La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3444 commentaires – Dernier ajout le 25/03/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

29 décembre 2012

Devenir de vrais êtres humains

ENGLISH TRANSLATION

Une plongée au cœur du système de croyances du Sahaj Marg

Fabrice nous dévoile le fin fond de sa pensée

Extraits : "(…) Je n'ai que faire ni de la SRCM en tant que telle ni de Chari en tant que tel ni d'ailleurs des Whispers, ni de la médium, ni de Kasturi en tant que tels. Je ne suis attaché à aucun Nom, aucun cadre, aucune institution aucun croyance particulière S'ILS NE SONT PAS AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE.
Autrement dit, je ne pratique pas parce que je crois. Ici (en spiritualité) la CROYANCE est HORS JEU. Elle ne rentre pas du tout en ligne de compte car toute croyance est un parti pris, un préjugé.
Ici, on parle d'expérience, de ressenti, de mieux être, de tolérance, de sentiment de paix, d’accroissement de l'Amour, peu importe qui est le gourou, peu importe le nom de la voie. La spiritualité n'a que faire des convenances, un gourou ne vient pas pour plaire, mais pour dire des vérités qui dérangent et qui peuvent nous bousculer dans nos certitudes. Chaque Maître, enseignant, guide ou Gourou peu importe le nom, a sa personnalité, son caractère. On l'accepte donc comme il est comme d'ailleurs il nous accepte comme nous sommes. C’est la liberté que nous donne la voie spirituelle: aucun stéréotype ni situation figée.
On juge l'arbre et le jardinier au fruit qu'ils peuvent produire. Jeter le fruit par préjugé n'est pas correct ni adulte. Que pensez de ceux qui ne veulent même pas regarder le fruit sous prétexte que le jardinier ne leur plait pas...
(…) qu'il s'agisse du Sahaj marg ou de n'importe quelle autre voie spirituelle, la seule réalité devant nous servir de Maître étalon est l'Amour. A quoi bon la sagesse ultime, le pouvoir, la connaissance de la science des causes et des effets? L’Amour est le ciment qui lie toute chose, donne une direction à ce que je viens de citer plus haut. L'Amour donne du sens et de la cohérence à notre action. L'Amour est précisément La sagesse Ultime et le pouvoir ultime. Devenir Amour et raffiner cela toujours et encore. C'est là la direction des voies spirituelles authentiques.
(…) Bien compris, le Sahaj marg doit être utilisé comme un outil d'amélioration de soi. Comment se déprogrammer de ses conditionnements, ses croyances limitantes, préjugés, jugement des autres, blessures du passé… pour devenir un vrai être humain de plus en plus conscient de ses fonctionnements, de ses choix, en mettant au cœur de ses préoccupations l'Amour des autres, l'attention pour les autres, le respect de toutes vie, la patience, et (très important) le respect de ses limites et de celles des autres.
Il est dommage que le Sahaj marg soit si mal compris et si souvent mal pratiqué dans sa philosophie et les implications dans la relation à l'autre. autrement dit, à quoi me sert le sahaj Marg si je ne devient pas meilleur chaque jours.
 (…) Quand je dis que la pratique spirituelle si elle est sincère, doit faire de nous de vrais êtres humains...oui! je confirme, et t'invite à ne pas la sortir du contexte, mais à aller jusqu'au bout de la phrase: "...de plus en plus conscient de ses fonctionnements, de ses choix, en mettant au cœur de ses préoccupations l'Amour des autres, l'attention pour les autres, le respect de toutes vie, la patience, et (très important) le respect de ses limites et de celles des autres."
Autrement dit, avoir 2 bras, 2 jambes et le cerveau le plus élaboré chez les mammifères ne suffit pas à faire de nous des êtres humains. Il suffit de regarder l'actualité pour s'en rendre compte: violence, acte de barbarie, viols, viols d'enfants, cruauté envers la nature et les animaux, hier encore, fusillade dans une école 28 morts, innocents...j'arrête là.
Il n'y a là, rien d'humain dans ce triste constat, ni même d'animal, les animaux ne se comportent pas comme ça, c'est même leur faire injure!
Voilà, tu le sais, j'en suis sûr, ce que je voulais dire en disant que la spiritualité est un moyen pour permettre à chacun de développer des valeurs humaines élémentaires et prendre petit à petit conscience de chasser en lui les tendances destructrices qui font de l'homme le pire des prédateurs.
J’espère avoir été clair cette fois."

Après nous avoir séduit par des propos anodins où il n’est question que d’Amour, de tolérance et d’amélioration de Soi, Fabrice dévoile le fond de sa pensée.
Le Sahaj Marg nécessite de se déprogrammer de ses conditionnements, ses croyances limitantes, préjugés, etc. (sic). La croyance est hors jeu, tout est au service de l’expérience : le maître, Whispers, la médium, etc.
Le Sahaj Marg nécessite de se débarrasser de ses croyances, mais ce n’est que pour mieux adopter un nouveau système de croyances.
Ce système de croyances, cette culture ou cette philosophie sont tellement bien intégrés par les abhyasis qu’ils ne s’en aperçoivent absolument pas. Cette culture façonnée par Chari, développée à l’extrême par Whispers et reprise en cœur par tous les abhyasis est digne d’un comportement d’adolescent en crise, une pensée limitée, atrophiée et lobotomisée.
Ainsi, l’Amour des autres, le respect de toutes vies, la philosophie du Sahaj Marg et ses implications dans la relation à l’autre (sic) amènent Fabrice et les abhyasis à décréter qu’avoir 2 bras, 2 jambes et le cerveau le plus élaboré ne suffit pas à faire de nous des êtres humains (re-sic).
Autrement dit, nous ne sommes pas dignes de notre condition humaine, même un animal ne se comporte pas aussi mal que nous. Voilà donc un trait du système de croyances que véhicule la SRCM, nous ne sommes pas des êtres humains.

J’ai le regret de dire que les 6 milliards d’habitants de la planète sont de VRAIS êtres humains. En nous déniant cette qualité, le Sahaj Marg légitime toutes les guerres de religion, tous les totalitarismes. Croire qu’il existe des êtres humains plus VRAIS que d’autres, c’est le début des pires exactions qu’a connu notre planète. Voilà une pensée réellement SECTAIRE.
A mes yeux, ce propos de Fabrice prouve qu’il existe bel et bien un système de croyances enraciné au plus profond de la SRCM : nous oeuvrons au sein de notre groupe pour devenir de VRAIS êtres humains, les autres n’en sont pas, ne le méritent pas. C’est grave, très grave, et on l’entend chaque jour un peu plus.
J’avoue ne plus savoir comment le dire pour que les abhyasis prennent enfin conscience du risque de dérapage qu’il y a derrière ces pensées. Pour moi, elles sont tout aussi nauséabondes que les actes qu’ils reprochent à ces gens auxquels ils dénient le genre humain. Comment leur expliquer ? Cela me semble tellement évident que les mots me manquent, je ne sais par où commencer.
Fabrice dit : « il n’y a là rien d’humain, ni même d’animal », je suis parfaitement d’accord avec la deuxième partie de cette allégation, ces comportements n’ont rien d’animal, mais j’en tire une conclusion inverse à la sienne : c’est donc qu’il s’agit bien de comportements typiquement humains, que cela nous plaise ou non. L’espèce humaine est capable du pire et du meilleur, on ne peut pas lui retirer le pire, on ne peut pas dénier d’humanité les comportements jugés mauvais, ils en sont partie intégrante. L’individu qui a tué 20 enfants aux Etats-Unis avant de se suicider était un être humain, que cela leur plaise ou non, cela ne fait aucun doute.
Les abhyasis rêvent d’une espèce humaine meilleure qu’elle ne l’est (moi aussi j’en rêve chaque jour qui passe), mais comment oser dire qu’« avoir 2 bras, 2 jambes et le cerveau le plus élaboré chez les mammifères ne suffit pas à faire de nous des êtres humains » ?
En faisant cela, ils rejoignent à mes yeux les comportements les plus vils de l’espèce humaine. Au nom de pensées comme celle-ci, ils justifient tous les abus : la peine de mort, l’eugénisme hitlérien, … et probablement aussi l’idéologie prônée dans Whispers.
Comme je le disais, ce comportement s’observe chez la plupart des abhyasis, de plus en plus nombreux, de plus en plus souvent. C’est grave, très grave, vous êtes dangereux.
Je me sens désemparée de ne pas trouver les mots pour mieux vous montrer à quel point votre pensée peut devenir dangereuse, cela me paraît si évident.
Les valeurs humaines ne sont pas ce que vous rêvez qu’elles sont, les valeurs humaines sont à l’image de l’humanité, bonnes et mauvaises. Vous êtes en train de réinventer une autre espèce humaine, à côté de l’humanité, fondée sur les valeurs du Sahaj Marg. Je n’ai pas vos valeurs, je vais alors réinventer une troisième espèce humaine, et ainsi de suite. On arrivera que mieux à tous s’entretuer.
Le monde tel qu’il est ne vous satisfait pas, vous avez choisi la voie de l’amélioration intérieure et personnelle pour le changer, jusque là tout va bien. Mais en considérant que vos valeurs sont supérieures, qu’il y a une population d’élus et en déniant d’humanité ceux qui ne vous conviennent pas, vous faîtes preuve du sectarisme le plus abject et vous positionnez plus bas que terre. Ce n’est plus de l’amélioration humaine, c’et tout le contraire, c’est ridicule.

Visiblement, votre système de croyances est si bien intégré que vous ne vous apercevez même plus de l'incongruité de vos propos. De l’extérieur, cela saute aux yeux. Comme la possession d’armes à feu qui ne sera pas remise en cause par les Américains malgré le drame qui les frappe, parce que cela fait partie intégrante de leur culture, alors que c’est une des premières choses qui choque les étrangers.

Message personnel à Fabrice
Je n’ai pas réussi à toucher la corde sensible en toi, j’en suis désolée, nous sommes dans un dialogue de sourds, et pourtant c’est l’essentiel qui est là. Tu es en train de te fourvoyer dans un système de croyances sectaire et dangereux, sous le couvert d’une pseudo perfection. Plus l’utopie est belle et grande, plus sûrement elle conduit à un enfer totalitaire.
Je me répète : j’aimerais sincèrement que tu médites sérieusement sur toutes les implications de cette pensée. Fais moi ce plaisir, je crains que cela résume bien tout ce que je peux de mon côté t’apporter, tout le reste est vain face à cela.
Elodie

10 commentaires:

fabrice a dit…

Chère Elodie,
Ainsi donc, nous avons fait le tour de la question, et sommes revenus au point de départ. Ces quelques semaines à échanger avec toi et les autres ont été riches d'enseignement et de ressentis pour moi. Cela m'a obligé de plonger au plus profond de moi-même pour lire les ressentis divers et variés qui surgissaient à la lectures des commentaires. Il ne suffisait pas de ré-agir, mais de laisser s'exprimer en toute honnêteté et bonne foi non pas La réponse, mais Ma réponse, fruit de ma compréhension des choses à ce stade de mon évolution.
Il y a tellement de points sur lesquels nous sommes d'accord mais on n'en parle jamais, tellement nous sommes focalisés sur nos divergences. C'est ainsi. Je reviens sur la question "d'être un être humain" qui a provoqué tant d'incompréhension, de désapprobations.
Peut-être est-ce là un point sensible ayant d'ailleurs fait l'objet de moult analyses philosophiques sur la nature de l'homme. Diverses conceptions se côtoient ou s'affrontent, les Rousseau-istes, les Kierkegaard-istes, que sais-je encore, la question n'est toujours pas tranchée, le faudrait-il?
Je continue à fouiller la question en étant moi-même mon propre cobaye, puisque étant moi-même un être humain.
Je ne vais pas entrer plus avant dans ce domaine qui concurrence celui de la croyance ou de la Foi qui sont de nature "indiscutable" ou plutôt "non discutable".
Je préfère de loin goûter le fruit au lieu de l'analyser, le disséquer chimiquement, en faire la carte génétique, le synthétiser voire le numériser.

Pour terminer, je pense que le sahaj Marg m'a rendu un très grand service, celui de me faire marcher sur mes deux jambes. Avant lui, j'ai cheminé avec d'autre voies spirituelles, d'autres Maîtres aussi, qui m'ont apporté ce que j'avais à recevoir et ce que je pouvais recevoir à ces différents stades de mon évolution; ces voies, ces Maîtres ont toute ma gratitude.
Je marche maintenant sur mes deux jambes comme un enfant qui découvre la joie de la marche et de la course.
Personne d'autre que moi ne saura jamais tout ce que le Sahaj marg et Mon Bien-aimé m'ont donné, porté, nourri, comme personne d'autre que chacun de nous ne saura jamais ce qui se passe au fond de son cœur.
Fabrice

4d-Don a dit…

À toutes et tous...

Fabrice et les abhyasis qu'il peut attirer à son "culte de Personalité" peuvent se perdrent dans le matérialisme et le Spiritisme du Sahaj Marg(tm) de Chari, s'ils le souhaitent. Je ne le parcours pas et je lui laisse toute la realité informatique afin de répandre les propos de ses idoles...

Mais quand il prédent sur nos sites (nos blogs) avoir de l'amour et/ou du respect envers son prochain (nous), qu'il appelle "frères et soeurs" avec une des ses faces, tout en refusant de voir les accusations de Chari et des autre matérialistes, et des spiritistes qui gèrent le SRCM (California-1997) et le SMSF en style complètement totalitaire (le Sahaj Marg(tm) n'est pas une démocracie, ni ce SRCM et ce SMSF inventés par Chari) ... Alors, là, nous devons faire notre oppositions.

Nous ne voulons pas faire tomber le monde dans le matérialisme et le spiritisme tel est devenue le Sahaj Marg(tm), de Chari ... Un Maitre qui n'est pas morale et qui pointe du doigt) es autres, les appelant "morally degraded"; ce n'est pas un Maitre qui va aider le monde a devenir plus "morale"... Il faut trouver un guide qui va guider par l'example, pas seulement avec des paroles vides de tolérance ou de compassion.

Au Sahaj Marg(tm), ils parlent beaucoup, mais leur "amour", leur tolérance, leur spiritualité, ne se voit pas de loin, même par nous qui étions des "proches", et même envers leurs propres familles et leur soit-disant "frères et soeurs"... plutôt, on voit du spiritualisme, de l'égoisme, de l'intolérance, de l'immoralité, et du matérialisme... Le Sahaj Marg est un groupe qui est devenue narcisissite, et qui serve les ambitions matérialistes des "directeurs"... Pas la SPIRITUALITÉ et pas notre
HUMANITÉ ...


Avant de prècher la spiritualité, il faudrait vraiement devenir SPIRITUELS et non pas SPIRITISTES ... les gens qui se font emballer dans le spiritisme deviennent moins "HUMAIN" que ceux qui se laissent guider par la logique, la raison. Et la spiritualité de Patanjali est logique, et raison-able. Le Spiritisme Sahaj Marg(tm), avec ses Mediumes anonyme, ses messages venant des MORTS, ses égrégores, etc... n'est pas un evolution pour les êtres humaains, mais un dévolution. Le spiritisme fait parti de notre passé... pas notre future.

Laissez mon peuple HUMAIN, trouver mieux que ça ... Allez méditer et montrez-nous comment vous "aimez" et respectez votre prochain, TOUS les Êtres Humains... et ensuite vous pouvez nous montrez votre respect pour les animaux, en parlant contres les expérimentations sur ces pauvres bêtes, par ceux qui produisent des produits pharmacuetiques ... du moins, ceux qui gèrent le SRCM et la SMSF, dont vous obéissez sur votre sentier vers la GRANDE MORAILITÉ!! le Divin...


Don ...

4d-Don a dit…

Salut a toutes et tous...

Chari enseigne ceçi:

Voire ici:

http://sahajmarglessons.blogspot.ca/



'''On all religions'''- The current leader, Chariji, stated that abhyasis were lucky. If they were in a religion, he said, they would have to go to church and "you know", tell lies in that "wonderful place called the confessional". “Lord, forgive me for what I have done this week.” And there would be an equally sinful priest on the other side of the curtain saying, “In the name of the [[Jesus Christ|Lord Jesus Christ]] I absolve you of your sins.” Something that according to Chariji, he has no power to do. No man on earth has the power, he states, to absolve you of your sins except two people: one, oneself, and the other, God. In between there is nobody who can do it, he stated. Then he added, that is why religion is useless, that is why religion has failed. That’s why, the Master (please see note below - Chari requests all to stop addessing him as Master) stated, the abhyasis are all here, and not in church. (paraphrased from speech, (Reverence, Respect & Restraint), Denmark, Nov. 2005, see references) [http://www.srcm.org/literature/recent.speeches/index.jsp]

...and later, example of Chari's morality?:

Chariji stated that he was no Christ, ("you know"), to crucify himself on the cross for all of them. Did they think Christ was a wise man, he asked, that he (Christ) became crucified so that forever and ever after humanity would be absolved of its sins? "I don’t think so", he said. It gave people more license for indulgence. But after all, he said, they have been forgiven two thousand years ago for what they are going to do today, what their children were going to do ten years hence. He said that he did not think he (Christ) was wise. According to Chariji, he (Christ) left no room, no incentive for human beings to change, become moral, become spiritual. He said that they were all happy that they had a Christ who got crucified. He added that none of us weep for Christ and that we were happy. “God bless him,” we say, which is another blasphemy. He then said that the abhyasis need blessings, not Christ. (paraphrased from peech, (Reverence, Respect & Restraint), Denmark, Nov. 2005, see references) [http://www.srcm.org/literature/recent.speeches/index.jsp]

At a preceptors' seminar in January, 2001, Chari stated:

"In the Indian scene, the Hindus and Hinduism is corrupt. God is personified as somebody who can be bribed with gifts, with so called prasads - offering temptation of Heaven which fact Babuji emphasized in His teachings, saying that religions depends on two instruments - temptation and fear."

"I am afraid that Sahaj Marg is suffering in this way because even when Christian people become abhyasis and preceptors, they somehow, somewhere along the way seem to lose this idea of love, charity, compassion, faith and become preceptors. So what Spirituality offers and can deliver, our priesthood, I would categorize you as, say temporarily as priesthood - they destroy." (Speech, Preceptor's Seminar, Jan. 2001-See references)

à suivre ...

4d-Don a dit…

suite et fin...

Chari enseigne: Voici ce que ça veut dire devenir des ÊTRES HUMAINS (à la Sahaj Marg(tm)...

(Taken from My Master, p. 28, chapter "Tolerance" - Chariji)
"....So I repeat, the Guru is the only friend. In fact, I have said this so often, that in the Sufi philosophy, the Guru is called Friend. "The Friend is coming". Because he is the only fellow who can give his life for you. He is the only fellow, therefore, to whom you must hand over totally, a Power of Attorney....."Do with me as you think I deserve to be done with. Kick me when I have to be kicked. Beat me when I have to be beaten. Curse me when I have to be cursed. But make of me what you think I should be eventually, because only you can do it."

"So once more I say this in all humility....if you must have a Master, find a fellow who is capable of, you know, throwing you around, beating you up, cutting you to pieces. Remember Parushurama's father and the stern test that young boy had to make for obedience...."Kill your Mother". "Yes"..."

"He pulled out the sword and cut off her head. He said, "I am pleased with you my son. Ask for anything you want." He said, "I want my mother alive." And He said, "So be it." and she got up and walked off. The Guru is the Master, when you say of destiny, it means life and death. He must be the Master of your life as he must be the Master of your death."

(From Heart of the Lion, Shri Parthasarathi Rajagopalachari-see references)

Tuer la mère innocente, n'est pas de la spiritualité ... Et même les maitres des Indes ne peuvent pas ressuciter les morts... c'est du mensonge.... Ce n'est pas morale, ni un sentier vers le Divin... C'est plutôt un abus de notre HUMANITÉ ... Est-ce ça devenir des Êtres Humains??

Chari pourrais demander à ses disciples de le tuer, lui le Maitre... pas la Mère qui n'a rien fait de mal pour mériter ce traitement "RELIGIEUX" ... Ensuite promet-il 70 vierges si les abhyasis se suicident?? C'est pour quand les "croisades" ??

Le Sahaj Marg est devenu une secte dangéreuse et c'est grace aux enseignements de Chari et le laissé-faire de Babuji (son racisme, et leurs homophobie, etc ... et l'immoralité matérialiste de leurs pensées... leur philosophy, qui selong Babuji existe, et selong Chari, n'existe pas... Qui Croire?? Babuji est maintenant controlé dans son "Brighter World", par la Médiume (bien HUMAINE) de Chari...

Voire: Lessons from Sahaj Marg:

http://sahajmarglessons.blogspot.ca/

Don...

Alexis a dit…

Anonymous has left a new comment on your post "Contactez moi":
Salut Alexis,
que penses-tu du témoignage d'un certain Fabrice sur le blog d'Elodie? Il a l'air d'être vraiment sincère, mais son expérience est tellement différente de ce qu'on connait, ça me semble difficile à pratiquer en occident.
Merci de ta réponse,
max

Réponse @ Mad Max,
Occident ou pas occident, il faut pas grand-chose pour te séduire… Dans le genre "je suis zen et je vous le fais savoir", il est parfait ! Si tu succombes aussi vite à n’importe quoi, les charlatans ont de beaux jours devant eux…
Mais je vais quand même relayer ton message sur le blog d’Elodie, je ne vois d’ailleurs pas pourquoi tu m’envoies ça à moi…
Alexis

Alexis a dit…

Quelques News

Mauvaise nouvelle
Par décision du 7 décembre 2012, la SMSF de Bangalore est reconnue comme Centre de recherche de l’Université de Mysore. Evidemment, Patel s’en félicite et le fait savoir ! Le lobbying de la SRCM pour accroître sa reconnaissance officielle porte ses fruits…

Sharad Chandra & SC Kishore sont allés se promener à Fremont (Californie) à la veille de Noël. Sans doute faire du prosélytisme pour leur cause dans le dernier ashram de la SRCM auprès de la communauté indo-américaine de la silicon valley…

Dans son message du nouvel an, Chari dit qu’il ne faut pas juger, pas avoir de préjugés ! Il a oublié ce qu’il disait des sidéens, des homosexuels ou de Bill Gates…

Alexis a dit…

Chose promise, chose due (mieux vaut tard que jamais) :
Géographie du Sahaj marg

Vincent a dit…

Posté hier sur "Une religion en train d'éclore" :

Bonjour Elodie et tous
Je vous mets en copie un commentaire que je viens de recevoir et à qui j'ai conseillé de venir discuter avec vous.
Rien de bien nouveau, il me conseille d'essayer pour me calmer, je lui ai donc proposé de se calmer aussi auprès d'anciens qui ont essayé...

Anonymous said...
A la la...
Attristant.
Que dire de plus ?
Je suis au Sahaj Marg. Je ne suis pas pratiquant régulier.
Mais quand je pratique, j'en ressens les bienfaits.
Je pourrais vous dire d'essayer, juste pour élargir votre point de vue et voir au delà de vos peurs, mais à quoi bon ? Une personne viendrait dire que je tente de "recruter". Il n'y a pas de recrutement, juste un engagement envers soi. Je ne propose rien, sinon un essai. Et le Sahaj Marg ne nous engage qu'envers nous.
Ce site réuni les cas les plus douloureux d'existences liées au Sahaj Marg. Que voulez vous, il y a des extrêmes partout, aussi n'est-il pas surprenant de puvoir relier ce que l'on veux à n'importe quoi.

Je félicite d'ailleurs celui qui a lu jusque là, car je pense que la plupart des gens qui viennent ici veulent juste se rassurer, réconforter leurs peurs.

Continuons donc.

D'abord, un mari qui propose le Sahaj Marg à sa femme, je ne trouve pas cela choquant : dans un couple on souhaite un partage, et celui qui aime une personne ne lui veux que du bien. Ainsi, ce n'est qu'une preuve d'amour, un "ça me fait du bien et je te veux du bien".

Sentir le danger ? Une analyse simple et logique mène à la conclusion suivante : notre sens du danger n'est, en réalité, qu'un réflexe face à quelque chose que l'on ne connait pas ou que l'on ne comprend pas. De la peur, simplement.

Enrôler des enfant ? Ok, là le jugement porté est aussi grave qu’erroné et dur à défaire, mais essayons.
Regardez vous : vous vous affolez pour un rien, jugez de façons extrême ce qui vous déplais, et ne pesez rien. En adulte réfléchis, vous devriez vous calmer, car c'est là preuve de maturité, et peser le pour et le contre de chaque chose, vous renseigner en profondeur.
Si vous l'aviez fait, vous sauriez que la base du Sahj Marg est un yoga poussé, une profonde détente donc.
Mais il est dur d'expliquer le sucré à quelqu'un qui ne connais que le salé, si vous connaissez l’expression.

Une fois encore, je vous inviterais à essayer, si vous n'aviez pas si peur que votre jugement est plus embrouillé qu'il n'est possible de l'imaginer.
J'espère juste que vous aurez la sagesse de vous calmer et de voir les choses en face. Parfois, on fuit devant une ombre amicale

Elodie a dit…

Mes meilleurs vœux pour 2013 à toutes et tous, ex abhyasis ou non, par delà nos divergences,
A tous ceux qui postent des commentaires, j’ai alourdi leur démarche en ajoutant la vérification des mots, afin d’éviter les spams (plusieurs centaines m’attendaient après seulement quinze jours d’absence, alors j’ai craqué).
Il vous suffit de copier les lettres et les chiffres qui s’affichent sous votre commentaire, le reste ne change pas. Parfois le déchiffrage des lettres est difficile, mais vous pouvez recommencer plusieurs fois.
Merci de votre patience et bien affectueusement,
Elodie

Alexis a dit…

Tous ces braves gens sont raccords, en spiritualité (comme en religion), la seule question qui vaille c’est de savoir qui est un être humain et qui ne l’est pas. Shubh Chintak Kishore & Sharad Chandra parlant de leur voyage aux USA, à l’ashram de la SRCM à Fremont, déclarent que Chari n’est pas un être humain. : “Our last visit to USA was successful. (…) In our visit to Chari’s one of the Centre’s in USA where His photographs has been shown along with Rev. Babuji and Rev. Lalaji for claiming hierarchy. This was most outrageous to us specially when looked in the context that the said Ashram’s atmosphere was gross and the person giving the sitting had no power of transmission. Such a place is really an insult to the personalities like Rev. Babuji Maharaji and Rev. Lalaji Saheb. Sharad Chandra says that it is so even at Chennai Ashram. Further, it is surprising how people have accepted a person as a spiritual guide who is not even a human. (…) A person who is not even human has tried to equate himself with Rev. Babuji and Rev. Lalaji Saheb. (…)”