La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

19 septembre 2007

Péché originel ?

Un commentaire anonyme posté sur Tell me truth India le 17 septembre nous annonce l'existence d'un article de presse dénonçant des pratiques sexuelles abusives de la part d'un groupe de précepteurs de Chariji envers une adepte.

Qu'en est-il exactement ?

Voici les faits tels que racontés dans un rapport de la Juridiction Criminelle de la Haute Cour de Justice d'Allahabad (Etat de l'Uttar Pradesh en Inde), en date du 25 septembre 2003 :

- Le 2 décembre 2001, Sri Jitendra Verma publie un article titré "Original sin" dans le journal quotidien "The Pioneer", dirigé par Sri Chandan Mitra et appartenant à la société CMYK Printech Limited.

- Cet article révèle qu'une jeune fille aurait grandi dans l'inceste au sein d'une famille pratiquant le culte religieux du Sahaj Marg à la Shri Ram Chandra Mission. Elle aurait été donnée à l'ashram, puis au guru, etc.

- Des membres de la SRCM ont porté plainte en diffamation, accusant l'article de faire partie d'une conspiration planifiée dans le but de porter préjudice à leur Mission et au Sahaj Marg.

Plusieurs questions me viennent à l'esprit.

Les faits sont-ils avérés ? Où ont-ils eu lieu et à quelle époque ? De quelle organisation parle-t-on exactement ? La Shri Ram Chandra Mission de Shahjahanpur ou bien la SRCMtm ? Quel est le guru mis en cause ? Babuji, Chariji, Umesh Chandra Saxena ? Ou bien un quelconque précepteur local ? Enfin, pourquoi fait-on ressortir cette affaire aujourd'hui ? Et qui veut-on vraiment diffamer ? Chariji ou Navneet Kumar Saxena ? Ou bien le Sahaj Marg en général ?

Dans tous les cas, il est certain que la publication de cet article en 2001 dans l'Uttar Pradesh et les suites qu'elle a provoquées ne sont pas des faits anodins. Ils révèlent, si besoin était, la tension qui existait alors dans cet état de l'Inde autour du Sahaj Marg.

Au vu des informations dont nous disposons - indépendamment de la véracité ou non des accusations portées - il pourrait aussi bien s'agir d'une accusation portée à l'encontre de la SRCM de Shahjahanpur que de la SRCMtm.
En soi, cette information est donc une non-information.
Il faut donc s'interroger sur les raisons qui ont poussé ce commentateur anonyme à ressortir cette "info" aujourd'hui et à l'attribuer à Chariji.
Soit il a d'autres éléments d'information, auquel cas il serait bien aimable de les rendre publics. Soit il s'agit d'une nouvelle tentative pour jeter le discrédit sur Chariji, la SRCMtm et peut-être même le Sahaj Marg en général, sur la base d'éléments absolument pas fondés.
La seule information réelle que nous apporte cette affaire est la volonté de nuisance d'individus non identifiés envers Chariji et la SRCMtm.
Navneet l'accuse déjà de tentatives d'empoisonnements et de meurtres. Qui donc l'accuse maintenant d'agression sexuelle ?
Les plus terribles opposants à Chariji semblent venir d'Inde. Qui sont-ils donc ? Que cherchent-ils ? Et pourquoi ? Pourquoi veulent-ils à ce point nuire à Chariji ?
Mon sentiment est que nous sommes pris dans une histoire de vendetta indienne dont nous ne connaissons ni les tenants ni les aboutissants, nous Occidentaux.


Vous trouverez ci-dessous :
- le lien vers le rapport de la Juridiction Criminelle
- le lien vers le site web du journal "The Pioneer"
- Des extraits de l'article en question :

“Rite or wrong? ORIGINAL SIN” - in The Pioneer, 2/12/2001

This is a story that defies all grades of imagination, of right, of wrong of possibilities and situations. It is a story of woman who has grown up on incest with the full support of her family, who has serviced an 80 years old guru at the tender age of all, who has slept with her father and brother before the very eyes of her mother and sisters, Who has borne the children of her father and then passed them off as her husband’s off springs. This is also the story of a woman who, at 35, has risen above the opiated existence of sex, sleaze and incest only to save her daughter from the same fate that she lived through. As the bizarre case awaits its second hearing after being reopened on a year’s persistence by a hounded family, JITENDRA VERMA recounts the story which details life’s unholy twists and turns.

Back in the Pooja room, the family was ready for the ritual. Their guru’s pooja hung proudly on the wall and the family was in full attendance – Pragya’s grand father, father, mother, brother and two sisters – all without a stitch of clothing on their stark naked bodies. “Hey nath, tu hi ek maatra dhyey hain, hamari ekshahyen, hamari winti mein bandhak hain….

The nude poojas, she recalls, were followed by group sex in which all family members had intercourse with each other. “My grandfather had it with my mother and my brother was with my sisters and father and vice verse, “she tells you rather stoically. For your benefit her husband adds that the expressionlessness is the result of years of being doped by the family which, he explains, is part of the closed religious cult known as the sahajmargi. In short, sahajmargi is an atheist cult which does not believe in any kind of familial ties., “its only religion being open sex”.

There are no brothers, sisters, father or mother. All human beings are same. I was told again and again. She says.”……… Brainwashed with this potent logic day in and they out, Pragya and scores of other girls, including her two sisters and five cousins were donated to the ashram. Pragya still remembers the day of initiation when she was taken to a separate room in the ashram by 30-year-old abhyasani (disciple) Brij Bala, Thakur. “She gave me some white tablets to consume and smeared my private parts with some kind of paste, “says Pragya, then, she was taken to guru Ranchander’s room where she was disrobed and initiated into a system which proved to be her nemesis. The Guru sex with me and I was later told that I had been married to the great man. ”Says pragya…….

17 commentaires:

Alexis a dit…

@ Elodie,
Je crois que tu poses les bonnes questions. Pour y répondre (partiellement) il faut se demander à qui profite le crime...
Retrouver l'intégralité de l'article pourrait nous aider en partie, mais les archives informatisées du journal ne remontent pas jusqu'à 2001.
Il faudrait contacter l'auteur de l'article ou le journal...

Alexis a dit…

Quelques infos :

1/ Plus d'une centaine d'écoles indiennes utiliseraient le VBSE de la SRCMtm, d'après celle-ci...

2/ Bilan anniversaire du CREST (1 an)
Toujours d'après la SRCM, c'est 183 personnes formées (formatées) en séminaires, 542 séjours d'1 semaine et 400 visiteurs

3/ Social Marg
"Un groupe de gens qui veut faire la différence..." en lien avec SMSF, depuis Nashua, NH, USA
sur www.socialmarg.org

Alexis a dit…

Rectificatif
Ds un post précédent, j'écrivais : "Il en va de même ou à peu près pour les sessions du CREST : lever 5h du matin, petit déjeuner à 7h30... et coucher à 21h30".
Soyons précis, je me suis trompé et la SMSF nous le précise bien gentillement : lever 4h30, petit-déjeuner à 8h00... prière à 21h00, mais ils n'ont pas ajouté l'heure d'extinction des feux !

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si il faut entrer dans ce genre de racontards.

On ratisse large, n'oubliez pas que les prez sont des humains, et que les ennemis de la secte sont nombreux.

Ce pouvait être vrai (actes isolés) comme diffamatoire.

Cricri

Anonyme a dit…

Salut Elodie

Je suis d'accord avec Cri-cri...

J'ai donne mes commentaires sur mon blog sans "repeter" les accusations en details. On peut rapporter qu'il y a accusation d'abus sexuels, donner le lien de la court, et si la court rapport que les indivudus on ete trouves coupables ou non, mais repeter l'histoire avant la preuve de culpabilite a ete etablie, est du "GOSSIP" (entendu dire) et pas de "faits".

Seulement mon opinion et je ne suis pas "avocat"... Mais j'ai ecrit dans les journaux et j'ai ete "host" de "TALK SHOW" a la television et c'est la meme chose que les journaux en ce qui regarde les difamations...

Il ne faut pas s'ouvrir a des proces legaux de "difamation".

PS...Enleve seulement...l'histoire de l'accusation des "FILLES" qui n'a pas ete etabli et qui est seulement "accusation"....

Don...

Elodie a dit…

Bonjour à tous,
Nous réagissons tous de la même façon face à cette accusation. C'est de la diffamation.
J'ai voulu montrer que cette soi-disant information pose plus de questions qu'elle n'en résout. Je voulais surtout la relativiser et je suis étonnée que tout le monde ne le comprenne pas ainsi.
Cette information, anonyme qui plus est, n'en est pas une. En revanche, il faut s'interroger sur le pourquoi de ces accusations lancées en 2001 et le pourquoi on les ressort aujourd'hui.
Qui est visé et pourquoi ?
L'accusation en elle même prête à beaucoup de doutes, la volonté de nuire des accusateurs - aujourd'hui plus encore qu'en 2001 - est évidente.
C'est la seule véritable information que je retiens de cette histoire. L'accusation est-elle réelle, fantasmagorique ou inventée de toute pièce, nous n'en savons rien.
J'espère avoir été plus claire.

Affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Elodie, c'est le joies de la communication...

Dans le genre parano, je reviens à la charge.

Allez sur http://www.youtube.com/watch?v=bptXnEM1T-M

Ca se passe en 1977, quelle époque !

Une autre secte connait un phénomène similaire à la SRCM: son guru est empoisoné à l'arsenic (1974 et 1983 à la SRCM).

Les disciples accusent clairement les illuminatis sans savoir de qui il s'agit.

Ils prétendent que leur secte, aujourd'hui, n'est plus qu'un ramassis d'imposteurs qui ont pros le pouvoir pour volontairement altérer l'enseignement.

Ca ne vous rappelle rien?

Il faudrait peut-être faire un petit tour des "Missions": Il existe peut-être un motif commun qui nous surprendrait et aiderait à comprendre?

Une hypothèse parmis d'autres. D'après vous, Chari travaille pour qui?

Cricri

Elodie a dit…

C'est encore moi Elodie,
Puisque tout le monde n'a pas compris le sens de mon message et en raison de la gravité des accusations portées sans aucune preuve, j'ai ajouté le commentaire suivant dans mon message.
J'espère ainsi ne plus prêter à aucune confusion d'aucune sorte.
Avec toutes mes excuses pour ceux qui m'auraient mal interprétée.
Elodie

Au vu des informations dont nous disposons - indépendamment de la véracité ou non des accusations portées - il pourrait aussi bien s'agir d'une accusation portée à l'encontre de la SRCM de Shahjahanpur que de la SRCMtm.
En soi, cette information est donc une non-information.
Il faut donc s'interroger sur les raisons qui ont poussé ce commentateur anonyme à ressortir cette "info" aujourd'hui et à l'attribuer à Chariji.
Soit il a d'autres éléments d'information, auquel cas il serait bien aimable de les rendre publics. Soit il s'agit d'une nouvelle tentative pour jeter le discrédit sur Chariji, la SRCMtm et peut-être même le Sahaj Marg en général, sur la base d'éléments absolument pas fondés.
La seule information réelle que nous apporte cette affaire est la volonté de nuisance d'individus non identifiés envers Chariji et la SRCMtm.
Navneet l'accuse déjà de tentatives d'empoisonnements et de meurtres. Qui donc l'accuse maintenant d'agression sexuelle ?
Les plus terribles opposants à Chariji semblent venir d'Inde. Qui sont-ils donc ? Que cherchent-ils ? Et pourquoi ? Pourquoi veulent-ils à ce point nuire à Chariji ?
Mon sentiment est que nous sommes pris dans une histoire de vendetta indienne dont nous ne connaissons ni les tenants ni les aboutissants, nous Occidentaux.

Anonyme a dit…

Ce que Lalaji décrit dans cette intercommunication ressemble furieusement au processus qui a conduit la SRCMtm à la situation actuelle.
(The Autobiography of Ram Chandra, Part II vol 3)
p 73 (17. 12. 1945)

"(the condition) is the merit of the Master: He structures as He likes whom He selects; His pleasure must have to be maintained, howoever possible. It is just this that counts in spirituality; all else is just book-keeping. I have also done just this: I maintained the pleasure of my Master to the extent of my capabilitiy; and it is just His Grace that this condition could be the fortune of this slave."

p 74
"(...) a very easy device for having Master's pleasure was discovered (monney). So the subject of 'come and bring' started functionning. Disciples enhanced the valuation further: the praise of the Guru started being preached like he had done in the case of his own Guru. Sure enough, the original sermon persisted in the memory; and to whomsoever the message had to be delivered, just this thing was communicated (...). Now the herd is assembled. 'Just see brother, what is the number on the list!' This is found out; and some estimate is formed from the collection of monney that the number is still short of the requirement for the fulfilment of their personal needs. Now, what is the position! The guide has forgotten spirituality; and remains worried just about this number of disciples and the amount of collections. The disciples had already listened to the sermon concerning Master's pleasure; and they remained yoked to their duty very sincerely and actively. Now anxiety is created further, viz. the disciples who have managed and maintained the Guru's pleasure, should also be kept pleased by the Guru, so that they would not run away (...).
Just this is the condition of the assembly of spiritual associates. Put it bare before them.
(...) O God, such things may never occur in my progeny; and if per chance, these would have crept in, these be washed away!"

Qui a dit que nous n'étions pas au service du Maitre et que nous n'exprimions que nos egos d'amibes?

Cricri

Alexis a dit…

Bravo Elodie, j'applaudis des 2 mains.
Attention tout de même à ne pas sombrer ds la théorie du complot.
Nous sommes surtout les spectateurs du combat que se livrent la SRCM Shahj et la SRCM de Chari; je ne suis pas du tout sûr qu'il y ait d'autres acteurs. tout ça essentiellement par une jalousie de pouvoir & d'argent à mon avis, et pas pour de réelles causes spirituelles.
Ce ne sont que des Hommes, comme ts les autres...

Anonyme a dit…

Salut a tous...

Il me semble que Mahatma Ghandi aurait eu des jeunes filles de ses "amis" a coucher avec lui pour le "tenter" sexuellement comme un test etablissant son niveau "spirituel".

Il me semble que j'ai lu que c'est commun chez les "GOUROUS" ou les "pseudo spirituels" aux INDES...

Le nom du MAITRE mentionne dans l'article Daily PIONEER mentionne dans le rapport du proces legale, est "ranchander" et non RAM Chandra, alors pas CHARI non plus, Mais ca ne fait rien...Le monde change leur noms au jour le jour aux INdes et les noms sont commun a plusieurs personnes, comme le Maitre et Dieu et Babuji et Lalaji...Qui sait? ...les precepteurs ne sont pas nommes.

PS...Il y a attentat a 'effacer" les articles Sahaj Marg, Shri Ram Chandra Mission, et ISRC sur le WIKI...J'y oppose mais il y a cabale et les articles peuvent disparaitre a n'importe quel temps.
L'article Sahaj marg, je suis d'accord. Il sera toujours une PROMOTION et pas INFORMATION...le accusations et la designation "secte nuisible" est le SRCM, pas le Sahaj Marg...Et maintenant, le Sahaj Marg et un PRODUIT avec une TRADE MARK.

C'est peut etre bon ou non...Le WIKI constitut 17% du Traffic sur le NET... et a present, l'article WIKI est une PROMO pour le SRCM de CHARI...

Salut...

Don

Alexis a dit…

Cricri & moi ns sommes mis d'accord pour travailler via échange de mails. On laisse tomber ma proposition initiale. En êtes vs d'accord ? Si oui, il faut s'entendre sur un plan et se répartir le 1er travail de rédaction...

Msg de Cricri :
Il y a plusieurs manières d'aborder un ouvrage collectif.
Un plan est réfléchi en commun, puis chacun travaille sur une partie attribuée et est relu par ses collègues qui donnent un avis critique d'expert, dans le but de maximiser les chances de publier en limitant le travail de correction demandé par l'éditeur.
Une rédaction à 5 de la totalité me parait anti-productive et vouée à l'échec: on se prendra la tête pour des virgules et ça finira mal.
C'est pout ça que l'email et le traitement de texte suffisent.
Il faudrait publier ces discussions qu'on a tous les 2 sur les blogs pour avoir les avis des autres membres, tu veux t'en charger ou je le fais, ou tu transmets par email ?

Anonyme a dit…

J'avais oublié que la SRCMtm était adepte des mensonges par ommission.

Pour ceux qui connaissent la Californie, où est enregistrée la SRCMtm et où mentir comme on respire pour respecter le politiquement correct semble être une tradition, ils comprendront mieux la signification de l'information qui suit.

Sur http://www.srcm.org/welcome/whatissrcm.jsp

"Qu’est-ce que la SRCM ?

La Shri Ram Chandra Mission (SRCM) a été enregistrée en Inde en 1945. La Mission est une organisation spirituelle à but non lucratif, en Inde et dans tous les pays où elle est enregistrée."

La SRCM a été enregistrée en Inde en 1945, bien sûr, mais comme c'est habile d'ommettre que la SRCMtm a été enregistrée en Californie longtemps après, tandis que la SRCM de 1945 qui est un autre organisme existe toujours.

Cricri

Alexis a dit…

Du nouveau sur le blog de Suresh Kumar Makam. J'ai lu en diagonale, mais il est amusant de noter qu'il parle des centres et des branches du Sahaj marg, dont visiblement Raghavendra Rao en incarne une spécifique pour lui...

Anonyme a dit…

Salut a tous

Ceci vient de ce site:
Sufis and Sufism:

http://www.dalsabzi.com/Articles/
sufis_and_sufism.htm

Sufis believe in the 'Sahaj Maarg'

Sahaj Marg literally means the 'Easy Path'. It is a path to which Sufis totally surrender…they allow themselves to 'flow'… It is not as easy as it sounds… Spirituality is a way of life for them. They take to the practice of Naam jap (Repetition of Name)


Et le "Ashram des FAMILLES Occidentaux"? Ca PETE et on se separe,...ou le mari meurt, si on en juge au nombres de maris abhyasis decedes, que je connais dans mon entourage...(3).

Ce qui assi est d'accord avec les extraits de Christian de "l'Autobiography of Ram Chandra".

Il semble que les mots "Sahaj Marg" rodait dans plusieurs "groupes" et que Babuji aurait seulement ete un "commes les autres" et qu'il n'etait pas "SPECIAL" ou "originale", du tout...

Il y a aussi le "fameux" Sahaja Yoga avec ses scandales aussi...
http://www.sahaja-yoga.org/ avec Madame Mataji, la "Tammy Faye Baker" des Indes... lol (son maquillage)...;-))

Le scandale dans ce groupe est pire qu'au Sahaj Marg de Chari et Babuji...

C'est comme de la "foire" (merde liquide), ca ecalte et sali partout.....lol

Don...

Anonyme a dit…

Salut...

Voici un autre Sahaj Marg:

http://www.ibiblio.org/ram/
devote12.htm

C'est un MOUVEMENT...de la foire...

lol

don...

Shashwat a dit…

Hi Elodie,

Great work that you published the sexual abuse case on your blog too.

If we can communicate in english, kindly get in touch with me on my email ID, directly or through Don (Canada). wanted to share some information with you.

Regards
Shashwat