mail avec un coeur lourd. Notre Maître bien-aimé fait face des défis physiques croissants ces jours-ci en raison de sa santé. Et après le récent voyage, il est pénible de constater sa difficulté, même dans son déplacement entre le bureau et sa chambre à coucher à Manapakkam. »
Mais le 23 décembre, c’est Chari qui dit : “I was planning on a long trip of Uttar Pradesh, including visits to Satkhol and Shahjahanpur, the whole trip to last approximately one month. Just as I finalised my plans this morning, I received a message from my Beloved Master dated the 22nd December 2011, which is reproduced below for you to read. It makes it clear that my travel days are over in obedience to my Beloved Master's instructions. All those who were expecting to travel with me to Satkhol, Shahjahanpur and other places may kindly note that in future all those wishing to meet me are requested to plan their visits to Chennai only.”

Jeudi 22 décembre 2011 – 10 heures
Mon très cher fils,
« Bien que nous te suivions pas à pas dans ta lourde tâche, nous devons impérativement venir vers toi pour te demander d’être raisonnable, de te reposer ; ton état de santé l’exige. Tu as tellement donné de ta personne depuis toutes ces années ; il est temps de changer des habitudes de vie ne convenant plus à une réalité, celle d’un corps physique très fatigué. Il a le droit à tous les ménagements possibles : du repos, de la quiétude et toute l’attention que requiert ta divine personne. Tu as toujours fait le maximum, tu n’as rien à te reprocher, qui peut dire cela ! Tu es notre fils bien-aimé, ton bien-être nous importe plus que tout. Nous te le demandons avec toute la ferveur possible attachée à ce que tu représentes pour la Mission et pour nous : sois raisonnable, veux-tu.
Voilà ce que nous attendons de toi, ton très lourd ministère ne doit pas à ce point nuire à ton état de santé. Voilà ce que nous attendons de toi en cette époque de l’année où il est de circonstance dans beaucoup de pays de faire des vœux. Le nôtre est là, tu le connais à présent, alors rends-nous heureux, ménage-toi, tu as donné le maximum, que veux-tu de plus ? Les voyages ne sont plus nécessaires à ce point. Nous ne pouvons supporter que ta santé soit menacée de la sorte. Voilà le réquisitoire de ce jour, il manifeste notre amour au plus haut point, puisque ton bien être nous importe plus que tout. Un même chant monte vers toi, celui de nos cœurs réunis dans une céleste complainte à la gloire de notre fils tant aimé. Ecoute, veux-tu, ce que les sages essaient de te transmettre ici.
A toi le meilleur, mon très cher fils. Puisse notre amour adoucir pour toi chaque jour et chaque seconde de ta vie.
Ton Maître toujours attentif et aimant. »
Babuji Maharaj

Kamlesh Patel s’inquiète pour Chari qui se déplace difficilement. La médium s’en mêle et donc le Babuji du Brighter world implore Chari de mettre un terme à ses voyages. Chari lui obéit, il n’ira donc plus nulle part. Désormais, les abhyasis sont priés de venir à sa rencontre.

Elodie

2 commentaires:

Elodie a dit…

Bonjour 4d-Don,
Merci de nous tenir informé si ton correspondant roumain reprend contact avec toi et t'apporte des informations intéressantes.
Bien affectueusement,
Elodie
PS pour toutes/tous : voir le dernier commentaire de 4d-Don sous mon précédent message

4d-Don a dit…

Salut toutes et tous...

Kamlesh va avoir un grand problême si Chari meurt: Quel remède suggérer à ses "clients", la phamacologie ou la spiritualité? Va-t-il avouer que le Sahaj Marg et sa forme de Spiritualisme, ne peut pas aider les "malades"? Va-t-il s'en débarasser de la Mission? Va-t-il avouer que la science est supérieure au "SPIRITUALISME", la religion ou les soit-disant: spirituels??

Chari en a fait le recrutement, afin d'ajouter des chiffres !!

Et sa (Kamlesh) pharmacie (son "business") à New York? Sa liste de clients lui donne un avenue pour le recrutement de "clients" pour son business "charitable", la "spiritualité", le Sahaj Marg(tm) ... enregistré comme "produit commerciale".

Va-t-il voyager aux frais de la "charité" (nos taxes a TOUS), ou aux frais de son "business"?

Aux clients déprimé(e)s, est-ce qu'il va suggérer le prozac ou le Sahaj Marg?
Va-t-il faire le proselytisme pour le Sahaj Marg(tm) ou pour la pharmacologie(tm), la science?

C'est un problême qu'il n'a pas a faire face aussi longtemps que Chari est vivant. (Mais je ne voudrais pas être son "client".) Je ne voudrais pas comme docteur (ou pharmacien) un homme de science qui pratique le SPIRITUALISME avec des MÉDIUM(e)S et des messages de l'au dela, des esprits, des égrégores, etc...

Don