La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3445 commentaires – Dernier ajout le 14/05/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

8 avril 2013

Le Sahaj Marg à la croisée des chemins


ENGLISH TRANSLATION

Peut-on succéder à Babuji ?

Dernier en date, un disciple de Kasturi, Ek abhyasi, s’interrogeait sur son blog le 22 mars dernier : Qui après Babuji ?
Extraits de l’argumentation de Ek abhyasi :
Le 8 février 1945, Lalaji dit à Babuji : “Had i filled any other person with these powers, he would have wrought havoc. But orders were only for you and therefore you have been prepared like that. These powers can’t be given to anybody even to the spiritual successors. In fact these powers are not found even in the guru of the highest grade. With creation of the universe, these powers are kept reserved. But i was the custodian of these powers.” 
Le 19 février 1947, Swami Vivekananda lui dit : “Utilization of the final destructive power (Kshaya Shakti) will be the last part of your programme at the end of the world. Resurrection will be brought by you. I mean the last finishing touch of destruction or total extinction of life will be dealt by you.” 
Une fois, Lalaji a dit à Babuji : “You cannot make your substitute because you yourself are not aware of the limits of your powers. Moreover, Spirituality is also not a subject of inheritance like another material object.”
Selon Ek abhyasi, Kasturi avait coutume de dire que “(…) while holding satsang, always wanted that abhyasis should feel attached with Babuji Maharaj. She used to call herself a creation of Babuji Maharaj. She has said on several occasions that such a big Special Personality of Babuji Maharaj has come to the world for the first time from the time of creation of universe with the only Mission of taking all back to Homeland (God)and that is the reason that He descended from Bhooma (Centre) with maximum powers possible to one in human form.” 
Babuji a dit aussi : “Kasturi has mastery on every point.” But she always used to say, “Babuji Maharaj is Infinite and one can know about Him only to the extent to which He wanted. She has said, several times, that all abhyasis should take a thought that they are getting Puja from Babuji Maharaj and not from her or any preceptor.” 

Qui à la tête du Sahaj marg et de la Mission SRCM ? 
Un Représentant spirituel, un Maître vivant, un Président ?
La question est ancienne, mais la première génération de ses disciples est en voie d’extinction, alors la seconde génération pose à nouveau la question. Kasturi est décédée récemment, les fils de Babuji ont cédé la place à ses petits-fils et Chari n’en pouvant plus a tenté de laisser la place à Patel.
Qui succède à Babuji ? Tout le monde s’interroge et chacun apporte une réponse différente. Toutes les interprétations circulent et s’affrontent actuellement sur le web.

Alors peut-on succéder à Babuji ? 
La réponse d’Ek abhyasi comme de Kasturi est simple : Babuji est la Personnalité spéciale, il est irremplaçable. Tout le monde peut le sentir dans son cœur, il suffit de l’écouter. Narayana, fils du Docteur Varadachari, tient à peu près le même discours.
La réponse de Sharad Chandra Saxena, aîné des petits-fils de Babuji, est proche. Babuji est irremplaçable, mais il a choisi Sharad et son tuteur comparse SC Kishore pour poursuivre sa mission sur terre : “He selected us and allotted the duty to promote His mission of propagating Sahaj Marg System as He founded and explained it. (…) Rev. Babuji Maharaj told that He can not appoint any one as His representative, because founder only remains as Powerful Power for His founded System.”
Babuji a dit à Sharad le 20 février 2013 (3.40 A.M. IST) : “I expect this from you. I trained you to complete the allotted work, which you and me only know”. 
Sans compter que, contrairement aux précédents, Sharad & Kishore se sont choisis un ennemi : Chari. Leur website “Reality without covering (Haqeeqat Benakaab) n’a qu’un seul but : se venger de Chari.
Les cousins de Sharad, Navneet et Puneet Kumar Saxena, fils d’Umesh Chandra Saxena, ont une autre approche. Babuji peut avoir un Représentant spirituel, mais il doit être issu d’un lignage héréditaire : “Constitution of Mission stating that the Successor Representative to be in direct line of succession” 
Héritiers de la SRCM de Shahjahanpur, ils ont fait valoir leur bon droit et leurs positions sur le web en 2007 (voir Témoignage de Navneet ainsi que SRCM de Shahjahanpur).
Navneet et Puneet ont en commun avec leur cousin Sharad un ennemi identifié : Chari.
Pour les adeptes de Chari, la réponse est limpide depuis 1984 : Chari est le président de la SRCM, le Maître vivant du Sahaj marg et le Représentant spirituel de Babuji.
A tel point que Babuji a été éclipsé par le culte de la personnalité qu’ils vouaient à leur maître vivant pendant des années.
Tout le monde s’entend sur la nécessité d’un président ou d’un manager pour la Mission, Navneet et Chari pour la nécessité d’un représentant spirituel, les adeptes de Chari seulement pour la nécessité d’avoir un Maître vivant.
Dans tous les cas, il doit y avoir un chef terrestre : Patel le successeur de Chari, Navneet ou Sharad, Narayana ou un successeur de Kasturi ?
Avec la disparition de la première génération, la seconde génération des disciples s’affronte. L’enjeu est de taille : l’avenir du système spirituel du Sahaj marg, à savoir la mainmise sur 200 000 adeptes et sympathisants et un patrimoine considérable, bien plus de 130 millions d’euros.

Le grand retour de Babuji 
A quelques jours de l’anniversaire de Babuji, force est de constater qu’on entend parler que de lui. Babuji n’est plus là mais il occupe toutes les pensées. Il n’a jamais été aussi présent, il est partout.
Après de nombreuses années où l’anniversaire de Chari a constitué la seule grande célébration internationale à Tiruppur, voilà que cette année 2013 voit revenir au premier plan l’anniversaire de Babuji. Chari aurait-il peur de ne pas tenir jusqu’en juillet ?
Malgré le culte de la personnalité de Chari en vigueur, Babuji est réapparu sur le devant de la scène avec la publication de ses murmures depuis 2005. Cette année sort le 5ème tome de Whispers from the brighter world, the fifth revelation. 
Kasturi entendait Babuji dans son cœur, Sharad reçoit aussi directement ses messages et la médium de Chari lui traduit ses propos quotidiens.
Ce qui n’empêche pas Chari d’ajouter : “(…) Because, if we have the ability to receive the messages direct, it is an astonishing fact that each one of you will receive the message in your own language (...). When you speak in a language which is no-language, in a voice that is not heard but perceived in the heart – if you are able to receive this, you are quite on the way to spiritual life leading to spiritual transformation, to the highest extents that are open to human beings. In other words, a message is a transmission. (…) So it is a strange fact that these messages, the whispers from above, what I have called as whispers from the brighter world, can be understood by anybody who has the ability to receive it direct in his heart, because then no language is necessary. (...)" (Discours de Chari le 2 février 2013, intitulé Perceiving the Essence of the Whispers, pour le 140ème anniversaire de la naissance de Lalaji).
Qui donc est le plus proche de Babuji ?
Sharad qui discute avec son gand-père, Patel qui lit ses murmures retranscrits par la médium de Chari ou bien les disciples de Kasturi qui le ressentent dans leur cœur ?
Est-ce au plus proche de Babuji de prendre la tête de la Mission demain ?

Qui pour demain ? 
Un Représentant spirituel ? Un Maître vivant ? Un Président ? Le plus proche ? Quelqu’un du même sang que lui ?
La tendance actuelle, c’est de dire que Babuji est la Personnalité spéciale, donc irremplaçable. La tendance, c’est aussi de dire qu’il faut un manager pour la Shri Ram Chandra Mission.
Même Babuji disait en 1963 à Ek abhyasi : “(…) i make preceptors because the people are in the habit of seeing some visible leader before them.” 
Il y aura donc un chef demain, et peu importe son titre.
Les protagonistes sont connus : un successeur de Chari (Patel ?), Navneet, Sharad, Narayana, un disciple de Kasturi ?
 La réponse sera apportée par les disciples et adeptes du Sahaj marg. Le courant majoritaire est celui de Chari, mais sera-t-il aussi soudé autour de Patel ou explosera-t-il dans tous les sens ? Y aura-t-il recomposition ? C’est le pari des opposants à Chari.
Mais quel degré de personnalisation est nécessaire ? Maximal comme avec Chari maître vivant ou minimal comme avec les disciples de Kasturi ?
Faut-il marquer sa différence et s’opposer à Chari comme Navneet et Sharad ou rester discret comme les disciples de Narayana et Kasturi ?
Faut-il être au plus près de Babuji comme Sharad qui papote avec lui tous les jours ou aussi éloigné qu’un Patel qui l’a bien peu connu ?
Y aura-t-il recomposition des forces en présence ? Et autour de quoi : la proximité, l’hérédité, la revanche, la personnalisation et le charisme, la discrétion ???
Autant de prétendants, autant de positions et d’interprétations différentes.
Le Sahaj marg n’a jamais paru aussi divisé qu’aujourd’hui…

Alexis

4 commentaires:

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Entre le 29 avril et le 1er mai, Chari et Kamlesh Patel vont fêter le 114ème anniversaire de la naissance de Babuji à Tiruppur (Tamil Nadu),tandis que G.D. Chaturvedi et les disciples de sœur Kasturi le fêteront à Bangalore (Karnataka), K.C. Narayana et l’ISRC probablement à Secunderabad (Andhra Pradesh). Les petits-enfants de Babuji n’annoncent rien pour l’instant.
Ce qui est sûr, c’est que tout le monde part en ordre dispersé. Babuji les a réunis de son vivant mais depuis qu’il est mort, ils sont divisés. Il a beau s’adresser à eux tous les jours, son message n’est pas assez clair pour qu’ils l’interprètent de la même manière.
Ces différences devraient suffire à les faire douter, mais il n’en est rien. Ils ont tous raison contre les autres.
Bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

Affaire à suivre : Bientôt plus sur le Rapport paru aujourd’hui 10 avril 2013 de la Commission d’enquête des sénateurs français sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé. On y parle de la fasciathérapie de Danis Bois, un ancien adepte de la SRCM de Babuji au cours des années 80.

Alexis a dit…

Un rapport d'enquête sénatorial épingle un ancien disciple de Babuji : Sahaj marg & fasiciathérapie

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Au sujet des célébrations de l'anniversaire de Babuji, Sharad Chandra annonce à son tour une journée Dimanche 28 avril à New Delhi.
Tout le monde fête la même personnalité spéciale, mais personne n'est d'accord sur son message et les formes de sa pérennisation.
Bien affectueusement,
Elodie