La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

24 août 2010

Une Arme de séduction massive


La Jeunesse, un temps de promesses et d’efforts

L’UNIC instrumentalisée par la SRCM

Forte de son succès de l’an passé, la SRCM renouvelle ses tentatives de légitimation à l’aide du Centre d’information des Nations unies en Inde (UNIC). A l’occasion de l’année internationale de la Jeunesse, elle organise à nouveau un concours de dissertation autour de la formation du caractère au sein des écoles indiennes. Dans le même temps, elle s’efforce d’accroître la diffusion de son programme d’éducation fondée sur des valeurs dans les écoles (VBSE). Rappelez vous ce que disait cette abhyasi américaine en juin dernier :
“A few years ago when I first heard about the Mission’s observance of United Nations Days, I was confused. I admit it. I didn’t understand why we were doing them or what our involvement with the UN really meant. (…) In terms of benefits, these United Nations Days provide a fantastic way to reach out to our communities. Here in America our culture can tend to be suspicious of a spiritual organization that has a guru. However, the United Nations is generally considered a positive, upstanding global organization. When we reach out to our communities via our association with the United Nations, we may become a bit more legitimized in the eyes of a society that views the unfamiliar with apprehension. That’s a good thing in terms of opening people’s minds and hearts to the wonders of Sahaj Marg.”La SRCM fait preuve d’un grand opportunisme en instrumentalisant certaines officines des Nations unies, uniquement à la recherche d’une certaine légitimation.

Objectif : exporter le VBSE en EuropeL’innovation de l’année réside dans l’ouverture du concours en dehors de l’Inde avec pour objectif de mieux exporter le VBSE en Europe et ailleurs. Cela fait déjà deux ans que les responsables du SMRTI tentent de reproduire ailleurs le succès obtenu par sa directrice indienne, Seetha Kunchithapadam. Le VBSE a maintenant pris deux directions selon l’âge du public visé : la formation du caractère pour les adultes, l’éducation fondée sur des valeurs pour les enfants. Dans cet esprit, un programme de formation a été mis au point par l’équipe pilotée par Elizabeth Denley pour les adultes, et force est de constater que les séminaires de formation se multiplient en Europe et dans les CREST indiens. Quant aux enfants, l’objectif poursuivi par Tilde a Trødni et Dominique Descartes est de leur proposer des activités fondées sur les valeurs dans les ashrams, pendant les séances de méditation collective des adultes ou pendant les célébrations indiennes pour se faire la main, puis de les proposer aux écoles quand elles seront bien rodées.
Quelques exemples d’activités pour les enfants énumérées en Europe : visites de fermes, ballades en forêt, chasses au trésor, jeux d’eau ou de plage, etc. Il s’agit seulement d’occuper les gamins pour permettre à leurs parents de se livrer tranquillement à leur activité spirituelle. Quand on pense que ces actions doivent s’inspirer du modèle de la LMOIS, on mesure à quel point l’objectif reste illusoire pour le moment.
Rappelez vous la colère de Chari à Augerans et le courrier de son manager aux enfants. C’était le 21 mai 1991, il y a presque 20 ans :
« (…) Une bonne nouvelle pour nous tous ! Le Maître, notre Chariji revient bientôt (…) S'il nous a mis en pénitence à Noël, c'était pour nous obliger à réfléchir et à comprendre qu'on ne vient pas à l'ashram, à Augerans, comme on va en vacances (…) Vous viendrez donc à l'ASHRAM voir le MAITRE et participer à un SEMINAIRE SPIRITUEL.»Chari n’acceptait pas d’être dérangé par des enfants turbulents et mettait les abhyasis en pénitence. Cela ne s’est pas arrangé avec l’âge. Le manager d’Augerans écrivait un courrier bien maladroit aux enfants pour les gronder, aujourd’hui on leur propose des activités pour les canaliser ! Le VBSE n’est pas près d’entrer dans les écoles européennes avec ça…
Pour l’instant, ce ne sont que des actions très maladroites, et leur succès semble très incertain, mais il suffit de peu de choses pour transformer l’essai. L’Inde en est un bon exemple…


Alexis

Aucun commentaire: