La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

8 novembre 2014

L'obéissance à la Mission

OBEDIENCE TO THE MISSION, Michael’s Testimonial

Michael a été un abhyasi de la SRCM aux USA de 1979 à 1990. Il a connu Babuji, été nommé précepteur par Chari et presque aussi vite destitué par lui pour de sombres histoires de querelles entre personnes pour le pouvoir.
Il nous dit ici ce qu’il pense de l’obéissance réclamée par Chari :

L'obéissance à la Mission

J’aborde toutes mes expériences sur le voyage de cette vie avec gratitude. Dans ma jeunesse, je pensais que le voyage de mon esprit avait commencé en 1979, lorsque je me suis approché de la SRCM – à l’âge de 19 ans, à la recherche d'une formation spirituelle et d'une guidance. La guidance manquait, le Maître vieillissant était inaccessible. La dissension au sein du groupe était imminente. Pourtant, dans les premiers mois, j’ai vécu un calme intérieur au centre de mon cœur. Ce serait finalement mon compagnon et guide ultime. Aucune expérience dans mes 10 années suivantes à la SRCM n’a valu la bougie de cette première expérience. Et c’est resté comme ça jusqu'à ce jour, plus de 30 ans plus tard. Je suis parti de la SRCM en 1990 après beaucoup de déceptions et de trahisons. Quand le Maître a demandé que je sois "obéissant à la mission", je suis parti et n'ai jamais regardé en arrière. En fait, mon vrai voyage spirituel a commencé à cet instant même. Je lui suis reconnaissant de m’avoir poussé dehors ! Je n'échangerai ce Voyage pour rien au monde.

Depuis mon départ, j'ai entendu de très nombreux abhyasis actuels et anciens de la SRCM, se débattant pour atteindre quelque chose de spirituel. Beaucoup souffrent de traumatismes qu'ils ont subis dans leur association avec la SRCM, ses précepteurs et la hiérarchie. Certains se débattent dans la confusion de l’esprit avec une faible estime de soi. Pourtant, je crois que chacun d’entre eux s’est centré sur le cœur au début de leur pratique. Le conflit intérieur résulte de la poursuite des réalisations spirituelles au-delà de la simplicité d'un cœur centré. Ce cœur centré est la seule constante d’un Voyage qui n’a jamais de fin. En outre, du mal est fait en exigeant l'obéissance à la Mission.

Quel est le but de cette obéissance ? Qu'est-ce que cette Mission a créé ? Un vaste patrimoine immobilier ? Des publications pertinentes pour ceux qui ne partagent pas l'obéissance à la Mission ? Qu'est-ce que la mission a fait pour élever l'Humanité et qui mérite qu’on lui obéisse ? La Mission a consacré des formateurs spirituels débutants, avec peu ou pas de formation personnelle. Sa hiérarchie n'a ni la compassion ni la patience d'affirmer la divinité qui existe dans le cœur de chaque aspirant. Au contraire, ils proclament que la plus haute divinité existe uniquement dans le seul Maître, comme si la nature thésaurisait son abondance en un seul cœur ! Ils considèrent leurs disciples comme de simples esclaves de leurs désirs, pleins de grossièreté, dans le besoin de cleaning.

Ce comportement est l'antithèse de l'ancienne vérité spirituelle. La vérité, qui déclare le cœur comme véritable guide, base de là où existe l'étincelle de l'Infini. C’est seulement quand on affirme cette vérité que commence le Voyage infini ! Quand on poursuit un but spirituel, ils descendent ce voyage. Ils risquent l’angoisse mentale, des traumatismes et même la folie. L'obéissance à la Mission est une distraction dangereuse. La Mission ne sert qu'elle-même. Elle ne sert qu'à perpétuer les mythes qui perpétuent l'obéissance à elle-même. La vérité, c’est qu’il n’existe pas de maître divin pour vous amener vers le but spirituel ultime, car il n'y a pas de but. Il n'y a que le Voyage en soi - qui est infini, et le cœur est le seul vrai guide et maître.


Michael

7 commentaires:

Alexis a dit…

Pour prendre de la hauteur et réfléchir : Méditation 2.0

Anonyme a dit…

L’Obéissance à la Sriram, c’est l’Amour façon charismatique Charivari.
En Spiritualité, on aime toute l’Humanité, sans attente envers autrui. C’est le bienfait d’une bonne pratique spirituelle. Au contraire, dans la Sage Marque, on apprend à aimer seulement le Maître, Lui qui aime tout.
« Nous devons avoir l’attitude du chien, l’amour pour le Maître, la foi dans le Maître, l’obéissance au Maître. »
« L’obéissance est la première loi de la spiritualité. Je la place au-dessus de l’amour parce que la véritable obéissance ne vient qu’avec l’amour. »
Paroles du charismatique Charivari, l’Obéissance est plus importante que l’Amour.

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Pour en savoir plus sur l’expérience de Michael au sein de la SRCM, n’hésitez pas à vous rendre sur le Blog de Michael où il a longuement raconté sa rencontre avec le Sahaj Marg et son voyage spirituel avant, pendant et après.
Sur les notions d’amour, d’obéissance et de service vues par Chari, on peut relire des extraits de Salient Features : Obéir et Servir
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

Dieu n’est pas dans votre cœur, il s’est concentré dans celui du Maître. Voilà ce qu’on pense à la SRCM. J’attire votre attention sur cette remarque particulière de Michael qui me semble frappée au coin du bon sens : « (…) Sa hiérarchie n'a ni la compassion ni la patience d'affirmer la divinité qui existe dans le cœur de chaque aspirant. Au contraire, ils proclament que la plus haute divinité existe uniquement dans le seul Maître, comme si la nature thésaurisait son abondance en un seul cœur ! (…) »
PS à Elodie : joli, le lifting de ton website

Anonyme a dit…

Triste personnage que ce charismatique Charivari incapable de s’épanouir autrement que par l’asservissement de ses semblables. Cette maladie a un nom ? Est-ce que ça se soigne, docteur ?

Michael a dit…

Michael a dit sur le blog de 4d-Don,

Spirituality is not like swimming lessons. It is a state of being, not something that is achieved or sought.

When a guru or organization demand obedience, I say run, don't walk away. True humility comes from surrendering to the Journey that is only yours to take. This is not the same as obedience. Spiritual hucksters would have you believe that humility comes from obedience when in fact only slavery is the result.

A spiritual guide can only lend a helping hand or provide a push when one has strayed off their path, but the Journey belongs to you!


Michael

Monday, November 10, 2014 2:18:00 pm

Michael a dit…


There are so many meditation tools to help calm and focus the mind that do not demand your obedience. These are tools however. One can master them, yet still be far from ones Spirit Journey.

What I am saying is that the Journey only begins when you live with confidence that in the core of your heart you are divine.

Experience every moment as a blessed experience on a Spirit Journey that never ends. You can do this immediately. Guidance will come. Tools to navigate the Journey will manifest for every open heart.

....BUT, beware of the hucksters on the Journey who would take your Journey from you! They seek only to take the power from disciples willing to forego their Journey to obediently serve a master.

Stop seeking and BE. Embrace the Journey that is already yours with the wonderment of a child!