La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

10 décembre 2008

La Déclaration universelle des Droits de l’Homme a 60 ans

Libre arbitre

La Déclaration universelle des Droits de l’Homme a 60 ans et la Shri Ram Chandra Mission s’apprête à célébrer cet événement à sa façon : profiter de la respectabilité que lui confère le logo des Nations unies pour recruter des gens au Sahaj Marg, vendre de la spiritualité sous couvert des Droits de l’Homme.

« Les Hommes naissent libres et égaux », « liberté de pensée, de conscience et de religion » sont immédiatement traduits par libre choix et liberté d’adhésion à la SRCM par les abhyasis.
Mais qu’en est-il de la liberté individuelle quand on porte un si grand amour au Maître que l’on ne fait plus rien sans lui demander son avis et qu’on n’ose aller à son encontre ?
Certes, l’abhyasi est libre de renoncer à sa liberté, libre de choisir ses chaînes et son esclavage, y compris en adhérant à la SRCM de Chariji. Mais l’être humain n’a-t-il pas plutôt la responsabilité d’exercer en permanence son libre arbitre, de s’assumer en tant que tel et de décider pour lui-même plutôt que de quémander qu’on décide pour lui ?

Depuis que la SRCM relaie à sa façon les messages onusiens, elle célèbre aussi la Journée internationale de la famille.
Est-ce une bonne manière de célébrer les droits de l’homme et la liberté individuelle que de demander conseil à son gourou pour se marier et de ne pas oser aller à l’encontre de la proposition de Chariji ? Est-ce une bonne manière de célébrer la famille lorsque l’on fait voler en éclats les liens du mariage et sa famille parce que son conjoint refuse d’adhérer à la SRCM ?

Faut-il prendre les droits de l’homme au pied de la lettre ou chercher l’esprit de la loi ?

Elodie

5 commentaires:

Cyrille77 a dit…

Bonjour !
Je tarde a réagir au témoignage de Thierry qui s’expose et nous présente ces difficultés et ses idées sur sa pratique ( de plus sans jugement négatif sur ce blog qu’il qualifie d’ « échange très instructif » )
Sur le fond je serai d’accord avec presque toutes les réponses mais hormis les deux premiers textes courts de Vincent d’Elodie et celui de Martin le ton des autres commentaires est terriblement dur, dans le jugement, la condamnation voire limite insultant !!!
Certains évoquent l’amour, la compassion … où est cela ?
Vous pensez qu’il est dans l’erreur ! ok ! mais peut ton juger un enfant qui apprend a marcher et retombe sans arrêt ou qui essaie de faire rentrer un cube dans un trou rond ! Il fait son expérience ( comme vous avez vous même fait cette expérience, car je crois que vous avez été presque tous à un moment ou à un autre disciples de Chari !!! ) ne soyez donc pas si dur avec vous même !

Don : tu dis que son expérience du Sahaj Marg a été négatif ? pour l’instant il vit cela comme positif ! laissons lui le temps de comprendre son « erreur » et il ose faire face a ce que qui est exposé sur ce blog puisqu’il y écrit (bravant par la même les interdits du grand gourou).

Thierry : tu utilise à plusieurs reprise le terme de « culte » (et je suis surpris que personne ne le relève) le mot culte se rapporte à la religion, le Sahaj Marg est une technique d’élévation spirituelle, le culte d’idole de pierre, d’or ou de chair nous tire vers le bas.
Je te propose de tenter l’expérience de méditer après avoir vu un discourt de Chari et de refaire plus tard l’expérience après avoir vu un film échange avec Babuji comme celui réalisé en 1973 par les Danois* ou si tu le peux d’aller voir par toi même en Inde des vieux de la vielle et donc de faire l’expérience du Sahaj Marg débarrassé des dérives de la SRCMtm ( tiens, c’est pas le titre d’un blog c’a :-)
* que nous avons récemment sous titré et que je mettrai volontiers en ligne si qq pouvait m’aider à le faire.

Cricri critique ;-)
« Nous faisons ici un travail qui devait être fait et qui ne l'a jamais été. Des lâches et des imbéciles nous ont précédés, car c'était leur job, à eux qui avaient côtoyé Babuji, et pas à nous qui ne l'avons pas connu, de faire la lumière sur toute cette histoire. La lumière doit être faite et elle le sera. »

Cyrille : Tu peut traiter les autres de lâches ou d’imbéciles, et je n’ai peut être pas, a tes yeux, eu l’intelligence de me charger de ce « job » de chevalier défendeur de La Vérité, mais quand a être lâche, je te signale que dès le début je t’ai contacté ainsi qu’Elodie te communiquant mon numéro de téléphone, que je n’utilise pas de pseudo, que mon véritable nom prénom email ainsi que ma photo se trouve au vu et au su de tt le monde.


« On voit bien quand on vous lis les uns les autres que les mêmes distorsions qu'à la SRCMtm sont là dans les concepts, avec les conséquences, pleinement visibles à la SRCMtm, encore en germe chez vous. Cyrille, comment penses-tu, si tu projettes le système dans l'avenir, qu'il se déploiera ? Mon avis est que les mêmes dérives apparaîtront, tout comme je prédis le même risque à l'ISRC. Aussi, venir chez vous, ce n'est pas aller de l'avant, c'est revenir en arrière. »

« Aller de l'avant, c'est résoudre le problème qui est posé par la SRCMtm, car il se peut que l'humanité attende la solution. »

cyrille : Pour toi « aller de l’avant » c’est résoudre les problèmes posé par les autres, mais toi dans tout cela que fais tu pour toi ! où en est tu de ta démarche spirituelle qui t’a autrefois poussé dans les bras de Chari ? Tu écrit dans un blog « pour que vive le Sahaj Marg, débarrassé des dérives de la SRCMtm » et quand d’autres qui ne sont apparemment pas dans cette dérive, tu t’empresse de supposer qu’ils sont ou y seront bientôt !!! au lieu de vivre tes propres expériences, tu tente de dénigrer a tout pris celle des autres ???

Je reviendrai plus tard sur les questions de fond.
Amicalement
Cyrille

Anonyme a dit…

Salut a tous...

Mensonge...Mensonge...Mensonge...

A la SRCM de Chari, les femmes ne peuvent pas etre MAITRES, et les abhyasis sont appelés "serf" et doivent "obéir" afin de plaire le Maitre et faire parti du "culte de la PERSONALITE" de Chari et sa Famille et son "inner circle".

Le Sahaj Marg, c'est comme une religion du "14ième sciècle", ou les femmes, pour des titre "inutiles" font toute la besogne d'attirer les "enfants", leurs voisins, leurs familles au "secte", nettoyer, laver, etc... et les "hommes étrangers (hindoux)" controllent l'organization. Vos enfant masculins (garçons) ne seront pas "MAITRES" non-plus! Demandez à "André Poray"!!

http://srcmun.blogspot.com/

Voiçi un liens pour ceux qui veulent donner l'alerte à l'ONU concernant des abus des "droits" et de la stipulations de "démocracie" dont les membres du Programme DPI doivent adherer mais que le SRCM de Chari ne respecte pas...

Il y a une lettre et des "informations"...

4d-don

Anonyme a dit…

Auto promotion aux dépens des Nations Unies. Ou comment on fait du prosélytisme en trompant les innocents.
« La SRCM est une ONG accréditée par l’ONU » C'est qu'on peut lire dans l'affiche préparée par la SRCM pour inviter un maximum de personnes pour fêter la déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre. Dans la même affiche figure le logo de la SRCM et celui des des Nations Unies (ce qui est interdit d’utilisation, ça va de soi). On peut aussi lire : « Nations Unies : Journée Internationale des Droits de l’Homme. Joignez vous à nous dans un effort spécial de participation à la journée internationale des Droits de l’Homme, afin de promouvoir des sentiments d’amour mutuel et de fraternité universelle. Après une présentation, nous nous unirons dans une prière méditation silencieuse pendant 15 minutes. Cet événement est ouvert à tous. »
Selon les dires, les abhyasis des tous les centres ont été encouragés à inviter un maximum d’amis… la présentation a consisté a identifier des points en commun entre la SRCM et les nations Unies, tout en se gardant de n’entrer surtout pas dans les détails. Et ce dernier point a été respecté à la lettre et soigneusement travaillé à l’interne.
Les dirigeants de cette secte sont complètement malades. Ils font pitié car complètement convaincus et manipulés par ceux de plus loin…
Martin

Anonyme a dit…

More Allegations from ex-PRECEPTOR to the Registrar of Societies India, in 2003.

From Shashwat's blog: Freedom to Speak - Power to Speak

Item 17 on Shashwat’s blog is a letter from a “one time” preceptor called C S KalyanaSunderam to the Registrar of Societies (India), alleging ‘immoral” activity at the SRCM and blaming Chari’s son for the alleged “mismanagement" of the SRCM but does not bring much evidence. See it at number 17 at:
http://geocities.com/sha211_211/srcm.html

or... For a quick scan, see below:

Page 1
Stamp of Registrar dated 13/10/03

See it at:
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc1.jpg

Page 2

Letterhead from:

From CS KalyanaSunderam Phone (blanked)
(one time - preceptor & Abhyasi – disciple of Chrompet
Shri Ram Chandra Mission (SRCM) Res. 11/84 Panchavadi Aprt. (HQ Shahjehanpur Dr. Rajendra Prasad Road, Shri Babuji Memorial Ashram World HQ) Nehru Nagar,
Manapakkan, Chennai – 600 116 Chrompet – 6000 044

See contents at:
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc2.jpg


Page 3

SRCM Registration info from 28, 7, 45 (July 28, 1945), and re-registration on May 4, 1978 as per Indian Government legislation.

See it at:
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc3.jpg

Page 4 (IMPORTANT)
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc4.jpg

His Holiness Mahatma Shri Ram Chandra attained Maha Samadhi April 19th 1983. He has however, left behind His disciple, Shri P. Rajagopalachari, as His successor and spiritual representative to continue the task ahead for the uplift of humanity at large.

Ever since the establishment of Shri Babuji Memorial Ashram on Shri Ram Chandra Road, Manapakkam Chennai – 600116 (during 1997-1998) the style of functioning of the mission has changed.

The Spiritual Head of the Mission who is also the administrative head, with titles of ‘Master and President of the SRCM:-the present person being Shri P. Rajagopalachari – sometimes affixes his signature as “Parthasarathy – ignoring the norms of constitution and by-laws incorporated the wordings (Words) ‘International head quarters’ to the Chennai Centre at Manapakkam – 116. It is not clear to the disciples all over the world, wether the mission has embraced a new registration under the societies Act as it is an operative trust.

When the Registrar of Govt. of Tamilnadu was approached, he has negatived the request stating that they have no such recording on their files (vide copy enclosed)

All the disciples in India as well as abroad have been dissatisfied with the functionning of the trust – Office at Chennai as the functionaries of the SRCM organization at the World HQ do not follow any norms. All types of mismanagement, mal-administration, corruption and immoral acts have become the order of the day.

Barring a handful of functionaries around the present Master/President of the SRCM – Chennai, no disciple is allowed to meet the Master. These things have started as long as the present President took the reigns in his hands - since 1983. It has become ‘bad to worse’ since 1997 when the present Master / President’s son gate crashed the organization and it is felt by every individual disciple (barring their associates around (him?) the the Master / President’s son is totally responsible for the downfall in spirituality of the organization.

Sudden administrative orders are sponsored by the President’s son in the name of his father. Silencing every individual on the strength of his father sri PR Krishna President’s son, his family and associates have taken the upper hand in the adnimistration of SRCM Chennai. Shahjahanpur (UP) as HQs has been totally ignored violating the recording of the constitution.

Page 5 (IMPORTANT)
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc5.jpg

Shri Umesh, founder guru’s (Shri Ram Chandraji Maharaj) eldest son, has filed a suit in the court of law at Lucknow UP in this regard and a case is still pending in Uttah Pradesh against SRCM Chennai.

To cite an instance please find enclosed the implementation of organizational structure with effect from January 1, 2003. There is no authenticity for the order since it has not been signed by the president SRCM, nor it is in official decorum. After 1997, there are inumerable such lapses leading to the maladministration and mismanagement of the Mission.

Hence I’d like to know the following:

1. The SRCM has derecognized the Head quarters of Shahjehanpur (UP) without the knowledge of the disciples all over the world.

2. They function under the banner: SRCM – Shri Babuji Memorial Ashram World HQ – Manapakkam – Chennai – 116. Have they registered this new nomenclature? If so, what is the new registration number?

3. Is there any New constitution and by laws for this revised organization? If so a copy may kindly be extended and obliged or I may kindly be guided the manner of possesing the copy.


See signatures on letter (not legible) at:
http://us.share.geocities.com/documentsrcm/sc5.jpg



ALSO from the Legal documents on Shashwat's Blog:

See “original constitution from Babuji in 1945.
http://geocities.com/sha211_211/srcm.html
See Item 3 on Blog.

See Babuji’s Signature: His legal FULL NAME in 1945 was apparently: Ram Chandra, then there are at the end of the document, of the 12 original "founders" of the SRCM, there is a Prakash Chandra who's signature looks like "Chander", and a Kailash Chandra. Then there is also a "B. Ram Chandra Saksena" (number 7). Babuji's son Umesh and his Grandson Navneet are called: "Saxena" or "Saksena". Hmmmm??? was this a "family and friends" affair.

PS... Notice that there are "12" signing founders of SRCM. The 11 apostles and Babuji!!

Chari re-registered the Shri Ram Chandra Mission in Califorrnia, USA, in 1997 and the Sahaj Marg Spirituality Foundation in Austin Texas, USA in 1997. He placed himself as President of SRCM in other countries and placed directors loyal to himself on these Boards of Directors in other countries.

(see Michael's Testimonial on his blog: Inner Circle of SRCM and list of Directors for SRCM (Canada) at: Canada Revenue Agency Charities Listing
Enter: Shri Ram Chandra Mission
City: North York
Province: Ontario

See Chari’s SRCM (Chennai) constitution filed in India in 2002.
http://geocities.com/sha211_211/srcm.html
See Item 3a on Blog.

Anonyme a dit…

Salut a tous...

CORRECTION...CORRECTION...CORRECTION

Meme si la constitution de Chari qui a la date "2002" sur la premiere page et un etampe qui a la date "1860" qui indique la date de la legislation, il n'y a pas de "sceau" alors, la SRCM "Chennai", n'est pas "enregistre" aux INDES selon ce document ...

Merci a Shashwat pour cette correction....

Remarquez sur le site de Shashwat, le numero 3, la "constitution originale" du SRCM de Babuji. Dans la derniere section du document, tout les foundateurs font parti du "Comite de Travail" sauf les deux "chandra", Prakash et Kailash... sont-ils la parente de Babuji? Sont-ils jeunes? C'est en 1945!! Umesh n'est pas la et lui serait trop jeune...

Don....