La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

22 avril 2013

Le Sahaj Marg après la chute du mur

ENGLISH TRANSLATION

Un article d’Alexis : Chari chez les Soviets

17 avril 2013 : Réactions à la lecture d’un article d’Elena Revinskaya dans Russia & India Report (RIR), intitulé More Russians see India as the “true path” to spirituality.
RIR est l’équivalent indien du website français "La Russie d'Aujourd'hui", un projet du quotidien russe Rossiyskaya Gazeta, journal officiel du gouvernement russe qui assure la publication officielle des lois, décrets et déclarations officielles des organes de l'Etat.

Que dit cette journaliste ?
 Après des décennies d’un matérialisme marxiste antireligieux, les Russes ont (re)découvert les bienfaits de la spiritualité. A tel point qu’une tendance à la mode pour les filles russes est d’aller étudier le yoga en Inde, de se faire certifier professeur, puis de revenir faire fortune à Moscou grâce à ce bagage de "maître spirituel indien".
Ce constat est exact mais on appréciera à sa juste valeur cette démarche hautement spirituelle, sans arrière-pensée matérialiste aucune…
Le constat est exact, l’Eglise orthodoxe a retrouvé son droit de cité et le nombre de communautés sectaires a explosé en Russie, mais aussi dans tous les anciens pays du bloc de l’est. Le Sahaj marg n’est pas en reste…

La journaliste parle de 700 Russes présents en Inde en février dernier au séminaire de la SRCM, elle parle aussi de 1500 centres de méditation selon le Sahaj marg à travers le pays, dont les principaux seraient Moscou, St Pétersbourg, Mourmansk, Tcheliabinsk et Novotcherkassk.
La SRCM quant à elle communique le chiffre de 750 personnes présentes au séminaire russophone organisé par Chari, quant aux 1500 centres c’est grosso modo le total des centres de la SRCM dans le monde. En réalité, le nombre de centres russes correspond à peu près aux 5 centres qu’elle a cités. Passons, on reviendra sur les chiffres…

La journaliste dit aussi que le Centre de Moscou est pris en charge par l’ambassade indienne et que le Sahaj marg est un grand mouvement mondial soutenu par les Nations unies. On voit bien là que l’opération de communication et de désinformation savamment orchestrée par la SRCM fonctionne à merveille auprès des néophytes, mais qu’elle ne repose que sur des arrangements avec la réalité.
La réalité, c’est que l’ambassade indienne prête un local au groupe d’abhyasis moscovites pour une à deux méditations collectives par semaine. La réalité, c’est que le Département de l’information de l’ONU demande à la SRCM de relayer ses messages. « A travers les ONG associées, le DPI s’emploie à diffuser les messages de l’ONU dans le monde entier, pour aider le public à mieux comprendre les activités et les objectifs des Nations Unies.(…) Pour être associées au DPI, les ONG doivent aussi avoir des programmes d’information efficaces et la capacité de diffuser des informations sur le travail de l’ONU. » (Source : Accueil du website du DPI http://www.un.org/fr/civilsociety/dpingo/)
L’ambassade indienne ne prend pas en charge le mouvement, l’ONU ne soutient en aucun cas la SRCM… elle demande à la SRCM de soutenir ses actions ! 

D’abord, l’épopée du Sahaj marg dans les pays de l’Europe de l’est n’a pas débuté en Russie mais à Minsk en 1987 dans l’actuelle Biélorussie (ou Belarus). En 1995, la SRCM comptait 8 précepteurs en Belarus et 7 en Russie. En 2007, les chiffres étaient respectivement de 18 et 20 précepteurs, sans compter la Roumanie avec 9 autres précepteurs.
Le total des anciens pays européens du bloc de l’est s’élevait à 17 précepteurs en 1995, 72 en 2007 et il doit avoisiner la centaine aujourd’hui. Le nombre d’abhyasis dans cette région du monde doit s’établir aujourd’hui entre 700 pratiquants réguliers et 1000 adeptes et sympathisants, soit 1% des effectifs mondiaux, 7% hors Inde.
Un peu beaucoup pour 700-750 adeptes russes en février 2013 à Manapakkam, il y avait là des familles avec enfants, de nombreuses en provenance d’autres pays russophones, notamment Belarus, l’Ukraine… et peut-être aussi un peu de Roumanie.

La Russie, c’est entre 25 et 30% des effectifs d’abhyasis des pays d’Europe de l’est, à peine plus que Belarus, mais moins de 2 adeptes par million d’habitants contre 23 en Belarus. La Roumanie, c’est un peu plus de 10% des effectifs, 5 adeptes par million d’habitants et un ashram à Timisoara. Les autres adeptes se répartissent entre 11 autres pays de l’est.
Dans le top 50 des donateurs à la SRCM et à la SMSF, une Ukrainienne occupe la 13ème place, un Biélorusse occupe la 29ème place et il n’y a pas de Russes. L’Europe de l’est effectue 10 fois moins de donations que l’Europe de l’ouest, elle compte aussi 5 fois moins d’adeptes…


Alexis 

Voir aussi : 
- Géographie du Sahaj marg
- SRCM et Nations unies : prochainement…

2 commentaires:

4d-Don a dit…

Salut Alexis et tous...

Merci Alexis pour cet exposé!!

J'ai publié un commentaire sur ce site afin d'essayer de corriger un peu cet article...

Le mensonge fait parti de cette pratique spiritualiste qu'est devenu le Sahaj Marg ... La moralité?? Il faut en rire, parce que ce n'est pas drôle!!

J'encourage les lecteurs et lectrices à faire de même... C'est bien facile ...


Le lien:

http://indrus.in/arts/2013/04/17/more_russians_see_india_as_the_true_path_to_spirituality_23871.html

Merci...

Don...

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Sur son blog, 4d-Don publie le discours commenté de Chari du 21 janvier 2013 : The Hidden Wealth in the Heart
Bien affectueusement,
Elodie